Athlon XP 2200+ (0.13 micron)

10 juin 2002 à 06h00
0

00FA000000052659-photo-athlon-xp.jpg
Face à la montée en fréquence des Processeurs Pentium 4 d'Intel, AMD a toujours réagi. C'est ainsi, que fut introduit en octobre dernier, l'Athlon XP. Un processeur Athlon amélioré au niveau de son architecture qui offre de meilleures performances et qui chauffe moins que son prédécesseur. AMD a également introduit avec ce processeur une stratégie pour contrer la politique d'Intel, qui attire de nombreux consommateur en annonçant haut et fort qu'il est le champion de la course aux Megahertz.

Cette stratégie repose sur le système du Performance-Rating, qui permet de comparer les processeurs AMD non plus au niveau de leurs fréquences, mais au niveau de leurs performances. Indirectement, cette technique nous permet également de les situer par rapport aux processeurs Intel Pentium 4.

Malgré le succès qu'a été l'Athlon XP, AMD se retrouve aujourd'hui dans une situation délicate. Son concurrent basé à Santa-Clara ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a introduit de nombreuses nouveautés dans son dernier produit : le Pentium 4. En effet, si vous avez bonne mémoire, vous vous souviendrez que les premiers Pentium 4 ont été introduits avec des fréquences inférieures à 2 GHz avec une fréquence de bus fixée à 400 MHz, et que leur architecture gravée en 0.18 micron comprenait 256 Ko de cache L2.

Aujourd'hui ces spécifications ont complètement été chamboulées, ainsi les Pentium 4 atteignent désormais des fréquences supérieures à 2.5 GHz via l'utilisation d'une fréquence de bus de 533 MHz et possèdent désormais 512 Ko cache de niveau 2. Ces améliorations sont rendues possibles grâce à l'utilisation d'un procédé de fabrication en 0.13 micron.

Pendant ce temps AMD n'a introduit aucune nouveauté dans son Athlon XP et s'est juste contenté d'augmenter la fréquence de ses processeurs au fur et à mesure qu'Intel annonçait de nouveaux modèles de processeurs Pentium 4. Mais aujourd'hui l'architecture toujours basée autour d'une finesse de gravure de 0.18 micron accuse le coup, AMD ne peut en effet dépasser la barrière du 2100+ (fréquence réelle de 1.73 GHz) avec son processeur vedette.

Ayant atteint ses limites et bien décidé à ne pas se laisser faire, AMD a donc introduit aujourd'hui une version améliorée de son Athlon XP, que nous allons sans plus attendre décortiquer dans cet article.

On prend le même et on recommence ...

00F7000000053192-photo-athlon-xp-thoroughbred.jpg
Pour rappel, l'Athlon XP était basé jusqu'à lors sur le core (coeur du processeur) baptisé "Palomino", mais aujourd'hui le renouveau se nomme "Thoroughbred". Je vous rassure tout de suite, vous n'aurez pas à prononcer ce nom devant votre revendeur informatique, AMD a en effet décidé malgré tout, de conserver le nom officiel d'Athlon XP pour désigner cette nouvelle évolution.

Toutefois si AMD conserve ce nom officiel ce n'est pas que pour vous simplifier la vie, mais aussi parce que la liste des nouveautés introduites avec ce processeur basé sur le core "Thoroughbred" est bien maigre et qu'un changement de nom ne s'imposait donc pas. A dire vrai, l'Athlon XP "Thoroughbred" ne propose qu'une seule et unique nouveauté : des interconnexions gravées avec une finesse de gravure de 0.13 micron, alors que l'Athlon XP utilisait jusqu'à aujourd'hui une architecture gravée et basée autour du 0.18 micron.

L'utilisation d'un processus de fabrication 0.13 micron va permettre d'augmenter de façon significative la fréquence des processeurs Athlon XP. Les interconnexions du processeur étant gravées avec une précision bien plus accrue, la chaleur dégagée par ce concentré de Silicium sera bien moins élevée, et qui dit moins de chaleur, dit possibilité de monter en fréquence. C'est ainsi qu'AMD peut nous proposer dès le lancement de ce nouveau processeur une version 2200+, cadencée à la fréquence réelle de 1.8 GHz. Bien évidemment AMD ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin et il ne serait pas étonnant de voir débarquer dans quelques mois des modèles encore plus performants.

