HP Photosmart Premium : le multifonction tactile

18 février 2010 à 14h23
0
Le passage au tactile semble être devenu une règle à laquelle aucun produit se voulant moderne ne peut échapper. Les imprimantes dotées d'un écran commencent en tout cas à emprunter cette voie. Chez HP, c'est l'intégralité de la nouvelle gamme de multifonctions qui a adopté la technologie tactile, et notamment la Photosmart Premium au sommet de la hiérarchie. Si en matière de téléphonie, la valeur ajoutée du toucher n'est plus à démontrer, pour le monde de l'impression, tactile rime-t-il plus avec habile ou avec mercantile ?

01F4000002895780-photo-hp-photosmart-premium.jpg


Avant de rentrer dans le détail, voyons un peu le contexte. Le marché de l'imprimante affiche un recul considérable : moins 24 % sur le premier semestre 2009 en Europe, Afrique et Moyen Orient, d'après une étude du cabinet Gartner ! Un effondrement qui ne saurait être entièrement imputable à la crise économique, puisque le marché régressait déjà de 8,4 % entre 2007 et 2008, bien avant la crise (source Gartner). La régression est donc en partie structurelle, inhérente au secteur : manque d'innovation, prix des consommables inébranlables, ergonomie et qualité des produits perfectibles, concurrence des services en ligne... Ainsi, les constructeurs vont devoir faire preuve d'ingéniosité pour inverser la tendance et retrouver les faveurs des consommateurs. L'imprimante que nous testons aujourd'hui s'inscrit dans cette démarche.

Présentation

La Photosmart Premium C309g est une imprimante multifonction. Elle englobe ainsi le trio habituel impression, numérisation, photocopie, avec un certain penchant pour la photo grâce à ses cinq cartouches d'encre séparées (cyan, magenta, jaune, noire et noire photo).

012C000002896882-photo-hp-photosmart-premium-cinq-cartouches.jpg

La Premium C309g disposent de cinq cartouches séparées


La C309g propose également l'impression directe, via le port USB PictBridge (appareil photo, clé USB) ou le lecteur de cartes mémoire, et le recto verso. Cette dernière aptitude est rendue possible par la présence d'un bloc escamotable situé à l'arrière de l'imprimante qui retourne la feuille après le premier passage (recto) pour effectuer le seconde passage (verso). Mis à part le fax, la Premium réalise donc un carton plein !

012C000002896168-photo-hp-photosmart-premium-recto-verso1.jpg
012C000002896170-photo-hp-photosmart-premium-recto-verso2.jpg
012C000002896166-photo-hp-photosmart-premium-connectique-fa-ade.jpg

Dispositif escamotable pour le recto verso, et lecteur de cartes mémoire plus port USB PictBridge en façade


Autre spécificité : la Premium est communicante. Elle se connecte à votre PC ou s'insère dans votre réseau (jusqu'à cinq PC reliés) en Ethernet ou en WiFi (802.11 n). Par ailleurs, elle peut imprimer à distance depuis n'importe quel périphérique Bluetooth, mais aussi numériser à distance en Wifi, via le protocole d'importation TWAIN !

012C000002896338-photo-hp-photosmart-premium-wireless.jpg
012C000002896226-photo-hp-photosmart-premium-connectique-arri-re.jpg

Voyants pour le WiFi et le Bluetooth, connectique arrière dont Ethernet

012C000002896228-photo-hp-photosmart-premium-bluetooth.jpg
012C000002904176-photo-hp-photosmart-premium-importation-twain.jpg

Envoi d'une photo depuis un téléphone Bluetooth et numérisation en Wifi via le protocole TWAIN


Notez que l'imprimante est compatible WPS (WiFi Protected Setup) : si vous disposez d'un routeur qui respecte également ce standard, la mise en place du réseau sécurisé sera grandement facilitée. Il vous suffira en effet soit de saisir le code PIN affiché à l'écran de l'imprimante dans l'interface de paramétrage du routeur, soit d'appuyer simultanément sur les touches WPS de l'imprimante et du routeur.

012C000002896340-photo-hp-photosmart-premium-wps-pin.jpg
012C000002896342-photo-hp-photosmart-premium-wps-bouton.jpg

Configuration WPS par code PIN ou par pression simultanée des boutons WPS


Mais son principal trait distinctif réside dans son grand écran couleur de 3,5 pouces (8,8 cm) tactile et orientable. Le bénéfice est d'abord ergonomique : exit tous les boutons aussi disgracieux que complexes, l'écran centralise toutes les commandes de la machine via une interface claire et réactive. Le seul bouton physique présent sur le carénage est l'interrupteur marche/arrêt. L'autre atout de l'écran, c'est qu'il rend l'imprimante totalement autonome : les multiples fonctionnalités de la Photosmart Premium sont accessibles et parfaitement exploitables ordinateur éteint.

