Quelle offre data choisir pour rester connecté ?

27 juin 2013 à 17h00
0
Quelles sont aujourd'hui les meilleures solutions pour rester connecté partout avec sa tablette ou son ordinateur portable ? En l'espace de deux ans, le marché de la mobilité et celui de la data ont été bouleversés par le lancement des marques low cost des trois opérateurs historiques - Sosh, B&YOU, RED, Joe Mobile-, l'arrivée de Free mobile, l'explosion des forfaits sans engagement, et la démocratisation du tethering (partage de la connexion sur les terminaux mobiles). Sans oublier le déploiement progressif des réseaux mobiles à très haut débit H+/4G assortis de nouveaux abonnements. Afin d'y voir un peu plus clair, voici un décorticage en règle des différentes formules d'accès data et de leurs tarifs qui sont évidemment susceptibles d'évoluer à tout moment.


0190000006066376-photo-x-series-black-female-home.jpg


Un marché en pleine mutation

Après des années de mauvaises pratiques commerciales (surfacturation, forfaits hors de prix avec engagement et faussement illimités), les opérateurs ont dû revoir leurs offres data de fond en comble. La faute aux scandales de surfacturations à répétition bien sûr, mais aussi, et surtout à cause de l'arrivée de Free sur le marché de la mobilité. Sans ce quatrième opérateur, il y a fort à parier que pas grand-chose n'aurait bougé alors que celui-ci ne s'est pas encore positionné sur ce marché. Pour rappel, seul son forfait le plus haut de gamme propose une option de tethering.

Le marché de la data profite également de l'explosion des usages mobiles dus notamment au succès phénoménal des tablettes. Pour répondre à ces nouveaux besoins, les fameuses clés 3G disparaissent peu à peu au profit de modems nomades qui permettent de connecter plusieurs appareils simultanément au réseau mobile et de cartes SIM vendues seules pouvant être insérées directement dans une tablette ou un ordinateur portable équipés d'un module 3G/4G.

0190000005757526-photo-tablette-archos-arnova-7i-g3-8go.jpg


Une nouvelle ère

Depuis le début de l'année, les trois principaux opérateurs ont commencé à déployer le réseau à très haut débit mobile 4G dans l'hexagone et à proposer différents forfaits. Avec des débits potentiellement plus rapides que la fibre optique, autant dire que c'est une véritable révolution technologique qui s'annonce. La 4G ouvre en effet une voie royale à de nouveaux usages mobiles : regarder la TV en haute définition sur un terminal mobile, filmer en HD et transmettre directement des vidéos sur les plateformes d'échange (Dailymotion, YouTube...), jouer en réseau comme sur un PC ou une console de salon, utiliser des services de Cloud Gaming, etc.

Les principaux opérateurs misent désormais tout sur le réseau 4G. Bien que la couverture soit encore confidentielle en France, les premiers forfaits data 4G sont déjà proposés à des tarifs assez élevés, mais avec des limites de consommation data revues à la hausse (3 à 10 Go/mois).

00C8000005544553-photo-logo-4g-orange.jpg
00C8000005626482-photo-logo-4g-lte-bouygues-telecom.jpg
0096000005514207-photo-logo-4g-sfr.jpg


La jungle des forfaits data

Pour surfer occasionnellement sur les réseaux mobiles avec une tablette ou un ordinateur portable, une option modem incluse dans son forfait mobile peut-être amplement suffisante. Lorsque nous avions fait un tour d'horizon du marché data il y a deux ans, l'option modem était encore rare et assez couteuse (jusqu'à 30 €/mois à l'époque !). Avec leurs forfaits tout compris, Sosh et Free mobile notamment ont permis de démocratiser cette fonction.

Aujourd'hui, tous les opérateurs, y compris les MVNO (Mobile Virtual Network Operator) comme Virgin, Leclerc, Joe mobile, etc. la proposent sur certains de leurs forfaits. Seuls les forfaits data purs restent l'apanage des opérateurs historiques (en dehors de Prixtel). Quant à Free, il ne propose toujours pas de forfaits data purs, malgré les rumeurs qui circulent depuis des mois sur un lancement imminent. In fine, l'offre data en France est moins tortueuse et bardée de pièges que par le passé, mais elle est encore loin d'être satisfaisante. Pour y voir plus clair, nous avons passé en revue les nouvelles formules d'accès au réseau mobile 3G+, H+ et 4G et les différents services proposés.Pionnier des forfaits avec clés 3G en France, l'opérateur historique qui compte 27 millions de clients a développé une gamme de formules d'accès data tentaculaire. Il tente de s'adresser au plus grand nombre avec des forfaits adaptés à tous les besoins et usages possibles. Une offre pléthorique dans laquelle il n'est pas toujours évident de s'y retrouver...

