TerraTec Grabster AV400

29 mars 2005 à 12h45
0
00051925-photo-logo-terratec.jpg
Après un certain recentrage de ses activités, lié notamment à l'abandon de sa division Cartes Graphiques, l'Allemand TerraTec semble démarrer l'année 2005 en fanfare avec une avalanche de nouveautés dans des domaines variés (multimédia, vidéo, TV, etc.). Fondé en 1994 la société TerraTec s'est à l'origine fait connaître pour ses produits audio avant de se diversifier et de lancer des solutions vidéos, des webcams, des Baladeurs MP3 et même des solutions réseau. Nous nous intéresserons aujourd'hui à l'une des dernières nouveautés de TerraTec en matière de vidéo grand public avec le Caméo Grabster AV400.

Solution externe sur port USB le Caméo Grabster AV400 est un boîtier d'acquisition vidéo, autrement baptisé convertisseur pour ne pas effrayer les utilisateurs avec des termes trop techniques. Il permet en termes simples de numériser vos vidéos analogiques (VHS, VHS-C, S-VHS, Hi8, etc.) pour pouvoir par exemple les graver sur DVD non sans les avoir arrangés au préalable tel un véritable petit Spielberg en herbe.

0000012C00123287-photo-terratec-grabster-av400-shot.jpg

Terratec Cameo Grabster AV400


Présentation

Le dernier produit de TerraTec devrait à coup sûr impressionner la galerie grâce à son design on ne peut plus soigné. Il se présente en effet sous la forme d'un solide boîtier en aluminium argenté, légèrement plus grand qu'un paquet de cigarettes et vient se fixer, à la verticale, sur la base en plastique livrée. Muni d'un bouton de mise en route et d'un témoin de fonctionnement, l'appareil propose sur sa partie frontale un connecteur S-Vidéo, un connecteur composite et deux prises RCA pour l'acquisition audio. Techniquement, le Grabster AV400 s'articule autour d'un composant Connexant fort connu, puisqu'il s'agit du CX23416, un encodeur matériel audio/vidéo MPEG2 qui équipe des cartes comme les fameuses Hauppauge PVR150/250. TerraTec a ici choisi de faire confiance à l'USB et son Grabster AV400 peut aussi bien fonctionner en USB 1.1 qu'en USB 2.0 tout en étant auto-alimenté. Bien sûr, le débit USB 1.1 étant limité, la qualité des vidéos capturées ne sera pas optimale et l'utilisation de l'USB 2.0 est ainsi chaudement recommandée.

000000FA00123258-photo-terratec-grabster-av400-electronique.jpg

Electronique du Grabster AV 400


Installation

Installer le Grabster AV400 est une question de minutes puisqu'il suffit de le relier à l'un des ports USB de l'ordinateur pour que Windows se mette à rechercher les pilotes. Ceux-ci sont naturellement présents sur le CD livré, mais ils ne sont pas certifiés WHQL. Les pilotes installés, il ne reste plus qu'à déployer les logiciels de montage livrés par Terratec, en l'occurrence Ulead DVD MovieFactory 3.0. Il s'agit d'une version française et complète qui de surcroît est accompagnée du logiciel de montage VideoStudio 7.0 SE DVD. Dommage toutefois qu'il faille installer un à un les logiciels en question ce qui rallonge sensiblement la durée de l'installation et rend le procédé un peu pénible.

En matière d'accessoires, TerraTec livre son Grabster avec un câble USB 2.0, un câble S-Vidéo, un câble composite/RCA, un socle ainsi qu'un adaptateur péritel bidirectionnel comportant des connecteurs S-Vidéo, RCA et composite.

Utilisation

Premier couac, le Grabster AV400 ne supporte pas le standard SECAM. Inutile donc d'espérer pouvoir insuffler une seconde vie à vos enregistrements antédiluviens sous peine d'obtenir une image en noir et blanc. Le Grabster accepte uniquement les sources PAL ou NTSC et ses pilotes ne sont guère plus conciliants. En effet le pilote WDM de TerraTec du fait de la compression matérielle du flux vidéo nécessite un plugin supplémentaire pour que ses fonctions de capture soient utilisalbes avec d'autres applications Windows. Du coup le Grabster est tout simplement inutilisable avec des logiciels comme VirtualDub, Pinnacle Studio 9 ou même avec le Windows Movie Maker. Dommage puisqu'il faudra dès lors se contenter des logiciels livrés avec le produit. Techniquement, le Grabster est capable d'effectuer des captures en MPEG2 à une résolution maximale de 720x576 (les modes 352x576, 480x576 et 640x576 sont gérés) et vous aurez la possibilité de personnaliser le débit de la compression. En outre, vous aurez le choix entre débits constant et variable (CBR et VBR) et l'encodage audio vous laissera également choisir le débit et l'échantillonnage.

