Iomega ZIP 750 USB 2.0

23 septembre 2002 à 10h40
0
0064000000054574-photo-iomega-logo.jpg
0124000000054603-photo-iomega-zip-750mo-usb-2.jpg
En 1995, une compagnie alors peu connue en France, lançait discrètement une nouvelle solution de stockage externe permettant d'enregistrer plus de 100Mo sur une seule disquette. Ce produit, révolutionnaire pour l'époque, était conçu et fabriqué par l'américain et se dénommait ZIP 100. Alors que notre bonne vieille disquette plafonnait à 1.44Mo depuis des lustres, les 100Mo offerts par le ZIP constituaient une véritable aubaine et offraient un espace suffisamment confortable, pour procéder à des sauvegardes régulières de son système, des données sensibles ou bien encore des fichiers téléchargés depuis le Web ? naissant à cette période -. En à peine quelques mois, le ZIP fut un véritable succès d'autant qu'à l'époque les graveurs étaient quasiment inexistants et leurs prix exorbitants. Le succès du ZIP a fait des jaloux et d'autres constructeurs se sont engouffrés sur ce marché prometteur. On se souvient notamment du LS120 dont l'échec fut cuisant. Seul Iomega a su se maintenir sur le marché du stockage amovible sur disquette, même si la compagnie n'est hélas pas parvenue à détrôner l'indéboulonnable lecteur de disquette, qui équipe toujours les ordinateurs vendus en 2002...

Malgré le succès non démenti du ZIP, Iomega ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a fait évoluer, dans un premier temps, son produit phare en portant sa capacité à 250Mo. Puis les ingénieurs d'Iomega se sont mis en tête de décliner le lecteur ZIP en versions IDE, USB et FireWire en sus des versions SCSI et parallèle déjà existantes.

En ce début de millénaire, Iomega repousse encore les limites de la technologie du ZIP en lançant un tout nouveau lecteur, baptisé prosaïquement ZIP 750. Comme son nom l'indique ce nouveau périphérique offre une capacité de stockage impressionnante de 750Mo ! Ainsi une simple disquette ZIP 750 contient l'équivalent de trois disquettes ZIP 250 ou 520 disquettes 3,5 pouces.


Des spécifications alléchantes

Ce nouveau lecteur peut donc lire et écrire sur des disquettes ZIP de 750Mo qui offrent une capacité réelle de 713Mo. Fort heureusement le dernier-né de chez Iomega garde une parfaite compatibilité en lecture, tout comme en écriture, avec les ZIP 250Mo. Le seul point pouvant noircir ce tableau, est que le ZIP 750 ne peut pas écrire sur les vieux disques ZIP 100 : il se contente de les lire, ce qui n'est déjà pas si mal... Bien entendu une disquette ZIP 750 est inutilisable dans un lecteur ZIP 100 ou ZIP 250, les mécaniques étant radicalement différentes.

0058000000054320-photo-logo-usb-2-0.jpg
Le premier modèle de lecteur Iomega ZIP 750 disponible sur le marché utilise, en toute logique, l'interface USB 2.0. L'utilisation d'une connexion haut débit permet au ZIP d'offrir des vitesses de transferts jamais atteintes auparavant, du moins sur ce type de produit. Iomega annonce un débit de 7.3Mo à la seconde, ce qui correspond en d'autres termes, à une vitesse théorique de 50x/50x/50x (écriture, réécriture, lecture). Il est également à noter que Iomega a prévu de décliner son dernier bébé en versions FireWire & ATAPI d'ici le mois d'octobre.

Pour un fonctionnement optimal le ZIP 750 USB 2.0 doit être relié à un contrôleur USB 2.0 et être utilisé sur une machine disposant d'un système d'exploitation récent supportant l'USB 2.0. Afin d'assurer une parfaite compatibilité descendante le ZIP 750 peut se connecter, sans aucun problème, à un ordinateur ne disposant que d'une connexion USB 1.1. Il va de soi, que dans cette configuration le ZIP 750 s'avérera nettement plus lent puisque son taux de transfert n'excédera pas 0.9Mo/s.


Un design novateur

Depuis le lancement du ZIP 250 USB, Iomega a fait en sorte de réduire au maximum l'encombrement de ses lecteurs tout en prenant soin de leur donner une allure bien particulière. Ce nouveau ZIP 750 ne déroge pas à la règle et adopte un look très tendance. Le dessus du lecteur est recouvert d'une coque métallique de couleur gris foncé alors que le corps de l'appareil est en plastique mat, de couleur bleu foncé. La partie supérieure du lecteur arbore, pour sa part, une fenêtre permettant de voir quelle disquette est présente dans l'appareil. Outre le câble USB 2.0 bleu translucide, Iomega fournit avec son ZIP 750 un socle permettant de mettre le lecteur en position verticale.