Formules d'accès data avec ou sans abonnement

0050000004631022-photo-logo-o-range.jpg
Des recharges Internet mobile avec une durée de validité allant d'une semaine à 5 mois, des formules d'accès 3G+, 3G+/H+ ou H+/4G (avec ou sans engagement), des Pass prépayés, des forfaits pour les clés/modems 3G, pour les iPad et les autres tablettes, autant dire qu'il y a de quoi en perdre son latin ! Surtout qu'entre toutes ces offres, il existe d'importants écarts de prix et de volumes de données (avec débit réduit ou bloqué au-delà de la limite).

01F4000006067544-photo-p32-33-offres-let-s-go.jpg


Citons un exemple parmi d'autres : une recharge de forfait Let's go à 100 € comprend 2, 25 Go de données utilisables sur 5 mois, alors qu'un Pass prépayé Let's Go à 35 € (après l'achat d'une carte SIM à 8 €) dispose d'un volume de 3 Go pour une durée de 6 mois. Certes, les recharges Let's Go pour les clients Orange incluent différents services (option modem, VoIP, espace cloud de 50 à 100 Go, accès Wi-Fi et TV Orange illimité), alors que les Pass prépayés n'y ont pas accès. Mais en ce qui concerne la data de surcroît nécessaire pour utiliser les services précités, ses propres clients sont moins bien servis que les autres...

Avec les nombreux forfaits mobiles incluant aujourd'hui une option modem permettant de partager la connexion de son smartphone avec d'autres appareils, on aurait pu s'attendre à une baisse significative des tarifs des forfaits, doublée d'une augmentation des volumes de données. Autant le dire tout de suite, il n'en est rien. Les tarifs des forfaits data d'Orange demeurent les plus élevés du marché. Lorsqu'on sait qu'avec sa propre marque Sosh, Orange propose un forfait mobile à 19,90 € avec 3 Go/mois de data (débit réduit au-delà) et l'option modem, les tarifs précités apparaissent vraiment excessifs.

012C000006069192-photo-forfaits-lets-go-1.jpg
012C000006069194-photo-forfaits-lets-go-2.jpg


Réseau mobile 3G, H+ et 4G

Comme SFR et Bouygues Telecom, le nouveau cheval de bataille d'Orange réside dans le déploiement du réseau mobile à très haut débit H+/4G. Actuellement, Orange couvre 65 % de la population en H+ et 98 % en 3G+, soit quasiment l'équivalent de SFR, et légèrement plus que Bouygues Telecom (55 et 95%). Pour l'heure, il est difficile de donner des chiffres sur la couverture 4G, car elle évolue quasiment chaque jour.

0190000006067528-photo-of130617-4g-carte-france-170613-fdblack-hd.jpg


Orange a même lancé un site pour le moins étonnant « quialameilleure4g.com » sur lequel il compare sa couverture 4G avec celles de ses deux concurrents ! Selon un rapport de l'ARCEP* paru le 30 novembre 2012, Orange bénéficie du meilleur réseau mobile en France. Il a été classé premier devant SFR, Bouygues Telecom et Free pour la qualité de ses services voix et données. Depuis 2007, le régulateur des télécoms réalise chaque année une série de mesures dans différentes agglomérations françaises afin notamment de déterminer le débit de chaque opérateur avec les mêmes terminaux à l'intérieur d'un bâtiment, à l'extérieur, dans un véhicule, etc. Pour la data, l'ARCEP mesure la qualité des transferts de fichiers, de la navigation Web, ou encore du streaming.

01F4000006067702-photo-qui-a-le-meilleur-r-seau-4g.jpg


Stabilité et débits

Le point fort d'Orange réside notamment dans son infrastructure. Son réseau mobile est stable, et lorsque vous avez la chance de pouvoir vous connecter en H+ ou en 4G, les débits peuvent grimper très haut comme le montre notre test ci-dessous : 24,54 Mbit/s (descendant), alors que durant nos tests, nous avons atteint 2,31 Mbit/s en débit montant. La connexion ne nous a de surcroît jamais fait faux bond, quel que soit le réseau utilisé.

00FA000006080384-photo-orange-4g-paris-75002.jpg

Débit du réseau 4G d'Orange dans le 2ème arrondissement de Paris


Les antennes 4G des trois opérateurs n'étant pas placées dans les mêmes endroits, nous n'avons pas pu faire des tests en simultané sur ce réseau. En revanche, nous avons pu comparer leur débit en 3G+/H+ à Paris intra-muros et en région parisienne. Nous avons d'une part mesuré leur vitesse au même moment et dans un même lieu, et d'autre part nous avons visionné une vidéo en haute définition (1080p) en streaming d'une vingtaine de minutes pour nous assurer de la stabilité des connexions.

En H+, Orange et SFR sont souvent au coude à coude légèrement devant Bouygues Telecom. Pour Orange, à cet instant « T », ils s'élevaient à 7,87 Mbit/s (descendant) et 1,89 Mbit/s (montant), mais il peut y avoir d'importantes différences d'un moment à l'autre au même endroit. En ce qui concerne la vidéo, elle a été lue de bout en bout sans aucune saccade ni interruption sur Orange et SFR, alors que nous avons pu constater quelques légers ralentissements avec Bouygues Telecom, mais elle n'a toutefois jamais été coupée.


