Morex i-Tee

Nerces Contributeur
03 février 2003 à 18h00
0
004B000000056105-photo-logo-morex.jpg
Morex est l'un des plus gros importateurs français de produits informatiques et il dispose à ce titre d'une gamme aussi large que variée. Cela va des Cartes Graphiques, aux solutions réseaux en passant par les moniteurs ou bien les boîtiers. C'est justement sur cette dernière catégorie que nous nous arrêtons aujourd'hui avec le test d'un modèle pour le moins singulier et répondant au nom de i-Tee.

Ce boîtier présenté par son promoteur comme un véritable extra-terrestre (d'où le nom et le jeu de mots sur le E.T. de Spielberg), a en effet de quoi surprendre. Doté de nombreuses innovations et jouant sur une forme ô combien particulière, l'i-Tee est l'occasion pour Morex de tenter une nouvelle approche de ce type de produit... Reste à voir si c'est une réussite.


Un boîtier tout à fait surprenant !

Premier constat à la réception du précieux paquet : il est assez petit et pas bien lourd. Il s'agissait pourtant d'après les annonces de Morex d'un boîtier en acier. A l'ouverture, l'i-Tee surprend encore par sa taille : il est vraiment plus petit que beaucoup de boîtiers standards. Pourtant il accepte toutes les Cartes mères ATX du moment, embarque une belle alimentation standard de 300W et offre la possibilité de stocker de nombreux périphériques. Voilà qui commence plutôt bien !

00FA000000056551-photo-morex-i-tee-mod-le-inoxidable.jpg
00FA000000056552-photo-morex-i-tee-mod-le-noir-c-est-noir.jpg

Les deux couleurs disponibles : notre modèle de test était le noir.

On ne sait pas trop comment le sortir de son emballage protecteur et sa forme fort étonnante n'aide pas vraiment à le prendre en main. Une fois qu'il est déballé et posé sur la table (NDLR : dans le bon sens, hein ?), on commence déjà à comprendre comment il fonctionne. Mis à part le boîtier en lui-même, on trouve quelques accessoires dans le carton. Tout d'abord une fiche d'aide au montage / démontage de la bête et qui, au vue du design très particulier du bébé, ne sera pas superflue ! On trouve également une petite trousse noire du plus bel effet. Elle contient l'ensemble des accessoires habituellement fourni dans une petite boîte carton.

On appréciera évidemment le soin apporté par Morex à cet accessoire et puis une véritable trousse c'est quand même nettement plus pratique. Elle contient donc les trois nappes livrée par Morex (une 80 fils, une 40 fils et une floppy), la prise d'alimentation secteur, un ensemble de vis et plus surprenant quelques accessoires propres à l'i-Tee. C'est ainsi que l'on retrouve deux gaines destinées à mieux organiser les fils, deux serre-fils, un autocollant avec la signification des différents connecteurs de carte mère et un cache pour l'emplacement disque dur.

00D2000000056554-photo-morex-i-tee-les-fameux-clapets.jpg
00D2000000056555-photo-morex-i-tee-ouverture-en-douceur.jpg
00D2000000056556-photo-morex-i-tee-le-bac-pour-la-carte-m-re.jpg

L'ouverture, très simple du boîtier, laisse apparaître un "bac" pour monter la carte mère.


Originalité à tous les étages

00D2000000056557-photo-morex-i-tee-les-ports-en-fa-ade.jpg
Maintenant que l'i-Tee trône en seigneur sur la table, il serait temps de voir un peu ce qu'il renferme et donc de l'ouvrir. La notice bien qu'en anglais explique de manière assez claire cette premier étape, il faut avouer pas bien compliquée. Les ingénieurs ont fait preuve d'une ingéniosité remarquable et reconnaissons qu'il s'agit tout bonnement du boîtier le plus simple à ouvrir du marché. Deux clapets en plastique (cf. photos) sont à manipuler et en moins de 5 secondes la partie arrière du boîtier est prête à basculer pour révéler l'intérieur de l'i-Tee. Deuxième remarque : cet arrière qui bascule ne tombe pas d'un seul coup puisqu'il repose directement sur les mains de l'utilisateur qui n'a plus qu'à l'abaisser en douceur.

Evidemment moins original mais toujours intéressant à signaler, l'i-Tee intègre les, de plus en plus habituels, connecteurs en façade avec deux ports USB (compatibles USB2), un port casque et un connecteur microphone. On regrettera tout de même que Morex n'ait pas pensé au port FireWire, il y avait pourtant largement la place de l'intégrer. Plus innovante : la position des ports cartes mère. C'est assez logique lorsque l'on pense que la carte n'est pas dans le même sens que sur les boîtiers standards mais cela surprend malgré tout. Les connecteurs se trouvent être déportés sur le côté gauche de la bête. Cela rend leur accès plus simple et plus rapide mais empêche toute utilisation d'un bureau "informatique" où il n'y a en général pas beaucoup de place autour du boîtier.

Sur les deux côtés, Morex a mis en place des caches plastiques. Si celui destiné à masquer les ventilateurs peut avoir son intérêt, nous étions beaucoup plus circonpects quant à l'utilité du second : à part gêner le débranchement / branchement d'une souris ou d'un clavier, il ne semble être là que pour achever le design "cosmico-burlesque" de l'i-Tee. Enfin, si l'on retourne le boîtier, ce qui semblait n'être qu'un pied destiné à maintenir l'i-Tee en place, paraît se muer en une poignée de transport. Je reste toutefois dubitatif quant à cette utilisation : la "poignée" semble bien petite (exit les grosses mains) et pas très solide...

01AF000000056550-photo-morex-i-tee-caract-ristiques.jpg

Notre traditionnel tableau récapitulatif.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top