0168000000054605-photo-iomega-zip-750.jpg

Iomega ZIP 750 USB 2.0

On trouve en façade du lecteur, une fente qui permet d'insérer les disques et, juste en dessous, un bouton assez volumineux et translucide permettant d'éjecter la disquette. Ce bouton s'allume en vert lorsque le ZIP est relié au secteur et clignote lorsque des opérations de lecture ou d'écriture sont en cours. A ce propos, le bouton d'éjection s'avère peu pratique à utiliser de par sa position. De même et contrairement au précédents lecteurs ZIP du fabricant l'appui sur le bouton d'éjection n'éteindra nullement l'appareil. Au dos du lecteur sont présents un connecteur USB et un connecteur d'alimentation secteur. Et oui, vous avez bien lu ! Contrairement au ZIP 250 USB Self Powered, le ZIP 750 USB 2.0 requiert une alimentation externe. Si le recours à une alimentation externe est loin d'être dramatique, les utilisateurs seront un peu déçus puisqu'ils devront s'encombrer d'un transformateur, certes assez mince, pour faire fonctionner leur unité. Spécifions que le modèle FireWire du ZIP 750 ne nécessite pas d'alimentation externe.

Extra mince, le ZIP 750 a la faculté étonnante de se glisser à peu près partout puisque son épaisseur ne dépasse pas 1.5cm, pour une longueur de 16.5cm. Le format de la disquette ne bouge pas d'un iota puisqu'il reste strictement identique aux premières disquettes ZIP 100.

00DC000000054604-photo-disquette-zip-750.jpg

Disquette Iomega ZIP 750Mo USB 2.0

De bonnes performances...

01F1000000054575-photo-performances-zip.jpg

Comme le test ci-dessus le démontre, le ZIP 750Mo USB 2.0 s'avère être le lecteur ZIP le plus rapide de la gamme . Le taux de transfert moyen mesuré de 3Mo/s est excellent puisqu'il est trois fois plus élevé que celui d'un ZIP 250 FireWire ou SCSI ouvrant, enfin, la voie à un transfert éclair des fichiers volumineux. Cependant on reste loin des 7Mo/sec annoncés par le constructeur. En vérité et en pratique le taux annoncé par Iomega se vérifie : en effet le ZIP 750 commence la lecture du disque à 7Mo/sec puis son taux de transfert chute progressivement à 3Mo avant de repartir à la hausse et de rechuter. Quoiqu'il en soit ce modèle s'avère extrêmement véloce et nous n'allons pas nous en plaindre. La petite déception vient du fait qu'avec une disquette ZIP de 250Mo le lecteur est lent avec un débit, de seulement 925Ko/sec. D'après nos mesures, le temps d'accès au ZIP 750 est de 40ms, ce qui est plutôt bon.


Utilisation

A l'usage le ZIP 750 est très agréable, malgré le bruit strident qu'il peut émettre lors d'opérations intensives de lecture/écriture. De même nous avons constaté que le lecteur chauffe assez rapidement.

Ce nouveau ZIP 750 offre une capacité de sauvegarde supérieure à celle d'un CD tout en étant beaucoup plus souple. Nativement reconnu par Windows, le ZIP 750 fonctionne comme un lecteur de disquette dans l'explorateur Windows. Aussi nul besoin de recourir à un logiciel de gravure avec tous les impératifs contraignants que cela implique (formatage UDF, etc, etc.) ! Le ZIP 750 est à nos yeux la solution idéale pour transférer des données assez volumineuses d'un ordinateur à un autre, ou pour sauvegarder son travail quotidien. Les fans du CD mettent en avant sa compatibilité universelle qui leur permet d'emporter leurs disques n'importe où tout en étant sûr de pouvoir les exploiter. Ce qui n'est définitivement pas le cas d'une disquette ZIP 750 : il faudra vous munir du lecteur afin d'utiliser vos sauvegardes sur un PC dépourvu de ZIP 750.


Drivers

Iomega fournit le ZIP 750 avec le pilote, optionnel, IomegaWare 4 et deux logiciels permettant de sauvegarder vos données facilement. L'installation du IomegaWare n'est pas indispensable puisque le lecteur ZIP est reconnu et fonctionne d'emblée sous Windows 98 SE et ultérieur. Ces pilotes font apparaître de nouvelles fonctions, réservées au ZIP 750, dans le menu contextuel affiché par le poste de travail Windows. Ainsi vous pouvez éjecter, formater, copier ou protéger une disquette ZIP. Pour mémoire le ZIP ne dispose, toujours pas, d'un système - matériel - empêchant l'écriture sur le support. Seuls les drivers peuvent bloquer une disquette en mode lecture seule. De plus les drivers peuvent contrôler l'état d'un disque, l'état de son formatage et l'état du lecteur. Sans oublier que les pilotes IomegaWare attribuent une icône représentant le ZIP 750 dans l'explorateur Windows et procèdent à l'éjection automatique de la disquette lorsque vous éteignez votre ordinateur. Durant nos tests nous avons pu relever quelques bugs du IomegaWare, lors de son utilisation avec le Service Pack 1 de Windows XP. Sur certaines configurations, et sans raisons apparentes, les fonctions Iomega n'apparaissent pas, lors d'un clique droit sur l'unité, ce qui est tout de même fâcheux. Nous avons également noté que le IomegaWare ralentit notablement l'affichage des menus contextuels de tous les disques ou unités de sauvegarde installés sur votre machine.