00FA000006080910-photo-orange-d-bit-h.jpg

Débit réseau mobile d'Orange en H+

Ces résultats sont donnés à titre indicatif, car ils peuvent être complètement différents en fonction du lieu, la distance de l'antenne, et le nombre d'utilisateurs connectés au même moment. Ils nous permettent néanmoins de constater que les débits de la H+ sont très satisfaisants dans l'ensemble et souvent bien plus rapides que les lignes ADSL.

01F4000006073886-photo-orange-youtube-hd.jpg


Forfaits, Recharges, Pass Prépayés, et options

Les forfaits H+/4G avec ou sans engagement sont les seules véritables nouveautés de l'offre d'Orange depuis deux ans. Pour les utilisateurs intensifs, il propose deux forfaits avec respectivement 5 et 10 Go de data (débit réduit au-delà) qui reviennent à 33,90 et 59,90 €/mois sans engagement (+ 3 €/mois pour les non-clients). Ces deux forfaits incluent jusqu'à 70 chaînes de TV, la VoIP et l'option modem, l'accès au Wi-Fi d'Orange, et un espace de 100 Go sur le Cloud d'Orange. Pour profiter du réseau H+/4G d'Orange, il faut soit posséder un smartphone ou une tablette compatible, soit se tourner vers un modem 4G comme le Domino 4G (de 1 à 129,90 € en fonction des différentes formules proposées).

01F4000006070720-photo-domino-4g-front.jpg


Pour les utilisateurs occasionnels, Orange propose notamment un coffret prêt-à-surfer comprenant une clé 3G+ Domino à 44,90 € avec un mois de connexion et 500 Mo (bloquée au-delà). Ceux qui disposent déjà d'une tablette ou d'une clé 3G peuvent opter pour une carte SIM vendue 8 €. Ces deux formules sans engagement peuvent être ensuite rechargées avec des Pass prépayés, ou des recharges Let's Go incluant le package de services de l'opérateur.

ORANGE
Ordinateurs portables et tablettes
Frofaits Let's Go*12 mois 24 mois Sans engagement
e-mails rechargeable (100 Mo)2 €/mois-6 €/mois
1 Go rechargeable 9, 90 €/mois-13, 90 €
5 Go 4G/H+29, 90 €/mois-33, 90 €/mois
10 Go 4G/H+49, 90 €/mois59, 90 €/mois-
Recharges mobicartes
5 €/7 jours25 €/2 mois50 €/4 mois100 €/5 mois
75 Mo450 Mo (+ 5 € crédit offert)975 Mo (15 € crédit offert)2, 25 Go (50 € crédit offert)
Pass prépayés sans engagement
3 €10 €20 €35 €
1 jour/200 Mo7 jours/1 Go1 mois/2 Go6 mois/3 Go (édition spéciale)

* Supplément de 3 € pour les nouveaux clients d' Orange mobile

Notre avis

En plus de toutes ces offres, les clients ayant souscrit un forfait Open peuvent également opter pour une option multi-SIM. Cela permet de partager le forfait data d' un smartphone avec une tablette ou une clé 3G. Avec les offres Livebox PLay Fibre, il propose un forfait de 100 Mo/mois avec e-mails incluant les pièces jointes en illimité et une carte SIM. Parmi les nouveautés que propose l'opérateur, soulignons la possibilité de pouvoir suivre enfin sa consommation data via l'application « Orange et moi », l'option modem et VoIP inclue dorénavant dans tous ses forfaits et recharges let's Go, son service de Cloud (50 à 100 Go), et enfin l'accès Wi-Fi par le biais de l'application « Wi-Fi d'Orange ». En ce qui concerne le réseau Wi-Fi d'Orange, celui-ci comprend 34 000 communes françaises couvertes par des points d'accès provenant de l'option partage des Livebox, initié il y a deux ans (l'opérateur ne communique pas le chiffre exact). Enfin, il propose également l'accès à 30 000 hotspots d' hôtels en France avec lesquels ont été conclus des accords.

La stratégie de l'opérateur n'a pas vraiment changé. Ses services supplémentaires ne sont pas proposés en option, mais imposés sur ses forfaits et ses recharges, alors que beaucoup de clients préféraient sans doute payer moins et avoir plus de data. Depuis que Bouygues Telecom a lancé ses nouveaux forfaits Bbox Nomad avec un accès à la VoIP, il n'est de surcroît plus le seul opérateur à proposer ce service. Ses forfaits H+/4G sont actuellement les plus chers du marché.Avec 20 millions de clients, SFR est l'éternel Poulidor du marché de la mobilité française, derrière Orange. Pour contrer l'arrivée de Free mobile sur le marché, il a créé non pas une, mais deux marques low cost : RED et Joe Mobile. Il garde toutefois la main sur ses offres data qui ont nettement évolué avec notamment des forfaits sans engagement lancés au mois de mars dernier.

