Huit bridges jettent les ponts

21 décembre 2005 à 13h40
0

Panasonic Lumix DMC-FZ30 EG

Le Panasonic Lumix DMC-FZ30 a une allure de bridge classique qui le rapproche des Nikon Coolpix 8800 et Fujifilm FinePix S9500.

00FA000000151084-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00FA000000151085-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg


Nous l'avons reçu dans une version noire, mais il existe également en finition argentée. Le FZ30 dispose d'une poignée profonde, au bout de laquelle se trouve le déclencheur. Poignée qui est revêtue d'un plastique caoutchouté rendant sa prise en mains plus confortable. Le dessus de l'appareil est plutôt aéré ; on y trouve la molette de sélection des modes, l'interrupteur qui prend la forme d'un curseur on / off et deux commandes correspondant l'une au système de stabilisation, l'autre à la cadence d'acquisition de l'image. Le FZ30 permet d'accueillir un flash externe en complément de celui qui l'équipe. Les réglages de ce flash (yeux rouges...) sont accessibles directement depuis l'une des quatre touches du pad.

00FA000000151081-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00FA000000151082-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00FA000000151083-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg


La face arrière est également plutôt aérée et sans fantaisies inutiles. Les commandes se suivent le long de l'écran LCD orientable de 2'', et elles sont précédées d'un intitulé explicite. Tout en haut, la touche AE Lock permet de verrouiller l'exposition. On peut ainsi changer la composition de l'image tout en conservant les paramètres d'ouverture et de vitesse. Deux de ces commandes sont liées à l'affichage : basculement de l'affichage écran / viseur et choix du type d'affichage. La deuxième offre une option originale, celle de l'affichage des informations en périphérie de l'image. Sur les autres écrans affichant ces mêmes données, ces informations sont de toute façon discrètes, apparaissant en blanc sur un fond noir semi transparent qui ne masque pas l'image.

00151088-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

Ce mode « Hors cadre » est intéressant : il dégage entièrement l'espace pour la prise de vue.


Suivent les touches Menu et suppression (active en mode lecture). Le pad décalé sur la droite comprend quatre commandes, mais il est dépourvu de touche centrale. On retrouve dans la conception de cette commande l'habilité de Panasonic qui n'hésite pas à placer plusieurs réglages sur une même touche, en les rendant accessibles au moyen de pressions successives. La touche supérieure abrite ainsi les réglages de l'exposition (+/- 1/3 d'IL), du Bracketing et du flash. Sous une apparence de sobriété, ce boîtier recèle donc de nombreuses commandes avec accès direct.

Le FZ30 est agréable à utiliser en mode manuel, puisqu'il dispose de deux molettes distinctes, l'une arrière, l'autre avant, pour la sélection de la vitesse et de l'ouverture. Ce confort est également réel en mise au point manuelle. On sélectionne la commande correspondante qui se trouve sur le côté gauche de l'appareil (Autofocus, macro et mise au point manuelle), et on s'aide de la loupe pour mettre au point de façon précise, mais nous y reviendrons. La dernière touche à mentionner s'intitule Focus. Elle est située juste sous la commande AF et permet de faire ponctuellement la mise au point, ou de sélectionner l'un des neuf collimateurs AF au moyen du pad pour une mise au point plus précise.

On y reviendra, mais on peut déjà le noter : le FZ30 dispose d'un zoom fixe. Cette caractéristique permet de contenir son volume (le FZ30 est plutôt volumineux). Les deux bagues, mise au point et zoom, sont manuelles ce qui ajoute au confort d'utilisation et permet d'éviter les problèmes de va-et-vient typiques des commandes automatiques.

Naviguons dans les menus

Les réglages sont accessibles depuis la touche Menu, et sont répartis en deux onglets :
  • Enregistrement / Configuration, en mode prise de vue.
  • Lecture / Configuration, en mode lecture.

00151095-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00151094-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

00151093-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00151091-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

Les réglages configuration sont communs au modes prise de vue et lecture.


Voici quelques réglages qui méritent explication :
  • Assistant MF (Off/MF1/MF2) : lorsque MF est sélectionné, une zone d'aide s'affiche pour aider la mise au point manuelle. Dans le cas de MF1, le centre de l'écran est agrandi. Dans le cas de MF2, l'écran entier est agrandi, ce qui est utile pour régler la mise au point en grand-angle.

00151116-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

Cette loupe d'aide à la mise au point manuelle est vraiment confortable.


  • Haute lumière (Off/On) : lors de la prévisualisation, les parties surexposées sont indiquées par un clignotement en noir et blanc.
  • Menu scène (Off/On) : ce réglage désactive le choix des modes scènes lorsque la molette de sélection est réglée sur Scène 1 ou Scène 2. Seuls sont disponibles les derniers modes utilisés.

