Sound Blaster Extigy

0
00D2000000052718-photo-creative-extigy-une-jolie-petite-bo-te.jpg
Avec un design que ne renierait pas les amateurs de matériel Hi-Fi et des spécificités dignes d'une Audigy, la Sound Blaster Extigy est une solution audio tout ce qu'il y a de plus innovante. Creative Labs a créé une jolie petite boîte noire que l'on peut relier au PC via l'interface USB mais qui peut également fonctionner indépendamment de tout ordinateur pour satisfaire d'autres besoins... Un produit pas évident à cerner.

A la base, l'Extigy se présente comme une "vulgaire" carte son sur port USB. Une carte son exploitant des technologies finalement assez proche de la dernière création du fabricant de Singapour : l'Audigy. Des caractéristiques tout à fait similaires, à peu de choses près les mêmes connexions, seul le port IEEE1394 semble au premier coup d'oeil devoir faire défaut... Etant donné le débit de l'interface USB (1.5Mo/s.), on le comprend fort bien !


0064000000052716-photo-creative-extigy-ca-marche-aussi-la-verticale.jpg

Un boîtier fort élégant

Avant d'attaquer plus précisément les caractéristiques techniques de la bête arrêtons nous quelques instants sur l'aspect extérieur. Creative a en effet choisi de positionner son produit comme une solution d'appoint destinée à des publics assez variés : PC de bureau, salon Hi-Fi, ordinateur portable. Cette diversité nécessitait évidemment un design discret et plus réussi que nos habituels composants pour PC.

00C8000000052715-photo-creative-extigy-l-ensemble-du-package.jpg
Le boîtier plat et assez large de l'Extigy est, de ce point de vue là, tout à fait remarquable. Le mélange de noir et de gris métallisé lui apporte un petit quelque chose d'original en conservant le côté très classe que l'on attend d'un produit "Hi-Fi". L'objet, finalement très léger, inspire vraiment confiance tant la qualité semble au rendez-vous... C'est beau, c'est propre et c'est exactement ce que nous demandons !

Le carton de l'Extigy contient en plus du boîtier principal, une télécommande très proche de celle qui équipe les Audigy Platinum et Platinum eX, deux piles pour la faire fonctionner sans plus attendre, deux CDs de démos et pilotes et un transformateur. Il est d'ailleurs regrettable que Creative n'ait pas intégrée cette alimentation au boîtier car si ce genre d'appendice est habituel en informatique, il s'intègre beaucoup moins bien à une belle installation de salon. D'après Creative, le port USB n'aurait pour sa part pas pu fournir assez de puissance.
003E000000052710-photo-sound-blaster.jpg
Creative fait parti de ces noms qui ont révolutionné le monde du PC. Le constructeur s'est fait connaître au début des années 90 avec le développement de la gamme de carte son la plus répandue : la gamme Sound Blaster. Véritable standard de fait, les Sound Blaster ont su évoluer avec le temps et suivre la progression générale des PC en intégrant la 3D, les caissons de basses et le son multicanal.

Alors forcément lorsqu'on voit pour la première fois cet Extigy on ne peut s'empêcher de penser à une carte son externe. Le fait qu'elle se branche sur un port USB et qu'elle intègre nombre des fonctions de l'Audigy ne font que renforcer cette première impression. D'ailleurs, Creative l'intègre bien à sa gamme Sound Blaster.


Parenté avec l'Audigy ?

Les arguments techniques avancés par Creative pour présenter ce nouveau produit, font inévitablement revenir un mot dans notre esprit : Audigy. En effet, pour l'Extigy on nous parle de support son 24 bits / 96 kHz et d'effets 3D novateurs grâce à l'EAX Advanced HD... Comme cela avait déjà été le cas pour le lancement de l'Audigy.

00C8000000052720-photo-creative-ca0181-dct.jpg
Précisons toutefois les choses afin que la confusion ne puisse s'installer et commençons déjà par rectifier certaines imprécisions dues au marketing de Creative. Cela avait déjà été le cas pour la série des Audigy et c'est encore vrai aujourd'hui : les produits Creative ne permettent pas de véritablement travailler le son sur 24 bits / 96 kHz au contraire de certains produits Terratec. Ces spécifications ne concerne que les entrées et les sorties des périphériques de la marque, en interne le son est aussitôt convertit en 16 bits / 48 kHz.

Pouvoir exploiter une meilleure source est toujours intéressant mais on regrette tout de même que les choses ne soient plus clairement expliquées à l'acheteur potentiel. De la même manière, l'EAX Advanced HD n'est que partiellement accessible via l'Extigy. Le processeur embarqué n'est pas le même que sur l'Audigy (pour des raisons de coûts) et n'a pas la puissance suffisante pour ce futur standard. Les premiers jeux exploitant ces fonctions spécifiques ne pourront donc tourner "qu'en" EAX2.0 avec l'Extigy.