012C000002896918-photo-hp-photosmart-premium-menu1.jpg
012C000002896920-photo-hp-photosmart-premium-menu2.jpg

Les deux pages d'accueil de l'interface


012C000002896922-photo-hp-photosmart-premium-cran-orientable-1.jpg
012C000002896924-photo-hp-photosmart-premium-cran-orientable-2.jpg
012C000002896926-photo-hp-photosmart-premium-cran-orientable-3.jpg

L'écran orientable dans ses positions extrêmes et intermédiaire


Quelques mots maintenant sur l'objet en tant que tel. Qui dit multifonction dit massif : si le bloc central affiche un gabarit normal (L 45 x P 26,2 x H 19,9 cm), l'encombrement final augmente sérieusement avec l'excroissance que constitue la cassette de recto / verso à l'arrière (+ 8,8 cm) et les bacs à papier (A4 et photo 10 x 15 cm) à l'avant (+ 12,3 cm). Sachant qu'il faudra bien évidemment prévoir de la place en hauteur pour ouvrir le capot du scanner, 26 cm de plus environ... Après, HP a fait des efforts pour dissimuler l'embonpoint de la Photosmart Premium derrière des plastiques sombres (le noir amincit, c'est bien connu...) de qualité. Et petite pointe de coquetterie à laquelle le constructeur nous a désormais habitué : la trame de courbes fuyantes grises sur le capot, en finition laqué. Abstraction faite des dimensions du produit, de toute façon difficilement compressibles sur une multifonction, la Premium est plutôt réussie !

012C000002897096-photo-hp-photosmart-premium-bac-10-x-15-cm-au-dessus-du-bac-a4.jpg
012C000002897044-photo-hp-photosmart-premium-d-tail-finition.jpg

Bac à papier photo 10 x 15 cm (au-dessus du bac A4) et le motif habituel d'HP imprimé sur le capot de la Premium


Concluons cette partie sur deux objections. D'une la charnière du capot de scanner n'est pas réglable, rendant délicate voire impossible la numérisation de livres ou documents épais. De deux, la Photosmart Premium est plutôt bruyante. Elle dégage déjà naturellement un petit sifflement permanent, qu'on perçoit bien lorsqu'on éteint la machine. Et puis quand les chevaux sont lancés, la C309g ne passe pas incognito : HP annonce 62 dB à forte cadence !

Sommaire :


Caractéristiques techniques

 HP Photosmart Premium C309g
FonctionsImpression, scanner, photocopie, impression directe de photo, recto verso
Cartouches5 n°364 : Noire, Noire photo, Cyan, Magenta, Jaune
Vitesses d'impression maximum annoncées33 ppm (A4 noir qualité brouillon)
32 ppm (A4 couleurs qualité brouillon)
12 ppm (A4 noir qualité normale)
9,5 ppm (A4 couleurs qualité normale)
Cycles d'utilisation conseillésImprimante : jusqu'à 2 500 pages / mois
Copieur : jusqu'à 1 250 pages / mois
Résolution d'impressionJusqu'à 9 600 x 2 400 ppp (avec papier HP)
Bacs d'alimentation125 feuilles A4 + 20 feuilles 10 x 15 cm
Ecran3,5 pouces (8,8 cm) tactile
Qualité de numérisationJusqu'à 4 800 ppp sur 48 bits
Vitesse de copie annoncéeJusqu'à 33 cpm (A4 noir, qualité brouillon)
Lecteur de cartes mémoireMS, MS Duo, SD, SDHC, MMC, xD
ConnectivitéUSB 2.0, Ethernet, PictBridge, WiFi n, Bluetooth
Dimensions / poids452 x 473 x 199 mm / 7,45 kg
Prixà partir de

Installation

Parce que la mise en route d'une machine imposante comme celle-ci peut effrayer, nous avons décidé de nous arrêter un moment sur la procédure d'installation. L'occasion également de discuter des logiciels et pilotes fournis, souvent critiquables.

Le déballage de l'imprimante

Pour sortir du carton les 7,5 kg de la Photosmart Premium, les renforts ne sont pas obligatoires, mais si une bonne âme passait à portée de main, n'hésitez pas ! Seul, on ouvre le carton, le bascule puis l'enlève, tout cela délicatement. La première étape, à ne pas négliger, consiste à enlever tous les scotchs de protection. Pourquoi parler de cela ? Simplement parce qu'il y en a partout, et si vous en oubliez un (par exemple sur le rail des cartouches), vous risquez d'endommager l'imprimante à l'allumage. Les accessoires (un jeu de cartouches, le transformateur, le CD d'installation, la documentation et le câble USB) sont rangés dans une pochette en tissu : original.

