Dream'eo PVP E320

10 mars 2005 à 16h50
0
012C000000117374-photo-baladeur-mp3-multimedia-dream.jpg
Autrefois cantonnés à un simple marché de niche, les baladeurs multimédias commencent enfin à véritablement décoller. Ces petites machines tout autant capables de lire des fichiers audio que vidéo profitent aujourd'hui de la multiplication de l'offre et des remarquables avancées technologiques en la matière. Ainsi, Archos autrefois pratiquement seul sur ce marché est maintenant rejoint par des constructeurs plus ou moins connus parmi lesquels se distinguent Creative, iRiver, Samsung, H&B, Sigmatek ou encore . Les baladeurs multimédias suivent clairement les traces des baladeurs audio et de nouvelles sociétés s'y intéressent chaque jour comme par exemple Dream'eo qui lance son E320 sur le marché français. Il ne s'agit ni plus ni moins que d'un PVP (Personnal Video Player) que nous avons évidemment décidé de tester.


Présentation et spécifications

Sorti de sa jolie boîte, le PVP E320 surprend par son design qui n'est malheureusement pas des plus raffinés. Il prend effectivement la forme d'un pavé assez plat aux bords arrondis. Les couleurs choisies par Dream'eo restent assez sobres, noir et gris métallisé, avec quelques touches de bleu et de rouge au niveau des petites LED que l'on trouve sur la façade, proches du bouton quadri directionnel et du bouton « retour » du PVP. L'aspect relativement massif de l'appareil est confirmé par ses dimensions : 12.7 cm de long pour 8 cm de large et 3.1 cm d'épaisseur pour un poids total de 330 grammes, l'E320 n'est pas le modèle le plus discret de sa catégorie. Quelques ouvertures sur la tranche du baladeur laissent apparaître les fentes d'extraction de l'air chaud alors que c'est également sur cette tranche que l'on trouve la connectique du PVP : un connecteur USB 2.0, une sortie casque, une entrée audio, une sortie audio et une sortie TV. Juste à côté de cela on peut également apercevoir un port dédié aux cartes mémoires Compact Flash et une prise destinée à recevoir l'alimentation électrique. Sur le côté droit de l'E320 se trouvent deux boutons à glissière : le premier permet d'éteindre / allumer l'appareil alors que le second sert à bloquer l'utilisation des autres commandes de contrôle. Le côté gauche du baladeur est beaucoup plus dégagé avec la présence d'un unique bouton permettant de mettre le E320 en veille par la désactivation du disque et de l'affichage. La façade permet de découvrir toute la partie dédiée au contrôle et à la navigation.

01C2000000120889-photo-pvp-dream-eo.jpg

Elle se décompose ainsi : un mini joystick quadri directionnel qui fait également office de bouton poussoir, deux boutons pour le volume (+/-), un bouton « retour », un bouton « home » et un dernier interrupteur F/TV (pour basculer sur l'affichage TV). Au-dessus du bouton intitulé « home », on distingue la présence d'un petit haut parleur et à gauche de celui-ci se situe le grand écran couleur (diagonale 9 cm) qui couvre toute la façade du baladeur. Côté caractéristiques techniques, l'E320 innove quelque peu. Il n'exploite pas de composant dédié à la décompression audio / vidéo, mais emploie un véritable Intel Xscale à 400 MHz. Il intègre également un disque dur 20 Go conçu par Fujitsu, un contrôleur destiné à prendre en charge l'USB 2.0 et 32 Mo de mémoire SDRAM. L'alimentation électrique du PVP E320 est assurée par une batterie intégrée et nous aurons fait le tour, lorsque nous aurons parlé des accessoires livrés : un guide de démarrage rapide en français, un casque stéréo de type oreillette, des câbles RCA et S-Vidéo, un câble USB, une dragonne, un transformateur électrique et une mini télécommande infrarouge. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le PVP n'est pas fourni avec un véritable manuel et aucun CD d'installation n'est proposé.

