Les utilisateurs d'Internet Explorer moins intelligents... ou victimes d'un hoax (màj)

01 juin 2018 à 15h36
0
Un si beau troll, trop beau pour être vrai ? De sérieux soupçons pèsent sur « l'étude » (voir plus bas) affirmant que les utilisateurs d'Internet Explorer étaient moins intelligents que les autres internautes. Après qu'elle a connu un très important relai médiatique, il apparait que le soi-disant cabinet qui en est à l'origine n'a qu'une existence toute relative.

Si le canular est avéré, ses auteurs auront réussi à attirer l'attention de centaines de médias en ligne (dont Clubic, qui s'en trouve bien marri), parmi lesquels de vénérables institutions telles que la BBC britannique... laquelle lève aujourd'hui le voile sur un certain nombre d'éléments qui poussent à sérieusement douter, si ce n'est rejeter en bloc, les fondements de cette étude pour le moins insolite affirmant qu'on pouvait observer des différences de QI entre utilisateurs de navigateurs différents.

L'étude, très sérieuse au premier abord, est à mettre au crédit d'un soi-disant cabinet baptisé AptiQuant Psychometric Consulting, dont le site est en réalité très fortement inspiré, pour ne pas dire plagié, sur celui d'un véritable spécialiste de ce type de recherches, français de surcroît, Central Test. Les photos de certains membres de l'équipe sont par exemple identiques d'un site à l'autre, même si les noms sont changés. Les Pages Jaunes canadiennes ne font par ailleurs mention d'aucune entreprise sise au 498 Richards St, Vancouver, qui est pourtant l'adresse mentionnée dans le whois associé au domaine Aptiquant.com... déposé pour sa part le 14 juillet dernier. Central Test affirme pour sa part n'avoir aucun lien avec Aptiquant.

Bref, si étude il y a, la société censée l'avoir réalisée n'a qu'une existence toute relative, ce qui ne l'empêche pas de continuer à communiquer sur le sujet, en affirmant par exemple avoir reçu de nombreuses lettres d'insultes émanant d'utilisateurs d'Internet Explorer mécontents. Elle se garde bien, en revanche, de répondre aux sollicitations directes adressées via les évasifs contacts mail proposés sur son site.

Alors, étude coup de poing mise au point par une société qui prépare son arrivée sur le marché (on en doute), hoax organisé dans le cadre d'une opération marketing (déjà plus plausible) ou gigantesque troll fomenté par des adorateurs d'Opera (on adorerait) ?

A. L.


Publication initiale, 29 juillet, 17h45 :

Voici certainement les résultats d'une étude parmi les plus farfelues arrivées à la rédaction de Clubic depuis des semaines. Le cabinet AptiQuant Psychometric Consulting pense en effet avoir démontré « une relation substantielle entre les capacités cognitives d'un individu et le choix de son navigateur web ». Il fallait oser...

00F0000004468816-photo-guerre-des-navigateurs.jpg
Le cabinet canadien AptiQuant Psychometric Consulting pense avoir mis en évidence un lien entre Q.I et choix du navigateur web. Pour ce faire il a mis en ligne pendant 4 semaines un site sur lequel les anglophones de plus de 16 ans pouvaient passer un simple test de Q.I. Au final plus de 100 000 personnes ont participé à l'étude et seuls les navigateurs les plus utilisés ont été retenus.

En croisant les deux données, les « chercheurs » sont arrivés à la conclusion que les utilisateurs d'Internet Explorer (toutes versions confondues) sont en moyenne moins intelligents que ceux surfant avec d'autres navigateurs. Plus précisemment les Q.I les plus bas se servent de IE 6 tandis que les plus intelligents utilisent Opera.

Après Opera, les mieux classés sont Internet Explorer équipé du plugin Chrome Frame de Google et Camino, le navigateur de Mozilla sous Mac OS. Les utilisateurs de Firefox, Chrome et Safari se situent également dans la moyenne haute avec des Q.I toujours supérieurs à 100. A l'inverse les navigateurs I.E 6,7,8 et 9 correspondent tous à des QI inférieurs à 100.

0280000004468840-photo-guerre-des-navigateurs.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le BlackBerry Bold 9900 : clavier physique + écran tactile
Europe : l'investissement par capital-risque en berne au premier semestre
Björk espère que sa nouvelle application - album sera piratée
Huawei Vision : smartphone Android avec interface 3D
Les enfants exposés à des écrans toujours plus nombreux
Déballage du ScreenPlay DX : un boitier HD signé Iomega
Des chercheurs développent une batterie 6 fois plus petite qu'une bactérie
Migration Bing / Yahoo : quelles conséquences pour l'internaute ?
Blackberry Torch 9860 : un tout tactile de 3,7 pouces
Ebay migre son stockage virtualisé vers 100 téraoctets de mémoire flash
Haut de page