Sommaire

Les navigateurs Web mobiles au banc d'essai

16 novembre 2007 à 14h01
0
Sommaire

Introduction

Le développement des points d'accès WIFI multiplie les occasions de se connecter au réseau des réseaux avec un appareil mobile. Dans un futur proche (souhaitons-le), l'arrivée de forfaits data mobile abordables devrait permettre d'accéder à Internet de presque n'importe où. La grande majorité des PDA et des Smartphones sont déjà parés à accueillir cette révolution numérique. Que valent ces navigateurs de poche ? Quelles sont les forces et les faiblesses de chacun d'entre eux ? Quel est l'appareil qui offre la meilleure expérience Web mobile ? Existe-t-il des navigateurs alternatifs valables ? Tentons d'y voir un peu plus clair.

012C000000667332-photo.jpg

Page Web de référence et protocole de test

A propos de la page de test

003C000000656162-photo.jpg
Pour tester les écarts d'interprétations et de performances entre les différents navigateurs Web mobiles, nous avons créé cette page Web de référence. Chacun des paragraphes ci-dessous fait appel à une technologie différente. En plus de ces épreuves techniques, nous aborderons les aptitudes pratiques de ces différents programmes.

00656010-photo-pancarte-technique.jpg


Ouverture d'une nouvelle fenêtre

Le lien suivant ouvre une page Web dans une nouvelle fenêtre. Comment se déroule le passage d'une page à l'autre sur les différents navigateurs mobiles ? Réponse en parcourant nos différents tests.



00FA000000656246-photo-multi-fenetres.jpg


Test Javascript

0037000000656158-photo.jpg
Le champ «nombre» ainsi que les deux boutons permettant d'incrémenter ou de décrémenter ce compteur ont été programmés en JavaScript. Tout au long de l'article, nous listerons les navigateurs compatibles avec cette fonctionnalité (le javascript que nous avons utilisé provient du site suivant).








Les tableaux

Les tableaux s'affichent-t-ils correctement ? Ce tableau de référence nous permettra de le savoir. (tableau extrait de l'article : Transformez votre appareil mobile en télécommande universelle)

 Noviiremote Deluxe UniversalRemoteCERemote control II VITO Remote TV remote controller
 
Prix35$(17$ en basic)11$29$16$15$
Qualité de l'interface*************************
Qualité du mode édition*****Editon impossible****
Nombre de codes fournis********************** d'origine
***** avec les profiles CCF


Les standards du Web

A) Le test CSS
Les CSS sont largement utilisées par les webmasters. Ce standard permet de réaliser de nombreuses mises en forme graphiques. Pour évaluer leur degré d'interprétation, nous nous sommes rendus sur la nouvelle page d'accueil de Clubic.com. Cette dernière utilise un très grand nombre de CSS.
B) L'acid test
L'«acid test» est une épreuve qui permet d'évaluer la prise en charge de nombreux standards Web. Le principe est simple. Observez le smiley de référence du navigateur, puis rendez-vous sur la page de test. Chacune des parties du smiley utilise un standard Web. En conclusion, seuls les navigateurs capables de gérer tous ces standards seront capables de reproduire cette image à l'identique. Pour l'anecdote, dans le cercle des navigateurs de bureaux, seuls Konqueror (Linux), Safari (Mac OS) et Opera (multi plate-forme) sont capables de passer ce test avec succès.



012C000000667504-photo.jpg
     
012C000000667502-photo.jpg

Opera mobile passe l'acid test



00656006-photo-pancarte-multim-dia.jpg

De nos jours, de nombreux formats multimédias font partie intégrante des standards du Web. Parmi les plus courants, on retiendra surtout les formats Flash, GIF, MP3, et Windows Media. Voyons comment se comportent nos navigateurs mobiles en présence de ces différents standards.

Multimédia : le son

Sur Intenet, on rencontre un grand nombre de formats audio différents. Dans la majorité des cas, ces derniers sont utilisés pour diffuser un flux audio «live» (Web radios).

0190000000656276-photo-les-formats-audio.jpg




A) Audio en streaming : Le flux audio Winamp (Shoutcast)

Le Shoutcast est un format de diffusion audio utilisé par de nombreuses Web radios. On doit ce standard aux créateurs de Winamp (un lecteur audio massivement utilisé sous Windows).


B) Audio en streaming : le flux Windows Media

Le format Windows Media était occulté par Real Media il y a peu de temps encore. Aujourd'hui, Microsoft a rattrapé son retard. Ce standard est devenu quasi incontournable.


C) Audio en streaming : Le lecteur flash

Sur certains sites, il est possible de trouver des lecteurs audio programmés en flash. L'un des portails le plus célèbres utilisant cette technologie est Last.FM.

  • Audio en streaming (lecteur flash Last.fr):




C) Audio à télécharger : cas du fichier .MP3 en lien direct

Que se passe-t-il lorsque l'on clique sur un fichier .MP3 stocké sur un espace Web ? Est-il possible de télécharger ce fichier ? Nous avons lancé ce test depuis chacun des navigateurs mobiles.


Multimédia : l'image

La bonne interprétation des fichiers image aura une importance capitale. De passage sur un site professionnel ou sur un blog, le navigateur sera constamment sollicité pour ouvrir ces différents formats :

A)Les fichiers image .JPG

Voici un exemple type de fichier image .JPG dont la taille est relativement conséquente. L'ouverture d'une image de ce type constitue une épreuve de force pour un navigateur de poche.

00654160-photo-photo-de-famille.jpg
Photo de famille type en 600*450


B)Les fichiers image .GIF.

Les fichiers .GIF permettent de réaliser des images animées. Leur prise en charge n'est pas capitale, mais elle est appréciée. La plupart du temps, ce format est utilisé pour réaliser des bannières publicitaires. Différents éléments de graphisme peuvent également utiliser cette technologie.

  • Premier fichier .GIF de test : le logo email



  • Second fichier .GIF de test : la bannière publicitaire



C) Les animations Flash :

Les animations flash sont principalement utilisées pour réaliser des bannières publicitaires. Dans ce cas, leur non prise en charge ne devrait gêner que peu de personnes. Il est possible de trouver des sites intégralement réalisés en flash, mais fort heureusement, ces derniers ne sont pas légion.

  • Premier fichier .SWF de test :






  • Second fichier .SWF de test :






  • Troisième fichier .SWF de test :






Les animations flash que nous avons utilisées pour ce test proviennent de de Zoneflash.net


00656008-photo-pancarte-divers.jpg



Rapidité d'ouverture de la page

0064000000656236-photo-rapidit-d-ouverture.jpg
Lorsque l'on surfe sur Internet, l'ouverture rapide des pages apporte un confort essentiel. Contrairement aux plates-formes «desktop», sur un appareil mobile, cette caractéristique ne sera pas uniquement liée à la rapidité de la connexion. En effet, la réactivité du système et l'optimisation du navigateur auront une forte influence sur cette donnée. Pour établir une échelle de comparaison, nous avons chronométré la vitesse de chargement de cette page Web. Bien sûr, tous les tests seront réalisés à partir de la même borne Wi-Fi et à distance égale de cette dernière.

