Huit bridges jettent les ponts

21 décembre 2005 à 13h40
0

Nikon Coolpix 8800

Le Coolpix 8800 est un bridge « costaud », compact mais assez lourd, dont les finitions, l'aspect granité et l'interface riche en commandes extérieures signalent l'appareil semi-pro et haut de gamme. Il a une allure - ou plutôt un profil - à part, tout en longueur, évoquant le design des Dimage de la série Z. La poignée, moins profonde que celle du S2IS par exemple, offre néanmoins une bonne tenue. Sur cet appareil deux commandes tombent « naturellement » sous les doigts :
  • L'interrupteur et le déclencheur sous l'index.
  • Le zoom sous le pouce. Matérialisée sous la forme d'une touche à bascule - vers le téléobjectif, vers le grand-angle -, elle est judicieusement placée à l'arrière du boîtier.

00C8000000146626-photo-comparo-bridge-visuels-nikon-coolpix-8800.jpg
00C8000000146630-photo-comparo-bridge-visuels-nikon-coolpix-8800.jpg

La tenue avec la main gauche est en revanche moins confortable. L'attache de la lanière gêne et l'on agrippe presque nécessairement le capot du flash intégré, qui poussera nos doigts pour s'ouvrir le cas échéant. On vous le dit, ce n'est vraiment pas pratique.

La face supérieure est très chargée. À l'extrémité de la poignée, deux commandes sont enchâssées. Souple et confortable, le déclencheur s'active sans délai une fois la mise au point effectuée ; l'interrupteur est nettement moins confortable à activer, mais on y a moins souvent recours. Les trois autres commandes sont facilement accessibles. Mais il faudra passer par une petite phase d'acclimatation pour être capable de les utiliser « les yeux fermés » ainsi que le réclame leur emplacement. Une molette de sélection des modes, dotée de quelques accès rapides vers les principaux réglages (sensibilité, balance des blancs), complète cette face avant sur laquelle on trouve également un écran de contrôle qui rappelle les principaux réglages actifs.

La visée est assurée par un écran LCD de 1,8'' qui présente les mêmes caractéristiques que celui du S2IS : on peut l'extraire de son emplacement et lui faire effectuer un tour de 180°. Rabattu sur l'appareil, il peut être positionné soit face cachée (il est ainsi protégé), soit face visible pour permettre de photographier. Le basculement d'un mode d'affichage à l'autre (écran / viseur numérique) se fait au moyen de touche SEL située entre eux deux.

00C8000000146627-photo-comparo-bridge-visuels-nikon-coolpix-8800.jpg
00C8000000146629-photo-comparo-bridge-visuels-nikon-coolpix-8800.jpg
00C8000000146628-photo-comparo-bridge-visuels-nikon-coolpix-8800.jpg

Plusieurs commandes prennent ensuite place le long de l'écran. On trouve ainsi la très utile - voir indispensable - touche de verrouillage d'exposition (lors de forts contrastes et d'utilisation de la mesure spot) et/ou de mise au point (lorsque le sujet est en-dehors de la scène cadrée). La touche Menu est suivie de la commande Quick qui permet de visualiser les dernières images sans avoir à quitter le mode prise de vue. Les deux commandes situées dans le prolongement sont plutôt simples : activation du retardateur et suppression d'images (en mode lecture) pour la première, gestion de l'affichage (histogramme, grille de lecture) pour la seconde. Le pad est confortable et permet de naviguer aisément dans les menus et d'effectuer les sélections au moyen de la touche centrale.

Les caches de couleur noire se fondent dans le boîtier. On trouve ainsi, à divers emplacements, le cache pour la carte Compact Flash (droite), celui pour la batterie (dessous) et enfin à gauche les connecteurs. Le fût de l'objectif comporte enfin des touches commandant l'autofocus et le système de stabilisation d'images. On notera l'absence de signalétique « superflue ». Les intitulés sont aussi explicites qu'il est possible de l'être, et la signalétique ne déborde sur le boîtier que lorsque la touche est trop petite pour l'accueillir. À la fois fermes et souples, les touches présentent un bon relief et sont agréables d'utilisation. Seuls 2 points ternissent un peu ce bon tableau d'ensemble : le curseur indiquant quel est le mode utilisé est peu lisible. Autre bémol, le pad est situé un peu trop bas pour être toujours pratique d'utilisation. Lorsque cela est possible (souvent, et c'est par ailleurs un « raccourci » bien pratique), on effectuera les sélections au moyen de la bague de réglage de vitesse et d'ouverture.