Hormis ce changement de finesse de gravure et cette augmentation de fréquence, il n'y a rien de nouveau. L'architecture 32 bits du processeur reste la même, cet Athlon XP "Thoroughbred" propose donc toujours un classique cache L1 de 128 Ko et un cache L2 de 256 Ko. On peut d'ailleurs regretter le fait que le passage aux 512 Ko pour le cache de second niveau ne soit prévu que pour le second semestre 2002 avec le lancement du core "Barton".

00FA000000050995-photo-amd-xp-0-13-micron-thoroughbred.jpg

Physiquement, le Thoroughbred comporte plus de composants et de ponts que le classique Athlon XP.


On peut également déplorer le fait que la fréquence de bus de 266 MHz soit restée d'actualité, alors qu'on espérerait plutôt l'arrivée d'un FSB 333 MHz pour coller parfaitement avec l'arrivée de la nouvelle mémoire DDR333.

Cependant l'utilisation de "l'ancienne" fréquence de bus de 266 MHz n'est pas un mal en soi. En effet, cela présente l'avantage de pouvoir utiliser ce nouveau processeur 0.13 micron sur n'importe quelle carte mère Socket A qui était déjà compatible avec l'Athlon XP, moyennant une petite mise à jour du BIOS, que vous trouverez sans aucun doute dans notre rubrique pilote.

00F8000000053193-photo-athlon-xp-thoroughbred-vue-arri-re.jpg
On peut d'ailleurs à cette occasion saluer AMD sur ce point. Depuis l'arrivée du premier processeur Athlon au format Socket A (nom du core : Thunderbird) beaucoup d'utilisateurs n'auront pas eu à changer de carte mère pour basculer vers des processeurs Athlon XP 0.18 ou 0.13 micron. Même si aujourd'hui on considère qu'il est préférable d'utiliser une carte mère DDR avec ces processeurs dernière génération.

A titre de comparaison chez Intel, ces derniers temps, tout n'a pas été aussi paisible. Ainsi, les premiers utilisateurs de Pentium 4 auront été dans la nécessité de changer leur carte mère pour exploiter les derniers modèles de Pentium 4, ceci étant en relation directe au changement du format du Socket (passage du Socket 423 au Socket 478) et à l'introduction récente d'une nouvelle fréquence de bus (passage du 400 MHz au 533 MHz).

Voilà donc tout ce qu'on pouvait dire sur cette nouvelle version de l'Athlon XP, passons maintenant à la phase pratique afin de savoir ce que ce nouvel Athlon XP 2200+ gravé en 0.13 micron à vraiment dans le ventre.

Les performances

00FA000000053201-photo-athlon-xp-thoroughbred-core.jpg
Avant de discuter performances nous allons bien sûr évoquer les différentes configurations que nous avons utilisé pour faire ce test, voici donc sans plus attendre la composition des différentes machines utilisées :

Configuration AMD :

- Carte mère Gigabyte VIA KT333 (VIA 4 en 1 4.38)
- Processeur AMD Athlon XP 0.13 micron 2200+
- Mémoire DDR333 CAS 2.5
- Carte graphique GeForce3 Ti 500 (Detonator 28.32)
- Disque dur 60GXP ? 40 Go

Les Processeurs Athlon XP et Athlon XP 0.13 micron étant strictement identiques au niveau de leur architecture, ces derniers offrent les mêmes performances à fréquence égale. C'est pourquoi nous avons décidé d'écarter l'Athlon XP classique de nos benchmarks.

Configuration Intel :

- Carte mère Abit BG7 (i845G en mode DDR333)
- Processeurs Intel Pentium 4 2200 MHz et 2533 MHz
- Mémoire DDR333 CAS 2.5
- Carte graphique GeForce3 Ti 500 (Detonator 28.32)
- Disque dur IBM 60GXP ? 40 Go

Au niveau logiciels, nous avons décidé de porte notre choix sur les benchmarks 3D des jeux Quake III et Comanche 4, ainsi que sur l'incontournable 3Dmark 2001. Les performances processeur pures ont été mesurées avec les benchmarks CPUMark et Sandra 2002, pour finir nous avons également mesuré les performances multimédias de ces processeurs avec des encodages de vidéo au format DivX 5 et d'un album complet en MP3.