Nous avons également chronométré le temps d'ouverture d'une «grosse» page comme celle du monde.fr. Attention toutefois, cette donnée sera mentionnée à titre indicatif. Une page «vivante» ne peut servir de référence.



Optimisation d'affichage et mode portrait

0096000000656174-photo.jpg
Le mode paysage est-il supporté ? Le mode portrait a-t-il été correctement adapté à l'écran ? Voyons également comment le navigateur mobile optimise l'affichage d'une page Web. Ces caractéristiques font partie intégrante du confort d'utilisation.





Ergonomie et menus

0064000000656124-photo-psp-marteau.jpg
La rapidité et les bonnes performances générales ne font pas tout. Un bon navigateur doit être facile à dompter. Les menus doivent être placés à des endroits logiques et faciles d'accès. Enfin, nos assistants favoris étant dépourvus de Claviers, l'assistance à la saisie devra être de mise.



00656004-photo-pancarte-autre-crit-res.jpg


Gestion des téléchargements

0046000000656172-photo.jpg
Même si les appareils mobiles ne sont pas propices au téléchargement de fichiers, en cas de besoin, le navigateur mobile devra tout de même être en mesure de s'acquitter de cette tâche.


Contrôle parental

0046000000656166-photo.jpg
Les parents dont l'enfant est équipé d'un appareil mobile Wi-Fi capable de surfer sur le Web seront probablement curieux de savoir s'il existe des possibilités de contrôle parental. Nous verrons si cette fonctionnalité est implémentée sur les appareils et navigateurs que nous avons testés.

Accès aux sites sécurisés

0046000000656160-photo.jpg
Le support des différents standards de sécurité vous permettra d'accéder, ou non à un ensemble de services. La prise en charge de ces différents standards est un pré requis obligatoire pour accéder à plusieurs sites extrêmement populaires. Pour ce test, nous avons essayé d'accéder aux sites suivants :


Windows Mobile : Pocket Internet Explorer

Sommaire






La descente aux enfers d'un prodige



0064000000656000-photo-pocket-internet-explorer.jpg
Pocket Internet Explorer a vu le jour à une époque ou le surf mobile en était encore à ses balbutiements. Dans ce contexte, sa sortie défraya les chroniques du microcosme de la mobilité. Le navigateur de Microsoft était réellement en avance sur son temps. Son mode d'affichage «adapté à l'écran» constituait également une avancée notable. Plusieurs années plus tard, le prodige semble avoir été abandonné par ses géniteurs. Faute d'évoluer, l'ancienne star se fait peu à peu rattraper par la concurrence. Que se passe-t-il chez le géant de Redmond ? L'avenir de Pocket Internet Explorer serait-il compromis ? Réponse au paragraphe suivant. En attendant, établissons le bilan de santé de l'ancêtre.

Vidéo de démonstration








Tableau des performances et notes globales



TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre -Pas d'onglets
-La nouvelle fenêtre s?ouvre à la place de la précédente.
  
Javascript    
Les tableaux-OK en mode portrait-Totalement déformés en mode colonne  
Le son-Ouvre Media Player pour les flux Windows Media-Pas de Shoutcast  
L'image-Gère le GIF animé
-Taille des grosses images adaptée en mode colonne
-Certains flashs gérés si l'on installe le lecteur mobile
-RAS  
Rapidité d'ouverture de la page de référence    
Rapidité d'ouverture du monde.fr    
Interprétation de la page en mode colonne-L'optimisation est excellente-Parfois, certains liens sont inaccessibles dans ce mode.  
Interprétation de la page en mode complet-On constate des problèmes d'affichage
-Impossible de déplacer la page au stylet
-Windows Mobile oblige, l'affichage en mode paysage n'est pas optimal (barres de menus et ascenseurs grignotent la page)  
Ergonomie et menus -Impossible de déplacer la page au stylet.
-Des menus envahissants, surtout en mode paysage
  
Gestion des téléchargements -La taille des fichiers téléchargés est limitée par celle de la mémoire système (ficher temporaire), même pour les enregistrements sur carte mémoire  
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés    
Test CSS    
Acid test -L'interprétation et catastrophique   
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

4

Les plus

  • -Gratuit

Les moins

  • -Pas d'onglets
  • -Pas de scroll au stylet
  • -Interprétation peu fidèle
  • -Peu d'évolutions depuis sa sortie

0

Ergonomie4

Réactivité5

Compatibilité8

Affichage7


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion



Pocket Internet Explorer fait du sur-place depuis de nombreuses années mais on constate que l'ancêtre à encore de beaux restes. Ce navigateur est rattrapé par plusieurs applications, mais pour le moment, il reste largement utilisé. Bien sûr, cette adhésion n'est pas uniquement due à ses qualités techniques. Son intégration par défaut sous Windows Mobile ainsi que sa gratuité contribue grandement à cette popularité persistante. Sur le plan technique, même si elle n'est pas exceptionnelle, la qualité du surf reste dans les limites de l'acceptable pour une utilisation occasionnelle.

00656000-photo-pocket-internet-explorer.jpg


Photos commentées



012C000000667552-photo.jpg
     
012C000000667554-photo.jpg

Objectif de l'acid testRésultat :)



012C000000667550-photo.jpg
     
012C000000667548-photo.jpg

Les menus CSS ne sont pas gérés



012C000000667544-photo.jpg
     
012C000000667546-photo.jpg

Tentative de connexion sécuriséeeBay est accessible



012C000000667542-photo.jpg
     
012C000000667540-photo.jpg

Interprétation fantaisisteFlashs non gérés



012C000000667538-photo.jpg
     
012C000000667536-photo.jpg

Le mode adapté des une réussite PIE veut télécharger une playlist



012C000000667534-photo.jpg
     
012C000000667532-photo.jpg

Test Javasript OKAutre exemple de mode adapté

Windows Mobile : Deep Fish

Sommaire






Introduction



0064000000655994-photo-deepfish.jpg
DeepFish pourrait expliquer le fait que Pocket Internet Explorer soit délaissé à ce point par ses concepteurs. Ce navigateur mobile d'un nouveau genre est actuellement développé par la firme de Redmond. Pour le moment, le programme n'est pas disponible publiquement. Seules les personnes participant au bêta-test ont accès à cet étrange butineur de poche. Quelles sont les différences entre DeepFish et Pocket Internet Explorer ? Les innovations sont-elles au rendez-vous ? Réponse au fil de ces quelques lignes.

