Boursorama est (toujours) la banque en ligne la moins chère en 2020

18 décembre 2020 à 11h45
1

Boursorama Banque est, pour la treizième année consécutive, la banque en ligne la moins chère du pays, selon une étude réalisée par Le Monde en partenariat avec meilleurebanque.com. Sur la majorité des profils étudiés, comme « jeune actif », « employé », « cadre », etc., c'est l'établissement bancaire le plus compétitif.

L'étude avance également que les tarifs bancaires vont chuter de 0,65 % en moyenne à partir du 1er janvier 2021 pour les six profils de clients étudiés. Les acteurs du secteur digital restent de loin les plus compétitifs en matière de prix.

Les banques en ligne « cassent les prix »

« Sans agences à financer, les acteurs à distance peuvent se permettre de casser les prix » débute l'étude publiée par Le Monde et meilleurebanque.com. Selon eux, Boursorama Banque a franchi cette année le cap des 2,5 millions de clients, tout en restant la banque la plus attractive pour les différents types de profils analysés (comme « jeune inactif », « jeune actif », « employé », « cadre supérieur »).

Elle est talonnée par N26 et Nickel, qui comptent chacune 1,6 million de
clients. Vient ensuite Revolut (1 million) et Orange Bank (1 million également). Au total, les banques en ligne réunissent sept millions de clients en France. Le défi de ces banques reste le même : convaincre les clients à les utiliser comme banque principale. En ce sens, les banques traditionnelles bénéficient encore d'un certain capital de confiance et l'ont montré au premier confinement en proposant par exemple des reports de mensualités.

Mais, globalement, la tendance est à l'essai de nouvelles banques et de nouveaux services. « Jusqu’au début des années 2000, on ouvrait un compte dans une seule banque et on lui restait fidèle. Aujourd’hui, la relation bancaire est de plus en plus fragmentée : de nombreux clients ont ouvert un compte dans plusieurs banques et testent aussi des fintech » explique Julien Bet, associé chez Bain & Company.

Des prix plus modérés

Le succès des banques en ligne, qui proposent des tarifs plus avantageux en soustrayant les coûts des agences physiques, « crée un environnement propice à la modération de tous les acteurs » explique l'étude.

Celle-ci avance en particulier une baisse assez exceptionnelle de 0,65 % en moyenne des tarifs bancaires à partir de janvier 2020, et ce, sur tous les profils étudiés. Certaines banques traditionnelles proposent ainsi de
nouveaux packages à prix serrés, comme le Crédit agricole, la Banque populaire et la Caisse d'épargne qui cherchent « une façon de réagir face à la concurrence accrue des banques en ligne et des néobanques ».

« Ne crions pas victoire : ce repli traduit avant tout la mise en place de quelques nouvelles offres moins chères par certains réseaux, qui font baisser le prix moyen de notre enquête. Mais cela ne signifie pas que les prix de chaque produit et service pris à l’unité diminuent pour tous les
clients
» tempère Maxime Chipoy, le responsable du comparateur meilleurebanque.com.

Source : Le Monde

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop
Soldes d'hiver : dates, bons plans et promotions, tout savoir de l'édition 2021
GameStop retrouve des couleurs, comme jamais depuis 5 ans !
L'énergie nucléaire est l'avenir de l'exploration spatiale, d'après Rolls-Royce et l’Agence spatiale du Royaume-Uni
Apple va produire le biopic sur Napoléon de Ridley Scott
Rétrospective : le grand bilan spatial de 2020
Fraichement annoncé, le Samsung Galaxy S21 est déjà en précommande
Bill Gates devient le plus grand exploitant agricole privé des États-Unis
Rechargez rapidement votre smartphone avec cette batterie externe Belkin à moins de 25€
RED by SFR : le forfait BIG RED 200 Go à prix choc se termine ce soir à minuit !
Haut de page