Cooler Master RC-690 II Advanced

19 avril 2013 à 17h00
0
0078000001716802-photo-logo-cooler-master.jpg
Lancé par Cooler Master il y a près de trois ans, le RC-690 II Advanced bénéficie, à l'instar du NZXT H2, d'une durée de vie remarquable dans le segment du moyen-tour à moins de 100 euros. D'ailleurs le 690 premier du nom, inauguré il y a près de 7 ans, avait lui-même connu une longue et prospère existence.

La mise à jour de ce célèbre boîtier avait donc visiblement suffisamment d'arguments pour faire les beaux jours de Cooler Master durant trois ans. A-t-elle aujourd'hui les moyens d'affronter une concurrence toujours plus rude sur ce marché très prisé des boîtiers de milieu de gamme ?

Présentation[/anchor]

Cooler Master RC-690 II Advanced
Caractéristiques générales
MatièreAcier, plastique
CouleurBlanc et noir
FormatMicro-ATX, ATX
Dimensions (HxPxL)512 x 530 x 145 mm
Poids9,5 Kg
Capacité d'accueil
Emplacements 5,25"4
Emplacements 3,5 / 2,5"6 / 6
Slots d'extension7
Accessoires
Ventilateurs1 x 120 mm à l'arrière (extraction)
1 x 140 mm en haut (extraction)
1 x 140 mm en façade (aspiration)
Ports en façade2 x USB 3.0
2 x USB 2.0
1 x Sortie casque
1 x Entrée micro
Autres3 emplacements 140 mm supplémentaires
Nous avons reçu la Black & White Edition de ce RC-690 II Advanced, qui se démarque de la version noire par son design bicolore. Le problème avec le blanc, c'est que l'utilisation d'une peinture de qualité moindre ne pardonne pas. Sans manipulations brusques de notre part, nous sommes tout de même parvenus à creuser une jolie rayure sur le haut du boîtier.

En termes de finition, le RC-690 II Advanced est donc un niveau en dessous du 300R de Corsair, si l'on doit comparer les deux boîtiers blancs de ce comparatif. Le cache en plastique, qui recouvre l'emplacement de branchement à chaud, en est un autre exemple : peu utile, c'est surtout un véritable attrape-poussières qui se régale des traces de doigt...

Tout comme le Corsair Carbide 300R, le boîtier de Cooler Master est très aéré : seules les parois latérales restent opaques. Terminons ce tour du propriétaire par le panneau de connectique, qui dispose de quatre ports USB, dont deux en USB 3.0. Et en plus de la très classique connectique audio HD, on trouve un bouton qui permet d'activer ou de désactiver les diodes qui illuminent le ventilateur en façade.



Ventilation[/anchor]

Sur ce boîtier Cooler Master, on trouve trois ventilateurs : l'un est placé à l'avant et dispose d'un diamètre de 140 mm, un second, du même format, est situé au sommet du boîtier, tandis qu'un dernier est positionné à l'arrière du RC-690 II Advanced. Seul le premier ventilateur est en aspiration : ce boîtier est donc en dépression, c'est-à-dire que l'effort de ventilation est davantage tourné vers l'extérieur que vers l'intérieur du boîtier. Le boîtier est d'autant plus en dépression que le flux d'air créé par le ventilateur en façade sera passablement perturbé par la présence des unités de stockage, placées devant ce ventilateur.

Ce choix est assez rare, et parmi les dix derniers boîtiers testés par nos soins, seuls les Three Hundred Two d'Antec et le Spire X2-6011B adoptent un fonctionnement similaire. Le système de ventilation de ce boîtier ne dispose d'aucun système de régulation : impossible donc d'intervenir sur la vitesse des ventilateurs, et il faudra s'en remettre aux éventuelles fonctionnalités de votre carte-mère en la matière.

Notez que le RC-690 II Advanced dispose, à chaque endroit où il est exposé à la poussière, de filtre visant à limiter l'encrassement de votre machine. Nous aurions simplement apprécié que tous ces filtres soient amovibles, et pas seulement celui placé sous le boîtier.

Enfin, sachez qu'il est possible d'ajouter trois ventilateurs de 140 mm à ce boîtier : l'un est position basse, deux autres en position haute. Ce dernier emplacement est également capable de recevoir un radiateur de 240 mm, après avoir retiré la partie supérieure du RC-690 II Advanced (au prix de quelques efforts).



Montage[/anchor]

Sur ce RC-690 II Advanced, Cooler Master a utilisé ses technologies éprouvées de montage des unités de stockage ou des lecteurs optiques. Dans un cas comme dans l'autre, l'opération est grandement simplifiée et ne nécessite aucun outil, mis à part pour la mise en place des SSD, qui bénéficient tout de même d'un support dédié.

Voilà pour les points positifs. Problème, ce sont les seuls. En effet, l'ergonomie de ce boîtier Cooler Master ne nous a pas franchement convaincus. On note tout d'abord un petit souci au niveau des caches des emplacements 5,25 pouces, que l'on est obligé de tordre pour les extraire, à moins de démonter l'ensemble de la façade.

Mais le pire concerne probablement la gestion des câbles de ce boîtier : c'est tout simplement le plus mauvais du comparatif, après le boîtier Gelid. De plus, les passe-câbles, certes nombreux, sont mal fixés et l'ouverture prévue pour apporter au CPU son connecteur d'alimentation est très mal pensée, car bien trop petite. Bref, au moment de passer les câbles à l'arrière de ce RC-690 II Advanced, c'est la croix et la bannière...



Performances[/anchor]


Certes, le boîtier de Cooler Master ne dispose d'aucun système de régulation ni d'aucun artifice visant à limiter les nuisances sonores (mis à part les patins en caoutchouc prévus sous le bloc d'alimentation). Pourtant en 12V, il s'affiche comme le boîtier le plus performant de ce comparatif en termes de nuisances sonores avec le Fulmo de Enermax, et ce, quelle que soit la configuration (boîtier seul ou en incluant les composants bruyants).

Mieux, les températures ne grimpent pas pour autant, et même si la carte graphique est un peu chaude au repos, le processeur et le disque dur sont maintenus à des températures tout à fait acceptables. L'aération importante a donc un effet très bénéfique sur ce boîtier sans générer un vacarme de tous les diables. Un bon point, assurément.

Conclusion[/anchor]

Avec une énième version de sa désormais vieillissante référence, Cooler Master ne convainc pas franchement. Certes, la marque joue certaines de ses meilleures cartes, avec notamment un système de montage des disques durs ou optiques parmi les plus efficaces que nous ayons vus, et globalement la construction est sérieuse. Et si l'absence de régulation des ventilateurs découragera certains d'entre vous, il faut tout de même admettre que les performances en 12V de ce boîtier sont intéressantes.

Mais la très médiocre gestion des câbles et une finition en retrait ne nous permettent pas de vous conseiller ce boîtier, d'autant que son prix, près de 100 euros, nous semble bien trop élevé face à un Corsair Carbide 300R.

Cooler Master RC-690 II Advanced

Les plus
+ Montage HDD / ODD
+ Nuisances sonores en 12V
+ Refroidissement acceptable
+ Filtres omniprésents
Les moins
- Gestion des câbles
- Filtres inamovibles pour la plupart
- Qualité de la finition
Design
Ergonomie
Refroidissement
Silence
2.5
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top