Vidéo de démonstration






Tableau des performances et notes globales




TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre  -Pas d'onglets, s'ouvre à la place de la précédente 
Javascript -Pas pris en charge : la page est un fichier .JPG inerte, seuls les liens fonctionnent  
Les tableaux-La «photo» de la page est extrêmement fidèle. Les tableaux s'affichent parfaitement   
Le son -Aucun format n'est géré ou téléchargé  
L'image  -Impossible de cliquer sur une image pour la visualiser ou l'enregistrer.
-Fichiers .GIF non animés
 
Rapidité d'ouverture de la page de référence  -15 secondes de requête
-Prévisualisation affichée en deux secondes
 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  -19 secondes de requête
3 secondes d'ouverture
 
Interprétation de la page en mode colonne -Ce mode est inexistant. Pleine page uniquement.  
Interprétation de la page en mode complet    
Ergonomie et menus    
Gestion des téléchargements  -19 secondes de requêtes
Les essais de téléchargement FTP et HTTP se soldent par un échec
 
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés    
Test CSS-Photo oblige, le rendu de la page est parfaitement fidèle. -L'interactivité est nulle  
Acid test  -La page refuse de se charger 
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

2

Les plus

  • -Affichage rapide
  • -Scroll et zoom instantanés

Les moins

  • -Incompatibilités nombreuses
  • -Interactivité quasi nulle

0

Ergonomie7

Réactivité8

Compatibilité3

Affichage4


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion




Le développement du programme n'en est qu'à ses débuts, mais on peut déjà s'interroger sur l'avenir d'une telle technologie. Certes, une fois que la «photo d'écran» du site visité est générée et transmise à DeepFish, l'affichage de la page est instantané. En revanche, ce tour ce passe-passe technologique s'effectue au détriment de nombreux autres points. Tout d'abord, cette «technique du cliché inerte» empêche toute interactivité. Les animations disparaissent, les menus déroulants ne sont pas opérationnels et la saisie des formulaires s'avèrera relativement déconcertante. Pour couronner le tout, l'affichage optimisé en mode colonne ne sera pas de mise, il faudra donc faire défiler la parcelle zoomée en permanence. La montée en puissance des caractéristiques de nos appareils mobiles devrait vite reléguer ce type d'initiative aux oubliettes.

00655994-photo-deepfish.jpg




Photos commentées



012C000000667304-photo.jpg
     

Saisie d'un formulaireImpossible de télécharger



012C000000667298-photo.jpg
     
012C000000667296-photo.jpg

Le Monde avant zoom GIFs non animés



012C000000667294-photo.jpg
     
012C000000667292-photo.jpg

Les tableauxJavascript non pris en charge



012C000000667286-photo.jpg
     
012C000000667290-photo.jpg

Ouverture d'une nouvelle fenêtreAperçu d'une page

Windows Mobile : Minimo

Sommaire






Introduction



0064000000656002-photo-minimo.jpg
Minimo est le descendant direct du désormais célèbre Mozilla Firefox. Malheureusement, contrairement à son illustre grand frère, cette déclinaison de poche ne marquera pas les esprits au fer rouge. Le programme est lourd et l'interprétation des pages est douteuse. Pour parachever ce tableau idyllique, version bêta oblige, l'application vient avec un lot de bugs plus ou moins gênants.

  • Télécharger Minimo

Vidéo de démonstration






Tableau des performances et notes globales






TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre-S'ouvre dans un nouvel onglet-Le nouvel onglet reste caché derrière la page sur laquelle se trouve le lien  
Javascript    
Les tableaux -Ecrasés sur une colonne en mode optimisé
  
Le son-effectue un «enregistrer sous» pour la playlist Shoutcast
-Propose d'enregistrer le fichier Windows Media
-Le fichier MP3 est téléchargé
   
L'image-GIF animé géré-Sauf erreur, il est impossible d'afficher une image dans son format original.
-Il est également impossible d'enregistrer une image.
-Flash non pris en charge
  
Rapidité d'ouverture de la page de référence  26 secodes 
Rapidité d'ouverture du monde.fr -En passant par un blocage complet du navigateur1 Minute 11 
Interprétation de la page en mode colonne    
Interprétation de la page en mode complet    
Ergonomie et menus -Le programme est beaucoup trop lourd.
-Une organisation de menus discutable
-Un «tap and hold» qui se déclenche sur les ascenseurs
-Seules les adresses précédées d'un www sont conservées dans l'historique.
  
Gestion des téléchargements-Lance le gestionnaire de téléchargements   
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés-propose d'enregistrer le mot de passe ou non   
Test CSS    
Acid test  -Le test ne fonctionne pas?
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

0

Les plus

  • Les plus
  • -Gestion des onglets
  • -Gratuité

Les moins

  • -Lent
  • -Lourd
  • -Anti ergonomique

0

Ergonomie3

Réactivité2

Compatibilité4

Affichage4


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion




Minimo est probablement le dernier des navigateurs à installer sous Windows mobile. Le programme est plombé par une lourdeur incroyable. La stabilité ne rattrape pas le tir au point qu'à certains moments, on se demande si la touche «soft reset» ne fait pas partie des nombreuses commandes de Minimo. N'attendez pas l'arrivée de nouvelles versions pour corriger le tir, aux dernières nouvelles, le développement du programme en est au point mort. Ceci s'explique par le fait que la team Firefox se soit lancée dans la réécriture complète d'une nouvelle application. Ce Firefox mobile officiel devrait vite faire oublier les nombreuses lacunes de Minimo. Nous attendons la sortie du poulain avec la plus grande impatience.

00656002-photo-minimo.jpg


Photos commentées






012C000000667400-photo.jpg
     
012C000000667402-photo.jpg

Objectif de l'acid testRésultat :)



012C000000667396-photo.jpg
     
012C000000667398-photo.jpg

Un gestionnaire de mots de passeeBay fonctionne



012C000000667388-photo.jpg
     
012C000000667368-photo.jpg

Page en mode non optimiséGestion des onglets



012C000000667384-photo.jpg
     
012C000000667382-photo.jpg

Le chargement est très long Flash non géré



012C000000667392-photo.jpg
     
012C000000667378-photo.jpg

Photo en mode non optimiséPhoto en mode optimisé



012C000000667366-photo.jpg
     
012C000000667362-photo.jpg

Un tableau en mode optimiséUn menu d'options



012C000000667346-photo.jpg
     
012C000000667340-photo.jpg

Le menu des optionsLe Javascript est géré


PDA et Smartphones Java : Opera Mini

Sommaire






Petit, mais costaud



0041000000655996-photo-opera.jpg
Attention à ne pas confondre Opera mini avec Opera Mobile (paragraphe suivant). Ces deux programmes n'ont strictement rien en commun si ce n'est une partie de leurs noms. Opera mini est un navigateur Web minimaliste, mais gratuit, programmé en Java. Ce «butineur» ultra léger présente l'avantage d'être compatible avec une majorité de téléphones supportant Java. L'initiative est plus que louable, d'autant plus que le programme à de sérieux atouts en poche. En supportant des développements de ce type, l'éditeur norvégien confirme son statut d'acteur majeur dans le domaine des navigateurs Web mobiles.