0190000005684940-photo-la-d-fense-d-j-4g-avec-sfr.jpg


Des formules d'accès simplifiées

0050000005533401-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
Autant dire que SFR a fait le ménage dans ses offres data qui gagnent en clarté. Ses formules s'articulent désormais autour de deux forfaits avec ou sans engagement de 3 Go (H+ ou Dual Carrier chez SFR) et 6 Go (H+/4G). Celles-ci se déclinent avec un engagement de 12 mois et un modem, ou sur 24 mois avec la subvention d'une tablette.

Sans ou avec engagement de 12 mois, les forfaits 3 et 6 Go reviennent respectivement à 14,99 € et 24,99 €. Avec une tablette et un engagement de 24 mois, ils sont facturés 24,99 € et 34,99 €. Ils sont tous rechargeables via les Pass Internet de l'opérateur. Côté options, ils disposent d'un mode modem, d'un accès illimité au Wi-Fi et à la télévision de SFR. En revanche, ils ne permettent pas de téléphoner en VoIP, ni de continuer à surfer une fois votre crédit épuisé (le fameux débit réduit au-delà).

0190000006073636-photo-pass-internet-sfr.jpg


Les kits « prêt à surfer » avec une carte SIM seule coutent 9,90 € (contre 8 € chez Orange) avec 3 jours de connexion. Après quoi il ne propose que trois types de recharges : 1 jours/100 Mo à 3 €, 7 jours/500 Mo à 9 €, et 30 jours/ 2 Go à 30 €. Celles-ci ne donnent pas accès au réseau Wi-Fi de l'opérateur, ni à aucun autre service. Un choix pour le moins limité...

0190000006073636-photo-pass-internet-sfr.jpg

Avec la Neufbox, les clients de l'opérateur peuvent souscrire l'option SFR Connecté partout (incluant un modem portable et 3 Go de data valable 1 an), ou avec certains forfaits mobiles l'option MultiSurf : une seconde SIM gratuite permettant de connecter une tablette, par exemple.

Couverture du réseau mobile et Wi-Fi de SFR

La capacité du réseau mobile 3G+ de SFR a continué d'augmenter au point de proposer aujourd'hui une couverture de plus de 98 % de la population (93, 3 % d'ici la fin de l'année selon l'ARCEP*). De quoi être assuré de pouvoir se connecter à peu près partout en déplacement, en vacances, etc. Son réseau mobile à très haut débit (Dual Carrier et 4G) devrait couvrir 70 % de la population d'ici la fin de l'année 2013, dont la moitié en 4G.

*Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

01F4000006073634-photo-couverture-r-seau-sfr.jpg


Outre son excellente couverture réseau, SFR peut se targuer de faire bénéficier à ses clients data d'une des meilleures couvertures Wi-Fi gratuites. Il revendique 4 millions de hotspots en France grâce notamment au service de partage Wi-Fi activé par défaut sur les Neubox de ses clients et son partenariat avec la communauté FON (8 213 284 points d'accès dans 100 pays du monde).

L'application Auto Connect WiFi pour tablette permet de se connecter automatiquement dès que vous vous trouvez à proximité d'un hotpsot SFR : la connexion se fait automatiquement par l'authentification de la carte SIM.

00FA000006073658-photo-auto-connect-wifi-sfr.jpg
00FA000006073662-photo-wifi-sfr.jpg


Qualité de services

Tous les tests que nous avons effectués n'ont pas montré de franches différences entre les réseaux de SFR, Orange et Bouygues Telecom. La connexion transite en permanence entre la 3G+ et la H+ avec des débits très satisfaisants (à Paris intra-muros et en région parisienne). Que cela soit sur son site Internet ou sa brochure, SFR communique énormément sur la vitesse de son réseau : jusqu'à 42 Mbit/s en Dual Carrier et 100 Mbit/s en 4G.

00FA000006080912-photo-dual-carrier-sfr.jpg

Débit réseau mobile de SFR en H+


Ce sont des vitesses théoriques très élevées annoncées par les trois opérateurs que nous n'avons évidemment jamais pu atteindre. Lors de nos tests, nous avons tout de même atteint des débits de 9,52 Mbit/s (descendant) et 1,62 Mbit/s (montant). Des résultats presque identiques à ceux de ses concurrents, mais le débit montant de SFR a tendance à être plus bas que celui d'Orange. À condition de posséder un matériel compatible, ces nouveaux débits permettent de streamer des vidéos HD, de télécharger une application en un clin d'œil, de permettre à plusieurs personnes de surfer sur la même connexion mobile très confortablement.

