Yo ho ho le test de Cap Sur L'Ile Au Trésor

29 novembre 2006 à 11h10
0
00F0000000406839-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
Les Français de Kheops Studio ne chôment pas depuis quelques temps et ont été très prolifiques cette année avec des titres sympathiques tels que Safecracker ou bien l'excellent Secret Of Da Vinci : Le Manuscrit Interdit. Ils ont su créer leur petite touche particulière, qui permet rapidement de se rendre compte que nous nous trouvons devant l'une de leur production. Avec Cap sur l'Ile Au Trésor, ils se rapprochent d'une de leur première création : Retour Sur L'Ile Mystérieuse. Si, comme nous le verrons, les deux titres sont proches, la base est différente et Jules Verne laisse la place à Robert Louis Stevenson.

« Fifteen men on a dead man's chest »

Que vous ayez lu le roman de Stevenson ou pas, cette suite, librement inspirée de son oeuvre, ne vous sera pas inaccessible. Tout comme pour Retour Sur L'Ile Mystérieuse, les développeurs ont choisi de nous faire vivre des événements postérieurs au roman. Ainsi, le Capitaine Long John Silver s'est retiré de la piraterie pour trouver refuge sur l'île d'émeraude avec sa famille. Poursuivi par la justice et par ses anciens subordonnés, il a souhaité faire le mort. Jim Hawkins, quant à lui, s'est offert, avec sa part du butin, un navire et une respectabilité méritée. C'est alors que le Capitaine Flint, le perroquet de Long John Silver, vient lui apporter un message. Une énigme qui lui permettra d'obtenir un précieux trésor que lui lègue l'ancien pirate. Pour cela, il doit se rendre sur l'île d'émeraude. Mais rapidement, il se rend compte que d'autres flibustiers cherchent à se venger de lui et de Long John Silver.

Dès les premiers écrans, nous reconnaissons la touche Kheops. Les décors sont très soignés et très détaillés pour une véritable immersion dans l'univers représenté. Le travail des graphistes s'affine à chaque nouvelle production et cela ne peut que nous ravir. La vision panoramique reste fluide et sans faille ou mauvais raccord. Les objets à ramasser dans chaque écran sont bien intégrés au reste du décor et le changement du pointeur permet de savoir si une action est possible (examiner, prendre, utiliser). Les musiques agréables surviennent à certains moments-clés de l'histoire et quelques bruitages finissent de nous plonger dans l'ambiance de l'île d'émeraude.

00F0000000406885-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00F0000000406881-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00F0000000406876-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
La touche Kheops Studio avec un esthétisme toujours soigné et quelques animations agréables.

La touche Kheops c'est aussi une idée intéressante, introduite depuis Retour Sur L'Ile Mystérieuse. Nous allons devoir combiner des objets entre eux. Pour arriver à cela, le système mis en place est convivial. Nous pouvons démonter certains objets pour en récupérer les différentes parties. Une fois que deux objets peuvent être combinés, nous en obtenons un nouveau ou découvrons combien d'éléments nous manquent. Nous pouvons garder ces derniers séparés ou bien laisser les fabrications en cours en attendant celui manquant, et alterner entre elles. La marque de fabrique Kheops c'est également la présence de sketches dessinés en lieu de cinématiques pour marquer certaines actions importantes.

00F0000000406874-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
Des BD font office de cinématiques
Une fois les pieds posés sur l'île d'émeraude, le sentiment de se retrouver quelques années en arrière avec Retour Sur l'Ile Mystérieuse se fait plus flagrant. Il est impossible de ne pas comparer les deux titres tant les similitudes sont nombreuses. Seulement voilà, le titre de 2004 nous proposait une histoire à multiples facettes avec plusieurs possibilités pour résoudre un problème et des scènes d'actions agrémentant certains passages. Ici, c'est une très grande linéarité qui nous est proposée avec une seule façon de se sortir des énigmes et aucune scène d'actions. Si les petites bandes dessinées étaient à l'époque du meilleur effet ; deux ans plus tard, ce n'est plus le cas, les joueurs sont en droit d'attendre quelques cinématiques plus imposantes pour récompenser leurs efforts. Vous n'en trouverez que deux en tout et pour tout, au début en guise d'introduction et à la fin. Bon point tout de même pour la carte qui représente les lieux importants de l'histoire et qui permet de se déplacer rapidement des uns aux autres.

