MacWay AluIce 400 Go

13 juillet 2004 à 10h45
0
Le stockage est aujourd'hui un impératif vital pour bien des particuliers et des entreprises. Avec des fichiers toujours plus nombreux et volumineux, les besoins en la matière explosent régulièrement entraînant la multiplication des solutions massives de stockage. Dans ce domaine c'est encore ce bon vieux disque dur qui a la cote, lui seul étant capable d'offrir de grandes capacités à un coût raisonnable. C'est pourquoi les Disques durs externes qui se comptaient, il n'y a pas si longtemps encore, sur les doigts d'une main sont aujourd'hui légion. Si Maxtor semble être leader sur ce marché, d'autres acteurs arrivent à percer en proposant des produits innovants. La société MacWay fait certainement partie de ceux-là, et l'AluIce sur lequel nous nous penchons aujourd'hui devrait en intéresser plus d'un.

Les caractéristiques de ce nouveau produit sont pour le moins alléchantes puisqu'il s'agit d'un disque dur externe dont la capacité est de 400 Go pour une triple interface aux standards : USB 2.0, FireWire 400 ou FireWire 800, s'il vous plaît ! Disque haut de gamme, l'AluIce se doit d'offrir des performances irréprochables ce que nous nous emploierons à vérifier lors de nos tests. Nous en profiterons d'ailleurs pour mesurer le gain apporté par le FireWire 800 face à l'actuelle norme FireWire.


000000FA00093929-photo-macway-aluice-2.jpg


Design

Livré dans un carton de bonne taille, l'AluIce arbore un look des plus sobre. Il faut dire que MacWay a opté pour un matériau noble : l'aluminium. Le disque est donc entièrement revêtu d'aluminium brossé ce qui lui confère un design pour le moins classieux. Le choix de ce métal n'est pas le fruit du hasard puisque grâce à sa conductivité il permet au disque d'être correctement refroidi sans pour autant recourir à un système de ventilation. L'AluIce est en effet plutôt silencieux, et c'est l'un de ses nombreux atouts. Sa face avant est composée d'une grille percée de trous circulaires qui n'est pas sans évoquer les baies serveurs et l'arrière du disque regroupe sa connectique. On y trouve un bouton de mise en route, un connecteur pour l'alimentation secteur externe ainsi qu'un mini connecteur USB 2.0, deux connecteurs FireWire 800 (utiles pour chaîner le disque à d'autres périphériques) et une prise FireWire 400. Comme la plupart des Disques durs externes, l'AluIce peut être utilisé de manière horizontale ou verticale à un détail près : son fabricant a en effet choisi de visser sur le boîtier son support vertical. Du coup il faudra dévisser ce socle si vous comptez utiliser le disque à l'horizontale.

La mise en route du disque provoque l'apparition d'une lumière bleutée dissimulée derrière son panneau frontal. Cette lumière va se mettre à clignoter lorsque vous transférerez des données sur l'AluIce. MacWay livre son disque avec plusieurs éléments. On retrouve dans la boîte du disque, son adaptateur secteur externe 12 Volts, un câble FireWire 800, un câble FireWire 400 ainsi qu'un câble USB 2.0. L'offre logicielle est intéressante puisque constituée de Personal Backup pour Mac et de MacDrive 5 pour Windows (en anglais hélas).

0000011800093682-photo-macway-aluice-400.jpg

MacWay AluIce 400


Caractéristiques techniques

Certains constructeurs ont pris la mauvaise habitude de proposer des disques externes de grosse capacité mais dont les performances sont hélas limitées. L'AluIce, dans sa version 400 Go, n'est certainement pas à classer dans cette catégorie. MacWay n'a en effet pas lésiné sur la qualité des composants sélectionnés. Le disque dur que l'on retrouve à l'intérieur du boîtier est donc signé Hitachi et il s'agit d'un modèle Deskstar 7K400 dont la capacité est de 400Go pour une vitesse de rotation de 7200 tours/minute. Le temps d'accès moyen du disque est annoncé à 8.5 ms et il dispose de 8 Mo de mémoire tampon. L'électronique embarquée est également de qualité avec un composant Oxford 922 qui permet au constructeur de proposer une triple interface : USB 2.0, FireWire 400 & FireWire 800. La partie FireWire de l'interface est gérée par une puce Texas Instruments pour assurer un haut niveau de compatibilité.