En mode prise de vue
Les réglages sont répartis sur 3 pages.
Voici quelques réglages qui méritent explication :
  • Format (4:3, 2:3, 16:9e) : le premier est le format natif du capteur. Les deux autres options consistent en recadrages à partir des pixels disponibles en 4:3.
  • Format de l'image (8M, 5MEZ, 3MEZ, etc.) : les formats suivis de EZ permettent de pousser l'amplitude du zoom jusqu'à 19 x, au lieu de 12 x.
  • Mode AF : 9 points (la mise au point se fait sur l'un des 9 collimateurs), 3 points haute vitesse (la MAP se fait sur la gauche, le centre et la droite de l'image), 1 point haute vitesse (zone de MAP réglable), 1 point (zone de MAP réglable) et ponctuel (MAP sur une petite partie de l'écran).
  • Effet couleur : « cool » augmente les tons bleus, « warm » les tons rouges, « BW » permet de faire des images en noir et Blanc et « sépia » en tons sépia.
  • Réglages image : cette option donne aux accès aux réglages (High, Standard et Low) du contraste, de la netteté et de la saturation et celui de réduction du bruit.
  • Anim. photo : jusqu'à 100 images peuvent être assemblées pour créer des séquences vidéo de 20 secondes.
À noter :
Le FZ30 permet de sauvegarder deux réglages préréglés de la Balance des blancs.

Le FZ30 offre 4 types différents d'affichage :


00151090-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00151089-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

00151088-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00151106-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

Dans tous les cas, les informations sont discrètes ; elles apparaissent en blanc sur un fond noir semi transparent qui ne couvre pas l'image.


En mode lecture
Les réglages sont répartis sur 3 pages.

Voici quelques réglages qui méritent explication :
  • Mes favoris : permet de sélectionner des photos et d'afficher uniquement les photos sélectionnées.
  • Conv. format : permet de convertir les images prises au ratio 16:9, en images au ratio 3:2 ou 4:3.

Il y a trois options d'affichage, permettant d'afficher jusqu'à 9, 16 ou 25 images à l'écran :

00151115-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

Jusqu'à 25 images affichées ; on peut en profiter pour effectuer des effacements multiples.


Ce mode d'affichage indique le nombre et la date d'enregistrement de l'image sélectionnée, le nombre total d'images enregistrées... Il a surtout pour avantage de permettre les effacements multiples.






Du côté des modes

Les modes sont accessibles depuis une molette de sélection plutôt sobre, qui a la particularité de comporter deux positions de type scène : scène 1 et scène 2. Grâce à une option du menu Configuration, il est possible de régler la molette sur les modes les plus fréquemment utilisés (par exemple portrait et paysage nocturne) et d'en avoir ainsi deux à portée de main.

Les modes manuel et priorité
Ces modes sont les plus complets, tous les réglages offerts par l'appareil y étant disponibles. On fait varier la vitesse de 1/2 000 à 60 secondes au moyen de la molette de sélection arrière. L'ouverture, de f/2,8 à f/11, se sélectionne au moyen d'une molette de sélection avant.

Les modes programme et auto
Ces deux modes permettent de photographier en laissant l'appareil se charger des réglages. L'interface de menus est très limitée en mode auto ; ce mode apporte en revanche une nouveauté avec le réglage « contre-jour » qui compense les contre-jours lorsque l'icône correspondante est affichée. Lorsque l'on passe en mode programme, on reprend la main sur la totalité des réglages, ceux d'ouverture et de vitesse compris.

00151086-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
00151087-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

L'interface auto est très simple. La nouveauté de ce mode : le réglage contre-jour.


Les programmes résultat
Le FZ30 propose 14 programmes résultat, du plus classique au plus atypique : portrait, sports, nourriture, paysage, portrait nocturne, paysage nocturne, bébé, soft skin, lumière bougie, fête, feu d'artifice, neige, ciel étoilé et panoramique.

00151107-photo-interface-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg

Une description est associée à chaque mode. Elle est accessible au moyen de la commande » i » (à gauche).


À noter :
  • En mode scène étoilée, l'obturateur s'ouvre pendant 15, 30 ou 60 secondes.
  • À partir de la date de naissance, le mode bébé calcule automatiquement l'âge de l'enfant.

Transfert, retouche et offre logicielle

Le FZ30 est livré avec une suite logicielle plutôt importante, comprenant notamment deux visionneuses.