Naviguons dans les menus

Les menus sont localisés en 3 endroits sur l'appareil.
  • Les réglages de type visualisation sont accessibles lorsque la molette de sélection est positionnée sur Lecture.
  • Les réglages de type configuration lorsque la molette est positionnée sur Set up.
  • Les réglages de type utilisateur depuis la touche Menu.

00145855-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg
00145853-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg
00145854-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg

Menus visualisation, configuration et utilisateur

La touche Menu donne accès dans un premier temps à une sélection de réglages (6 parmi les 21 proposés). Ils peuvent être étendus par simple pression sur « Affichage menus ». Ils sont organisés sous la forme d'un seul onglet et répartis sur 3 pages.

00145852-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg

Le menu personnalisé réduit l'accès aux réglages aux plus couramment utilisés

Dans tous les cas, les interfaces sont denses. Riches en texte, et parfois agrémentées d'icônes, elles sont bien organisées et relativement navigables. La sélection se fait soit au moyen des touches de la commande quadri-directionnelle, soit au moyen de la molette ouverture / vitesse (accès beaucoup plus pratique et rapide).

Certains réglages peu courants méritent quelques lignes d'explications. Les voici :
  • BSS (activé / désactivé / AE meilleure expo). L'appareil prend jusqu'à 10 images lorsque le déclencheur est maintenu enfoncé. Il analyse ces images pour ne garder que la plus détaillée (option utile lorsque l'on photographie des sujets enclins au flou, et que l'on dispose d'une capacité de stockage limitée). Lorsque AE (exposition) est sélectionné, il sélectionnera en fonction des choix effectués, la photo la moins sur-exposée, la moins sous-exposée ou celle dont l'exposition paraît la meilleure au regard de l'histogramme.
  • Réglage utilisateur (1 / 2) : permet d'enregistrer des réglages favoris pour pouvoir les rappeler facilement.
  • Objectif (aucun / grand-angle / téléobjectif / fisheye) : sélectionner l'option qui convient en fonction de l'optique que vous utilisez.
  • Options exposition (pose B / pose T) : à sélectionner pour faire des poses longues.
  • Bulb release / time release : pour des poses jusqu'à 10 mn (possibilités d'utiliser la télécommande, et d'interrompre la prise de vue en pressant à nouveau le déclencheur). Time release : exposition au choix de 30s / 1, 3, 5 ou 10 mn.

En mode prise de vue
L'utilisateur du Coolpix 8800 bénéficie d'un triple affichage, au moyen de l'écran LCD, du viseur numérique et de l'écran « bis » situé sur le dessus de l'appareil. Tous sont très informatifs.

00145859-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg

Cet écran situé sur la face supérieure de l'appareil récapitule quelques informations importantes

En mode lecture
Le mode lecture offre deux options de duplication intéressantes :
  • Petite image qui créée une image réduite (utile pour l'envoi par mail)
  • D-Lighting qui créée une copie pour laquelle la luminosité et le contraste sont améliorés.

Les indicateurs sont par ailleurs extrêmement nombreux ! Les informations sont ainsi réparties sur 6 pages : une page contenant les informations dossier, 3 pages pour les informations relatives à la prise de vue, une pour les informations d'exposition et une dernière pour les informations « focus ».


00145851-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg
00145847-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg
00145857-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg

00145848-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg
00145849-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg
00145850-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg

Ces pages sont vraiment intéressantes. Il est seulement dommage que la focale ne soit pas exprimée en équivalent 35 mm.

Du côté des modes

Les différents modes sont accessibles depuis la molette de sélection. Bien remplie, mais malgré tout concise, elle a la particularité d'accueillir quelques réglages traditionnellement logés dans les menus : balance des blancs, sensibilité et format et qualité d'image. Tour d'horizon.

