Shuttle SS50 et PC miniatures

25 juillet 2002 à 15h30
0
0050000000055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
00AC000000053765-photo-logo-shuttle.jpg
Nous assistons certainement en ce moment à l'émergence d'une nouvelle mode dans le monde bien peu novateur du PC. L'émergence d'une nouvelle mode c'est certain, mais à n'en pas douter non plus l'émergence d'un futur standard, qui risque enfin de prendre le contrepied de ce que nous avons eu l'habitude de voir jusqu'alors : des machines toujours plus grosses, toujours plus encombrantes et toujours plus bruyantes.

Evidemment venue du pays du Soleil Levant une nouvelle approche tend à se généraliser. Une approche qui profite des progrès effectués ces derniers temps en matière de miniaturisation et d'intégration informatique pour nous proposer des machines nettement plus compactes que ce que nous avons l'habitude de voir. Pour que la solution intéresse le plus grand monde, il fallait tout de même parvenir à conserver un maximum de fonctions.


00C8000000053759-photo-shuttle-sv25.jpg

Shuttle et le FlexATX



Shuttle est un fabricant de cartes mère doté d'une certaine expérience même si ses produits sont jusqu'à présents restés plutôt discrets en France. Jusqu'à présent toutefois car le constructeur taiwanais est l'un des pionniers dans le domaines des ordinateurs miniatures avec l'exploitation d'un format PC presque inconnu de la plupart des utilisateurs : le FlexATX.

Après l'ATX et son petit frère le MicroATX, voici donc un format encore plus petit : le FlexATX. Même si dans les faits, cette évolution du MicroATX n'est pas vraiment nouvelle, il faut bien reconnaître que jusqu'à présent les fabricant n'y prêtaient pas vraiment d'attention. Pourtant les dimensions de cartes mère à cette norme ont de quoi intéresser les amateurs de petits espaces. Pensez donc : tout un PC dans seulement 22.9cm x 19.5cm ! Voici d'ailleurs un petit tableau pour vous donner les dimensions maximales respectant les différentes normes de PC :

018B000000053766-photo-normes-atx.jpg


Shuttle présente sa gamme



Le premier produit Shuttle respectant la norme FlexATX fut le SV24 rapidement suivi du SV25 doté de caractéristiques très proches. Ces deux modèles sont basés sur une carte mère aux dimensions tout simplement incroyables compte tenu du nombre de fonctions intégrées : ses 178m x 190mm intègrent une carte mère bien sûr, mais aussi une carte réseau 10/100, une carte graphique avec sortie TV, une carte son et un contrôleur FireWire !

0096000000053758-photo-shuttle-fv24.jpg
Destinés au Processeurs sur Socket 370 (avec support des Tualatin pour le SV25) ces mini-PC furent un peu handicapés par des performances relativement modestes et par un bruit plus important que prévu. Il connurent tout de même un rapide succès grâce à une conception impressionnante, un design très réussi et une compacité évidemment remarquable. Ces machines qui ne se destinent évidemment pas aux joueurs forcenés peuvent rendre d'innombrables services et ce succès poussa bien sûr Shuttle à renouveller l'expérience...

... Avec des modèles destinés à des processeurs plus puissants comme les Athlons / Duron (le Shuttle SS40G) et les Pentium 4 (Shuttle SS50). Ces deux produits conservent bien évidemment les caractéristiques de base des SV24 et SV25 mais présentent également de nombreuses améliorations afin qu'ils puissent toucher un plus large public. Les performances sont tirées vers le haut par ces processeurs nettement plus puissants, mais ce sont en fait tous les composants qui ont connu une cure de jouvence avec cette nouvelle gamme. Le SS40G se distingue par une présentation qui tranche avec les anciens produits (on aime ou on aime pas) alors que le Shuttle SS50 qui nous servira de base pour la suite de cet article est plus classique.


La concurrence s'organise



Si Shuttle fait véritablement figure de pionnier, de précurseur, il n'est toutefois pas seul à exploiter cette nouvelle tendance. D'autres constructeurs ont flairé la bonne affaire et ont emboîté le pas au tawainais. Les concurrents sont évidemment nombreux mais surtout très variés et ont donc des objectifs relativement différents. Alors que le japonais Soldam se contente de présenter des designs différents en se basant toujours sur des cartes mère Shuttle, on trouve avec Chyang Fun une entreprise capable de produire aussi bien des boîtiers que des cartes mère et qui la première a sorti un modèle doté d'un port AGP.

00E6000000053760-photo-soldam-phrase-2.jpg
00AF000000053761-photo-via-eden1500.jpg
00E6000000053762-photo-soldam-polo.jpg


Freetech avec ses futurs produits à base de i845G est au même niveau que Chyang Fun alors que VIA du fait de son envergure incomparable se démarque. Le géant du chipset voit en effet les choses en plus grand. Sa gamme de produits baptisée Eden commence à faire parler d'elle et VIA la décline selon différents besoins : dans une voiture, dans des tablettes graphiques ou encore au milieu d'un mini-PC. Nous aurons l'occasion de reparler de cette gamme toute particulière plus tard et attardons-nous pour le moment sur le Shuttle SS50 et la façon dont il se présente.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Les trottinettes électriques, plus polluantes que les transports en commun
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top