PHOTOfunSTUDIO
Beaucoup plus avancée que LUMIX Simple Viewer, cette application offre notamment de très utiles options de traitement par lot : redimensionner, convertir le format, renommer, changer la date, changer la date d'enregistrement et effectuer une rotation. L'affichage est agréable, et permet de passer facilement d'une présentation par vignettes à un affichage plein écran. Un double-clic suffit pour afficher une image et faire apparaître les principales données exifs. Quatre raccourcis dans la colonne de droite permettent d'effectuer de façon simple et complète quelques tâches de partage : impression, envoi par mail, création de papier peint, sélection des photos pour l'impression et enregistrement sur une carte mémoire. Enfin, la barre d'outils contient un lanceur pour la conversion des fichiers Raw.

012C000000142208-photo-photofunstudio.jpg
012C000000142209-photo-photofunstudio.jpg

Au final, voici une vraiment bonne visionneuse !


LUMIX Simple Viewer
Ce logiciel est accessible depuis la barre d'outils de PHOTOfunSTUDIO. L'application est plus simple (comme son nom l'indique) que celle que nous venons de voir. Elle délivre des informations exifs, permet de disposer simplement les images dans la page en vue de l'impression et d'enregistrer les images en fichier joint dans l'application de messagerie. Ce n'est déjà pas si mal.

012C000000136269-photo-panasonic-fx8-viewer-1.jpg

Visualisation, impression et envoi par mail : sobre mais efficace


  • PhotoBase 4.5
PhotoBase 4.5 est un gestionnaire d'images qui offre les fonctions caractéristiques de ce genre d'applications telles que le tri ou le traitement par lots (renommer, redimensionner et convertir). PhotoBase permet également de créer des diaporamas avec ajout d'effets et d'informations sur l'image, ainsi que des pages web (très sobres, certes, mais tout de même, cela peut dépanner). L'application offre également quelques options de retouche qui sont ni plus ni moins celles que propose PhotoImpression 5.

  • Panorama Maker 3
Panorama Maker 3 permet d'assembler les images prises en mode panorama. Quatre types d'assemblage sont proposés : vertical, horizontal, sur 360° et mosaïque. Une fois les images assemblées, un outil permet d'ajuster les raccords.

0190000000136392-photo-fx8-panarama.jpg

Trois images ont été assemblées

Téléchargez ce panorama sous forme d'archives .zip


  • PhotoImpression 5
Cette application signée ArcSoft permet de retoucher les images et de les mettre en forme avant de les imprimer ou de les envoyer. L'orientation est grand public (les clip art, les modèles de projets et de cadres suffisent à s'en convaincre) mais les outils proposés ont l'énorme avantage d'être simples d'utilisation et franchement ludiques.

012C000000136271-photo-panasonic-fx8-photoimpression-1.jpg
012C000000136273-photo-panasonic-fx8-photoimpression-3.jpg

Simple d'utilisation, l'application a une orientation ludique


Quid des performances ?

00151119-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30.jpg
S'il est une caractéristique par laquelle le FZ30 se distingue nettement, c'est bien son écran. L'image qu'il délivre est incroyablement nette et lumineuse, bien meilleure que celle des autres modèles, à l'exception toutefois du Sony R1. L'écran 2'' est par ailleurs orientable. On peut le retourner de 180° vers le bas et le rabattre sur le dos de l'appareil, face ouverte ou montrée. Le fait qu'il soit orientable est très pratique pour certaines prises de vue délicates (au ras du sol, au-dessus d'une foule). Mais la façon dont l'écran s'incline est tout de même moins ergonomique que celle des trois autres bridges à écran orientable, dont l'écran peut être incliné vers soi.

L'autre point qui retient l'attention est le zoom optique interne. Qu'en penser ? C'est un élément de confort dans la mesure où il permet de contenir la taille de l'appareil (on a moins l'air d'un paparazzi lorsque l'on est à fond de zoom). Mais il présente aussi un inconvénient : on ne sait pas « où on en est » du zoom lorsque l'on se contente d'un contact visuel ; pour déclencher vite, ça peut être embêtant.

La qualité de la visée rend encore plus confortable la mise au point manuelle. En débrayant l'autofocus, on reprend le contrôle au moyen de la bague de mise au point manuelle. La loupe qui s'affiche à l'écran est paramétrable : on peut la déplacer dans l'écran, et la positionner sur la partie centrale ou sur la totalité de l'écran. Même ceux qui n'avaient jusque là jamais utilisé cette fonction ont été séduits.

Le FZ30 souffre du même « défaut » que beaucoup d'autres bridges du comparatif : il débute à 35 mm, ce qui est insuffisant pour disposer d'un bon recul comme l'exigent de nombreuses situations de prise de vue. Un convertisseur (DMW-LW55) permet d'améliorer ses performances en appliquant un facteur de 0,7x. Un second convertisseur, téléobjectif cette fois-ci (DMW-LT55), améliore également les performances (1,7 x), pourtant déjà impressionnantes de son zoom. En effet, l'objectif du FZ30 est un 35-420 (soit 12 x) dont la portée peut s'étendre jusqu'à 19 x au moyen de l'Extra Optical Zoom (EZ) pour les fichiers de 3 Mo et moins.