SFR
Clés/modems et tablettes
Forfaits Connecté partout12 mois24 mois Sans engagement
3 Go H+14, 99 €/mois (avec clé)24, 99 € (avec subvention tablette)14, 99 €/mois
6 Go H+/4 G24, 99 €/mois ( avec clé)34, 99 € (avec subvention tablette)24, 99 €/mois
Pass Internet mobile
1 jour/100 Mo 7 jours/500 Mo30 jours/2 Go
3 €9 €30 €


Jusqu'au 26 aout 2013, SFR propose une promotion avec le doublement des volumes data des recharges Connecté Partout


Notre avis

En revoyant de fond en comble ses formules data, l'offre data de SFR a gagné en clarté, mais on regrette les tarifs excessifs des recharges par rapport aux volumes proposés, et qu'il n'y en ait plus que trois. SFR est le seul à ne pas proposer son service de cloud avec ses forfaits data, mais est-ce vraiment un problème ? En revanche, les tarifs de ses forfaits avec ou sans engagement sont très bien positionnés.

Le forfait haut de gamme compatible H+/4G (parfait pour un usage intensif) se révèle particulièrement attractif : 24,99 €/6 Go contre 33,90 €/5 Go chez Orange (36,90 € pour les non-clients) et 24,90 €/5 Go chez Bouygues Telecom. Mais attention, car il est le seul à ne pas proposer le débit réduit au-delà de la limite (un pari risqué que fait SFR), et il ne permet pas de téléphoner en VoIP contrairement à ses deux concurrents. En dehors de ces détails qui fâchent, on ne peut que saluer les progrès réalisés par SFR notamment pour son réseau devenu plus stable et le rapport qualité/prix/services de ses forfaits data.Le troisième opérateur est pour le moment le seul à ne pas proposer de forfaits 4G. Le régulateur français des télécoms ARCEP ne l'a en effet autorisé à déployer la 4G notamment sur les fréquences 1800 MHz (utilisées jusqu'ici pour la 2G) qu'à partir du 1er octobre 2013. Cela ne l'a pas empêché d'anticiper cette date et de lancer une nouvelle gamme de forfaits data au mois d'avril dernier.

Les formules d'accès data

0064000003943292-photo-logo-rh.jpg
Comme ses concurrents, Bouygues Telecom a augmenté le fair use de ses forfaits très haut débit H+/4G. Il s'est aligné sur les volumes de données de 5 et 10 Go lancés par Orange, mais à des tarifs plus compétitifs. Toutefois, la 4G n'est pas encore accessible, et sa couverture devrait être moins importante d'ici la fin de l'année que celles de ses concurrents. L'opérateur propose deux forfaits Bbox Nomad de 500 Mo et 5 Go en H+ à 9,90 € et 24,90 €. Avec la subvention d'une tablette ou d'une clé et un engagement de 24 mois, le forfait 5 Go tombe à 19,90 €/mois. La formule haut de gamme compatible H+/4G avec 10 Go revient à 44,90 € ou 39,90 € avec une subvention pour un équipement 4G.

01F4000006074922-photo-forfaits-internet-mobile-bbox-nomad.jpg


Une fois le crédit data épuisé, il est possible de continuer à surfer à débit réduit sur les offres 5 et 10 Go. Outre un espace de cloud de 50 Go, elles permettent d'accéder aux hotspots partagés des Bbox. Par contre ni l'une ni l'autre ne dispose d'une option modem pour partager la connexion avec d'autres appareils. Étonnement, l'opérateur ne communique pas sur les services inclus de la même manière sur tous les supports : sur son site Internet, il faut télécharger le guide tarifaire pour s'apercevoir que la VoIP est bien proposée, alors qu'elle est distinctement affichée sur sa brochure. Après vérification, la VoIP fonctionne parfaitement avec un forfait data.

0190000006077014-photo-skype-bbox-nomad.jpg


Les recharges Internet mobile

Pour les utilisateurs occasionnels, ou ceux qui souhaitent recharger leur forfait, l'opérateur propose 7 recharges. Malgré une couverture moins importante et un débit moins rapide, elles ne sont pas plus avantageuses que celles de ses concurrents. Il propose 4 recharges de 2 heures, 10 jours, 20 heures, et 40 heures d'une validité comprise entre 30 et 60 jours (le volume de data n'est pas indiqué) de 4, 15, 25 et 40 €. Et trois autres de 300 Mo/1 jour, 1 Go/7 jours, et 2 Go/31 jours à respectivement 6, 15 et 30 €.


01F4000006074920-photo-offres-internet-mobile-bbox-nomad-pr-pay.jpg


Couverture du réseau mobile et Wi-Fi

En deux ans la couverture 3G+ de Bouygues Telecom est passée de 75 % de la population à 95 %. En ce qui concerne le réseau H+, il ne couvre que 55 % de la population, soit pour l'instant environ 10 % de moins que ses concurrents. Enfin, la 4G de Bouygues Telecom sera accessible à partir du 1er octobre pour 40 % de la population.