Installation, transfert des fichiers et compatibilité

00FA000000120895-photo-pvp-dream-eo.jpg
L'installation du PVP E320 ne pose aucun problème sous Windows 2000 / XP, le baladeur étant compatible USB Mass Storage. Avec ces systèmes, il est donc directement reconnu, installé et considéré comme un lecteur à part entière. Moins flatteur, la compatibilité avec Windows 98 / Me, pourtant vantée sur la boîte de l'appareil, n'est pas immédiatement possible puisqu'aucun CD n'est livré. Il faut en fait se rendre sur le site du fabricant qui propose en téléchargement le précieux pilote aux utilisateurs des anciennes versions de Windows.

Sous Windows 2000 / XP, les transferts se font le plus facilement du monde. Il suffit d'effectuer de simples copier / coller ou couper / coller avec l'explorateur Windows pour envoyer des fichiers sur le disque du baladeur. Le PVP E320 accepte n'importe quel type de fichier et remplit sans problème la fonction de solution de stockage externe. A noter que le disque du baladeur propose des répertoires définis par défaut, pour accueillir le contenu audio et / ou vidéo. En terme de vitesse, comme nous l'avons dit précédemment, le PVP E320 prend en charge l'USB 2.0 qui offre un débit théorique de 60 Mo/sec, mais comme vous le savez très certainement, les performances sur ce type de produit sont directement liées au débit du disque dur utilisé. Lors de nos tests nous avons mesuré que le PVP E320 et son disque Fujitsu offraient un débit moyen de 12.5 Mo / sec, une bonne performance qui n'a cependant rien d'extraordinaire. En effet, la plupart des baladeurs Jukebox / multimédias offrent des débits similaires, voire légèrement supérieurs.

En ce qui concerne la compatibilité, le PVP E320 prend en charge les formats vidéos MPEG 1, MPEG 4 Simple Profile , ASF, WMV et DivX. Le tout dans une résolution maximale de 320x240 à 30 images / seconde. Les vidéos de plus grandes dimensions ou bien celles encodées dans un format un peu plus « exotique » (nous pensons par exemple au DivX Pro ou au XviD ainsi qu'à l'utilisation de certaines fonctions avancées) ne seront malheureusement pas exploitables avec l'E320. La partie audio du baladeur permet bien sûr de lire le désormais très classique trio MP3 / WAV / WMA. Une fois de plus, nous regretterons l'absence de compatibilité Ogg Vorbis. Enfin, il est important de préciser que le PVP peut également afficher des photos GIF, JPEG, BMP et PNG sur son écran en mode SlideShow (défilement des images une à une automatiquement). À noter que les fichiers avec des noms longs ou aux accents et caractères « farfelus » sont supportés sans aucun souci.


Une ergonomie bien fade et inachevée

00FA000000121148-photo-dream-eo-cran.jpg
Dans l'ensemble plutôt agréable, l'interface adoptée par Dream'eo sur son PVP rappelle beaucoup celle des « Portable Media Center ». Il faut effectivement savoir que l'E320 exploite un système logiciel basé sur le Windows CE de Microsoft, il n'est donc pas surprenant de retrouver des icônes et des couleurs que l'on a l'habitude de voir sur l'écran Windows XP de nos PC de bureau. À côté de cela, le petit joystick du baladeur permet de naviguer sans encombre au sein des différents menus / sous-menus du PVP. On regrettera tout de même que le baladeur ait parfois quelques lenteurs dans ses réactions : le problème semble venir d'un manque de sensibilité, relatif heureusement, au niveau des commandes de contrôle. L'interface de prime abord sympathique devient hélas un petit peu plus fade dans certains menus. Ainsi, la lecture d'un morceau de musique laisse apparaître un « bête » fond bleu sur lequel se trouve un simple « spectrum ». On aurait apprécié retrouver l'interface d'un véritable lecteur logiciel (par exemple celle du Windows Media Player), bien plus agréable à l'œil. Les informations affichées à l'écran sont également trop peu nombreuses et dans la plupart des menus, le PVP se limite au strict minimum : niveau de la batterie, temps de lecture écoulé / temps restant. À tout cela, il faut ajouter une traduction française partielle des menus et pas toujours très heureuse : on peut ainsi remarquer la présence de quelques mots anglais et de mauvaises traductions (« qui » au lieu de « oui » par exemple). Même si ce n'est pas bien méchant, l'ensemble donne malheureusement une impression d'inachevé.