Navigateurs mobiles d'Opera : un avantage... mais attention


Les navigateurs mobiles d'Opera (Opera Mini et Opera Mobile) disposent d'un atout de taille, mais ce dernier est accompagné d'un inconvénient qu'il est préférable de connaître. En réalité, ces programmes n'interprètent pas directement la page demandée. Les requêtes sont transmises à un serveur d'optimisation qui renverra une version allégée de la page au «butineur» mobile. L'avantage évident est de permettre un gain de temps (la page renvoyée est plus légère) ainsi qu'une demande en ressources matérielles moindres (l'affichage de la page «retraitée» demandera moins de mémoire, réclamera moins de ressources processeur). Le bénéfice est important, mais il faut garder à l'esprit que lorsque vous vous connecterez à un site sécurisé (banquaire, email, commerce en ligne ou autres), vos informations de connexion transiteront obligatoirement par les serveurs d'optimisation d'Opera.


Vidéo de démonstration







Tableau des performances et notes globales






TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre  -Ouvre en lieu et place de la fenêtre précédente 
Javascript  -Incroyable, notre javascript de test fonctionne ! Attention toutefois, la page deva être rechargée intégralement à chaque appui sur la touche plus ou moins 
Les tableaux-Parfaitement gérés en mode pleine page
-En affichage optimisé, le formatage des tableaux est conservé (il faut donc scroller pour les voir)
   
Le son-Propose d'enregistrer les playlist avec Internet Explorer
-Lance le téléchargement du .MP3 avec Pocket Internet Explorer
 -Le programme délègue ce qu'il n'est pas capable de prendre en charge. 
L'image-Possibilité d'afficher totalement une image
-Possibilité d'enregistrer une image à l'aide d'Internet Explorer
-Pas d'animation .GIF
-Pas de flash
  
Rapidité d'ouverture de la page de référence  -19 secondes 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  -20 secondes 
Interprétation de la page en mode colonne-Fonctione parfaitement
-Seuls les tableaux ne sont pas adaptés à l'écran (ce choix est judicieux)
   
Interprétation de la page en mode complet-Conforme à la page d'origine
-possibilité de se déplacer au stylet
   
Ergonomie et menus-Menus bien construits.
-Défilement au stylet.
-Les mouvements de stylet sont démultipliés pour économiser les manipulations.
-en appuyant sur les touches directionnelles, la page défile sans à-coups
   
Gestion des téléchargements-Opra mini ne gère pas les téléchargements, il délègue tout simplement cette tâche à Pocket Internet Explorer-Pocket Internet Exlorer ne comprend pas les liens FTP que lui envoie Opera Mini  
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés-Test Gmail OK
   
Test CSS    
Acid test    
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

6

Les plus

  • -Gratuité
  • -Ergonomie
  • -Optimisation
  • -Compatible avec de nombreux appareils

Les moins

  • -Pas de vrai plein écran
  • -Interprétation «lite»

0

Ergonomie8

Réactivité7

Compatibilité7

Affichage8


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion



Opera Mini est une excellente surprise. Ce navigateur est tellement bien construit et optimisé qu'il pourrait presque faire de l'ombre à Opera Mobile, l'application spécifique et payante d'Opera (voir paragraphe suivant). Le programme est rapide et son ergonomie s'avère tout bonnement excellente (pour un tel format). Pour couronner le tout, les développeurs ont été jusqu'à intégrer quelques petits effets graphiques sympathiques (zoom et effets de transitions latérales). Certes, Opera Mini est probablement le navigateur qui supporte le moins de standards, mais ne nous trompons pas de cible. A l'origine, le programme est destiné aux téléphones mobiles. En effet, Java oblige, cette application sera compatible avec un très grand nombre d'appareils. En résumé, Opera signe un tour de force relativement impressionnant en proposant (gratuitement) un VRAI navigateur intégralement programmé en Java.

NB : Si vous avez un Pocket PC, mais que ce dernier n'est pas équipé d'une machine virtuelle Java, vous pourrez toujours tenter votre chance avec Intent MIDlet Managers ou IBM MIDP 2.0 Emulator ).

0096000000655996-photo-opera.jpg


Photos commentées




012C000000667472-photo.jpg
     
012C000000667470-photo.jpg

Les favorisGmail fonctionne



012C000000667468-photo.jpg
     
012C000000667460-photo.jpg

Le Monde en mode optimiséPage test en mode optimisé



012C000000667468-photo.jpg
     
012C000000667470-photo.jpg

eBay fonctionne sans problèmes



012C000000667458-photo.jpg
     
012C000000667452-photo.jpg

Il est possible de télécharger une imageOuverture d'un flux audio



012C000000667456-photo.jpg
     
012C000000667454-photo.jpg

Image en mode normalLa même en mode optimisé



012C000000667444-photo.jpg
     
012C000000667442-photo.jpg

Les tableaux ne sont jamais dénaturésUne nouvelle fenêtre



012C000000667438-photo.jpg
     
012C000000667434-photo.jpg

Vue non zooméeSénéction de zone


Multi plate-forme : Opera Mobile

Sommaire






Introduction



003C000000655996-photo-opera.jpg
Contrairement à Opera Mini (paragraphe précédent), Opera Mobile est une application spécifique disponible pour de nombreuses plates-formes mobiles. Le programme est payant, mais son tarif est amplement justifié par les améliorations apportées. Une fois encore, l'expérience des développeurs d'Opera sera palpable. Si le navigateur intégré en standard sur votre appareil ne vous convient pas, n'hésitez pas à vous appuyer sur les qualités de ce navigateur alternatif.

Navigateurs mobiles d'Opera : un avantage... mais attention


Les navigateurs mobiles d'Opera (Opera Mini et Opera Mobile) disposent d'un atout de taille, mais ce dernier est accompagné d'un inconvénient qu'il est préférable de connaître. En réalité, ces programmes n'interprètent pas directement la page demandée. Les requêtes sont transmises à un serveur d'optimisation qui renverra une version allégée de la page au «butineur» mobile. L'avantage évident est de permettre un gain de temps (la page renvoyée est plus légère) ainsi qu'une demande en ressources matérielles moindres (l'affichage de la page «retraitée» demandera moins de mémoire, réclamera moins de ressources processeur). Le bénéfice est important, mais il faut garder à l'esprit que lorsque vous vous connecterez à un site sécurisé (banquaire, email, commerce en ligne ou autres), vos informations de connexion transiteront obligatoirement par les serveurs d'optimisation d'Opera.