012C000002897638-photo-hp-photosmart-premium-d-ballage-scotchs.jpg
012C000002897640-photo-hp-photosmart-premium-pochette-accessoires.jpg

Enlevez bien TOUS les scotchs ! Et sortez les accessoires de leur pochette...


Installation de l'imprimante

Les avertissements ne manquent pas (autocollant sur le port USB, premier écran au démarrage, documentation...) : il faut d'abord installer les pilotes du CD avant de brancher l'imprimante au PC ! Une consigne qu'il est préférable de respecter. Par contre vous pouvez déjà préparer la multifonction à son premier démarrage, en la branchant simplement sur secteur et en l'allumant. L'écran tactile vous guide au fur et à mesure, et propose même deux démos on ne peut plus explicites sur comment mettre les cartouches et le papier. Pour les cartouches, un mode d'emploi illustré est de toute façon collé sous le capot. Un jeu d'enfants ! Deux phases prennent un peu de temps : l'initialisation unique (env. 4 min 50) et l'alignement des cartouches (env. 4 min). Profitez donc de ces moments de répit pour installer les pilotes sur l'ordinateur principal.

012C000002897702-photo-hp-photosmart-premium-avertissement.jpg

Avertissement USB

012C000002897704-photo-hp-photosmart-premium-d-mo.jpg
012C000002897706-photo-hp-photosmart-premium-installation-des-cartouches.jpg

Démo rejouable et mode d'emploi illustré pour les cartouches


L'installation des pilotes et logiciels ne pose pas de problème non plus. Mais comme à l'accoutumée, HP charge la mule ! Vous vous retrouverez avec neuf entrées supplémentaires dans la liste des programmes : Customer Participation Program 13.0, Imaging Device Functions 13.0, Print Projects 1.0, Smart Web Printing 4.5, Solutions Center 13.0, HP Update, Shop for HP Supplies, Yahoo! Toolbar et les All-in-one drivers. 582 Mo d'espace de stockage en tout et cinq processus qui tournent en permanence ! Si vous n'avez cure des logiciels, vous pourrez vous contenter d'installer uniquement les pilotes, récupérés sur le site d'HP.

012C000002897936-photo-hp-photosmart-premium-programmes-install-s.jpg
012C000002897938-photo-hp-photosmart-premium-processus.jpg

Programmes installés et processus actifs


Au moment opportun, le programme d'installation vous demande le mode de connexion que vous souhaitez établir : USB, Ethernet ou Wifi. Privilégiez pour l'heure l'USB ou l'Ethernet et connectez l'imprimante avec le câble adapté.

012C000002897966-photo-hp-photosmart-premium-choix-connectique-1.jpg
012C000002897968-photo-hp-photosmart-premium-choix-connectique-2.jpg

Choix du mode de connexion et invitation à la connexion


Pourquoi ne pas opter directement pour le Wifi ? Déjà parce qu'il n'est pas activé par défaut. Il faut donc aller dans le menu Configuration, Réseau, Radio sans fil sur l'écran de l'imprimante pour l'activer. Ensuite, parce que le Wifi semble éprouver des difficultés à se lancer, du moins sur notre modèle de test. Il nous a fallu éteindre puis rallumer l'imprimante pour que la recherche de routeurs sans fil puisse aboutir (menu Réseau puis Assist. configuration sans fil). Dès lors le paramétrage peut commencer et se fait très simplement. Les SSID des réseaux disponibles apparaissent après détection, il vous suffit de choisir le vôtre et d'entrer la clé WEP ou WPA et c'est terminé !

012C000002898320-photo-hp-photosmart-premium-menu-r-seau.jpg
012C000002898322-photo-hp-photosmart-premium-choix-ssid.jpg
012C000002898324-photo-hp-photosmart-premium-cl-wpa.jpg

Paramétrage du Wifi depuis l'imprimante


012C000002898326-photo-hp-photosmart-premium-connexion-r-ussie.jpg
012C000002898328-photo-hp-photosmart-premium-barres-vertes.jpg

Connexion réussie, les barres du signal Wifi en haut à droite deviennent vertes


Il n'empêche que les sautes d'humeurs du Wifi reviennent ponctuellement à la charge (presqu'une fois sur deux sur notre modèle !), même une fois que tout à bien été paramétré. Ca n'est généralement l'histoire que d'un redémarrage d'imprimante mais cet aléa reste pénalisant.