En fonctionnement l'AluIce est globalement silencieux et seul le bruit des têtes se fait entendre de temps à autre, les disques durs Hitachi restant un peu moins silencieux que leurs homologues Seagate ou Maxtor. Notez que si l'AluIce supporte l'USB 2.0, il peut également fonctionner en USB 1.1 au prix de performances réduites.


Cap sur le FireWire 800

00052940-photo-logo-firewire.jpg
Dans son implémentation courante, qui remonte à 1995, l'IEEE 1394a offre un débit de 400 Mbits/s soit sensiblement moins que l'USB 2.0 qui plafonne pour sa part à 480 Mbits/s. Comparé à l'USB, qui est une interface série permettant de connecter un maximum de 127 périphériques, le FireWire peut gérer jusqu'à 63 périphériques répartis en arborescence. Comprenez par là que vous pouvez chaîner les périphériques entre eux. Malgré une vitesse théorique inférieure à celle de l'USB 2.0, le FireWire 400 est généralement plus rapide grâce notamment à une moindre occupation des ressources processeur. Les avantages du FireWire ne se résument pas à ses seules performances, le bus étant capable d'alimenter en électricité des périphériques gourmands. Alors qu'en USB un périphérique ne peut pas dépasser 500 mA, le FireWire autorise un maximum de 1.5 Ampère.

Lancé en 2002, le FireWire 800 vise à augmenter les performances du FireWire en doublant tout simplement son taux de transfert. L'IEEE 1394b offre en conséquence un débit théorique de 800 Mbits par seconde. Assez peu répandu pour le moment, le FireWire 800 commence à faire son apparition sur certaines Cartes mères très haut de gamme comme les derniers modèles signés Asus ou Gigabyte. Tout comme les contrôleurs FireWire actuels, les contrôleurs FireWire 800 sont nativement reconnus par Windows XP ; aucun driver supplémentaire n'étant requis. Ils demeurent en outre compatibles de manière descendante avec les périphériques FireWire 400. Le passage au FireWire 800 induit un changement de câble, ceux-ci adoptant une toute nouvelle connectique.

000000FA00093683-photo-connecteur-firewire-800.jpg
000000FA00093684-photo-connecteurs-arri-re-aluice-400.jpg

Connecteur FireWire 800 et vue arrière de l'AluIce 400

00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances du MacWay AluIce 800 nous avons utilisé une configuration de référence un peu particulière, puisqu'il s'agit d'un système Intel Socket 775. La motivation de ce choix vient du fait que seule notre carte mère Gigabyte GA-8ANXP-D intégrait un contrôleur FireWire 800 nous permettant ainsi d'exploiter à son plein potentiel l'AluIce 400. Voici donc le détail de notre système de test :
  • Carte mère Gigabyte GA-8ANXP-D,
  • Processeur Intel Pentium 4E 560 (3.6 GHz),
  • 2x512Mo DDR2 Kingston,
  • Disque dur Seagate 120Go Serial-ATA 150,
  • Carte graphique MSI GeForce FX 5750.
Notre système fonctionnait sous Windows XP Professionnel Service Pack 1 avec les derniers pilotes disponibles à la date du test. Afin d'évaluer l'AluIce 400, nous avons comparé ses performances à celles d'un autre disque dur externe : le Maxtor Personal Storage 5000 XT qui offre une capacité de stockage de 250 Go (un modèle "seulement" 5400 tours/minute) et que nous avions testé il y a quelque temps déjà ici.


