Toshiba Pocket PC e800BT

Julien
19 janvier 2004 à 12h40
0

Design

En sortant l'e800 de son carton, on est tout de suite surpris mais aussi charmé par son look assez innovant. Alors que tous les Pocket PC sont en général de couleur grise argentée, l'e800 tranche avec l'existant, et avec ce que Toshiba avait pu faire jusqu'alors. Les designers du fabricant ont en effet opté pour une coque en plastique bleu nuit métallisé. Si l'ensemble de l'appareil est bleu sombre, la partie arrondie qui surplombe l'écran est pour sa part noire, alors que sur chacun des flancs de l'appareil on découvre un bandeau de plastique argenté. Tout cela contribue à renforcer l'élégance naturelle qui se dégage du e800. La finition est à la hauteur du produit et le plastique semble de bonne qualité. Les mensurations de l'appareil sont de 77x135x16.7 mm pour un poids de 195 grammes. Si l'e800 n'est clairement pas le plus léger des PocketPC ses mensurations restent proches des précédents modèles e740 & e750 du constructeur.

L'e800 dévoile, en dessous de l'exceptionnel écran dont la diagonale mesure quatre pouces, un pavé de boutons chromés imbriqués les uns aux autres. Ils permettent de lancer la page d'accueil Toshiba, d'accéder au calendrier, aux contacts et au gestionnaire de tâches. Mieux chacun des boutons est marqué d'une icône bleutée indiquant sa fonction lorsque le Windows Media Player est lancé : ainsi le bouton calendrier devient un bouton play/pause alors que le bouton contact permet de changer de piste. Cette petite attention s'avérera particulièrement pratique pour utiliser l'e800 comme un baladeur numérique. Le pad multidirectionnel n'a bien sûr pas été oublié et l'innovation vient cette fois-ci de son bouton central qui permet de valider vos actions. Lors de nos tests nous avons pu apprécier la précision du pad qui est agréable à manipuler. Terminons l'inspection de la partie frontale du Pocket PC en ajoutant qu'il dispose d'une diode pour la batterie et d'un haut parleur.

Après avoir vu la partie principale du PocketPC il nous faut parler des autres petits détails. Ainsi la tranche gauche de l'e800 révèle la présence d'un émetteur/récepteur infrarouge, d'une molette de défilement, d'un bouton dictaphone et d'un commutateur Hold. En ajoutant ce bouton anodin Toshiba comble en partie le souhait d'utilisateurs qui souhaitent verrouiller leur Pocket PC avant de le glisser dans une sacoche. Hélas la touche 'Hold' bloque toutes les touches sauf le bouton de mise en route : vous ne serez donc pas à l'abris de retrouver votre Pocket PC allumé au fin fond de votre cartable. Le flanc latéral droit est beaucoup plus sobre puisqu'il ne laisse transparaître qu'un minuscule orifice circulaire qui permet simplement de réinitialiser l'appareil. Le sommet du Pocket PC comporte une prise jack 3.5 pour relier un casque ainsi qu'un minuscule bouton de mise en route qui n'est pas toujours très agréable à manier. On retrouve non loin de là un slot Compact Flash acceptant les cartes de type II, un slot Secure Digital, compatible avec les cartes MMC, une diode témoignant de l'activité de la carte réseau embarquée (Bluetooth ou WiFi selon le modèle) ainsi que le logement du stylet. Ce dernier est télescopique et a pour désagréable particularité d'être très difficile à retirer de son rangement. Il reste tout de même agréable à manipuler bien qu'un peu petit. Terminons notre tour du propriétaire par un mot sur l'embase du Pocket PC : on y trouve un connecteur pour l'adaptateur secteur, un connecteur propriétaire pour le branchement du Pocket PC au socle USB, ainsi qu'un commutateur permettant d'activer ou non le circuit Bluetooth et un commutateur de hard reset. Celui-ci est protégé par un clapet en caoutchouc qui semble vite se déformer. Un mot enfin sur le dos de l'appareil : Toshiba propose toujours une batterie amovible ce qui évite un retour SAV pour le simple remplacement de la batterie et permet l'utilisation d'une batterie longue durée vendue séparément.