Les logiciels

De tout ce que le CD installe, c'est principalement le Centre de Solutions HP qui vous sera utile (ou pas). On pourra ironiser sur le fait que si HP propose un centre de solutions, c'est qu'il y a des problèmes... Bref, le programme ouvre une interface depuis laquelle vous pouvez à peu près tout faire : lancer une numérisation, acheter des consommables, trouver de l'aide, paramétrer l'imprimante ou encore voir son statut. On aime ou on n'aime pas. Les néophytes y trouveront peut-être leur compte, rassurés de trouver un espace qui centralise tout...

012C000002898430-photo-hp-photosmart-premium-centre-de-solutions-1.jpg
012C000002898432-photo-hp-photosmart-premium-centre-de-solutions-2.jpg
012C000002898434-photo-hp-photosmart-premium-centre-de-solutions-3.jpg

Le Centre de Solutions HP


... mais les utilisateurs avertis éviteront probablement et préféreront utiliser les seuls pilotes qui donnent entière satisfaction. Les Propriétés d'impression, qui apparaissent après avoir cliqué sur Options dans la fenêtre d'impression rapide, sont découpés en trois onglets : Raccourcis d'impression, Fonctionnalités et Options avancées.

012C000002898450-photo-hp-photosmart-premium-fen-tre-standard-d-impression.jpg

Fenêtre d'impression rapide


Le premier onglet est particulièrement intéressant puisqu'il propose différents profils types d'impressions (ordinaire, photo sans bordure, économique, recto verso...) que vous pouvez modifier et enregistrer à votre guise. Dans les autres onglets vous pouvez préciser davantage de réglages, tels que couleurs ou niveaux de gris, espace colorimétrique, volume d'encre ou encore temps de séchage !

012C000002898472-photo-hp-photosmart-premium-propri-t-s-d-impression-1.jpg
012C000002898474-photo-hp-photosmart-premium-propri-t-s-d-impression-2.jpg
012C000002898476-photo-hp-photosmart-premium-propri-t-s-d-impression-3.jpg

Les trois onglets des propriétés d'impression


En cliquant sur le bouton Services d'imprimantes... dans le deuxième onglet, vous accédez à la Boîte à outils HP, elle aussi divisée en trois onglets. Ces derniers renferment les fonctions classiques d'entretien et de contrôle de la machine : alignement et nettoyage des têtes d'impression, pages de tests, niveaux d'encre, paramètres réseaux... Tout est là !

012C000002898494-photo-hp-photosmart-premium-bo-te-outils-1.jpg
012C000002898496-photo-hp-photosmart-premium-bo-te-outils-2.jpg
012C000002898498-photo-hp-photosmart-premium-bo-te-outils-3.jpg

Les trois onglets de la boîte à outils

Fonctionnalités

Ce qui nous intéresse particulièrement ici, ce sont les possibilités offertes par la Photosmart Premium pilotée depuis son écran tactile, ordinateur éteint ou pas. L'imprimante restant bien sûr connectée en permanence à une box en Wifi.

Créations et modèles rapides

L'icône photo amène à trois options : Afficher et imprimer, Créer et Enregistrer. La seconde permet à l'utilisateur de créer simplement un album photo, sorte de pêle-mêle automatique d'images. Egalement au programme, la création de panoramiques (l'imprimante sélectionne un bandeau central dans l'image en vue d'une impression en 10 x 30 cm), de photos d'identité ou encore d'un portrait au format passeport. Simple mais efficace !

00C8000002898760-photo-hp-photosmart-premium-cr-er-1.jpg
00C8000002898764-photo-hp-photosmart-premium-cr-er-3.jpg
00C8000002898766-photo-hp-photosmart-premium-cr-er-4.jpg
00C8000002898768-photo-hp-photosmart-premium-panoramique.jpg

Trois outils de création de la Photosmart Premium et le mode panoramique


Pour la création d'album, la plus intéressante, vous n'avez qu'à sélectionner les photos, le format et l'orientation du papier de sortie, le nombre de pages désirées, la page de garde et l'imprimante s'occupe du reste. Si l'ordre des images ne vous convient pas, la touche aléatoire les réorganise différemment.

00C8000002898770-photo-hp-photosmart-premium-cr-ation-d-album-1.jpg
00C8000002898772-photo-hp-photosmart-premium-cr-ation-d-album-2.jpg
00C8000002898774-photo-hp-photosmart-premium-cr-ation-d-album-3.jpg

Sélection d'image, choix de la page de garde et rendu de l'album


La Photosmart Premium propose par ailleurs toute une série de modèles prédéfinis à imprimer : calendrier, liste de contrôle, feuille de cahier, papier millimétré, papier à musique et jeux (sudoku, morpion, labyrinthe...). Chaque entrée renfermant plusieurs options d'impression adaptées.