HDTach v2.61

0000007800093686-photo-test-aluice-bench-aluice-firewire-400-hdtach.jpg
0000007800093688-photo-test-aluice-bench-aluice-firewire-800-hdtach.jpg
0000007800093695-photo-test-aluice-bench-aluice-usb2-hdtach.jpg

De gauche à droite : AluIce connecté en FireWire 400, FireWire 800 et USB 2.0


0000007800093692-photo-test-aluice-bench-maxtor-fw-hdtach.jpg
0000007800093694-photo-test-aluice-bench-maxtor-usb-hdtach.jpg

A gauche Maxtor Personal Storage 5000 XT en FireWire, à droite le même disque en USB 2.0

Bien que vieillissant, HDTach n'en demeure pas moins utile pour mesurer les performances en lecture des Disques durs. Le premier enseignement de ce test est capital puisqu'il permet de constater que le FireWire 800 double le débit de notre disque dur par rapport à l'interface USB 2.0. Alors que l'AluIce affiche un débit moyen de 24388 kps en USB 2.0, le passage au FireWire 800 permet de faire grimper ce taux à plus de 43940 kps : joli ! Ce bon résultat du FireWire 800 ne saurait masquer les faibles performances de l'AluIce lorsque ce dernier est relié en FireWire 400.

En effet l'électronique du disque ne semble pas optimisée pour l'IEEE 1394a si bien que les performances du disque dur en FireWire 400 sont inférieures à celles relevées en USB 2.0. Pour nous assurer que ce phénomène provenait bien de l'électronique du disque dur et non du circuit Texas Instruments de notre carte-mère, nous avons tout d'abord utilisé deux adaptateurs FireWire sur port PCI : l'un équipé d'une puce VIA (un VT6306), l'autre équipé d'un chip Texas Instruments. Dans les deux cas, les débits relevés restaient inférieurs à ceux obtenus en USB 2.0. Afin de valider cette constatation nous avons procédé à un troisième test en branchant l'AluIce sur un autre système équipé cette fois-ci d'une carte mère P4C800 Deluxe et d'un circuit FireWire 400 natif. Le résultat fut identique nous amenant donc à conclure avec certitude que l'électronique de l'AluIce offre de faibles, trop faibles, performances en FireWire 400.

Du coup, en FireWire 400, notre disque Maxtor se hisse devant l'AluIce avec un débit moyen de 28734 kps, contre seulement 23004 kps pour le dernier bébé de MacWay. A contrario, les performances USB 2.0 de l'AluIce sont supérieures à celles du Personal Storage 5000 XT de Maxtor. On observera tout de même qu'en FireWire 800 le débit a tendance à s'écrouler vers la fin du disque. Les taux d'occupation CPU montrent un excellent résultat pour le FireWire 800 qui ne consomme rien, là où le même disque interfacé en USB 2.0 va exiger près de 30% de resources processeur. Question temps d'accès le disque AluIce est excellent avec 12.8 ms contre 23.7 ms pour le Maxtor.


ATTO Disk Benchmark

000000C800093685-photo-test-aluice-bench-aluice-firewire-400-atto.jpg
000000C800093687-photo-test-aluice-bench-aluice-firewire-800-atto.jpg
000000C800093689-photo-test-aluice-bench-aluice-usb-2-0-atto.jpg

De gauche à droite : AluIce connecté en FireWire 400, FireWire 800 et USB 2.0


000000C800093691-photo-test-aluice-bench-maxtor-fw-atto.jpg
000000C800093693-photo-test-aluice-bench-maxtor-usb-atto.jpg

A gauche Maxtor Personal Storage 5000 XT en FireWire, à droite en USB 2.0

ATTO permet de vérifier les performances de nos disques, aussi bien en lecture qu'en écriture et ce en fonction de la taille des fichiers. Ici le FireWire 800 prend très largement la tête, propulsant l'AluIce au sommet de ce comparatif. En FireWire 800, les débits en lecture peuvent atteindre près de 85 MB/s pour les fichiers les plus importants, là où le FireWire 400 et l'USB 2.0 ne permettent pas de dépasser les 30 MB/s ! En écriture, ces valeurs sont moindres mais tout de même le FireWire 800 offre un débit de 40 MB/s contre 25 MB/s en USB 2.0 et seulement 20 MB/s en FireWire 400. Finalement, en USB 2.0 l'AluIce offre les mêmes performances en écriture que le disque de Maxtor et le poulain de MacWay prend l'avantage lorsqu'il s'agit des vitesses de lecture. ATTO nous conforte dans nos observations quand aux faibles performances de l'AluIce en IEE1394a, le disque Maxtor étant ici plus performant.


