Monter et configurer un PC nouvelle génération

0

Boîtier et mise en place de l'alimentation

Pour commencer, il est important de préciser que nous avons ici volontairement pris un boîtier dépourvu d'alimentation. Sur certains modèles, l'alimentation est directement fournie et installée, il n'est donc pas nécessaire de faire de manœuvre quant à sa fixation. Pour les boîtiers sans alimentation (qui offrent à l'utilisateur la possibilité d'en choisir une plus conforme à ses besoins), il est nécessaire de jouer du tournevis pour installer le bloc qui servira à fournir de l'énergie à l'ensemble de la machine.


Pour cela, il faut tout d'abord retirer le panneau latéral du boîtier (panneau gauche lorsqu'on est placé en face du boîtier), une partie généralement retenue à l'aide de quelques vis. Une fois cette plaque ôtée, on se sert de la partie dégagée pour faire rentrer l'alimentation qui viendra se loger dans la partie supérieure du boîtier comme on peut le voir sur la photo et sur notre vidéo. Une fois placée et correctement calée, il suffit de quelques vis (4 en général) pour fixer (vis fournies en standard avec le boîtier) l'alimentation à la carlingue métallique du boîtier. La principale difficulté consiste à maintenir l'alimentation en place, pendant que vous procédez à sa fixation, mais cela n'a vraiment rien d'insurmontable. Pour une fixation optimale, il est conseillé de fixer les vis « en croix », en commençant par visser deux coins opposés, avant de placer les deux dernières vis. Un dernier coup de tournevis sur chacune des quatre vis viendra ensuite parfaire le tout.

Une fois l'alimentation correctement vissée, nous vous suggérons de ranger la multitude de câbles qui en sort dans la partie supérieure du boîtier afin qu'ils ne viennent pas vous gêner pendant l'installation des autres composants. Dès lors que toutes les pièces seront en place, nous verrons comment utiliser ces différents câbles. Pour finir, inutile de préciser que nous allons garder le boîtier ouvert pour le reste des opérations de montage.

000000FA00411602-photo-montage-pc-alimentation-1.jpg
000000FA00411603-photo-montage-pc-alimentation-2.jpg

L'alimentation, une fois placée dans le boîtier


Préparation de la mise en place de la carte mère

00FA000000411601-photo-montage-pc-vis-cm.jpg
Maintenant que l'alimentation est en place, préparons l'installation de la carte mère dans le boîtier. Pour cela, il est tout d'abord nécessaire de placer les entretoises en métal sur la plaque du boîtier. Ces entretoises (photos ci-contre) viendront surélever légèrement la carte. Elles sont fournies avec le boîtier et peuvent se visser sur la plaque du boîtier sans problème à la main comme on peut le voir dans notre vidéo. En fonction du format de la carte mère (il s'agit le plus souvent du format ATX), le placement des entretoises sur ladite plaque peut varier. Il n'y a cependant pas beaucoup de chances d'erreur puisque toutes les informations sont écrites soit sur la plaque elle-même, soit à l'intérieur de la notice du boîtier : il suffit donc de suivre la marche à suivre afin que les entretoises correspondent aux trous qui permettront de fixer la carte mère comme nous le verrons dans quelques instants.

Avant de passer à l'étape carte mère, il y a encore une étape : la mise en place de la petite plaque métallique (également appelée IO Shield) destinée à accueillir les différents ports soudés à la carte. Cette petite plaque est fournie avec la carte mère et se place à l'arrière du boîtier. Comme on peut le voir sur notre vidéo (ci-dessous), il suffit de la caler et d'appuyer fermement sur ses parties supérieures et inférieures pour qu'elle soit rattachée au boîtier : n'hésitez pas à forcer si besoin.

Mise en place de la carte mère

À présent, les entretoises n'attendent qu'une chose (certes, on en fait un peu beaucoup) : accueillir la carte mère. Saisissez donc la carte mère (il suffit pour cela de la prendre par les bords) et placez-la à l'intérieur du boîtier. Faites ensuite correspondre les trous de la carte avec les différentes entretoises et les ports de la carte mère avec les trous de la plaque métallique que nous venons de placer. Certains ports doivent normalement ressortir légèrement de la plaque.

012C000000411620-photo-montage-pc-carte-m-re-mont-e.jpg
012C000000411621-photo-montage-pc-carte-m-re-mont-e-sch-ma.jpg

La carte mère, une fois montée dans le boîtier et un petit schéma explicatif (cliquez pour agrandir)

Une fois que les ports de la carte sont correctement engagés et que la carte elle-même est calée, il n'y a plus qu'à fixer le tout. Pour cela, il suffit de placer les vis cruciformes dans chaque trou de la carte mère et de viser. Inutile de « visser » de façon exagérée, cette opération n'a pour but que de maintenir la carte mère au boîtier. Une fois vissée, la carte est prête à recevoir le processeur que nous allons installer sans plus attendre !

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top