012C000002898780-photo-hp-photosmart-premium-mod-les-rapide-1.jpg
012C000002898782-photo-hp-photosmart-premium-mod-les-rapide-2.jpg

Choix de modèles rapides, dont les grilles de jeu


Services Snapfish

Pour ceux que ne connaîtraient pas, Snapfish (anciennement Pixaco) est le site de tirage de photos d'HP. Qui dit tirage en ligne dit aussi hébergement et partage de photos. Et bien la Photosmart Premium peut communiquer en direct avec Snapfish. Pour cela, il suffit de toucher l'icône dédiée située en page d'accueil sur l'écran de l'imprimante, et d'entrer ses identifiants de connexion.

012C000002898548-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-1.jpg
012C000002898550-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-2.jpg

Accès à Snapfish sur l'imprimante en deux étapes


On arrive alors sur une page d'accueil épurée dédiée à Snapfish, laquelle donne trois possibilités. Vous pouvez accéder à vos photos hébergées sur le site, ou à celles que vos amis partagent avec vous et les imprimer. Mais aussi en sens inverse envoyer des photos en local (carte mémoire, clé USB, appareil photo, etc.) sur votre espace d'hébergement Snapfish et les partager avec vos amis. Reste enfin le menu Créer de la Photosmart Premium évoqué plus haut, alors utilisable avec vos images distantes. Dans l'idée, on ne peut qu'apprécier ! Malheureusement, nous avons régulièrement rencontré l'erreur "incident lors du téléchargement des photos depuis l'album sélectionné"... A peaufiner !

00C8000002898552-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-3.jpg
00C8000002898614-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-4.jpg

00C8000002898616-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-5.jpg
00C8000002898618-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-6.jpg

Page d'accueil et accès à vos albums Snapfish en ligne


Lorsque le service marche, on apprécie les différentes options proposées : édition de la photo (rotation, recadrage, retouche, ajout d'un cadre, luminosité et effets de couleurs), choix du support de sortie (10 x 15, 13 x 18, A4, trois image sur un A4, index...) et type de papier (automatique, ordinaire, couché ou photo). C'est un peu moins complet que dans le cas d'une impression directe depuis une source locale, où s'ajoutent la correction des yeux rouges et l'horodatage mais l'essentiel est là. Par contre, selon l'état de la connexion, la superbe fluidité de l'interface tactile peut subir des saccades importantes.

00C8000002898788-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-options-1.jpg
00C8000002898790-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-options-2.jpg
00C8000002898792-photo-hp-photosmart-premium-snapfish-options-3.jpg

Menu édition, paramètres d'impression et choix du support de sortie


Interactions

Le dernier point fort de la Photosmart Premium, c'est sa capacité à lier toutes ses sources et ses débouchés entre eux. Lorsque vous numérisez une image par exemple, vous pouvez choisir de la transférer directement vers l'ordinateur (en Wifi) mais aussi vers le périphérique branché en USB, le lecteur de carte mémoire ou encore de lancer une impression directe. Lorsque vous sélectionnez Enregistrer après avoir branché une clé USB ou une carte mémoire, vous pouvez transférer le contenu vers le PC ou sur Snapfish. Bref, la communication se fait bien !

012C000002898826-photo-hp-photosmart-premium-num-risation.jpg
012C000002898828-photo-hp-photosmart-premium-enregistrer-sous.jpg

Numériser vers, enregistrer sous... la communication est complète

Performances et qualité

Nous voilà maintenant dans le vif du sujet, où nous allons répondre à la question suivante : de quoi est capable la Photosmart Premium ? Notez que nous avons effectué nos tests avec un papier générique à 80 g/m² pour le brouillon et du papier brillant Fnac à 260 g/m² pour les photos. Pas de papier HP donc, sauf pour les photos 10 x 15 cm.

Impressions

A l'issue des séries de tests, deux constats s'offrent à nous : les vitesses d'impression annoncées par HP sont biaisées mais la qualité des impressions est très bonne. Voici les résultats obtenus, restitués en pages par minute (ppm) :

02899548-photo-hp-photosmart-premium-tableau-ppm.jpg


Nos résultats en noir et blanc brouillon révèlent une vitesse deux fois inférieure au 33 ppm communiquées par HP. Le constructeur surestime-t-il complètement sa machine ? Non, disons plutôt qu'il l'estime dans des conditions idéales, artificielles. En effet, l'écart important est en grande partie lié à la différence de taux de couverture utilisé (pourcentage de la surface de papier recouverte d'encre).