012C000000054576-photo-iomegaware-drv1.jpg
012C000000054577-photo-iomega-drv2.jpg

Une intégration sans faille du IomegaWare 4 à Windows

Le logiciel Iomega Automatic Backup sauvegarde automatiquement en tâche de fond, et sans votre intervention, les fichiers ou dossiers que vous avez sélectionnés sur le support de votre choix. De son côté, Iomega Sync est chargé de synchroniser les données présentes sur vos disquettes. Imaginons qu'à la maison vous enregistrez sur votre ZIP un fichier de travail, puis qu'au bureau vous apportez des modifications à une version différente du fichier stockée sur le disque dur. Iomega Sync va alors analyser le fichier présent sur votre disque dur et celui présent sur votre ZIP afin d'y stocker la copie la plus récente. Ces deux utilitaires, parfaitement intégrés à Windows XP, sont d'une simplicité étonnante qui séduira les éternelles têtes en l'air.

Conclusion

Le ZIP 750 est une évolution intéressante du produit vedette de . Non content d'avoir triplé la capacité de stockage du ZIP, les ingénieurs de Iomega ont littéralement boosté ses performances afin de rendre ce nouveau modèle aussi rapide qu'un graveur en lecture et en écriture. Ce lecteur, aux lignes épurées mais novatrices, est d'une versatilité étonnante puisqu'il vous permet de lire et d'écrire sur les anciens disques ZIP 250Mo, et de lire les ZIP 100. On regrettera bien sûr l'incompatibilité en écriture avec les disquettes de 100Mo, pourtant encore monnaie courante, et le fait que l'alimentation de l'appareil ne soit pas assurée par le port USB mais nécessite un adaptateur secteur externe. La compacité du lecteur sera un argument décisif pour certains car avec de telles mensurations le ZIP 750 est un compagnon de voyage idéal pour grappiller à gauche et à droite d'importante quantité de données et les ramener chez vous ou au bureau. Si il est évident que le ZIP 750 est très soigné, nous nous étonnons que les concepteurs n'aient pas poussé le sens du détail jusqu'à assurer une meilleure insonorisation du lecteur dont le bruit, particulièrement aigu, s'avère vite désagréable.

Pour 249€ le ZIP 750 offre de très bonnes prestations et remplacera avec brio un ZIP 250, mais la mesquinerie de Iomega est déplorable puisque le lecteur est fourni sans aucune disquette ! Il faudra donc que vous pensiez à en acquérir une séparément... Au final, et malgré les défauts énumérés plus haut, le ZIP 750 est une très bonne solution de sauvegarde externe qui a une longueur d'avance sur les graveurs de par sa facilité d'emploi, la qualité des logiciels et pilotes livrés, et la pérennité du support.

Hélas son prix nous paraît beaucoup trop élevé face aux solutions alternatives existantes. Son tarif est difficilement justifiable quand on sait que pour le même montant Iomega propose un disque dur externe USB 2.0 ayant une capacité de 20Go, supérieure soit dit en passant de 2500% à celle offerte par le ZIP ! En outre un graveur 40x peut aisément se trouver dans le commerce aux alentours de 100€ avec un coût au mégaoctet largement inférieur. A la lumière de ces considérations mercantiles, le ZIP 750 est donc plutôt réservé aux utilisateurs en quête d'une solution simple mais néanmoins rapide, pour sauvegarder leurs fichiers quotidiens, tout en ayant la faculté d'être extensible à souhait et de pouvoir être transbahuté d'un endroit à un autre facilement.

Iomega ZIP 750Mo USB 2.0

4

Les plus

  • Capacité de 750Mo
  • USB 2.0
  • Ultra plat
  • Bundle logiciels

Les moins

  • Emet un bruit strident
  • Incompatible en écriture avec les ZIP 100
  • Alimentation externe

Note globale7

Performances8

Capacité6

Confort d'utilisation7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Télétravail, mal de dos... quelle chaise ergonomique choisir ?
Le Samsung Galaxy S21 5G 128 Go est au meilleur prix ce week-end chez Rakuten !
Artemis : la NASA choisit SpaceX pour emmener ses astronautes sur la Lune
Test PNY XLR8 CS3140 : le meilleur du SSD NVMe au
Ce sont les 50 ans du protocole FTP
Passengers : un voyage sans retour aux confins de l'Univers
Ghosts 'n Goblins Resurrection arrive sur PC, PS4 et Xbox One
TCL TS8111 : la nouvelle référence des barres de son avec virtualisation sur son segment et au-delà
RED by SFR reconduit ses forfaits BIG RED 200 Go à 15€ et 100 Go à 13€ !
Reddit va chasser les failles, avec un programme de bug bounty avec HackerOne
Haut de page