Vidéo de démonstration








Tableau des performances et notes globales





TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre-Gestion des onglets   
Javascript-Test géré   
Les tableaux-OK en mode pleine page-non gérés en mode adapté à l'écran  
Le son-Fichier Windows Media transféré à Media Player
-Test MP3 propose d'ouvrir ou de sauvegarder
-Shoutcast téléchargé en tant que playlist  
L'image-Possibilité de les afficher en plein écran ou de les enregistrer
-Animation des GIF gérée
-Pas de flash  
Rapidité d'ouverture de la page de référence  21 secondes pour 690 Ko 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  15 secondes pour 430 Ko 
Interprétation de la page en mode colonne -On regrettera simplement que les tableaux ne soient pas épargnés (comme avec opéra mini)  
Interprétation de la page en mode complet    
Ergonomie et menus    
Gestion des téléchargements-Le gestionnaire de téléchargement est un plus
-le FTP est géré
   
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés    
Test CSS    
Acid test    
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

6

Les plus

  • -Ergonomie
  • -Gestion des onglets
  • -Compatibilités Web

Les moins

  • -Programme gourmand en ressources

0

Ergonomie8

Réactivité7

Compatibilité8

Affichage9


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion




Sur Pocket PC, Opera mobile ajoute les fonctionnalités qui font défaut au vieillissant Pocket Internet Explorer. Tout d'abord, ce concurrent payant propose une gestion d'onglets. Il sera donc possible d'ouvrir plusieurs pages simultanément. L'organisation des différents menus se montra agréable d'utilisation. Enfin, nous avons également apprécié le fait de pouvoir déplacer la page à l'aide du stylet. Quelle que soit la plate-forme, Opera Mobile constitue une alternative sérieuse aux navigateurs «standards».

0096000000655996-photo-opera.jpg


Photos commentées



012C000000667504-photo.jpg
     
012C000000667502-photo.jpg

Objectif de l'acid testUn record à battre



012C000000667500-photo.jpg
     
012C000000667498-photo.jpg

Menus CSS gérésTest Gmail OK



012C000000667496-photo.jpg
     
012C000000667494-photo.jpg

Le gestionnaire de téléchargements Le mode colonne



012C000000667492-photo.jpg
     
012C000000667490-photo.jpg

Le Monde en optimiséLe mode paysage



012C000000667488-photo.jpg
     
012C000000667484-photo.jpg

Enregistrement d'une imageTableau en mode non optimisé



012C000000667478-photo.jpg
     
012C000000667484-photo.jpg

Un nouvel onglet s'ouvre Le mode optimisé


Symbian : navigateur s60

Sommaire






Introduction



0032000000667728-photo-logo-nokia.jpg
Les Smartphones haut de gamme du célèbre constructeur finlandais sont équipés d'un navigateur Web «maison». Ce dernier surprend par sa réactivité ainsi que par sa qualité d'interprétation des pages. Voyons ce que donne le navigateur de Nokia.

Vidéo de démonstration








Tableau des performances et notes globales



TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre    
Javascript    
Les tableaux-Aspect conservé en mode colonne   
Le son-le MP3 est téléchargé-Les playlist ne sont pas supportées ni enregistrées  
L'image-GIF animé supporté.
-Flash supporté.
   
Rapidité d'ouverture de la page de référence-Rapide malgré le chargement des flashs -28 secondes pour 1,27 Mo 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  -46 secondes pour 653 ko 
Interprétation de la page en mode colonne -Les grosses images ne sont pas redimensionnées-L'affichage hybride se situe entre un mode complet et un mode adapté à l'écran. 
Interprétation de la page en mode complet---Pas de mode complet-
Ergonomie et menus -Pas d'écran tactile
-Des menus mal construits
  
Gestion des téléchargements  -Le MP3 se télécharge.
-Le ZIP est téléchargé en mode HTTP, mais pas en FTP.
 
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés-Test Google OK   
Test CSS-Les menus CSS fonctionnent   
Acid test    
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

6

Les plus

  • -Véloce
  • -Prise en charge du flash
  • -Compatibilité avec les standards Web

Les moins

  • -Ergonomie perfectible
  • -Manque généralement un écran tactile

0

Ergonomie4

Réactivité8

Compatibilité8

Affichage7


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion




Au premier contact, le navigateur de Nokia surprend positivement. L'affichage des pages est rapide et le navigateur se montre véloce et bien optimisé. Pour ne rien gâcher, le programme est compatible avec un grand nombre de standards du Web. Contrairement aux autres navigateurs, le bébé de Nokia propose un unique mode de visualisation. Ce dernier se situe à mi-chemin entre un affichage complet et un mode optimisé sur une colonne. Sur le plan technique, le programme signe un sans-faute. Pour trouver un défaut à ce logiciel, il faut se pencher sur son ergonomie. Etant donné l'absence d'écran tactile et de stylet, les menus se doivent d'être irréprochables. Malheureusement, en naviguant dans les différentes rubriques, on ne trouve pas forcément ce que l'on cherche du premier coup. Qui plus est, en fonction des appareils, il n'est pas rare qu'un malencontreux débordement touche provoque une action non souhaitée (fermeture du navigateur, retour au menu, etc.). Malgré ce défaut, le niveau de qualité globale reste parfaitement satisfaisant.

0096000000667728-photo-logo-nokia.jpg


Photos commentées



012C000000667430-photo.jpg
     
012C000000667432-photo.jpg

Objectif de l'acid testRésultat



012C000000667428-photo.jpg
     
012C000000667424-photo.jpg

Cette banque en ligne fonctionneGmail aussi



012C000000667422-photo.jpg
     
012C000000667420-photo.jpg

Avertissement de connexion sécurisée Le Monde



012C000000667416-photo.jpg
     
012C000000667410-photo.jpg

Page de testGestion des onglets



012C000000667414-photo.jpg
     
012C000000667412-photo.jpg

Premier test flashSecond test flash



012C000000667408-photo.jpg
     
012C000000667406-photo.jpg

Les images ne sont pas optimisées Exemple de tableau

Sommaire




Introduction



0050000000655998-photo-safari.jpg
Au moment au nous écrivons ces lignes, l'iPhone n'est pas encore sorti officiellement en France. Pourtant, le téléphone atypique d'Apple a déjà fait couler beaucoup d'encre. La qualité de Safari (le navigateur Web embarqué) fait probablement partie des nombreuses innovations qui expliquent cet engouement. Le couple iPhone et iPod touch est probablement la première gamme d'appareils mobiles à proposer un surf d'une telle qualité. La prestation est telle que le résultat obtenu est proche de ce que l'on obtient avec une machine «desktop». Cerise sur le gâteux : l'innovation du passage en mode paysage à l'aide d'un simple mouvement de poignet ainsi que les modifications du zoom par écartement de doigts ajoute un zeste de magie à Safari.