0000009600151121-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-sans-ez.jpg
0000009600151120-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-ez.jpg

En optant pour une résolution inférieure, on augmente le rapport du zoom jusqu'à 19 x au lieu de 12 x.


Le FZ30 a plusieurs caractéristiques en commun avec le Fuji FinePix dont la présence d'un pare-soleil (plusieurs appareils ne le proposent qu'en option) et celle d'un connecteur permettant de brancher un déclencheur à distance (DMW-RS1). Ce déclencheur permet d'effectuer des prises de vue à distance, et d'éviter les vibrations occasionnées par un déclenchement manuel.

Enfin, le FZ30 est, loin devant le S2IS et ses 2,4 images par seconde, un des plus véloce bridges de notre comparatif. Il permet en effet de capturer 3 images par seconde (jusqu'à 5 images en qualité haute et jusqu'à 9 en qualité basse). Il dispose également d'un mode illimité de 2 images / seconde.

Conclusion

Le FZ30 fait partie des bridges avancés de notre comparatif, et on peut ainsi le rapprocher des Coolpix 8800, FinePix S9500, Sony R1 et Samsung Pro 815. Bien que plus volumineux que ces deux appareils, il n'impressionne pas longtemps. Il se prend bien en mains, l'interface est simple et aérée, les commandes sont habilement distribuées pour nous permettre d'accéder rapidement à celles dont on couramment besoin (retardateur, réglages du flash, correction d'exposition, etc.). Sur cet aspect, le FZ30 est nettement moins déstabilisant que le 8800 et ses réglages souvent trop pointus pour un usage de tous les jours. Le FZ30 est un appareil avancé sur bien des points : présence de bagues de zoom et de mise au point manuelles, prises de vue à partir de deux formats non compressés (Raw et Tiff), etc. Il est en revanche limité en ce qui concerne le niveau de sensibilité. On aimerait pouvoir monter au-delà de 400 ISO, ou pour le moins disposer d'une image moins bruitée à cette sensibilité (comme avec le Coolpix 8800 par exemple).

Le FZ30 peut décevoir sur deux caractéristiques souvent appréciées : le mode macro et la vidéo. Ici, la prise de vue macro se fait jusqu'à 5 cm (seulement), alors que tous les autres bridges testés offrent un mode Super Macro permettant un rapprochement supérieur. Concernant la vidéo, le zoom est bien actif pendant la durée de la séquence, mais pour que la mise au point se fasse de façon continue, il faut penser au préalable à activer l'option dans le menu "enregistrement" du mode vidéo. D'autre part, et là encore il se distingue « en mal », il ne permet pas de prendre de photos pendant la vidéo !

Malgré quelques défauts pardonnables, dans la mesure où ils n'affectent guère la qualité de l'image ou le confort de l'utilisation, le FZ30 s'est révélé comme un bridge avancé, tant du point de vue de sa conception que de ses réglages. On ne pourra par ailleurs parfaitement conclure sans dire quelques mots des principaux points forts de l'appareil, points forts que l'on trouve de façon récurrente sur les modèles du constructeur : un excellent système de stabilisation optique, une visée de bonne qualité (même excellente ici en ce qui concerne l'écran) et le choix de nombreux formats (on peut photographier en 2:3 et 16:9 en plus du 4:3). Bref, plein de caractéristiques qui contribuent au plaisir d'utilisation et qui s'ajoutent à l'excellente ergonomie et à la bonne qualité d'image de cet appareil.

Accédez aux pages de photo test paysage, photo de nuit, sensibilité, mode vidéo, mode macro, ainsi qu'aux performances et spécifications.

Panasonic Lumix DMC-FZ30EG

Les plus
+ Trois ratios d'image : 4:3, 2:3 et 16:9
+ Formats Jpeg, Tiff et Raw
+ Poses jusqu'à 60 secondes et télécommande en option
+ Netteté et luminosité de l'écran LCD
+ Confort en photo et mise au point manuelles
Les moins
- Sensibilité limitée à 400 ISO
- Pas de photo pendant la vidéo
- Mode macro limité à 5 cm
Ergonomie
Fonctions
Qualité d'image
3


Galerie


0096000000151150-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-galerie-1.jpg
0096000000151151-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-galerie-2.jpg
0096000000151152-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-galerie-3.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Images 1, Image 2, Image 3.

0000009600151153-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-galerie-4.jpg
0000009600151154-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-galerie-5.jpg
0000009600151155-photo-panasonic-lumix-dmc-fz30-galerie-6.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Image 4, Image 5, Image 6.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top