01F4000006074926-photo-cartes-de-couverture-r-seau-bouygues-telecom.jpg


Lors de nos tests, nous avons pu constater une nette amélioration des débits en 3G+. Le réseau de Bouygues Telecom est plus stable que par le passé où la connexion décrochait très souvent. L'écart avec Orange et SFR n'est plus aussi important que par le passé, mais le débit se révèle en moyenne un peu moins rapide. Nous avons obtenu des débits néanmoins très satisfaisants de 6,47 Mbit/s (descendant) et 1,24 Mbit/s (montant).


00FA000006080908-photo-bouygues-h.jpg

Débit réseau mobile de Bouygues Telecom en H+


Grâce au partage de connexion de son parc de box Internet, son réseau Wi-Fi (accessible en illimité avec les deux forfaits data) donne accès à plus de 1 million de hotspots gratuits en France, soit 300 000 points d'accès supplémentaires en deux ans.

Bouygues Telecom
Clés/modem et tablettes
Forfaits Bbox Nomad24 mois (avec carte SIM)24 mois (avec subvention tablette)Sans engagement
500 Mo--9, 90 €/mois
5 Go H+19, 90 €/mois19, 90 €/mois24, 90 €/mois
10 Go H+/4 G39, 90 €/mois39, 90 €/mois44, 90 €/mois
Pass Internet mobile
2 heures/30 jours10 jours/30 jours20 heures/60 jours40 heures/60 jours1 jours/300 Mo7 jours/1 Go31 jours/2 Go
4 €15 €25 €40 €6 €15 €30 €


Notre avis

Outre ses formules data, l'opérateur propose deux forfaits mobiles Sensation comprenant la possibilité de partager la connexion de son smartphone avec sa tablette (500 Mo, 2 et 5 Go). Ces derniers disposent de l'option modem qui manque cruellement aux forfaits data (sauf si vous utilisez un modem nomade) et de la possibilité de recharger le crédit data à hauteur de 1 Go pour seulement 5 €. Dans l'ensemble, Bouygues Telecom a bien rattrapé son retard sur ses concurrents, même si son débit demeure en moyenne un peu moins élevé. L'option Wi-Fi illimité pour ses deux formules 5 et 10 Go est devenu un atout non négligeable puisque l'opérateur propose à présent de plus de 1 million de hotspots.

Mais avec ses nouvelles formules data, SFR a coupé l'herbe sous le pied de Bouygues Telecom. En termes de rapport qualité/prix/services, ses forfaits ne font, selon nous, pas le poids.Prixtel est le premier opérateur virtuel (MVNO) à proposer un forfait data avec une carte SIM, ou la subvention d'une clé 3G ou d'une tablette. Comme pour ses forfaits mobiles, il facture ses clients en fonction de leur consommation. Une offre intéressante, mais qui comprend quelques restrictions.

Quatre paliers de consommation

0050000005661076-photo-prixtel.jpg
Le forfait Modulo TAB est vraiment novateur, et adapté à l'usage de bon nombre d'utilisateurs dont la consommation peut varier du simple au triple d'un mois à l'autre. Le concept est simple, Prixtel propose quatre paliers : 100 Mo (4,90 €), 500 Mo (9,90 €), 1 Go (14,90 €) et 19,90 € (2 Go). Au-delà de la limite de 2 Go, la connexion n'est pas coupée, mais facturée 0,10 €/ Mo (décomptée au Ko près selon l'opérateur). Dommage qu'on ne puisse pas se tourner vers des recharges.

Ce forfait modulable est sans engagement et le ticket d'entrée avec une carte SIM est de seulement 5 € (frais de port compris). Mais attention, en cas de renouvellement de la carte SIM, elle vous sera facturée 15 €. Nous n'avons pas pu nous procurer de cartes Prixtel pour réaliser des tests de débits. L'opérateur virtuel exploite le réseau mobile de SFR en 3G+ uniquement.

01F4000006075278-photo-forfait-tablette-modulo-tab-1.jpg


Les limites du forfait Modulo TAB

Basée sous le réseau SFR, l'offre de Prixtel garantit une excellente qualité de services en 3G+. Le forfait ne donne en revanche pas accès au réseau mobile à très haut débit H+ et 4G. En comparaison des offres de SFR et Bouygues Telecom, la data est plus chère et le débit moins rapide.

Par ailleurs, l'offre de Prixtel ne donne pas accès au réseau Wi-Fi de SFR, ni à d'autres services. Ce forfait convient pour les utilisateurs réguliers, mais qui ne consomment pas trop de data. Un concept intéressant qui a le mérite d'exister.