021E000000053195-photo-athlon-xp-thoroughbred-cpumark.jpg

Commençons comme à l'accoutumé par le classique benchmark CPUMark, grâce auquel on peut voir que l'Athlon XP 2200+ n'a aucun mal à concurrencer ses rivaux, parmi lesquels figure la dernière star du géant de Santa-Clara, le Pentium 4 2.53 GHz.

0208000000053196-photo-athlon-xp-thoroughbred-sandra-2002-cpu.jpg

L'excellent score de l'Athlon XP 2200+ obtenu sous CPUMark est ici confirmé par un benchmark similaire, Sandra 2002 (module CPU). On peut toutefois voir avec ce benchmark que le dernier processeur d'AMD domine aussi bien sur des d'entiers, que sur des calculs à virgule flottante.

021C000000053197-photo-athlon-xp-thoroughbred-sandra-2002-multimedia.jpg

La donne change cependant dès lors que l'on simule l'utilisation d'applications dites " multimédia ". Ainsi, l'Athlon XP 2200+ dans ce module de Sandra 2002 n'arrive plus en tête puisque le processeur d'Intel cadencé à la fréquence record 2.53 GHz à repris le haut du pavé. On ne peut toutefois pas blâmer AMD à ce niveau puisque l'Athlon XP 2200+ arrive malgré tout à rester au-dessus du Pentium 4 2.2 GHz.

020C000000053198-photo-athlon-xp-thoroughbred-quake-iii-et-3dmark-2001.jpg

Sous Quake III, grâce à leur cache de second niveau de 512 Ko et à leur bande passante processeur plus élevée, les processeurs Pentium 4 n'ont aucun mal à distancer le dernier bébé d'AMD, les performances obtenues avec le jeu d'IdSoftware étant directement liées aux spécifications citées précédemment.

D'ailleurs Quake III semble être une exception puisque comme on peut le voir, la situation n'est pas la même sous 3Dmark 2001, où l'Athlon XP 2200+ prend le dessus sur le Pentium 4 2.2 GHz. Malheureusement, qui dit Quake III, dit aussi une dizaine d'autres jeux basés sur le même moteur 3D, il est donc assez regrettable pour AMD que son processeur ne puisse pas remplir sa mission dans ce benchmark.

021A000000053199-photo-athlon-xp-thoroughbred-comanche-4.jpg

Dans un autre jeu Direct3D, très lourd comme Comanche 4, l'Athlon XP fait à peu de choses près jeu égal avec le Pentium 4 2.2 GHz, qui a forcément repris du poil de la bête avec ses 512 Ko de cache L2 et son bus de 533 MHz.

De son coté le Pentium4 2.53 GHz distance facilement ses concurrents, ses 333 ou ses 733 MHz par rapport au modèle 2.2 GHz ou à l'Athlon XP 2200+ font visiblement la différence.

021C000000053200-photo-athlon-xp-thoroughbred-encodage-divx5-et-mp3.jpg

00F5000000052293-photo-divx-5-0.jpg
Pour évaluer les performances multimédias de l'ensemble de ces processeurs en pratique, nous avons décidé de chronométrer le temps (plus le résultat est faible, mieux c'est) mis par ces derniers pour encoder au format DivX 5.02 une vidéo de 4 minutes 17 (options : 2 pass, psychovisual mode normal, audio MP3 56kbps 22050 Hz) et un album de 77 minutes 30 au format MP3 128 Kbps avec l'encodeur GoGo.

Comme avec les benchs 3D précédents, l'Athlon XP 2200+ fait presque jeu égal avec le Pentium 4 2.2GHz d'Intel pour ce qui est de l'encodage audio au format MP3. Au niveau de la vidéo, le processeur d'AMD se comporte nettement mieux puisqu'il devance aisément cette fois-ci son princiapal concurrent, le Pentium4 2.2 GHz, sans pour autant remettre en cause les performances du modèle 2.53 GHz.

Ce très bon résultat obtenu pour l'Athlon XP 2200+ pour l'encodage vidéo est en relation directe avec la disponibilité de la version 5.0 du célèbre codec DivX. En effet, DivX NetWorks a travaillé directement avec AMD pour mettre au point et pour optimiser cette nouvelle version pour les processeurs Athlon XP. Malheureusement, il n'est ici question que d'un codec et les applications n'ont pas toutes été développées dans ce sens.