Le mode manuel et les modes priorité
Le mode manuel est comme toujours le plus complet. Il donne accès à l'ensemble des réglages. La molette permet de faire varier ouverture et vitesse ; il faut presser la touche FUNC pour passer de l'un à l'autre de ces deux réglages. En modes priorité, l'ouverture varie de f/2,8 à f/8,0 et la vitesse de 8 à 1/3 000 seconde. La sélection se fait au moyen de la molette dédiée.

Les programmes résultat
Les programmes résultat sont nombreux : portrait, fête / intérieur, portrait de nuit, plage / neige, paysage, coucher de soleil, paysage de nuit, musée, feu d'artifice, gros plan, reproduction, contre-jour, panorama assisté, sport, aurore / crépuscule.
Le Coolpix 8800 dispose ainsi d'un mode panorama, tout comme le S2IS. Mais il est un peu moins créatif : pas prise de vue en « S » notamment.

00145858-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg


Dans les modes de type portrait, on peut choisir le collimateur AF

Deux autres modes complètent l'offre :
  • Automatique qui prend en charge la totalité des réglages (le menu est même vide dans ce mode).
  • P (pour programme) qui permet d'intervenir si besoin sur les réglages d'ouverture et de vitesse et de bénéficier de réglages plus étendus qu'en mode automatique.

Transfert, retouche et offre logicielle

Le Coolpix est livré avec une suite logicielle qui comprend PictureProject et deux applications signées ArcSoft.

PanoramaMaker est l'application qui permet d'assembler les images sous forme de panorama. Quatre types d'assemblage sont proposés : vertical, horizontal, sur 360° et mosaïque. Une fois les images assemblées, un outil permet d'ajuster les raccords.

012C000000146127-photo-comparo-bridge-coolpix-8800-logiciel.jpg
012C000000146128-photo-comparo-bridge-coolpix-8800-logiciel.jpg

L'interface est très simple. Les images sont assemblées rapidement et de façon convaincante

PictureProject (version 1.0.1) permet de visionner les images et d'effectuer un certain nombre de corrections : amélioration automatique, ajustement de la luminosité, de la saturation et de la netteté, correction des yeux rouges, éclaircissement des ombres (D-Lighting) etc. Les informations exifs sont également accessibles depuis cette application. PictureProject permet enfin de transformer les fichiers Raw issus du Coolpix 8800.
VideoImpression permet de modifier des vidéos QuickTime.

Quid des performances ?

Le Coolpix 8800 est un bridge avancé, qui fera le bonheur des amateurs de poses longues. On trouve sur cet appareil les poses B et T plutôt traditionnellement réservées aux reflex. Il est livré avec une télécommande infrarouge (la ML-L3). Elle permet d'effectuer des poses longues, et de déclencher et d'interrompre la pose à distance (jusqu'à 5 mètres).

00145861-photo-comparo-bridge-nikon-coolpix-8800.jpg

La télécommande ML-L3

Le Coolpix 8800 n'oublie pas les amateurs de prises de vue rapide. Il propose deux modes continus d'acquisition d'images : 5 images à 2,3 i/s ou 11 images en qualité fine à 1,2 i/s. C'est l'un des plus véloces de nos bridges. Si on accepte de descendre à la résolution de 640 x 480 (optimale pour le web) il est possible de prendre jusqu'à 100 images à 30 i/s. Deux autres fonctions sont enfin proposées dont une capture d'images à la cadence de 0,7 i/s tant que le déclencheur est maintenu enfoncé (seules les 5 dernières images sont sauvegardées) et la fonction planche 16 vues (planche en 3 264 x 2 448 pixels de 16 images consécutives réalisée en 1,6 seconde). La commande de zoom observe un petit temps de latence avant de réagir à la pression du doigt ; une fois « sortie de veille », elle est en revanche très nerveuse. Elle a pour autant quelques autres défauts : un peu bruyante, elle manque également d'un peu de précision (léger va-et-vient avant stabilisation). Un autre souci, majeur celui-là, est lié à son emplacement sur l'arrière du boîtier. Si vous avez l'habitude de trouver la commande de zoom sous votre index à l'extrémité de la poignée (là où se situe l'interrupteur du Coolpix 8800), c'est inévitable, plutôt que de zoomer, vous éteindrez l'appareil. Un peu rageant.