000000DC00123227-photo-terratec-grabster-av400-ulead-2.jpg

Boîtes de paramétrage pour l'acquisition vidéo depuis Ulead VideoStudio 7.0 SE DVD

Nous ne reviendrons pas en détail sur les logiciels Ulead que nous avons déjà testés lors de précédents articles pour préférer aborder les grandes lignes. VideoStudio 7.0 SE DVD est une application de montage dont l'interface plein écran se décompose en plusieurs activités, un peu à la manière de Studio. Il s'agira d'abord de capturer la vidéo, avant de passer au montage dans l'onglet « Éditer ». Le concept de la timeline est naturellement d'actualité et il faudra glisser ses clips sur la barre de montage qui apparaît en bas de l'écran et dispose de deux modes d'affichage : simple et avancé. Dans ce dernier mode, on voit non seulement la piste vidéo, mais aussi la piste d'incrustation et les pistes audio. Par défaut, la piste audio est incrustée dans le clip vidéo, mais un habile clic droit permet de l'extraire pour faire subir à la bande son les pires traitements sans pour autant affecter la vidéo. Comme tous les logiciels de montage, VideoStudio peut fractionner une vidéo en effectuant une détection de scène et vous pouvez manuellement découper le film en autant de scènes que vous le souhaitez avant de les raccourcir en supprimant les passages indésirables. Les effets pour le montage sont corrects d'autant que VideoStudio propose une fonction d'incrustation vidéo en plus des habituelles transitions. On retrouve naturellement un module de titrage avec quelques modèles que l'on peut personnaliser avant de les faire glisser sur la piste dédiée aux titres pour les incruster en transparence par-dessus la vidéo.

000000DC00123226-photo-terratec-grabster-av400-ulead-1.jpg
000000DC00123235-photo-terratec-grabster-av400-ulead-3.jpg

Logiciel Ulead VideoStudio 7.0 SE DVD

Le logiciel propose également la possibilité d'accélérer ou de ralentir une vidéo, de nombreux filtres (luminosité, lumière, mosaïque, etc.) auxquels s'ajoutent les classiques effets de fondu. La dernière étape du montage se localise dans l'onglet « Partager » qui vous proposera de graver votre œuvre sur un disque ou bien de générer un fichier vidéo. Le logiciel gère ici un nombre limité de formats : MPEG, WMV, MOV, ASF et AVI. Satisfaisant sur le plan des fonctionnalités, VideoStudio 7.0 pèche toujours par sa lourdeur. Ainsi en acquisition, il monopolisera entre 15 et 30 % des ressources processeur, mais ce n'est rien à côté de ce qui se produit en lecture. Lors du montage le simple fait de lire un clip que l'on vient d'ajouter à la timeline fait exploser l'utilisation CPU autour des 80 %, alors certes durant la lecture les ressources monopolisées varient très largement, mais sur un Pentium 4 3.4 GHz HyperThreading une consommation CPU qui oscille entre 30 % et 80 % lors d'une simple lecture vidéo est tout simplement inacceptable voir même inconcevable. À titre de comparaison, la même vidéo lue par le Windows Media Player 10 occupe au grand maximum 25 % des ressources CPU !

L'autre brique logicielle livrée par TerraTec est DVD MovieFactory 3.0, toujours signé Ulead, qui permet de créer ses propres DVD. Le programme est assez bien ficelé même s'il accuse une certaine lourdeur et parfois un manque certain d'ergonomie. Quoi qu'il en soit, DVD MovieFactory 3.0 permet de créer en quelques clics des DVD de vos vidéos familiales et pour les allergiques du montage il est possible d'enregistrer directement sur DVD le flux vidéo entrant.

000000DC00100284-photo-comparo-authoring-dvd-ulead-1.jpg
000000DC00100340-photo-comparo-authoring-dvd-ulead-4.jpg

Ulead DVD MovieFactory 3.0

Conclusion

Simple à installer, élégant et fonctionnel le Grabster AV400 de TerraTec se montre efficace. Son design respire la qualité et ne laissera personne indifférent tant il constitue, quoi qu'on en dise, un atout de taille. Compact, raffiné, le Cameo Grabster AV400 dispose qui plus est d'une électronique de qualité. En effet, les ingénieurs de la marque germanique ont sélectionné des composants réputés ce qui confère d'emblée au Grabster de sérieux atouts : la qualité de la compression étant pratiquement irréprochable.

Hélas, trois fois hélas, quelques limitations viennent entacher le bilan d'un produit qui n'était pas loin du sans-faute. Le premier problème auquel on pense concerne l'absence du SECAM à laquelle il faut ajouter, et c'est encore plus grave, les pilotes pas franchement WDM inutilisables donc avec d'autres applications que celles livrées. Applications livrées que l'on critiquera pour leur lourdeur, leur manque d'ergonomie et leur côté usine à gaz. De plus, il est regrettable que TerraTec n'ait pas jugé bon de livrer la dernière version 8.0 d'Ulead VideoStudio, lui préférant une version plus ancienne. Enfin, le prix ne sauvera pas le Grabster AV400 puisqu'il se négocie autour des 120 € TTC soit l'équivalent d'un Dazzle DVC150 qui offre les mêmes prestations avec en plus des sorties vidéo et une gestion du SECAM. Dommage...

TerraTec Grabster AV400

4

Les plus

  • Design attrayant
  • Electronique de qualité

Les moins

  • Pas de support SECAM
  • Pas de pilotes WDM
  • Prix élevé

0

Fonctionnalités7

Qualité visuelle8

Pack logiciel6


Le Grabster AV400 vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du TerraTec Grabster AV400
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

TerraTec Grabster AV400 en test sur Clubic.com
Microsoft se plie aux demandes de la commission
Un navigateur Web spécial Wanadoo
Les moniteurs LCD ont le vent en poupe
HP s'attaque aux 'remplisseurs' de cartouches
La platine KiSS DP-558 supporte Nero Digital
La Freebox passe à la TNT ou presque
GeForce 6600GT Leadtek avec Splinter Cell 3 (màj)
LG lance son téléphone mobile MP3 avec le G1800
Le concours de virus sur Mac OS X stoppé
Haut de page