Overclocking :

00FB000000053202-photo-athlon-xp-thoroughbred-vue-plongeante.jpg
Comme nous l'avons dit auparavant, l'utilisation d'une finesse de gravure de 0.13 micron permet de réduire de façon significative la chaleur dégagée par le processeur, et qui dit moins de chaleur dit forcément performances pour l'overclocking améliorées.

Nous n'avons donc pas hésité à overclocker notre premier modèle de test d'Athlon XP 2200+ 0.13 micron, qui je le rappelle est cadencé à la fréquence réelle de 1.8 GHz et qui utilise donc un coefficient multiplicateur de 13.5 (13.5x133). Pour procéder à cet overclocking nous avons été dans l'obligation d'augmenter la fréquence de bus, notre carte de test Gigabyte ne proposant pas de coefficient multiplicateur supérieur à 13.5. Toutefois il est important de noter que notre processeur de test possédait des ponts L1 fermés, en sera-t-il de même pour les modèles destinés à la commercialisation ? Rien n'est moins sûr.

En pratique, avec un classique ventilateur Aqua Taisol 690 nous n'avons pu atteindre que la fréquence de 1971 MHz (13.5x146) avec un voltage de 1.815V contre 1.65V à l'origine. Ce résultat peut paraître assez décevant mais avec d'autres Processeurs et un système de refroidissement plus conséquent, certains de nos confrères étrangers ont pu dépasser la barrière des 2 GHz. On peut également imaginer qu'une fois que la finesse de gravure 0.13 micron sera réellement maîtrisée, il sera possible de proposer des Athlon XP 0.13 micron cadencés à 2 GHz.

00AB000000053203-photo-athlon-xp-thoroughbred-ponts-l1.jpg

Mais quoi qu'il en soit, on mise surtout les modèles 0,13 micron 1700+ (1467 MHz - 1.50V) ,1800+ (1533 MHz - 1.50V), 1900+ (1600 MHz - 1.50V), 2000+ (1667 MHz - 1.60V) et 2100+ (1733 MHZ - 1.60V) qui devraient être proposés à des prix très attractifs et qui devraient être des vraies bombes pour l'overclocking.

00FA000000053204-photo-athlon-xp-thoroughbred.jpg

Un core plus petit et qui chauffe moins !


Pour finir sachez qu'au niveau température l'Athlon XP 2200+ (cadencé à 1.8 GHz) dégageait environ +54°C, à titre de comparaison la température relevée sur notre processeur XP 1800+ 0.18 micron (fréquence réelle de 1.53GHz voltage 1.75V contre 1.65V pour l'Athlon XP2200+) s'élevait quant à elle à +53°C et ce avec le même système de refroidissement.

Conclusion :

0100000000053205-photo-athlon-xp-thoroughbred-show-conclusion.jpg
Comme nous avons pu le voir tout au long de cet article, les nouveautés offertes par ce nouvel Athlon XP ne se bousculent pas au portillons. Le seul passage à la technologie 0.13 micron devrait permettre à AMD de continuer à proposer des processeurs au rapport performances/prix imbattable surtout si on les compare aux tarifs exhorbitants des derniers Pentium 4. D'autant plus que les modèles de premier choix de ces Athlon XP 0.13 micron devraient faire le bonheur des amoureux de l'overclocking et des possesseurs « d'anciennes » cartes Socket A (le modèle 2200+ étant pour l'instant trop cher, 241$ pièce soit un peu plus de 255€ HT).

Toutefois le créateur du processeur Athlon doit rester sur ses gardes, les futures évolutions du processeurs Pentium 4 prévues par Intel et l'arrivée de la mémoire DDR400 et DDR-II pourraient fausser le Performance-Rating utilisé aujourd'hui par les Athlon XP. Reste à espérer qu'AMD sera capable de proposer rapidement son processeur basé sur le core Barton (Athlon XP avec 512 Ko de cache L2 avec une possible fréquence de bus de 333 MHz) pour faire face à l'offensive future avant de rentrer dans l'ère des processeurs 64-bits Opteron.


Athlon XP 0.13 micron

6

Les plus

  • Rapport performances prix
  • Overclocking pour les modèles < au 2200+
  • Compatibilité très large avec les Socket A

Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Toujours pas de modèle 2 GHz

Note globale8

Prix8

Overclocking7

Performances8

Modifié le 18/09/2018 à 11h59
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page