Le Coolpix 8800 permet d'enregistrer dans les formats non compressés de type Raw (.nef) et Tiff. Le Raw sera exploité au moyen de PictureProject ou de Nikon Capture. L'appareil ne permet pas d'enregistrer simultanément des fichiers Raw et Tiff ou Raw et Jpeg. Il permet en revanche d'effectuer, en mode lecture, une copie au format .tif des fichiers Raw. Ils pourront ainsi être plus aisément visionnés, le format Tiff étant immédiatement lisible par toutes les applications. Le Coolpix 8800 est proposé avec une gamme importante d'accessoires optionnels : adaptateur grand-angle (WM-E80), téléobjectif (TC-E17ED) ou Fisheye (FC-E9). Ces trois accessoires nécessitent l'ajout d'une bague adaptatrice. Il peut également être utilisé avec un flash externe de type SB-800 ou SB-600. Sur cet appareil qui débute au 35 mm, le convertisseur grand-angle peut effectivement être bienvenu. Mais il est regrettable qu'un appareil aussi avancé ait fait le choix d'une focale aussi peu grand-angle, même s'il compense (moyennant finances) ce défaut en proposant un convertisseur.

Conclusion

Dans la vaste famille des bridges, le Coolpix 8800 se positionne dans le haut de gamme. C'est un appareil avancé, d'une part par ses réglages, mais également par son apparence à même de séduire l'utilisateur avancé, mais pas le grand public : appareil lourd, revêtement granité... Le Coolpix 8800 est effectivement un appareil « sérieux » : il dispose d'une réserve de définition importante de 8 millions de pixels et permet au moyen de poses longues de réaliser des prises de vue (nocturnes notamment) hors de portée d'appareils « bridés ». Il est par ailleurs équipé de petits plus très appréciables, dont un écran orientable et des réglages personnalisables.

Son poids lui confère une bonne tenue en main, mais beaucoup d'aspects de son ergonomie sont « regrettables ». Ainsi : le flash intégré retenu par les doigts de la main gauche sous lesquels il est situé, l'interrupteur que beaucoup confondront avec la commande de zoom, des réglages avancés proposés en accès direct sur la molette, mais qui obligent à quitter le mode dans lequel on photographie pour - une fois la sensibilité changée par exemple-, parcourir la molette dans le sens inverse pour pouvoir y revenir. La visée assurée par l'écran orientable et le viseur numérique est en revanche tout à fait appréciable. L'image reste lisible quelques soient les circonstances, et elle est restituée de façon suffisamment détaillée pour donner une bonne idée de ce qu'elle sera à l'écran. Le Coolpix 8800 a comme avantage de proposer trois formats d'image - Jpeg, Raw et Tiff -, dont deux sans compression. Une commande très utile permet de passer simplement du Raw vers le Tiff pour pouvoir, en l'absence du logiciel dédié, visionner et travailler les clichés que l'on vient de prendre sur n'importe quelle autre application.

Accédez aux pages de photo test paysage, photo de nuit, sensibilité, mode vidéo, mode macro, ainsi qu'aux performances et spécifications.

Nikon Coolpix 8800

Les plus
+ Intervallomètre
+ Pose B et T
+ Sélection de la meilleure image
+ 2 réglages utilisateur
+ Deux formats non compressés, Raw et Tiff
Les moins
- Écran un peu petit
- Certaines commandes mal placées
- Pas grand-angle
Ergonomie
Fonctions
Qualité d'image
3


Galerie


0096000000145880-photo-comparo-bridge-galerie-nikon-coolpix-8800.jpg
0096000000145881-photo-comparo-bridge-galerie-nikon-coolpix-8800.jpg
0096000000145882-photo-comparo-bridge-galerie-nikon-coolpix-8800.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Images 1, Image 2, Image 3.

0000009600145883-photo-comparo-bridge-galerie-nikon-coolpix-8800.jpg
0000009600145884-photo-comparo-bridge-galerie-nikon-coolpix-8800.jpg
0000009600145885-photo-comparo-bridge-galerie-nikon-coolpix-8800.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Image 4, Image 5, Image 6.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top