Avis Deblock (2024) : la néobanque française avec un vrai portefeuille crypto

03 juin 2024 à 16h17
Clubic - Notre avis sur Deblock, la néobanque française
Clubic - Notre avis sur Deblock, la néobanque française

Ces dernières années, le marché s'est rempli de néo-banques, qui souhaitent bénéficier de l'explosion d'Internet et de la transformation des smartphones en interface bancaire pour tailler des croupières aux banques traditionnelles. Deblock est la dernière entreprise en date dans ce domaine.

La nouvelle banque en ligne française espère ainsi trouver sa place dans l'écosystème en mêlant compte courant et portefeuille crypto, le tout avec une plateforme très simple d'utilisation.

Deblock, c'est l'histoire d'une fintech française fondée par d'anciens cadres de Ledger, la société qui produit des portefeuilles matériels crypto comme le Ledger Nano S, et de la néobanque Revolut. Deux origines qui se ressentent dans les services que propose Deblock.

Car l'entreprise, qui a levé au printemps 12 millions d'euros, veut marcher sur les platebandes de Revolut et de N26, lesquels, en plus de leurs services bancaires, offrent la possibilité d'acheter des cryptomonnaies directement sur leur plateforme. Elle propose ainsi à son tour un accès à ce secteur en plein boom en 2024, mais avec une orientation beaucoup plus décentralisée. Chez Deblock, l'utilisateur devient en effet le propriétaire de son portefeuille crypto. Une approche qui pourrait convaincre le public à l'heure actuelle ?

Avantages Deblock
  • Abonnement gratuit
  • Portefeuille crypto non-custodial
  • Inscription extrêmement simple
Inconvénients Deblock
  • Frais sur les transactions cryptos élevés
  • Offre Premium coûteuse
  • Peu d'options sur le service bancaire

La création du compte : une formalité enfantine

L'ouverture d'un compte bancaire demande toujours un peu de paperasseries, ainsi que la nécessité d'attendre un certain délai avant d'être validée. La faute aux nécessaires vérifications d'identité à mener par l'établissement bancaire. Chez Deblock, les choses sont beaucoup plus aisées. Il suffit de télécharger l'application, renseigner son adresse mail puis son numéro de téléphone, tous deux vérifiés à la suite de l'envoi d'un code de confirmation.

Derrière, la vérification d'identité est d'une simplicité désarmante par rapport à ce que l'on doit habituellement faire pour les banques traditionnelles, avec un procédé qui s'apparente bien plus aux processus Know Your Customer (KYC) des plateformes de cryptomonnaies qu'à nos vieux dossiers administratifs. L'application demande ainsi à pouvoir accéder à l'appareil photo du smartphone, qui scannera ensuite la pièce d'identité soumise (passeport ou carte d'identité).

Enfin, à l'aide de la caméra à selfie, l'application scanne votre visage. Une fois ces données biométriques acquises, l'application vérifie rapidement votre identité, puis génère votre compte. Il faut en moyenne au maximum quelques minutes pour devenir un nouveau client de Deblock, doté d'un compte fonctionnel !

© Capture écran Clubic - Deblock
© Capture écran Clubic - Deblock

Les différentes offres

Pour ceux qui ont franchi le pas, et sont devenus clients de Deblock, il existe trois offres distinctes auxquelles il est possible de souscrire.

L'offre gratuite

C'est l'offre de base de Deblock, qui ouvre déjà un certain nombre d'options standards intéressantes :

  • Virements instantanés et SEPA gratuits ;
  • Apple et Google Pay gratuits ;
  • Compte multidevises gratuit ;
  • Échange de devises avec une absence de frais jusqu'à 1000 € par mois ;
  • Une carte bleu physique et une carte virtuelle gratuites ;
  • 1 retrait gratuit par mois, et une absence de frais jusqu'à 100 euros retirés par mois.

L'offre premium payante

Évidemment, l'objectif de Deblock est de vous faire sauter le pas et de choisir l'option payante de la néobanque. Celle-ci est disponible au tarif de 14,99 euros par mois, et propose le programme suivant :

  • Virements instantanés et SEPA gratuits ;
  • Apple et Google Pay gratuits ;
  • Compte multidevises gratuit ;
  • Échange de devises sans frais illimité ;
  • Une carte bleue physique et 10 cartes virtuelles gratuites ;
  • 3 retraits gratuits par mois, et une absence de frais jusqu'à 1000 euros retirés par mois ;
  • cashback sur les paiements jusqu'à 1%.