012C000000121127-photo-dream-eo-pvp-e320.jpg

Restitution et fonctions audio

012C000000121148-photo-dream-eo-cran.jpg
Sur le plan audio, le PVP E320 ne souffre pas de lacune majeure. La qualité délivrée est bonne et toutes les fonctions ainsi que les deux principaux modes de lecture (au hasard et en boucle) sont bien présents. Pour affiner la qualité audio, le baladeur offre différents modes d'égaliseurs (voix, halle, normal, pop, rock, techno, classique, danse, club, basse, treble) et nous regretterons simplement l'absence d'un égaliseur personnalisable. La qualité de restitution étant étroitement liée à celle du casque employé, il est important de préciser que le casque stéréo livré avec le PVP offre une bonne qualité de restitution. Bien qu'il ne puisse égaler les modèles haut de gamme, ce casque offre par exemple des basses bien présentes.

En plus de cela, l'E320 offre la possibilité d'enregistrer n'importe quelle source audio externe au format MP3 grâce à son entrée audio. Il autorise également l'enregistrement vocal grâce à son microphone intégré. Comme la plupart de ses concurrents, ce baladeur ne supporte pas la très rare et pourtant très demandée fonction « gap less » qui permet d'éviter les quelques instants de silence qui séparent la lecture de deux morceaux. On peut donc dire que la partie audio est globalement équivalente à celle que l'on trouve sur la plupart des baladeurs audio classiques du marché. Il n'y a donc pas de révolution à ce niveau et les utilisateurs exigeants pourront regretter l'absence d'un tuner FM, qui aurait pu donner un petit plus au PVP sur la partie audio par rapport aux baladeurs multimédias concurrents.


Qualité vidéo et autres fonctionnalités

Sur l'écran du baladeur, la qualité d'affichage est tout à fait acceptable compte tenu de la finesse de l'écran et de son très bon rétroéclairage, mais nous ne pouvons hélas pas en dire autant lorsqu'on bascule sur un écran de télévision. La résolution des vidéos étant limitée au 320x240, la qualité d'affichage sur un grand écran n'est pas vraiment au rendez-vous. En réalité, nous parvenons tout juste à quelque chose d'à peu près équivalent à ce que propose un magnétoscope. Nous sommes évidemment très loin de la qualité DVD et de ce que peuvent offrir les modèles de dernière génération conçus par Archos ou iRiver pour n'en citer que deux. Sans trop risque de nous tromper, il est possible de dire que l'E320 offre un rendu vidéo du niveau des premiers baladeurs multimédias à grand écran du fabricant Archos : les AV300 ! Second problème lié à cette faible résolution, Dream'eo n'offre aucune solution logicielle pour convertir « à la volée » des vidéos MPEG 4 déjà encodées à un niveau de qualité supérieure. Du coup, il faudra soit manipuler un logiciel comme VirtualDub pour retravailler les films ce qui n'est pas forcément à la portée de tout le monde, soit faire une croix sur la plupart des vidéos, notamment les DivX.

On apprécie cependant la présence d'une petite télécommande livrée en standard qui est la bienvenue pour contrôler le baladeur lorsque l'on est confortablement assis. Le PVP E320 offre également et comme certains de ses concurrents, la possibilité bien agréable de transférer les fichiers photo d'une carte Compact Flash vers le disque dur interne du baladeur. Le PVP E320 permet en outre de créer des listes de lecture et offre la possibilité de déplacer / copier / créer des fichiers ou des dossiers directement à partir du baladeur. Malheureusement, ces opérations demandent de la patience, car elles nécessitent de nombreuses manipulations sans disposer de « double navigateur » pour simplifier les choses.