Les constructeurs se basent généralement sur un taux de 5 % (95 % du papier reste blanc), ce qui est tout à leur avantage mais guère réaliste puisqu'il correspond à environ 25 lignes de 65 caractères non gras. Tandis que nous avons effectué nos tests avec un taux double de 10 %. Toutefois le rapport X 2 ne trouve pas toute son explication dans les différences de taux de couverture, puisqu'en relançant le test avec un document à 5 %, nous n'avons pas dépassé les 23 ppm. La complexité du document joue également (interlignage, retours à la ligne, tabulations...). Comptez sinon 6 à 7 secondes avant que la première impression ne se lance (sauf besoin de nettoyage des tête), ce qui est plutôt bien.

000000FA02900724-photo-hp-photosmart-premium-document-5.jpg
000000FA02900726-photo-hp-photosmart-premium-document-10.jpg

A gauche un document avec un taux de couverture de 5%, à droite notre document de test à 10 %


La qualité d'impression en brouillon est très (trop?) bonne : le texte noir et dense créé un niveau de contraste confortable. On se demande presque si on ne s'est pas trompé de niveau de qualité ! Mais non, l'imprimante est bien sur brouillon... On est bien loin de ces imprimantes qui sortent des brouillons gris pâle illisibles.

012C000002900728-photo-hp-photosmart-premium-macro-sur-texte-brouillon.jpg
012C000002900730-photo-hp-photosmart-premium-macro-sur-texte-normal.jpg

A gauche une macro sur du texte en brouillon, à droite sur du texte en qualité normale


En ce qui concerne le document mixte couleur en qualité normale, nous avons obtenu 6,5 ppm contre 9,5 ppm annoncées. Ici aussi, l'écart certes plus modéré est probablement imputable à des variations de taux de couverture, plus compliqués à déterminer du fait de la présence de visuels. La qualité d'impression monte visiblement d'un cran par rapport au brouillon, avec des noirs encore plus noirs, des contours de police plus nets et des images bien définies, bien que les gouttes d'encre soient encore visibles dans les dégradés. Enfin, notez qu'en recto verso, la cadence d'impression en noir et blanc qualité brouillon chute à 6 ppm. Un résultat qui s'explique par le fait que l'imprimante effectue une pause avant l'impression du verso, le temps que l'encre sèche.

012C000002900734-photo-hp-photosmart-premium-encre-s-che.jpg


Voici maintenant les résultats obtenus pour des impressions de photos sans bordure en qualité maximum, exprimés en secondes :

02900738-photo-hp-photosmart-premium-tableau-photo.jpg


Comptez 56 s pour un 10 x 15 cm et 3 min 04 pour un A4. Des performances moyennes, bien qu'encore acceptables. En revanche la qualité est au rendez-vous : les gouttes d'encre sont invisibles à l'oeil nu, les mécanismes d'entrainement (roues dentelées) ne laissent aucune trace, l'alignement des têtes d'impression est parfait. Pour la colorimétrie par contre, il faudra jongler avec les profils de couleurs dans votre logiciel de retouche pour obtenir une restitution précise. Par défaut, les teintes sont un peu exagérées : les tons de jaune virent à l'orange tandis que les verts virent au bleu. Le résultat reste flatteur mais pas franchement réaliste.

Autres mesures

La Photosmart Premium étant multifonction, il faut aussi mesurer ses performances dans les autres domaines que sont la photocopie et la numérisation. Notons au passage que l'imprimante est opérationnelle en 28 s, un démarrage plutôt rapide.

02904210-photo-hp-photosmart-premium-autres-mesures.jpg


Le temps de 14,4 s pour une photocopie noir et blanc en qualité normale d'un document mixte a été obtenu en faisant la moyenne sur 5 photocopies. Le chronomètre est lancé au moment où la première feuille est attrapée par l'imprimante. Si on chronomètre à partir du moment où on appuie sur la touche copier, la moyenne passe à 15,4 s. Notez que ces temps de photocopie sont inchangés en couleur. En brouillon comptez 10 s par photocopie, noir et blanc ou couleur, depuis pression de la touche. Tous les réglages nécessaires sont présents : format, qualité, foncé/clair, recto verso, aperçu, décalage de marge... Un bon photocopieur en somme !