L'offre Native (NFT)

Enfin, Deblock met aussi à disposition une offre dite « native », pour laquelle il est nécessaire d'acheter un des NFT (Non-fungible token) officiels de la banque. Ces derniers ont été émis sur la blockchain Ethereum et mis en vente sur la place de marché NFT OpenSea. Les propriétaires d'un de ces NFT auront droit, pour ce qui est du compte bancaire, à exactement les mêmes options que les abonnés premium.

À l'heure actuelle, le NFT Deblock le moins cher est coté à 0,217 ETH, soit environ 750 euros. L'idée est évidemment de jouer sur l'envie de spéculer des utilisateurs, lesquels pourraient penser qu'il vaut mieux payer un peu plus au départ que l'abonnement premium, tout en ayant potentiellement entre les mains un NFT qui pourrait prendre de la valeur.

Déposer son argent

L'arrivée sur l'interface se fait ainsi extrêmement rapidement. Il est en premier lieu à noter que vous pouvez choisir de prendre d'abord une offre gratuite, pour ensuite de passer à l'offre premium en quelques clics. Et sur votre compte qui affiche pour le moment un solde de 0 euros, vous allez pouvoir déposer de l'argent de différentes manière.

© Capture écran Clubic - Deblock
© Capture écran Clubic - Deblock

Par carte bancaire

Le moyen le plus simple, et surtout le plus immédiat comme l'indique Deblock, est de simplement cliquer sur « Ajouter de l'argent », puis sélectionner « Avec votre carte. »

À partir de là, il vous sera ensuite demandé le montant vous souhaitez virer, puis le moyen désiré. Vous pouvez alors choisir soit une carte bancaire normale, soit Apple/Google Pay (qui vous prendra une légère commission). Derrière, vous pouvez soit renseigner le numéro de votre carte de crédit, soit tout simplement la scanner pour l'enregistrer sur votre compte utilisateur Deblock.

Par virement bancaire

Comme nous vous le disions dès le départ, Deblock est avant tout une banque. Vous obtenez donc dès l'ouverture de ce compte un numéro IBAN français, grâce auquel vous allez pouvoir opérer des virements.

En choisissant l'entrée « Virement bancaire », vous retrouverez vos informations bancaires sur l'application (numéro IBAN, numéro BIC). C'est aussi sur cette page que vous obtiendrez un RIB. Le virement opéré vers un compte Deblock peut mettre jusqu'à 24 heures avant d'être crédité.

Déposer son salaire

La plateforme vous propose enfin une entrée « Déposez votre salaire » grâce à laquelle vous êtes renvoyé directement sur une page où un message pré-rempli indique à votre entreprise qu'il faudra dorénavant vous payer en envoyant un virement à ce compte. Une option qu'il est par ailleurs nécessaire de valider si vous souhaitez pouvoir passer à l'abonnement Premium.

Le fonctionnement au quotidien

L'interface a été conçue pour être très user-friendly, avec une page d'accueil qui affiche le solde du compte, l'entrée pour effectuer un RIB et les différentes possibilités pour recevoir ou envoyer de l'argent.

Au bas de l'écran, l'utilisateur ne risque pas de se perdre, puisqu'il n'y a guère que quatre icônes :

  • Accueil.
  • Cartes.
  • Crypto.
  • Profil.

L'onglet « Cartes » est disponible non seulement pour commander une nouvelle carte, mais aussi créer une nouvelle carte virtuelle. C'est ainsi là qu'est rangée la carte bancaire numérique qui vous est fournie par Deblock. À côté, vous pouvez retrouver l'onglet « Crypto », dont nous allons parler ci-dessous, et enfin l'icône « Profil ».

Au sein de cette dernière page, il est possible de changer les informations de profil (comme l'adresse, le numéro de téléphone ou l'adresse mail), les données de sécurité ainsi que l'entrée pour changer le type d'abonnement.

Deblock, une banque crypto-friendly

Comme spécifié en introduction, le vrai avantage de Deblock se trouve dans son approche très crypto-friendly de la néobanque. Nous retrouvons ainsi la possibilité d'effectuer directement des transactions, à savoir acheter des actifs numériques avec du fiat directement sur l'application, mais aussi intégrer des cryptomonnaies détenues ailleurs en les déplaçant sur le portefeuille mis à disposition par la plateforme. Il est aussi possible de détenir des NFT au sein du même portefeuille. Par ailleurs, selon l'abonnement que vous avez pris, les frais ne seront pas les mêmes.