01F4000006075280-photo-forfait-tablette-modulo-tab-2.jpg
Il n'y a encore pas si longtemps, les opérateurs facturaient l'option modem jusqu'à 30 € par mois, sans ajouter le moindre volume de data ! Grâce au trublion Free qui l'a proposé d'emblée gratuitement sur son forfait mobile, cette époque est bel et bien révolue. Les forfaits des opérateurs virtuels (MVNO) et des marques low cost dotées de l'option modem proposent des volumes de données à des tarifs bien plus intéressants que les formules d'accès data pures. Voici quelques conseils pour partager la connexion de votre smartphone et quelques exemples des forfaits les plus intéressants.

0190000004647442-photo-visu-tethering.jpg


Les limites du tethering

Pour ne pas voir le marché de la data leur échapper complètement, les opérateurs ne donnent pas accès à leur réseau 4G aux marques low cost et aux MVNO. En revanche, certains forfaits permettent d'utiliser le réseau H+ dont le débit est nettement plus rapide que la 3G+. Utiliser l'option modem d'un smartphone pour surfer sur une tablette ou un ordinateur portable nécessite évidemment quelques réglages, mais la procédure est relativement simple.

Sur Android, iOS, Windows Phone, ou encore BlackBerry OS, il suffit de se rendre dans les réglages de l'appareil et d'activer le partage de connexion via le Wi-Fi, le Bluetooth, ou un câble USB. Une fois que vous avez paramétré vos différents appareils, il vous suffira de quelques secondes pour activer le partage. Si vous utilisez régulièrement l'option modem, mieux vaut prévoir un chargeur nomade, car elle consomme beaucoup d'énergie.

00FA000006049696-photo-modem-android-4.jpg
00FA000004628908-photo-iphone-tethering.jpg


Activation du partage de connexion sur Android et iOS

Les champions du tethering

Les MVNO qui trustent 10,8 % de parts de marché (environ 7 millions de clients) se livrent une concurrence farouche. Très en vogue, l'option modem assortie d'un volume de data conséquent devient un argument de vente important.

Pour se démarquer, les opérateurs low cost Sosh, Joe Mobile et B&YOU (filiales d'Orange, SFR et Bouygues) proposent des débits et des services que vous ne pouvez pas trouver ailleurs : accès au réseau H+ et au Wi-Fi illimité, suivi de consommation data en temps réel, modem et VoIP, ou encore la possibilité de recharger ponctuellement son forfait data ou de continuer à surfer avec un débit réduit. Comme pour la 4G, le réseau H+ nécessite un smartphone compatible. Voici quelques exemples de terminaux actuels parés pour partager leur connexion à très haut débit, soit théoriquement jusqu'à 21 Mbit/s (HSPA+) à 42 Mbit/s (DC-HSPA+ ou Dual Carrier chez SFR).

  • Les modèles compatibles avec le réseau DC-HSPA+ (42 Mbit/s) :
  • Apple iPhone 5
  • Sony Xperia T/V
  • HTC X8
  • Nokia Lumia 900/920/820
  • Motorola RazRHD
  • Samsung Galaxy S3 (4G)/S4
  • LG Nexus 4/Optimus G

  • Les modèles compatibles avec le réseau HSPA+ (21 Mbit/s) :
  • Sony Xperia S
  • HTC One X/S
  • Samsung Galaxy Note/S2/S3
  • Google Galaxy Nexus


Joe Mobile

0078000005551543-photo-logo-joe-mobile.jpg
Coup de cœur de cette sélection, la filiale de SFR lancée en octobre 2012 sort vraiment du lot et se positionne toujours comme le moins cher du marché en termes de consommation data. Ses forfaits personnalisables sont sans engagement et le hors forfait n'est pas possible. Une fois votre crédit data (ou voix) épuisé, vous pouvez le recharger à un prix défiant toute concurrence. Différentes applications (non officielles) comme le Cockpit Joe Mobile sur le Play Store offrent la possibilité de changer de forfait à tout moment sans aucun frais, d'acheter des recharges, de suivre sa consommation en temps réel, etc. Sur iPad, il faut se contenter d'une Web app.

01F4000006075238-photo-espace-client-joe-mobile.jpg


Pour les consommateurs réguliers et intensifs, le forfait de Joe Mobile à 20 € comprend 3 Go de data en H+. Une fois le crédit écoulé, il est possible de choisir une recharge via son compte en ligne ou l'application Cockpit : 2 €/100 Mo, 3 €/250 Mo, et 6 €/1 Go. Le forfait inclut l'option modem et VoIP, mais par contre il ne donne pas accès au réseau Wi-Fi de SFR.

00FA000006075236-photo-cockpit-joe-mobile.jpg


En utilisant le comparateur en ligne « lebonforfait.fr », on peut constater qu'en cumulant les recharges au-delà de 3 Go de données (jusqu'à 8 Go/mois), la formule d'accès data en H+ de Joe Mobile se retrouve systématiquement en première place.

01F4000006075240-photo-le-bon-forfait-comparateur.jpg


B&YOU

0078000005501911-photo-logo-b-you-b-and-you.jpg
Si l'on se base sur les mêmes critères, à savoir l'accès au réseau H+ et à de multiples services, l'opérateur low cost de Bouygues Telecom est extrêmement compétitif. Si l'on ne veut pas avoir à acheter des recharges une fois le crédit data dépassé, le forfait à 19,99 € de B&YOU est l'idéal.