Vidéo de démonstration






Tableau des performances et notes globales



TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre-Gestion des onglets excellente   
Javascript    
Les tableaux-Parfaitement affichés   
Le son-Les MP3 sont ouverts avec QuickTime-Les flux Shoutcast et Windows Media ne sont pas gérés  
L'image -L'enregistrement d'une image semble impossible
-Pas de flash
  
Rapidité d'ouverture de la page de référence  -13 secondes 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  -10 secondes 
Interprétation de la page en mode colonne----Pas de mode optimisé (inutile étant donné la perfection d'affichage)
Interprétation de la page en mode complet-Le rendu de la page est tout simplement exceptionnel   
Ergonomie et menus-Pas d'ascenseurs
-Inertie agréable lors des déplacements
   
Gestion des téléchargements -Incapable de lancer le téléchargement d'un fichier .ZIP sur un espace HTTP ou FTP  
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés    
Test CSS    
Acid test    
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

8

Les plus

  • -Ergonomie parfaite
  • -Qualité d'affichage
  • -Rapidité de chargement
  • -Techniquement impressionnant

Les moins

  • -Prix du terminal ?

0

Ergonomie10

Réactivité10

Compatibilité10

Affichage10


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion




La conclusion peut être résumée à quelques mots. Avec l'iPhone (et l'iPod touch), pour la première fois sur un appareil mobile, la qualité du surf rivalise directement avec une machine de bureau, c'est dire. La qualité d'affichage est tout bonnement excellente. Bien sûr, cette performance n'aurait pas atteint son paroxysme si elle n'avait pas été desservie par une ergonomie sans failles. La encore, Apple signe un sans-faute. Les menus et différentes commandes sont bien pensés, la navigation tactile est excellente et la vitesse est au rendez-vous. La plupart des mobinautes devraient uniquement regretter les saccades... Provoquées par la fermeture éclair de leur portefeuille.

00655998-photo-safari.jpg


Photos commentées





012C000000669098-photo-iphone-safari.jpg
     
012C000000669096-photo-iphone-safari.jpg

Le Monde Pas de flash



012C000000669090-photo-iphone-safari.jpg
     
012C000000669092-photo-iphone-safari.jpg

Photo sans zoomLa même zoomée



012C000000669084-photo-iphone-safari.jpg
     
012C000000669086-photo-iphone-safari.jpg

Les CSS avec Clubic.comVersion zoom



012C000000669082-photo-iphone-safari.jpg
     
012C000000669086-photo-iphone-safari.jpg

Exemple de tableauTest Javascript



012C000000669078-photo-iphone-safari.jpg
     
012C000000669076-photo-iphone-safari.jpg

Objectif de l'acid testRésultat


Blazer, le surf selon Palm

Sommaire






Introduction



003C000000667656-photo-blazer-palm.jpg
Palm équipe certains de ses PDAs d'un petit navigateur Web programmé en interne. A première vue, l'application se montre légère et fonctionnelle. A y regarder de plus près, on constate que le programme est relativement basique. Quelles sont ses forces et ses faiblesses ? Réponse au cours des paragraphes suivants.

Vidéo de démonstration






Tableau des performances et notes globales



TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre  -Remplace la fenêtre précédente 
Javascript -Ecrasés sur une colonne en mode optimisé  
Les tableaux    
Le son-Les playlist et le MP3 sont téléchargés   
L'image-GIF animé supporté   
Rapidité d'ouverture de la page de référence  -12 secondes pour 500 ko 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  -20 secondes pour 742 ko 
Interprétation de la page en mode colonne-Grosses images redimensionnées-Les cellules des tableaux sont empilées sur une colonne   
Interprétation de la page en mode complet -Qualité d?interprétation variable
-Souvent impossible en raison d'un espace mémoire insuffisant.
  
Ergonomie et menus -Pointage au stylet uniquement
-Impossible de déplacer la page au stylet sans actionner les ascenseurs
  
Gestion des téléchargements -Navigation impossible pendant un téléchargement  
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés    
Test CSS    
Acid test-Rendu catastrophique   
Note globale    


Notes




Les navigateurs Web mobiles

2

Les plus

  • -Rapidité
  • -Facilité d'utilisation

Les moins

  • -Interprétation limite
  • -Problèmes de mémoire

0

Ergonomie6

Réactivité6

Compatibilité4

Affichage3


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion



Le navigateur Palm s'avère relativement agréable à manipuler. La rapidité d'ouverture des pages devrait également convenir au plus grand nombre. Malheureusement, cette performance s'explique le plus simplement du monde : Blazer est un navigateur «ultra lite». Ce dernier gère très peu de standards. De plus, lors de l'ouverture d'une page standard, il ne sera pas rare de déclencher un fatidique message indiquant que l'espace mémoire est insuffisant. En résumé, Blazer pourra convenir aux utilisateurs les moins exigeants. Les autres devront passer leur chemin et s'orienter vers l'un des navigateurs mobiles d'Opera.

00667656-photo-blazer-palm.jpg


Photos commentées



012C000000667530-photo.jpg
     
012C000000667528-photo.jpg

Sans commentairesUne interprétation catastrophique



012C000000667526-photo.jpg
     
012C000000667520-photo.jpg

Menus CSS absentsl'acid test se prépare



012C000000667522-photo.jpg
     
012C000000667524-photo.jpg

Objectif de l'acid testRésultat :)



012C000000667514-photo.jpg
     
012C000000667518-photo.jpg

Avertissement de sécuritéPourtant, l'option est activée



012C000000667510-photo.jpg
     
012C000000667512-photo.jpg

Erreur mémoireImpossible de surfer en même temps

Opera Nindendo DS

Sommaire






Introduction



005A000000667738-photo-logo-ds-fin.jpg
Big N emboite le pas de Sony dans la course aux navigateurs Web mobiles sur consoles portables. Contrairement à son concurrent, Nintendo n'a pas choisi de développer le programme en interne. La firme du plombier moustachu à confié l'ouvrage aux équipes de développement d'Opera (connues pour avoir créé le navigateur «desktop» éponyme). La présence d'un écran tactile associée à l'expérience des développeurs norvégiens laissait présager le meilleur. Malheureusement, le résultat est à des années lumières des espérances. Comble du comble, le programme est réservé aux utilisateurs de DS Lite. Que les possesseurs du premier modèle se rassurent : Opera DS est une mauvaise plaisanterie.