© Capture écran Clubic - Deblock
© Capture écran Clubic - Deblock

Abonnement gratuit

  • 1 achat de cryptos sans frais ;
  • 2% de frais sur les achats de cryptos (de l'euro aux cryptos) ;
  • 3% de frais sur les ventes de cryptos (des cryptos aux euros) ;
  • 1,5% de frais de change pour des transactions entre cryptos ;
  • La conversion gratuite d'un pourcentage de son salaire reçu en crypto.

Abonnement Premium

  • 1 achat de crypto sans frais par mois ;
  • 1% de frais sur les achats de cryptos (de l'euro aux cryptos) ;
  • 1,5% de frais sur les ventes de cryptos (des cryptos aux euros) ;
  • 0,75% de frais de change pour des transactions entre cryptos ;
  • La conversion gratuite d'un pourcentage de son salaire reçu en crypto.

Abonnement Native

  • Achat de cryptos sans frais illimité ;
  • 0% de frais sur les achats de cryptos (de l'euro aux cryptos) ;
  • 0 à 0,5% de frais sur les ventes de cryptos (des cryptos aux euros) ;
  • 0 à 0,5% de frais de change pour des transactions entre cryptos ;
  • La conversion gratuite d'un pourcentage de son salaire reçu en crypto.

Comme on peut le voir, l'abonnement Native, à première vue plus coûteux que la version Premium, est beaucoup plus intéressant si vous comptez faire de Deblock votre principale interface de gestion pour les achats et ventes de cryptomonnaies. Les frais peuvent en effet devenir importants si vous multipliez comme beaucoup les transactions entre monnaies numériques.

Un portefeuille crypto non-custodial

Si l'on vous dit que Deblock intègre un portefeuille crypto, vous pouvez répondre « et alors ? » On sait en effet que Revolut ou N26 ont aussi un outil de gestion de cryptomonnaie intégré directement à leur plateforme. Sauf qu'il y a quelques différentes avec les offres déjà existantes.

Chez N26 il est possible d'acheter ou de vendre des cryptos sur son application, avec un portefeuille stocké directement dans l'infrastructure de la néobanque. En revanche, il n'est pas permis d'envoyer des actifs vers un portefeuille externe. De son côté, Revolut permet des échanges avec des portefeuilles externes mais n'offre pas un portefeuille individuel dédié à cette seule activité. En clair, c'est la banque qui garde vos cryptos sur ses comptes.

Et c'est sur ce point que Deblock veut imposer sa différence. La société française propose en effet un portefeuille crypto « non-custodial », un terme qui signifie que vous êtes responsable du stockage et de la gestion des clés de ce portefeuille. Un point important, puisque dans le monde de la crypto règne un adage bien connu « not your keys, not your coins » (Pas tes clés, pas tes cryptos). La société vous promet ainsi que vous seul pouvez accéder à votre portefeuille, à l'image de ce que permet par exemple un wallet Metamask, ou bien, évidemment, les portefeuilles hardware Ledger.

La clé privée est par ailleurs fragmentée, pour plus de sécurité. Un premier fragment est généré sur votre téléphone, quand le second l'est sur les serveurs de Deblock. Si jamais vous veniez à perdre votre téléphone, et donc un fragment de la clé privée, Deblock indique qu'une « simple preuve d’identité permettra de déchiffrer et recouvrer votre clé privée. »

Un portefeuille non-custodial est un vrai atout sécurité, comme le note Deblock, puisque même en cas de déroute bancaire de l'entreprise, vos cryptomonnaies resteront en sécurité, et ne seront pas mis en danger par la faillite de l'établissement. « En toutes circonstances, vous conservez quoi qu'il arrive le contrôle de vos actifs. Tout simplement parce que les cryptos placées sur votre non-custodial wallet sont les vôtres, et uniquement les vôtres. Personne, à part vous-même, ne peut y accéder ou les utiliser » insiste ainsi Deblock. De quoi pousser certains cryptonautes, qui n'aiment pas avoir leurs cryptos sur les grandes plateformes, à potentiellement se tourner vers une solution plus institutionnelle ?

...

Comme on peut le voir, c'est une solution hybride inédite que Deblock apporte à la table des néobanques. Mais même si la caractéristique majeure de Deblock tient justement à sa façon de mêler le compte bancaire traditionnel et la crypto, il existe des choses intéressantes pour chaque partie de l'offre.

