Google Chrome est au coeur d'une dispute juridique pour violation de brevets

0
Google souhaite mettre fin à une affaire qui date depuis quelques années déjà et plaçant son navigateur Chrome en violation de propriétés intellectuelles.

En 2013, Alfonso Cioffi expliquait que Google avait violé ses brevets. Plus précisément, il s'agit du dispositif de sécurité anti-malware du navigateur. Mais Pour Google, l'homme utilise une faille de la loi en vigueur et la firme de Mountain View lance un appel à la Cour suprême des Etats-Unis.

Plus précisément, le brevet fait usage du terme "processus de navigateur Web", lequel est jugé trop ambigu pour Google. La société estime qu'il n'y a aucune définition technique associée à cette expression et ajoute que la Cour Suprême devrait en clarifier son sens initial lors du dépôt du brevet.

L'année dernière, la cour d'appel avait donné raison à M. Cioffi sous la condition que le bureau des propriétés intellectuelles des Etats-Unis ne s'y oppose pas. Mais pour Google, il est temps de clarifier les choses et de mettre fin aux brevets trop évasifs utilisés par les avocats afin de multiplier les plaintes d'infractions.

035C000008124508-photo-google-banner.jpg


Cela fait quelques années déjà que les grandes sociétés demandent une révision de la loi en vigueur afin de favoriser l'innovation et notamment dans le domaine des nouvelles technologies.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cloud computing : cela pourrait rapporter gros en 2020
Denuvo : l'écart entre les hackers et le DRM de jeux de plus en plus réduit
Corsair officialise ses nouveaux claviers gamers LUX
En 2017, l'iPhone n'aurait plus de bouton d'accueil
Intel annonce ses nouveaux SSD avec mémoire 3D NAND
Canal+ mis au pain sec et à l'eau pour 2 ans
iOS : Apple veut collecter les empreintes et les photos des voleurs
Dropbox force le changement de mot de passe sur certains comptes
Uber afficherait une perte de 1,2 milliard de dollars
Les iPhone 7 et iPhone 7 Plus sont déjà en vente... en or et en platine
Haut de page