Jolla publie le navigateur de SailFish OS en open source

12 février 2014 à 08h13
0
Quelques jours avant l'ouverture du Mobile World Congress, la société Jolla, éditant le système SailFish OS, annonce la publication en open source de son navigateur mobile.

00AF000006880086-photo-sailfish-os.jpg
Issue d'un groupe d'anciens employés de Nokia, la société finlandaise Jolla s'est récemment invitée sur le secteur du smartphone en proposant un tout nouvel OS dérivé de MeeGo puis en commercialisant son premier smartphone. Elle publie cette semaine sa première application en open source.

Si le moteur de rendu WebKit trouve sa place sur la majorité des navigateurs mobiles - avec toutes les dérives que cela implique - l'équipe de Jolla a misé de son côté sur Gecko, la plateforme de Mozilla notamment utilisée au sein de Firefox et Firefox OS. Celle-ci fait usage d'interfaces de programmation permettant d'intégrer ce moteur directement au sein d'un système mobile.

Un ancien de Nokia, Oleg Romashin avait greffé le framework Qt afin de concevoir une alternative à Firefox pour le Nokia N9. Par la suite, ces travaux furent implémentés au sein de SailFish OS.

Sur la liste de diffusion officielle dédiée aux développeurs, l'ingénieur Vesa-Matti Hartikainen annonce la disponibilité du navigateur en open source. Il ajoute que cette initiative vise à se rapprocher de l'équipe de Mozilla et notamment pour la correction de quelques bugs au sein de Gecko.

Les sources de ce projet sont disponibles sur le répertoire de GitHub.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top