Athlon XP 2200+ (0.13 micron)

Vincent Ramarques
10 juin 2002 à 06h00
0

00FA000000052659-photo-athlon-xp.jpg
Face à la montée en fréquence des Processeurs Pentium 4 d'Intel, AMD a toujours réagi. C'est ainsi, que fut introduit en octobre dernier, l'Athlon XP. Un processeur Athlon amélioré au niveau de son architecture qui offre de meilleures performances et qui chauffe moins que son prédécesseur. AMD a également introduit avec ce processeur une stratégie pour contrer la politique d'Intel, qui attire de nombreux consommateur en annonçant haut et fort qu'il est le champion de la course aux Megahertz.

Cette stratégie repose sur le système du Performance-Rating, qui permet de comparer les processeurs AMD non plus au niveau de leurs fréquences, mais au niveau de leurs performances. Indirectement, cette technique nous permet également de les situer par rapport aux processeurs Intel Pentium 4.

Malgré le succès qu'a été l'Athlon XP, AMD se retrouve aujourd'hui dans une situation délicate. Son concurrent basé à Santa-Clara ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a introduit de nombreuses nouveautés dans son dernier produit : le Pentium 4. En effet, si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez que les premiers Pentium 4 ont été introduits avec des fréquences inférieures à 2 GHz avec une fréquence de bus fixée à 400 MHz, et que leur architecture gravée en 0.18 micron comprenait 256 Ko de cache L2.

Aujourd'hui ces spécifications ont complètement été chamboulées, ainsi les Pentium 4 atteignent désormais des fréquences supérieures à 2.5 GHz via l'utilisation d'une fréquence de bus de 533 MHz et possèdent désormais 512 Ko cache de niveau 2. Ces améliorations sont rendues possibles grâce à l'utilisation d'un procédé de fabrication en 0.13 micron.

Pendant ce temps AMD n'a introduit aucune nouveauté dans son Athlon XP et s'est juste contenté d'augmenter la fréquence de ses processeurs au fur et à mesure qu'Intel annonçait de nouveaux modèles de processeurs Pentium 4. Mais aujourd'hui l'architecture toujours basée autour d'une finesse de gravure de 0.18 micron accuse le coup, AMD ne peut en effet dépasser la barrière du 2100+ (fréquence réelle de 1.73 GHz) avec son processeur vedette.

Ayant atteint ses limites et bien décidé à ne pas se laisser faire, AMD a donc introduit aujourd'hui une version améliorée de son Athlon XP, que nous allons sans plus attendre décortiquer dans cet article.

On prend le même et on recommence ...

00F7000000053192-photo-athlon-xp-thoroughbred.jpg
Pour rappel, l'Athlon XP était basé jusqu'à lors sur le core (coeur du processeur) baptisé "Palomino", mais aujourd'hui le renouveau se nomme "Thoroughbred". Je vous rassure tout de suite, vous n'aurez pas à prononcer ce nom devant votre revendeur informatique, AMD a en effet décidé malgré tout, de conserver le nom officiel d'Athlon XP pour désigner cette nouvelle évolution.

Toutefois si AMD conserve ce nom officiel ce n'est pas que pour vous simplifier la vie, mais aussi parce que la liste des nouveautés introduites avec ce processeur basé sur le core "Thoroughbred" est bien maigre et qu'un changement de nom ne s'imposait donc pas. A dire vrai, l'Athlon XP "Thoroughbred" ne propose qu'une seule et unique nouveauté : des interconnexions gravées avec une finesse de gravure de 0.13 micron, alors que l'Athlon XP utilisait jusqu'à aujourd'hui une architecture gravée et basée autour du 0.18 micron.

L'utilisation d'un processus de fabrication 0.13 micron va permettre d'augmenter de façon significative la fréquence des processeurs Athlon XP. Les interconnexions du processeur étant gravées avec une précision bien plus accrue, la chaleur dégagée par ce concentré de Silicium sera bien moins élevée, et qui dit moins de chaleur, dit possibilité de monter en fréquence. C'est ainsi qu'AMD peut nous proposer dès le lancement de ce nouveau processeur une version 2200+, cadencée à la fréquence réelle de 1.8 GHz. Bien évidemment AMD ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin et il ne serait pas étonnant de voir débarquer dans quelques mois des modèles encore plus performants.

Hormis ce changement de finesse de gravure et cette augmentation de fréquence, il n'y a rien de nouveau. L'architecture 32 bits du processeur reste la même, cet Athlon XP "Thoroughbred" propose donc toujours un classique cache L1 de 128 Ko et un cache L2 de 256 Ko. On peut d'ailleurs regretter le fait que le passage aux 512 Ko pour le cache de second niveau ne soit prévu que pour le second semestre 2002 avec le lancement du core "Barton".

00FA000000050995-photo-amd-xp-0-13-micron-thoroughbred.jpg

Physiquement, le Thoroughbred comporte plus de composants et de ponts que le classique Athlon XP.


On peut également déplorer le fait que la fréquence de bus de 266 MHz soit restée d'actualité, alors qu'on espérerait plutôt l'arrivée d'un FSB 333 MHz pour coller parfaitement avec l'arrivée de la nouvelle mémoire DDR333.

Cependant l'utilisation de "l'ancienne" fréquence de bus de 266 MHz n'est pas un mal en soi. En effet, cela présente l'avantage de pouvoir utiliser ce nouveau processeur 0.13 micron sur n'importe quelle carte mère Socket A qui était déjà compatible avec l'Athlon XP, moyennant une petite mise à jour du BIOS, que vous trouverez sans aucun doute dans notre rubrique pilote.

00F8000000053193-photo-athlon-xp-thoroughbred-vue-arri-re.jpg
On peut d'ailleurs à cette occasion saluer AMD sur ce point. Depuis l'arrivée du premier processeur Athlon au format Socket A (nom du core : Thunderbird) beaucoup d'utilisateurs n'auront pas eu à changer de carte mère pour basculer vers des processeurs Athlon XP 0.18 ou 0.13 micron. Même si aujourd'hui on considère qu'il est préférable d'utiliser une carte mère DDR avec ces processeurs dernière génération.

A titre de comparaison chez Intel, ces derniers temps, tout n'a pas été aussi paisible. Ainsi, les premiers utilisateurs de Pentium 4 auront été dans la nécessité de changer leur carte mère pour exploiter les derniers modèles de Pentium 4, ceci étant en relation directe au changement du format du Socket (passage du Socket 423 au Socket 478) et à l'introduction récente d'une nouvelle fréquence de bus (passage du 400 MHz au 533 MHz).

Voilà donc tout ce qu'on pouvait dire sur cette nouvelle version de l'Athlon XP, passons maintenant à la phase pratique afin de savoir ce que ce nouvel Athlon XP 2200+ gravé en 0.13 micron à vraiment dans le ventre.
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top