PCMark 2004

00093914-photo-macway-aluice-400-pcmark04.jpg

PCMark de MadOnion comporte un test dédié à la mesure des performances disque dur. Ce dernier est divisé en quatre sous-tests, et nous avons choisi d'éxécuter celui que nous considérons comme le plus parlant, à savoir le test de débit en copie de fichiers. Les résultats obtenus sont assez proches de ceux donnés par des outils plus professionnels. On constate qu'en FireWire 400, l'AluIce est à peine plus véloce que son concurrent le Maxtor Personal Storage 5000 XT. Exploité en USB 2.0 l'AluIce délivre des performances 24% supérieures à celles obtenues avec le FireWire 400 ! Finalement le FireWire 800 prouve sa suprématie avec un débit record près de deux fois supérieur à celui du Maxtor Personal Storage 5000 XT en USB 2.0 !


SiSoft Sandra 2004

00093928-photo-macway-aluice-400-sisoft-04.jpg

Tout comme PCMark, SiSoft Sandra dispose d'un outil de mesure des performances disque dur. Celui-ci se base sur la création d'un fichier de 1 Go pour estimer le débit d'un disque. Ici encore l'AluIce 400 est largement pénalisé lorsqu'il est utilisé avec une interface FireWire 400 puisque dans ce cas ses performances sont identiques à celles relevées avec le Maxtor Personal Storage 5000 XT USB 2.0. En USB 2.0, l'AluIce relève la tête et fait légèrement mieux que son rival, le disque Maxtor en FireWire 400, alors que le mode FireWire 800 permet au disque de s'exprimer à son plein potentiel. Son débit est ici deux fois supérieur à celui relevé en FireWire 400 ou bien à celui du disque Maxtor en USB 2.0.

Conclusion

Offrant une capacité de stockage assez peu courante et pour le moins généreuse, l'AluIce de MacWay est à n'en pas douter un disque dur externe haut de gamme aux prestations elles aussi haut de gamme. Doté d'un design d'une sobriété exemplaire, le disque s'avère qui plus est silencieux et rapide. Son avantage, déterminant à l'usage, réside naturellement dans sa triple interface qui permet de le connecter à virtuellement n'importe quel ordinateur qu'il soit équipé en USB, USB 2.0 ou FireWire. Le FireWire 800 apporte une augmentation non négligeable des performances qui permet à l'AluIce de placer la barre encore plus haut, notamment face à l'USB 2.0 qui marque ici le pas.

Malgré toutes ces éloges on pourra toutefois reprocher à l'AluIce son prix relativement élevé (quelques 499€ TTC) ainsi que son encombrement et son poids qui sont loin d'en faire un périphérique passe partout. La plus grosse critique concerne les performances relevées en FireWire 400 qui sont dans bien des cas inférieures à celles obtenues en USB 2.0. A la vue de ces observations il semble judicieux d'utiliser l'AluIce en FireWire 800, mais cela implique de disposer d'un contrôleur à cette norme, ce qui est loin d'être courant. Reste que malgré tout l'AluIce a de sérieux arguments pour s'imposer à commencer, bien sûr par ses 400 Go d'espace disque !


MacWay AluIce 400Go

6

Les plus

  • Design original
  • Triple interface
  • Capacité de stockage élevée
  • Performances en FireWire 800

Les moins

  • Le prix
  • Performances en FireWire 400

0

Performances8

Fonctionnalités9

Fiabilité7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Oddworld Soulstorm : une relecture sympathique, mais imparfaite de L'Exode d'Abe
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Haut de page