Pourquoi vous pourriez être intéressé

Il faut le dire, l'avantage majeur de Deblock, pour le côté bancaire, tient à la facilité désarmante qu'il y a à se créer un compte, et comment un numéro IBAN peut être produit en quelques minutes. Deblock fait tout pour grandement faciliter l'inscription de nouveaux clients. La néobanque peut ainsi apparaître comme une solution particulièrement désirable pour tous ceux qui souhaitent se doter d'un compte bancaire secondaire, à utiliser comme un compte de secours, ou bien à allouer à certaines activités. Et ce, d'autant plus que l'offre gratuite met déjà à disposition un bon nombre de fonctionnalités qui sont normalement payantes ailleurs. Ici, vous pouvez vous lancer, tester, utiliser Deblock, et au pire arrêter savoir avoir à sortir un seul euro de frais (dans les limites qui ont été posées pour cette souscription).

Le besoin de gérer des crypto-actifs peut être une autre raison qui vous pousserait vers la start-up lilloise. Si vous n'aimez pas garder votre argent sur les plateformes centralisées, qui peuvent toujours s'effondrer, à l'image de FTX, et emporter avec elles vos investissements, mais souhaitez dans le même temps pouvoir effectuer facilement des transactions sans avoir à constamment connecter votre portefeuille externe, Deblock semble apparaître comme une alternative intéressante. Cependant, si vous êtes un crypto bro, il y a aussi des aspects négatifs à ce qui est accessible du côté de la banque en ligne.

Pourquoi vous pourriez passer votre tour

On a pu voir en effet plus haut que les frais sur les transactions en crypto pouvaient être élevés, et ce, particulièrement si vous souhaitez choisir l'abonnement gratuit, dans l'idée d'utiliser Deblock d'abord et avant tout pour faire des transactions cryptos. 1,5% de frais pour des échanges entre cryptos apparaît ainsi comme très onéreux en comparaison de ce qui se fait sur les échanges centralisés. À titre d'information, Binance prélève en moyenne 0,10% de frais sur des transactions en spot. Autant dire que si vous êtes du genre à faire beaucoup de trading, il sera toujours beaucoup plus cher d'user de Deblock (même dans son format premium) que de passer par les opérateurs centralisés habituels.

En tant que banque, Deblock ne propose pas beaucoup d'options. Alors que la concurrence multiplie les offres de bienvenue Deblock n'en propose aucune. Il n'est pas possible de faire un découvert, ni d'ailleurs possible de faire un crédit.

Enfin, on peut noter que si l'offre gratuite pourra en intéresser certains, l'offre Premium à 14,99 euros par mois affiche un prix assez élevé par rapport à la concurrence des banques en ligne, comme Boursorama. Si vous êtes ainsi en train de chercher une banque avec beaucoup d'options, pour un usage assez intensif, le rapport qualité/prix n'est alors pas nécessairement en faveur de l'offre proposée par Deblock.

7.5

Deblock est la néobanque française qui veut vous permettre de gérer en même temps sur la même interface votre compte courant et votre portefeuille de cryptomonnaies. Pas de prime de bienvenue, pas de découvert autorisé, pas de possibilité de faire crédit, côté banque en ligne, les options sont maigres et accusent une certaines jeunesse. En revanche, concernant le crypto wallet, en laissant l'utilisateur maitre de sa clé privée, la banque en ligne garantit que personne d'autre ne pourra accéder à ses fonds, qu'importe les circonstances. Deblock fait ainsi le pari de mêler simplicité et sécurité pour une nouvelle génération de clients bancaires.

Les plus

  • Abonnement gratuit
  • Portefeuille crypto non-custodial
  • Inscription extrêmement simple

Les moins

  • Frais sur les transactions cryptos élevés
  • Offre Premium coûteuse
  • Peu d'options sur le service bancaire

Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les q...

Lire d'autres articles

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés ainsi que les marchands mis en avant sont susceptibles d'évoluer afin de toujours vous proposer le meilleur prix sur le produit concerné. 
Lire la charte de confiance
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (4)

Felaz
Intéressant ! Trade Republic est très bien aussi mais pas une neonbanque et wallet…
ayaredone
Est-ce que j’ai bien lu ? Si on veut un compte premium on est obligé de domicilier son salaire ? Je leur prédis un gros flop dans ce cas-là (multimédia, seul les plus vétérans auront la réf )
aliboboniak
Revolut fait tout et plus en beaucoup mieu…
Roster1
Pas du tout le gros avantage est d’envoyez des crypto sur le wallet pour après les dépenser en cb. le seul défaut est qu’il y’a que Bitcoin ou ether et usd, rien de plus c’est suffisant pour faire ses emplettes, mais ils auraient pu en mettre d’autres.
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page