USB 3.0 : quel apport pour les clés USB ?

03 novembre 2011 à 13h30
0

Tests pratiques

Si les tests synthétiques nous en apprennent long sur les performances théoriques des différentes unités de stockage, rien ne vaut quelques tests pratiques pour mettre en situation réelle nos disques en test. Nous avons donc copié ici 3 fichiers de 700 Mo depuis et vers notre SSD système, largement capable d'assumer les débits de ces clés USB.

Lecture de gros fichiers

Benchmark : 70-850

Sur nos tests de SSD, nous avons l'habitude de mettre en exergue les différences notables qui peuvent exister entre les tests synthétiques et les tests pratiques. Ici, force est de constater que nous obtenons des résultats tout à fait conformes à ce qu'ont prédit les tests théoriques. Les débits sont donc bien doublés sur toutes les clés, et même quadruplés pour la Voyager GT.

Ecriture de gros fichiers

Benchmark : 70-840

En écriture, on retrouve également les comportements observés sur le test synthétique : les débits sont relativement proches de ceux obtenus en page précédente (mis à part pour la clé A.DATA, moins performante que prévu), et on observe de réel gain en USB 3.0 que sur la Voyager GT de Corsair et, dans une moindre mesure, sur la N005 de A.DATA.

Lecture de petits fichiers

Nous avons reproduit les deux tests précédents, mais en utilisant cette fois un dossier contenant pas moins de 30 720 fichiers pour un total de 506 Mo (soit 19,2 Ko par fichiers).

Benchmark : 70-838

Sur la lecture de petits fichiers, le gain apporté par l'USB 3.0 est réel, mais modéré. Notez que la JetFlash 700 de Transcend rentre dans le rang, après nous avoir fait miroiter des performances exceptionnelles sous Everest. Finalement, c'est la Nobility de A.DATA qui s'en sort le mieux ici.

Ecriture de petits fichiers

Benchmark : 70-836

En écriture, la clé A.DATA reste, d'assez loin, la plus performante. Mais globalement, les résultats observés ici sont nettement moins bons que ceux annoncés lors des tests synthétiques. Et le gain apporté par l'USB 3.0 est ici quasiment insignifiant, mis à part pour la Voyager GT, dont les performances restent toutefois bien en deçà de celle de la clé A.DATA.

Et que donne une clé USB 2.0 sur un port USB 3.0 ?

Cette question n'est pas dénuée de sens : pourquoi devriez-vous acheter une clé USB 3.0 si votre clé USB 2.0 bénéficie de performances améliorées sur vos ports USB 3.0 ? Nous avons fait le test sur nos petits et gros fichiers sur une clé Corsair Voyager GTR 120 Go et sur une plus modeste Sandisk Cruzer Pattern 8 Go, et voici le résultat :

Benchmark : 70-912

Benchmark : 70-914

On remarque que l'utilisation du port USB 3.0 a un effet plutôt positif sur la clé Corsair, et aucun effet notable sur celle de Sandisk. La raison à cela ? La Corsair Voyager GTR 120 Go est capable de saturer le port USB 2.0 et gagne donc un peu en efficacité sur un port dernière génération, ce qui n'est pas le cas de la Cruzer Pattern 8 Go. Conclusion : si vous avez investi dans une clé USB 2.0 de qualité, il est peut être intéressant de vérifier ses performances sur un port USB 3.0. Et même si vous n'attendrez jamais les débits des meilleures clés USB 3.0 sur la lecture de gros fichiers, dans tous les autres cas, vous pourriez être surpris des résultats de votre clé !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test Sony KD-65XH9505 : le meilleur écran LCD 4K Full LED du moment
Le forfait mobile Free 80 Go passe à moins de 14€ pendant quelques jours
Les Enfants d'Icare : Arthur C. Clarke dessine une humanité en quête d'élévation
Le Jaguar E-Pace va lui aussi être électrifié avec une version PHEV
Xbox Series S | X ou Playstation 5 : laquelle est faite pour vous ?
Protégez vous des virus avec Norton 360 Deluxe à moitié prix
VPN pas cher : CyberGhost propose une offre immanquable pour Halloween 🔥
Comment fonctionne un antivirus ?
Des chercheurs impriment en 3D un bateau de la taille d'une cellule
Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
scroll top