Navigateurs mobiles d'Opera : un avantage... mais attention


Les navigateurs mobiles d'Opera (Opera Mini et Opera Mobile) disposent d'un atout de taille, mais ce dernier est accompagné d'un inconvénient qu'il est préférable de connaître. En réalité, ces programmes n'interprètent pas directement la page demandée. Les requêtes sont transmises à un serveur d'optimisation qui renverra une version allégée de la page au «butineur» mobile. L'avantage évident est de permettre un gain de temps (la page renvoyée est plus légère) ainsi qu'une demande en ressources matérielles moindres (l'affichage de la page «retraitée» demandera moins de mémoire, réclamera moins de ressources processeur). Le bénéfice est important, mais il faut garder à l'esprit que lorsque vous vous connecterez à un site sécurisé (banquaire, email, commerce en ligne ou autres), vos informations de connexion transiteront obligatoirement par les serveurs d'optimisation d'Opera.


Vidéo de démonstration






Tableau des performances et notes globales






TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre -Pas d'onglets  
Javascript -La résolution des écrans est trop faible pour permettre d'exploiter correctement un tableau  
Les tableaux  -La DS ne prend rien en charge
-Il est impossible de télécharger quoi que ce soit
 
Le son    
L'image-GIF animé supporté-La faiblesse de la résolution des écrans ne permet pas de profiter réellement des images
-Faible mémoire oblige, les images mettent un temps incroyable à s'afficher
  
Rapidité d'ouverture de la page de référence  1 Minute 17 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  1 minute 27 
Interprétation de la page en mode colonne  -Ce mode se nomme SSR 
Interprétation de la page en mode complet -Des textes débordent
-La fidélité est passable
  
Ergonomie et menus    
Gestion des téléchargements  -DS oblige, il est impossible de télécharger quoi que ce soit 
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés-Ok pour Gmail-Refusé par eBay  
Test CSS    
Acid test-Rendu catastrophique   
Note globale    


Notes





Les navigateurs Web mobiles

0

Les plus

  • -Contrôle parental ?

Les moins

  • -Uniquement DS Lite
  • -Compilation de contre performances

0

Ergonomie2

Réactivité1

Compatibilité3

Affichage3


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion




Tour poussait à croire que le navigateur DS allait pouvoir tirer son épingle du jeu. Tour d'abord, la décision de confier cet ambitieux projet aux équipes expérimentées d'Opera était un excellent indicateur. Second point et pas des moindres : la présence d'une cartouche supplémentaire (à insérer dans le slot cartouche GBA) permettant de «gonfler» les capacités mémoire de la machine. Pour finir, la présence d'un écran tactile devait garantir une parfaite interactivité.

Après test, la déception est énorme. Que dire si ce n'est qu'Opéra DS est probablement le pire des navigateurs Web mobiles commerciaux ? Le programme accuse une lenteur effroyable. Ceci aurait pu être excusé par les faibles capacités de la machine de Nintendo, mais tout de même. Comment expliquer qu'Opera Mini fasse mieux sur un téléphone deux à trois fois moins véloce ? Qui plus est, pour une somme de 40 €, l'expérience de surf des marécages laissera un arrière-gout amer.

Les parents pourront toujours se consoler en apprenant que ce programme est l'un des seuls à intégrer un contrôle parental. Certains seront également ravis d'apprendre que la médiocrité de l'application devrait dissuader les envies de surf prolongé de leurs charmantes têtes blondes.

Cette solution conviendra uniquement aux personnes qui disposent déjà d'une DS et qui souhaitent à tout prix surfer mobile pour un prix au plancher. Attention toutefois, pour que la navigation soit presque ergonomique, il faudra veiller à basculer l'affichage en mode optimisé (sur une colonne), en supprimant la gestion des images. La modification de ces deux options sauve le navigateur DS in extremis.

00FA000000667738-photo-logo-ds-fin.jpg


Photos commentées



     
012C000000667330-photo.jpg

La cartouche et son extension Résultat de l'acid test :)



012C000000667326-photo.jpg
     
012C000000667324-photo.jpg

Cette sécurité ne fonctionne pas Gmail est consultable



012C000000667322-photo.jpg
     
012C000000667320-photo.jpg

Affichage adapté à l'écranAffichage adapté à l'écran



012C000000667316-photo.jpg
     
012C000000667312-photo.jpg

Un fichier GIFLe mode «normal»

Navigateur Sony PSP

Sommaire






Introduction



003C000000667672-photo-logo-psp.jpg
La console portable «high-tech» de Sony est équipée d'un navigateur Web. Ce dernier s'embellit au gré des mises à jour proposées par le célèbre constructeur. Que vaut-il réellement ? Peut-il entrer en concurrence avec les programmes qui équipent PDA et Smartphones ? Réponse en parcourant le test suivant.

Vidéo de démonstration








Tableau des performances et notes globales






TestForceFaiblessesRemarquesNote
Ouverture d'une nouvelle fenêtre-Gestion d'onglets-Trois onglets uniquement  
Javascript  Lorsque l'option est activée 
Les tableaux-Taille de l'écran   
Le son-Les fichiers de «playlist» sont téléchargés sur la carte mémoire. -Console oblige, la gestion du streaming audio n'est pas de mise. 
L'image-Support du flash-La mémoire est souvent insuffisante pour afficher les flashs et images animées  
Rapidité d'ouverture de la page de référence  -54 Secondes 
Rapidité d'ouverture du monde.fr  -1 Minute 40 
Interprétation de la page en mode colonne-Dans ce mode, la largeur de l?écran apporte un plus indéniable   
Interprétation de la page en mode complet-L'affichage est relativement bien optimisé
-La largeur de l'écran apporte un plus non négligeable
   
Ergonomie et menus-L'association carré et stick analogique remplace très bien le couple stylet / ascenseur -Les menus sont bien pensés-Pas d'écran tactile  
Gestion des téléchargements -Impossible de surfer pendant le téléchargement-Liens FTP non supporté  
Contrôle parental    
Accès aux sites sécurisés-OK pour Gmail-La connexion sur eBay est possible, mais l?espace personnel est impossible à atteindre   
Test CSS    
Acid test    
Note globale    



Notes





Les navigateurs Web mobiles

4

Les plus

  • -Les onglets
  • -Bel écran large
  • -Gestion du flash
  • -Ergonomie malgré tout

Les moins

  • -Pas d'écran tactile
  • -Mémoire insuffisante

0

Ergonomie6

Réactivité4

Compatibilité6

Affichage8


Attention : la note finale n'est pas une moyenne. Elle correspond au ressenti global.