00C8000002901034-photo-hp-photosmart-premium-photocopie-1.jpg
00C8000002901036-photo-hp-photosmart-premium-photocopie-2.jpg
00C8000002901038-photo-hp-photosmart-premium-photocopie-3.jpg

Menu du photocopieur, et options de copie


Côté numérisation, la C309g se montre plutôt véloce : 20,7 s pour numériser une photo A4 en 300 DPI directement sur clé USB, et même 12,7 s pour importer la même photo depuis Photoshop en Wifi. Si on comptabilise la prévisualisation (9,9 s) et qu'on numérise l'image sans rien modifier (ni recadrage, ni résolution en 200 DPI par défaut), l'importation prend 15,6 s tout compris ! Les pilotes d'importation offrent de multiples contrôles : résolution (75 à 4800 DPI, et jusqu'à 19 200 DPI avec interpolation), recadrage, colorimétrie (ombre, demi-teintes, lumières, gamma, couleurs...), retouches (poussières et rayures, couleurs passées, éclairage adaptatif, moiré, etc...), etc.

012C000002904232-photo-hp-photosmart-premium-num-risation-multiple.jpg
012C000002901050-photo-hp-photosmart-premium-pilote-num-risation.jpg

Sélection multiple et réglages colorimétriques via le pilote de numérisation


Qu'en est-il enfin de la qualité de numérisation ? En conservant les réglages par défaut, les photos perdent un peu de contraste et héritent d'un voile légèrement magenta. Tout cela se corrige aisément. On reprochera par contre au traitement HP de trop accentuer la netteté. Et là, on ne peut malheureusement rien faire, si ce n'est en rajouter encore un peu plus... Dommage. Dans l'ensemble, et compte tenu de la vitesse de scan, la prestation est correcte, mais pour une utilisation vraiment orientée photo, les puristes risquent d'être déçus.

00FA000002901372-photo-hp-photosmart-premium-photo-originale.jpg
00DC000002901374-photo-hp-photosmart-premium-photo-originale-extrait-100.jpg

Photo originale et extrait à 100 %

00FA000002901376-photo-hp-photosmart-premium-photo-scann-e.jpg
00DC000002901378-photo-hp-photosmart-premium-photo-scann-e-extrait-100.jpg

Photo scannée (après impression) et extrait à 100 %

Coûts à la page

Terminons cette batterie de tests par un des critères majeurs : le coût à la page. Annoncer une autonomie globale en nombre de pages n'aurait guère de sens, car celle-ci fluctue énormément en fonction de ce que vous imprimez. Nous avons donc préféré calculer différents coûts à la page, en fonction de plusieurs types d'impressions : photo A4, texte noir et blanc brouillon et documents mixtes en qualité normale.

La procédure est relativement simple : nous pesons les cartouches pleines, puis effectuons les différents tests en prenant soin de peser à nouveaux les cartouches entre chaque test, et ce jusqu'à ce qu'elles soient vides. Au final, nous savons donc combien d'encre a été consommée à chaque étape. Et avec les poids des cartouches pleines moins ceux des cartouches vides, on connaît la quantité d'encre contenue dans chaque cartouche, donc le prix au gramme de chaque encre. Il ne reste qu'à diviser les coûts trouvés par le nombre de pages imprimées pour obtenir les coûts à la page, pour chaque type d'impressions.

Les résultats sont compilés dans ce tableau :

0280000002901842-photo-hp-photosmart-premium-co-ts-la-page.jpg


Avec 1,49 € environ pour une photo A4, 0,04 € pour une page de brouillon noir et blanc et 0,09 € pour une page mixte en qualité normale, on peut dire que les coûts sont plutôt bien maîtrisés. Surtout pour les deux derniers types d'impressions, orientés bureautique. Maintenant, il faut faire deux observations : d'abord, ces chiffres ne prennent en compte que l'encre. Il convient donc de leur ajouter le coût du papier pour estimer la dépense finale. Et là, tout dépendra du type de papier, de la qualité, de la marque et des quantités achetées...

Ensuite, ces tests ont été réalisés avec des cartouches de capacité standard. Sachez qu'HP propose également les cartouches n°364 en capacités dites XL. Les XL couleurs, 2,5 fois plus grandes, sont vendues 18 € pièce. La noire photo, 2,2 fois plus grande, est vendue à 18 € également. Tandis que la XL noire, 3,2 fois plus grande, est à 27 € (Prix conseillés par HP). Pareilles cartouches devraient permettre après un rapide calcul de faire tomber les coûts à la page à 1,23 € en photo A4, 0,037 € en brouillon noir et 0,07 € en documents mixtes. Intéressant !