00FA000000120893-photo-pvp-dream-eo.jpg
012C000000120898-photo-pvp-dream-eo.jpg

Utilisation courante

00FA000000120894-photo-pvp-dream-eo.jpg
Dans le cadre d'une utilisation fréquente, voire quotidienne, il n'y a pas de souci à avoir sur la fiabilité du disque dur. Celui-ci semble très bien résister aux chocs et secousses de la vie de tous les jours et la lecture n'est que rarement interrompue par les bousculades. On peut toutefois regretter que le PVP E320 soit un petit peu longuet au démarrage et lors du lancement de la première lecture. En dehors de cela, on ne peut pas dire que le PVP E320 porte très bien son titre de baladeur. En effet, bien que les baladeurs multimédias soient en règle générale un peu plus encombrants que les baladeurs « juke-box » classiques, le PVP E320 est vraiment très volumineux. Ses mensurations ne permettent pas de le glisser dans une poche, même large. Il faudra donc le transporter, de préférence seul, dans une petite sacoche.

Il n'est donc pas possible de dire que le PVP E320 soit le plus discret ou le plus transportable des baladeurs de sa catégorie et, comble de malheur, ces défauts ne sont même pas gommés par une excellente performance au niveau de l'autonomie. Durant nos tests, le PVP E320 n'a en réalité pas été à même de briller. La lecture vidéo s'est ainsi interrompue après seulement 160 minutes de projection (2h40), alors que la baladeur a été capable de tenir un tout petit peu plus de six heures en lecture audio.


Conclusion

Comme vous avez pu vous en rendre compte tout au long de ce test, le PVP E320 n'apporte rien de bien nouveau dans le monde des baladeurs multimédias. En fait, au niveau performances, il se rapproche même des baladeurs multimédias de première génération. Proposé au prix de 390 euros, le PVP E320 fait vraiment pâle figure face à un Archos Gmini 420 qui propose des prestations largement supérieures, même si son écran est un plus petit que celui du PVP E320. Pour 60 euros de plus on peut aussi se tourner vers l'AV400 qui offre un excellent niveau de performances audio / vidéo et de fonctions supplémentaires (enregistrement vidéo, fonction magnétoscope numérique...). Cette même remarque s'applique également à l'iRiver PMP 120 qui se caractérise en plus par la présence d'un tuner FM et par une excellente autonomie.

Le PVP R320 n'est donc clairement pas le plus séduisant de sa catégorie. Qu'il s'agisse des performances dans le domaine de la vidéo ou bien des fonctionnalités, Dream'eo semble encore loin de ses concurrents. Ce constat est d'autant plus regrettable que le fait de partir sur une base Xscale / Windows CE offrait des possibilités intéressantes qui auraient pu dépasser le simple cadre de la lecture audio / vidéo... Dommage.

Dream'eo PVP E320

2

Les plus

  • Bonnes prestations audio
  • Port Compact Flash intégré
  • Casque de bonne qualité

Les moins

  • Ergonomie / interface bancale
  • Prise en charge vidéo
  • Solution logicielle absente

0

Note audio6

Note vidéo5

Fonctionnalités5


Cet article vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Dream'eo PVP E320
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dream'eo PVP E320 en test sur Clubic
LucasArts dévoile Rage Of The Wookiees en images
CeBIT 2005 : AMD fait son show
CeBIT 2005 : deux GeForce 6800 Ultra sur une carte
CeBIT 2005 : SiS, la menace fantôme !
Dream'eo PVP E320 en test sur Clubic
Majesco : résultats et report d'Advent Rising
Nobilis distribuera SCAR Squadra Corse Alfa Romeo
CeBIT 2005 : fini le Soundstorm pour NVIDIA
Eidos en bien mauvaise posture, Hitman 4 repoussé
Haut de page