Une faille de sécurité dans les extensions de Chrome

13 juillet 2010 à 10h11
0
00C8000001798428-photo-google-chrome-logo.jpg
Ce weekend, le développeur Andreas Grech, a découvert une faille de sécurité au sein du gestionnaire des extensions Google Chrome. Rappelons que les extensions du navigateur sont codées en HTML et Javascript et autorisent également la manipulation de DOM. C'est d'ailleurs bien l'autorisation de l'Ajax, utilisé pour accéder ou mettre à jour du contenu, qui pose problème.

Sur son blog personnel, M. Grech affirme ainsi qu'il a trouvé le moyen de lire les champs de texte, y compris les identifiants et les mots de passe associés à certains sites Internet. Le jeune hacker a mis au point une extension basée sur la bibliothèque JQuery capable d'opérer cette lecture puis d'envoyer un email via une requête Ajax contenant les identifiants de la victime ainsi que l'URL de connexion. Parmi les sites testés notons Gmail, Facebook ou encore Twitter.

Dans la mesure où il s'agit bien d'Ajax, la procédure de piratage est alors transparente pour l'internaute. Une démonstration complète ainsi que le code de cette extension ont été publiés sur son site. En espérant que Google corrige la faille rapidement... Au mois de mars dernier Chrome était cependant le seul navigateur à avoir resisté aux attaques des hackers lors du concours Pwn2Own Contest. Au premier jour, les experts en sécurité informatique avaient été découragés en avouant qu'il s'agissait-là d'une tentative trop compliquée...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un forum de pirates fermé au Pakistan
Les négociations de l'ACTA resteront secrètes
Un New Yorkais revendique 84% de Facebook
Antenne iPhone 4 : la controverse prend de l'ampleur
Trois mois plus tard, Nokia revend MetaCarta
Amazon lance Cluster Compute Instances pour EC2
Les outils de développement pour Windows Phone 7 en beta
Plus de Patchs de sécurité pour XP SP2
Fring ne prendra plus en charge Skype sur smartphones
74% des PC toujours sur Windows XP en entreprise
Haut de page