012C000002902044-photo-cartouche-standard.jpg
012C000002902046-photo-cartouche-xl.jpg

Cartouche standard ou XL


Il reste à prendre en compte la consommation électrique, donnée à 30 Watts au maximum, avec notamment 15 Watts en impression et 3,4 Watts en veille. L'imprimante certifiée Energy Star est donc plutôt économe !L'heure est venue de conclure. La Photosmart Premium C309g est-elle une bonne imprimante ? Oui, cela ne fait pas de doute. Elle est complète, agréable à utiliser, rapide et efficace dans la plupart des situations.

01F4000002895780-photo-hp-photosmart-premium.jpg


Son écran tactile de grande taille procure un réel confort à l'utilisateur : tout se pilote du bout du doigt avec fluidité et le plus simplement du monde. Et ce LCD de 8,8 cm confère une réelle autonomie à la C309g : impressions directes, numérisation, photocopie, créations ou service Snapfish sont tout à fait utilisables sans se casser les yeux. Il n'y a que ces satanées traces de doigts qui viennent ternir le tableau, surtout qu'il faudra attendre que l'imprimante soit éteinte pour les enlever.

012C000002902476-photo-hp-photosmart-premium-traces-de-doigts.jpg

Les traces de doigts sont légion


Maintenant, à qui cette imprimante se destine ? En termes d'accessibilité, tout le monde pourra aisément dompter la machine, HP ayant vraiment mis l'accent sur la simplicité d'utilisation. Si tant est que les problèmes que nous avons rencontrés avec le Wifi soient bien cantonnés à notre modèle de test comme nous le suspectons... En termes d'usages, la Photosmart Premium brasse large mais reste plus convaincante en bureautique (bonnes vitesses d'impression, recto verso, coût à la page intéressant...) qu'en photo. Dans ce dernier domaine, si la qualité des impressions à encres pigmentées est très élevée, les tirages souffrent toutefois d'une colorimétrie qu'un oeil avisé jugera imparfaite. Certes cela se corrige en gérant les profils colorimétriques via le logiciel de retouche, moyennant une certaine expertise. Donc dans l'ensemble il n'y a pas grand chose à lui reprocher.

Reste la question du prix, qui en refroidira probablement plus d'un. La grande polyvalence de la Photosmart Premium, haut de gamme du constructeur, se paye cher. Certes, la même imprimante il y a quelques années aurait allègrement dépassé les 200 €. Mais à l'heure actuelle, où elle se négocie à partir de 155 €, la Photosmart Premium coiffe la plupart de ses concurrentes. Un prix qu'il conviendra tout de même de relativiser en prenant en compte les coûts à la page très compétitifs obtenus par la machine, avantage de taille si vous imprimez beaucoup et régulièrement !

HP Photosmart Premium C309g

8

Les plus

  • Ecran tactile réactif et efficace
  • Connectivité complète (Wifi, Bluetooth...)
  • Coût à la page compétitif
  • Recto verso, réglages complets

Les moins

  • Wifi aléatoire sur notre modèle
  • Imprimante bruyante
  • Capot de scanner non réglable / absence de fax

0

Ergonomie7

Fonctions9

Qualité photo...7

... et bureautique9




Petite note finale : si ici le tactile est clairement une bonne chose, on ne peut pas non plus dire qu'il chamboule les usages. La prochaine Photosmart Premium dotée de la technologie TouchSmart Web, sortie pour l'instant qu'aux Etats-Unis, proposera une véritable autonomie avec possibilité d'accéder au Web depuis l'écran tactile ou encore d'installer des applications personnalisables (Google Maps, recettes de cuisine, journaux...). En attendant, vous pourrez opter pour la Lexmark Interact S605 qui propose la même chose et est disponible dès à présent.

012C000002902626-photo-hp-photosmart-premium-touchsmart-web.jpg
012C000002902628-photo-hp-photosmart-premium-touchsmart-web-cran.jpg
012C000002902624-photo-lexmark-interact-s605.jpg

HP Photosmart Premium avec TouchSmart Web et son écran, Lexmark Interact S605
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Demo Tegra 2 : Unreal III bientôt sur nos mobiles?
Google avale l'outil de recherche mobile reMail
Une longue vidéo pour  Command & Conquer 4  (MàJ)
Symbian 3.0 : HD 1080p, 4G et accélération matérielle
Découverte du service « ON » d’Orange en vidéo
NVIDIA sauve les meubles : chiffre d'affaires stable
[Vidéo] Un Smartphone doté d’un projecteur intégré
Vente de vin en ligne : 1855 lève 9 millions d'euros
ITW Qualcomm : cap sur les CPU dualcore à 1,5 GHz
Sony TX5 : un baroudeur ultracompact pour le printemps
Haut de page