0000012C00060592-photo-toshiba-pocketpc-e800.jpg
0000012C00070183-photo-toshiba-e800bt-vue-de-travers.jpg

Toshiba Pocket PC e800BT : un design novateur...


Les entrailles de la bête !

Avec ce Pocket PC, les ingénieurs de Toshiba ont mis les petits plats dans les grands pour nous concocter une véritable bête de course. Le cœur de l'e800 est donc constitué du tout dernier microprocesseur Intel XScale PXA263 cadencé à 400MHz avec un bus fonctionnant à 200 MHz. Ce processeur 32 bits RISC de nouvelle génération reprend les caractéristiques de son prédécesseur le PXA255, et reste gravé en 0.18µ. Il se distingue toutefois par l'utilisation de la technologie de packaging MCP (Multiple-Chip Product) qui permet de regrouper en une seule puce plusieurs éléments. Ainsi le PXA263 embarque 32 Mo de mémoire Intel StrataFlash ce qui permet, pour le constructeur, de réaliser des économies d'échelle au niveau de l'intégration des composants.

Ajoutez à ce processeur près de 128 Mo de mémoire et vous obtenez le Pocket PC disposant de la plus grosse capacité de stockage ! Le Pocket PC e800 de Toshiba embarque en effet quelques 192 Mo de mémoire répartis de la manière suivante : 32 Mo de ROM, 128 Mo de RAM et 32 Mo de mémoire NAND. Les 32 Mo de mémoire NAND constituent un espace de stockage non volatile. Accessible depuis l'explorateur de fichier et depuis n'importe quelle application, la mémoire NAND fonctionne comme une carte Compact Flash : les données stockées ne disparaissent donc pas à chaque réinitialisation du Pocket PC.

0000006400070215-photo-ati-imageon-3200.jpg
L'atout le plus exceptionnel du Pocket PC e800 de Toshiba tient à son écran de 4 pouces. Celui-ci est tout simplement le plus grand écran jamais installé sur un Pocket PC. Offrant une résolution de 300.000 pixels cet écran TFT trans-réflectif peut fonctionner en 240x320 (QVGA) ou en 480x640 (VGA) pixels et affiche jusqu'à 65536 couleurs. Il est géré par un circuit graphique ATI de dernière génération, l'Imageon W3220. Cette puce est épaulée par près de 2Mo de mémoire dédié et dispose de fonctions accélérant le décodage des fichiers JPEG et autres vidéos au format MPEG 4. Il est ainsi possible de visionner des vidéos MP4 avec un framerate de 25 FPS sur son Pocket PC !

Côté connectique l'e800 dispose bien sûr d'un port IRDA mais aussi, selon la version, d'une carte réseau WiFi ou Bluetooth intégrée. Toshiba n'a hélas toujours pas jugé utile de concevoir un produit offrant un support simultané du Bluetooth et du WiFi...

000000B400070194-photo-toshiba-e800-capture-cran-bt.jpg

Le stack Bluetooth de Toshiba

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Samsung se rapproche de la « vraie » technologie QLED autoémissive
RED by SFR casse les prix sur ses forfaits 4G sans engagement
Forfait mobile : on compare les 10 meilleures offres sans engagement de ce mois d'octobre
Raya and the Last Dragon, le prochain film d'animation Disney, montre une bande-annonce
La Suède bannit à son tour Huawei et ZTE de son équipement en 5G
L'Ubisoft Club et Uplay fusionnent pour devenir Ubisoft Connect
Windows 10 20H2 (octobre 2020) : dates, nouveautés, tout savoir sur la mise à jour
L'éditeur Devolver Digital rachète Croteam (Serious Sam)
PayPal va proposer des paiements en crypto-monnaies dès 2021
Fortnite : le patch 14.40 réduit considérablement l'espace disque nécessaire
scroll top