« Yo ho ho and a bottle of rum »

Toute l'histoire tourne autour de l'énigme de Long John Silver qui nous donne les indices nécessaires à la résolution des obstacles qui vont se présenter. Les puzzles imaginés sont originaux et leur compréhension rapide. Nous retrouvons certains mécanismes rencontrés dans The Secret Of Da Vinci avec des actions à réaliser dans un environnement confiné, où les objets utilisables ne peuvent pas être mis dans l'inventaire. La nouveauté de cette aventure est le besoin de réaliser des noeuds marins dans de nombreuses situations. Cet aspect est plus instructif qu'autre chose, la difficulté résidant uniquement dans le choix à deux options qui nous est offert. Il aurait certainement été plus difficile de devoir réaliser soi-même les noeuds en question ; chose peu aisée si l'on ne connaît rien en la matière, mais cela aurait pû être une source intéressante d'énigmes.

00F0000000399171-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00F0000000406841-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00F0000000406861-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
Les repères qui jalonneront votre aventure : noeuds marins, bricolages variés et l'énigme de Long John Silver.

Continuons sur les aspects qui chagrinent plus qu'ils ne nuisent à la qualité du jeu. L'intégration des personnages rencontrés est vraiment perfectible et leurs animations quasiment inexistantes. Ils sont figés, telles des marionnettes et seul leur visage est expressif. Quelques petites animations parsèment les lieux, mais ce n'est pas la profusion. Il s'agira principalement de papillons, de lézards, d'araignées, d'oiseaux ou bien une chute d'eau et le miroitement de l'océan (et encore pas sur tous les écrans). Là encore, la qualité est en deçà du jeu de 2004 où plusieurs animations étaient présentes pour ne pas lasser. Les dialogues ne brillent pas non plus par leur profondeur et même si le doublage est très correct, l'ensemble est peu convaincant. Enfin, le même défaut qu'en 2004 en ce qui concerne la durée de vie, où seulement huit à dix heures permettent de terminer l'aventure. Par contre, la « rejouabilité » est quasiment inexistante, il n'y a plus la gestion du score de l'Ile Mystérieuse, ni la dualité Ange/Démon du Manuscrit Interdit.

Conclusion

Cap Sur l'Ile Au Trésor est loin d'être un mauvais jeu, bien au contraire. L'aventure est intéressante et l'interprétation de l'énigme de Long John Silver est souvent amusante. Mais Kheops Studio s'enlise dans ce qu'il sait faire sans véritablement se diriger dans une voie plus innovante. Pire, malgré de très nombreuses similitudes avec d'autres excellents titres des développeurs, Cap Sur L'Ile Au Trésor ne fait pas aussi bien. Les quelques aspects négatifs ne plombent pas le jeu, mais laissent un arrière-goût de manque. Les fans de la touche Kheops Studio ne seront pas déçus, les autres passeront quand même un bon moment malgré la faible durée de vie et l'inexistence de la rejouabilité de l'aventure.




Cap Sur L'Ile Au Trésor

Les plus
+ Des décors très soignés
+ Le bricolage des objets
+ Apprendre à faire des noeuds marins
Les moins
- Bandes dessinées au lieu de cinématiques
- Intégration perfectible des personnages
- Animations en demi teinte
- Durée de vie très courte
Réalisation
Prise en main
Durée de vie
3


Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Cap Sur L'Ile Au Trésor sur PC

00D2000000406889-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406888-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406887-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406883-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406869-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406867-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406858-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406856-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
00D2000000406851-photo-cap-sur-l-ile-au-tr-sor.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Porn : Macron veut
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top