Sécurité, cyber-criminalité : état des lieux

17 juillet 2008 à 15h27
0

La cause de tous les maux : le système d'exploitation ? Pas si sûr...

000000AF00044855-photo-boite-windows-me.jpg
Revenons-en à des considérations plus proches de nous... Et si finalement l'insécurité informatique n'était pas avant tout due au système d'exploitation ? Souvent désigné à la vindicte populaire, celui-ci laisserait s'exécuter en toute liberté les virus, logiciels malveillants et autres indésirables qui peuvent compromettre la sécurité de nos PC, leur stabilité ou bien encore la confidentialité de nos données. A travers ces lignes, nous évoquons bien évidemment Microsoft Windows, le système d'exploitation PC qui reste le plus utilisé au monde. Surprise, Eugene Kaspersky, fondateur et directeur général de Kaspersky , n'est pas franchement de cet avis. Selon-lui, les clients ne veulent tout simplement pas d'un système d'exploitation sécurisé puisque la sécurité rime avec manque de liberté :

« Dans la rue, vous êtes flexible mais vous n'êtes pas en sécurité. A l'aéroport vous êtes en sécurité mais franchement peu flexible. Que préférez-vous ? Il est bien sûr techniquement possible de développer des systèmes d'exploitation sécurisés et ils existent déjà pour certains mais je ne vois aucun business avec ce type d'OS. »

Et l'ami Eugène d'enchaîner avec sa vision du modèle Microsoft et de son avenir, des propos un rien sujets à controverse que nous vous livrons bruts de décoffrage :

« A l'avenir, les systèmes d'exploitation atteindrons leurs limites fonctionnelles et seront tous similaires aux autres, comme les voitures de nos jours. Avez-vous besoin de plus de fonctions que Windows XP ? D'ici les dix prochaines années, Microsoft devrait rester leader mais il ne dominera pas le marché. »

0000011D01468426-photo-eug-ne-kaspersky.jpg

Eugene Kaspersky, fondateur de Kaspersky Lab


Quant aux chercheurs de Kaspersky, ils ont eu à cœur de saluer le travail de Microsoft sur Windows Vista durant les conférences, le dernier système d'exploitation de la firme de Redmond étant de l'avis général plutôt sûr et ce malgré tous les autres problèmes qu'on peut lui reconnaître.

Naturellement, l'évocation des problématiques de sécurité Windows ne pouvaient se faire sans demander à son concepteur les solutions qu'il envisageait dans le futur pour rendre Windows plus sûr. Bien que Kaspersky Lab mise sur la technologie de sandboxing, une technologie héritée de la virtualisation et visant à offrir à un programme donné un champ d'exécution très restreint avec un contrôle strict des ressources auxquels il peut accéder, Microsoft table sur la virtualisation pure et simple avec le déploiement à terme de machines virtuelles. Mais attention, Microsoft va plus loin en anticipant les faiblesses potentielles d'un tel système. C'est ainsi que Bernard Oughanlian a pu nous déclarer :

« D'une façon générale, on ne peut pas protéger du logiciel par du logiciel. De toute façon il n'y a pas d'autre solution, car il y aura toujours le bon rootkit, la bonne pilule bleue, n'importe quel mécanisme approprié qui permettront d'une façon ou d'une autre de circonvenir le fonctionnement du système. A partir de là, la seule façon d'avancer dans un contexte où on apporte plus de sécurité, c'est de dire il faut que j'ai des mécanismes au niveau du matériel qui me permettent de savoir précisément ce que j'exécute. L'idée de dire j'enregistre dans un registre de mon TPM le code à qui je vais donner la main permettra d'établir une chaîne de confiance de telle façon que quand je démarre mon ordinateur, c'est le bon BIOS, le bon MBR qui se lance, afin de systématiquement vérifier de proche en proche ce qui est exécuté. »

En clair, la vision de Microsoft en matière de sécurité future pour son système d'exploitation repose non seulement sur la virtualisation mais également sur un arsenal de technologies matérielles comme déjà entrevu avec la fonction Bitlocker de Windows Vista.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Samsung Galaxy S21 : 100€ de remise et les Galaxy Buds offerts pour les Soldes !
Sony : un nouveau boîtier annoncé demain ? Les rumeurs vont bon train
Soldes Amazon : les derniers écouteurs sans fil Jabra Elite (85t) sont en promo
BlueSky, le projet de réseau décentralisé de Twitter, avance (un peu)
Haut de page