Il bénéficie de l'option modem, de la VoIP, de l'accès au réseau H+ et au Wi-Fi illimité de Bouygues Telecom. Une fois le volume de données épuisé, le débit est réduit. Dans l'optique de faire du tethering, le fait de ne pas pouvoir recharger la data peut être problématique pour les consommateurs réguliers.

01F4000006075254-photo-b-you.jpg


Sosh

4835648120-photo.jpg
Attaquée de toutes parts, la marque low cost d'Orange est l'une des plus populaires du marché. Pour le tethering, les clients peuvent profiter de l'excellent réseau mobile de l'opérateur historique. Par contre, pour bénéficier du réseau à très haut débit H+, il faut obligatoirement débourser 24,90 €/mois, soit 5 €/mois de plus que B&YOU et Joe Mobile. Il dispose des mêmes fonctionnalités (modem, VoIP, Wi-Fi illimité Orange) et propose également le débit réduit au-delà de la limite de data. Sosh propose également une option multi-SIM intéressante à 5 €/mois.

01F4000006075268-photo-forfaits-sosh.jpg


L'application mobile MySosh propose de nombreuses options permettant de contrôler son forfait et ses options. Il est possible de souscrire directement à des services comme les différents Pass data pour l'Europe (3 jours/100 Mo pour 10 €, 7jours/400 Mo pour 20 €, etc.), ou encore à des options TV (1 €/mois) ou Deezer Premium (10 €/mois). À noter que depuis quelques semaines, l'application MySosh permet enfin de visualiser sa consommation data.

00FA000006083084-photo-mysosh.jpg


Notre avis

Après quelques réglages et éventuellement l'achat d'un bon chargeur nomade, l'utilisation de son smartphone comme modem pour rester connecté est la solution la plus avantageuse. Ce n'est finalement pas plus contraignant que d'utiliser un modem nomade et cela permet surtout de ne pas avoir à souscrire un second forfait. Non seulement la data revient moins chère, mais l'option modem permet de profiter généralement de plus d'options que de de nombreux forfaits data, comme la VoIP.Les trois opérateurs historiques ont réalisé des efforts non négligeables sur le marché de la data, notamment dans leur manière de communiquer. Fini le tapage marketing sur des forfaits faussement illimités, les conditions et les limites sont désormais clairement affichées. En dehors de SFR qui propose deux forfaits très compétitifs (pour la France), les tarifs de la data nous semblent néanmoins encore excessifs. Il y a bien deux poids deux mesures entre le prix de la data comprise dans les forfaits mobiles des marques low cost, et celui des forfaits Internet mobile. Sans parler des tarifs des Pass prépayés ou des recharges, jusqu'à dix fois plus chers que dans d'autres pays européens.

Bien que les opérateurs rivalisent d'annonces sur la 4G, la couverture est encore très limitée et suppose de posséder un smartphone, une tablette ou un modem compatible. Pour l'heure, les forfaits mobiles assortis d'une option modem pour partager leur connexion au réseau mobile constituent de loin la solution la plus économique. De plus, les opérateurs low cost Sosh, B&YOU et Joe Mobile permettent déjà de profiter des débits de la H+... jusqu'à trois fois plus rapide que la 3G+. En termes d'utilisation, il n'y a toutefois pas mieux qu'un forfait data dédié pour une tablette, par exemple. En déplacement ou en vacances, vous n'avez plus à vous soucier de partager la connexion de votre smartphone ou de rechercher un réseau Wi-Fi ouvert pour se connecter. De plus, tous les téléphones mobiles et les forfaits ne possèdent pas cette fameuse fonction de tethering, et dans ce cas, un forfait data demeure la seule solution.

Gageons que les rumeurs sur le lancement de forfaits data de Free mobile se confirment dans les mois à venir pour relancer la concurrence dans ce secteur. On verra alors peut-être apparaître des offres qui permettront au plus grand nombre de souscrire un abonnement pour sa tablette ou son ordinateur portable...

01F4000006078694-photo-3-xperiatablet-asian-female-1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

eNovance, spécialiste d'OpenStack, lève 6 millions d'euros
Cloud computing : le directeur du W3C lance un appel à la standardisation
PayPal pense à une monnaie valable dans l'Espace
Neuf internautes sur dix préparent leurs achats en ligne
Bbox Nomad prépayé : nouveau coffret et nouvelles recharges pour vacanciers
Face à la baisse des ventes de ses liseuses Nook, Barnes & Noble modifie sa stratégie
Les
Nokia met à jour la cartographie de Here.com
PRISM : Facebook, Microsoft, Apple et Yahoo attaqués en Europe
Windows Phone : Microsoft fait un pied de nez à Android
Haut de page