Toshiba Pocket PC e800BT

Julien
19 janvier 2004 à 12h40
0

Un affichage hors du commun

Toshiba ayant particulièrement soigné la partie graphique du e800, il ne nous est pas possible de faire l'économie d'un paragraphe dédié à l'affichage. Lors de l'allumage du PDA vous découvrez l'habituel page d'accueil de Windows Mobile 2003 récapitulant les messages, rendez-vous et autres tâches du jour. Ce qui est moins habituel c'est la taille des éléments constituant l'affichage : l'écran étant très grand les légendes et les icônes apparaissent quelque peu étirées, ce qui tranche avec les habituels écrans de 3.5 pouces. La qualité de l'affichage est néanmoins excellente avec une parfaite netteté et un contraste éblouissant. Mais là où l'e800 vous laissera sans voix c'est en mode VGA. Windows Mobile 2003 ne supportant pas encore nativement cette résolution, il faut lancer l'application 'Résolution de l'écran' pour basculer dans ce mode. Petit regret : le basculement entraîne un soft reboot de la machine. La manipulation exige quelques secondes pour que l'affichage apparaisse alors en 480x640. Et là vous serez bouche bée ! La finesse et la précision de l'affichage sont ici tout bonnement exceptionnelles.

Pour le moment seules quatre programmes sont disponibles et utilisables en mode VGA. Il s'agit de ClearVue Document, ClearVue Worksheet, ClearVue Presentation et ClearVue Image. Ces applications permettent de consulter des documents Word, Excel, PowerPoint et des images stockées sur vos Cartes Mémoire. L'intérêt du VGA prend ici tout son sens : la consultation de documents Word devient nettement plus agréable étant donné que l'écran affiche plus d'éléments. Ainsi le recours aux ascenseurs est moins fréquent. Même chose pour les images qui s'affichent en plein écran de manière tout simplement parfaite. Reste le revers de la médaille : en VGA le stylet livré n'est plus assez précis et il est fréquent de tapoter l'écran au mauvais endroit... L'autre problème du mode VGA est qu'il est impossible avec la version commerciale du PocketPC de lancer une quelconque application autre que les logiciels ClearVue. Impossible donc de surfer sur le net, ou de consulter ses emails. Toshiba nous laisse entendre qu'une mise à jour de Windows Mobile 2003 devrait prochainement voir le jour afin d'autoriser l'exécution en 480x640 des diverses applications composant le système. En attendant on peut toujours se rabattre sur le salutaire 'ResFix' : ce freeware développé par un possesseur d'e800 permet d'exécuter toutes les applications Windows Mobile sur votre assistant favori et ce en mode VGA ! Grâce à ResFix il devient possible de surfer sur le net, de saisir des documents Word ou de consulter des PDF avec une confortable résolution.

000000B400070185-photo-toshiba-e800-word-qvga.jpg
000000DC00070186-photo-toshiba-e800-word-vga.jpg
000000B400070188-photo-toshiba-e800-ie-qvga.jpg
000000DC00070189-photo-toshiba-e800-ie-vga.jpg

Microsoft Pocket Word et Pocket IE : affichage en QVGA puis en VGA



Les logiciels

00058876-photo-logo-microsoft-windows-mobile.jpg
Exploitant la version Premium de Microsoft Windows Mobile 2003, le Pocket PC e800 de Toshiba est livré avec quelques applications intéressantes. Outres les modules Clearvue utilisables en QVGA et en VGA, Toshiba livre des applications supplémentaires comme le Voice Recorder et l'horloge mondiale. Le Voice Recorder permet comme son nom le suggère d'enregistrer des notes vocales en bénéficiant d'un chronomètre affichant la durée de l'enregistrement. Le logiciel 'Horloge mondiale' autorise en un clin d'œil la consultation de l'heure dans trois grandes villes de votre choix. Toshiba propose également son logiciel d'accueil qui regroupe en une seule page divers éléments. On y trouve des raccourcis vers les programmes les plus utilisés, la liste des programmes en cours d'exécution avec la possibilité d'arrêter chacune des tâches, l'autonomie estimée de la batterie, l'affichage de la date et de l'heure ainsi que la liste des tâches, rendez-vous et messages à consulter. Pratique, ce module d'accueil est qui plus est personnalisable en ce qui concerne l'agencement de l'affichage.

La version Bluetooth que nous avons reçue pour ce test est livrée avec le stack Toshiba, ici en version 4.0. Toshiba a en effet choisi de ne pas utiliser le support natif de la technologie Bluetooth pourtant partie intégrante de Windows Mobile 2003. Celui-ci reste très simple à utiliser avec une icône présente sur la page d'accueil de Windows Mobile 2003 qui permet de rechercher les périphériques distants et de découvrir les services disponibles avant d'établir une éventuelle connexion. Toshiba livre également un outil de chat Bluetooth ainsi qu'un outil FTP permettant de réaliser des transferts de fichiers entre deux périphériques Bluetooth.

000000B400070190-photo-toshiba-e800-capture-cran-1.jpg
000000B400070191-photo-toshiba-e800-capture-cran-2.jpg
000000B400070192-photo-toshiba-e800-capture-cran-3.jpg
000000B400070193-photo-toshiba-e800-capture-cran-4.jpg

Quelques captures d'écran des logiciels livrés par Toshiba

Toshiba a personnalisé Windows Mobile 2003 de façon à offrir divers petits plus. Ainsi la vitesse du processeur est réglable à 100, 200 ou 400 MHz et un mode économique est disponible. Plus vous réduisez la vitesse de fonctionnement du processeur et plus l'autonomie de l'appareil augmente au détriment bien sûr des performances. Le réglage des sons permet d'ajuster indépendamment le volume des canaux gauche et droit dans le cadre de l'utilisation d'un casque et il est possible de régler les basses et les aiguës, deux fonctions déterminantes pour ceux qui souhaitent utiliser l'e800 comme un baladeur. Le réglage du microphone permet de choisir entre trois modes de fonctionnement : mode interview, mode conférence et mode personnalisé. Sachez enfin qu'il est possible de régler le pad multidirectionnel pour qu'il fonctionne en mode 4 ou 8 directions et que le Jog Dial peut servir à activer la fenêtre précédente.

Lors de nos tests approfondis nous avons pu relever quelques bugs. Tout d'abord les pilotes d'affichage du e800 semblent perfectibles : en effet avec certains jeux ou applications, certaines parties de l'écran ne sont pas rafraîchies ce qui provoque l'apparition d'éléments fantômes pour le moins dérangeant. Autre petit reproche, le stack Bluetooth n'est pas des plus stables : en utilisation intensive avec plusieurs connexions et déconnexions d'affilée, celui-ci a quelque fois engendré le redémarrage impromptu du PocketPC. Mis à part ces quelques bugs qui seront, du moins espérons-le, bientôt corrigés par Toshiba, l'e800BT s'avère tout à fait stable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test Sony KD-65XH9505 : le meilleur écran LCD 4K Full LED du moment
Le forfait mobile Free 80 Go passe à moins de 14€ pendant quelques jours
Les Enfants d'Icare : Arthur C. Clarke dessine une humanité en quête d'élévation
Le Jaguar E-Pace va lui aussi être électrifié avec une version PHEV
Xbox Series S | X ou Playstation 5 : laquelle est faite pour vous ?
Protégez vous des virus avec Norton 360 Deluxe à moitié prix
VPN pas cher : CyberGhost propose une offre immanquable pour Halloween 🔥
Comment fonctionne un antivirus ?
Des chercheurs impriment en 3D un bateau de la taille d'une cellule
Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
scroll top