Conclusion



Malgré de sérieux handicaps (absence de stylet, d'écran tactile, nombre de boutons réduit), force est de reconnaître que le navigateur PSP s'en sort plutôt bien. L'organisation des différents menus est relativement bien pensée. Avec un peu d'entraînement, on se surprend à naviguer au gré des pages et des menus avec une certaine aisance. Bien sûr, console oblige, les inconvénients ne manquent pas. Tout d'abord, on remarque que la mémoire système s'avère largement insuffisante pour afficher de grosses pages, ou permettre l'activation des différents formats graphiques supportés (flash, etc.). La possibilité de disposer d'une mémoire cache (limitée à 2 Mo) ne changera rien au problème. Lorsque vous solliciterez trop votre navigateur, vous tomberez immanquablement sur un message d'erreur vous indiquant que la mémoire est insuffisante. Cette carence entraine également une certaine lenteur d'affichage des pages. Comparé à la performance de l'iPhone (le format d'affichage est similaire), la perte de temps est flagrante (50 secondes pour la PSP, 10 pour l'iPhone).

00667672-photo-logo-psp.jpg


Pour finir sur une note positive, dans la catégorie des consoles portables, la machine de Sony se voit attribuer la palme de championne toute catégories.

Photos commentées




012C000000667594-photo.jpg
     
012C000000667592-photo.jpg

Objectif de l'acid test Résultat :)



012C000000667590-photo.jpg
     
012C000000667570-photo.jpg

Tentative de connexion sur Ebay



012C000000667586-photo.jpg
     
012C000000667588-photo.jpg

Test gmail Connexion OK



012C000000667584-photo.jpg
     
012C000000667582-photo.jpg




012C000000667580-photo.jpg
     
012C000000667578-photo.jpg




012C000000667576-photo.jpg
     
012C000000667574-photo.jpg




012C000000667572-photo.jpg
     
012C000000667570-photo.jpg




012C000000667568-photo.jpg
     
012C000000667566-photo.jpg




012C000000667564-photo.jpg
     
012C000000667562-photo.jpg

Options graphiquesPas assez de mémoire



012C000000667560-photo.jpg
     
012C000000667556-photo.jpg

Gestion d'un téléchargement La saisie de texte


Tableau récapitulatif





 NavigateurLienNote
Pocket Internet Explorer

Lien
DeepFish

Lien
Minimo

Lien
Opera mini

Lien
Opera mobile

Lien
Navigateur s60

Lien
iPhone : Safari

Lien
Palm : Blazer

Lien
Opera DS

Lien
Navigateur PSP

Lien




Conclusion

Des absents ?Avant d'entamer cette conclusion, évoquons le cas de deux absents. Concernant Netfront, on remarque que le navigateur n'est plus disponible à la vente. Ceci s'explique par le fait que son développeur (le Japonais Access) a récemment fait appel à Bytemobile pour améliorer son programme (voir NetFront : Access demande l'aide de Bytemobile pour améliorer son navigateur web). Vous n'aurez pas non plus l'occasion de découvrir Thunderhawk. Malgré nos nombreuses relances, l'éditeur n'a pas jugé utile de nous faire parvenir une version d'évaluation. Rappelons que ce programme n'est pas disponible en version d'essai ! Lorsque l'on souhaite se le procurer, il est impossible de faire autrement que de procéder à un achat à l'aveugle. Le type de licence en refroidira également plus d'un puisque le programme n'est disponible qu'en location renouvelable (à la manière d'un antivirus) !

Utilité du navigateur mobile On distingue deux types d'utilisations bien distinctes. En déplacement, outre l'accès aux sites d'informations, on utilisera surtout le Web pour obtenir une information salvatrice. Besoin d'une adresse ? D'un numéro de téléphone ? Des coordonnées d'une enseigne située à proximité ? Un bon navigateur mobile ne vous laissera jamais tomber. A domicile cette fois, le surf mobile devrait être plus orienté loisir. Avec une liaison Wi-Fi, vous pourrez accéder à vos sites d'information préférés depuis les endroits les plus exotiques de votre maison.

bridage de l'expérience Web mobile Pour l'instant, le Web mobile itinérant est encore bridé par le prix relativement élevé des connexions data GSM. Fort heureusement, l'étau des tarifs semble se desserrer. Dans un futur proche, le Web mobile devrait être accessible au plus grand nombre.

Des différences notables comme on pouvait s'en douter, on note de très grandes disparités d'un navigateur mobile à l'autre. Suivant l'appareil ou le programme utilisé, le confort et l'ergonomie s'avèreront excellents, ou totalement catastrophiques. Sans surprises, le couple iPhone/iTouch d'Apple arrive en tête de peloton. Du côté des consoles, on peut remarquer la prestation honnête de Sony et de sa fameuse PSP. Sur Windows Mobile, Pocket Internet Explorer déçoit par son immobilisme, mais si ce dernier venait à ne pas vous convenir, vous pourrez toujours vous rabattre sur l'un des navigateurs alternatifs. Du côté des appareils Java, il sera impossible de faire l'impasse sur les prestations haut de gamme d'une application gratuite qui nous vient de Norvège : Opera Mini. Enfin Nokia, le célèbre constructeur finlandais surprend agréablement en équipant ses téléphones d'un navigateur de bonne facture (nous aurions simplement souhaité qu'il soit un peu plus ergonomique).


Futur du Web mobile IPhone mis à part, la marge de progression reste encore importante. Dans de nombreux cas, les appareils ne bénéficient pas encore de caractéristiques techniques suffisantes pour exécuter un navigateur dans de bonnes conditions. Du côté de l'interactivité homme-machine, la présence d'un écran tactile est un plus de taille. Là encore, force est de constater qu'à l'heure actuelle, peu de Smartphones en sont équipés. Cette tendance devrait s'inverser dans les années à venir. Enfin, il existe bien évidemment une dernière barrière de taille : le prix des communications data. Avec la baisse des forfaits Internet mobiles, l'arrivée du Wimax, et peut-être un jour, celle des liaisons satellites mobiles (des travaux sont en cours de réalisation), il y a de fortes chances pour que des opportunités abordables voient le jour.

0258000000667334-photo.jpg
Modifié le 30/07/2019 à 10h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Surf mobile : quel est la meilleure plate-forme ?
Téléchargement: du nouveau sur la mission Olivennes
Zyb.com conjugue mobilité et backup des données
Agendus pour smartphones Windows Mobile gratuit pendant 24 heures
  Glory Of The Roman Empire 2  annoncé en images
Hébergement : AlterWay rachète Nexen
Les numéros en '0800' bientôt gratuits sur les mobiles ?
Renaissance : la première extension pour  FlyFF
HTC passe le cap du million de PDAPhones Touch écoulés
Kindle : Amazon prêt à lancer son e-book ?
Haut de page