Si on regarde l'Extigy de plus près, on se rend finalement compte qu'il s'agit d'un périphérique beaucoup plus proche du décodeur intégré aux kits d'enceintes DTT3500 ou Inspire 5700 que d'une "Audigy Externe". Les composants ne sont d'ailleurs pas ceux de l'Audigy et plusieurs fonctions de cette dernières ne peuvent de ce fait pas être présentes.


0082000000052706-photo-zoran-zr38601.jpg

Aperçu technique

Si l'on met de côté les "relatifs" 24 bits / 96 KHz et EAX Advanced HD, l'Extigy présente tout de même de nombreuses caractéristiques très intéressantes. En premier lieu, on peut citer sa compatibilité avec la plupart des standards 3D actuels. Le format de Creative est présent dans ses deux premières versions (EAX 1.0 et 2.0), alors que l'A3D 1.0 et DirectSound 3D complètent le tout.

Le décodage interne du Dolby Digital est de la partie puisqu'une puce particulière n'est dévolue à cette tâche. Il s'agit d'un classique composant de marque Zoran : le ZR38601. A noter que c'est une variante de cette puce (le ZR38650) qui équipe le décodeur des Inspire 5700. Pour faire simple, disons que cette puce permet à Creative d'offrir le décodage des sons AC-3 et MPEG ainsi que le support du SPDIF.

01AF000000052719-photo-creative-extigy-les-caract-ristiques.jpg

Les amateurs de musique MIDI en seront pour leur frais s'ils comptent se satisfaire de l'Extigy. Creative ne place pas son dernier produit au même niveau que l'Audigy dans ce domaine et les traditionnelles soundfonts ne sont pas officiellement exploitables. Il n'y a de ce fait aucun programme dédié dans le carton de l'Extigy. Il reste toutefois possible de trouver des programmes tiers en ayant bien à l'esprit que l'Extigy ne pourra égaler la qualité d'une Audigy dans ce domaine.

L'équivalent d'un Live Drive

Les Cartes sons Creative les plus luxueuses ont depuis quelques temps déjà, pu profiter d'un accessoire très pratique avec le Live Drive. Cet appareil externe ou interne (il occupe alors un emplacement 5"1/4 du PC), permet d'avoir plus à porter de main la plupart des connecteurs utiles évitant du même coup les séances de spéléologie derrière le PC à chaque enregistrement.

Grâce à son fonctionnement entièrement externe et à sa petite taille, l'Extigy remplit plus ou moins ce rôle. Du fait de son design et malgré des dimensions tout de même plus importante, l'Extigy répartit ses connecteurs sur ces deux façades : avant et arrière. Il faudra donc selon les besoins manipuler la bête pour profiter des prises adéquates.

0276000000052707-photo-creative-extigy-face-arri-re.jpg

En face arrière on retrouve tout naturellement les connecteurs les moins enclins au changement. De droite à gauche on peut donc observer : la prise d'alimentation, le connecteur USB, les ports MIDI in et MIDI out puis enfin la série de prises dédiées au branchement des enceintes. Tout d'abord l'entrée SPDIF, puis la sortie digitale et enfin les trois connecteurs analogique dévolus respectivement aux enceintes avants, arrières et voie centrale / caisson de basses.

0276000000052708-photo-creative-extigy-face-avant.jpg

En face avant, ce sont donc des connecteurs plus volontiers dédiés aux enregistrements que l'on pourra remarquer. On trouve aussi les différents boutons de réglages et les LEDs de fonctionnement. En commençant par la droite, c'est le port infrarouge que l'on observera le premier. Ensuite se trouvent le bouton de mise sous tension, celui d'activation du CMSS (système Creative d'émulation de son multicanal) et les potentiomètres de réglages du volume général et de l'entrée micro. Suivent enfin, la sortie casque, l'entrée micro, l'entrée ligne et les connecteurs optiques (entrée et sortie) protégés par le capuchon de rigueur.


Une petite télécommande

Contrôler ce petit appareil se fait classiquement à l'aide du PC et des logiciels fournis par Creative. Il en existe cependant un qui permet de simplifier encore tout cela : le Creative Remote Controller qui offre comme son nom l'indique la possibilité d'exploiter la télécommande fournit avec l'Extigy. Les habitués des produits Creative auront d'ailleurs remarqué que la télécommande et le logiciel ressemblent comme deux gouttes d'eau à ceux fournit avec les cartes sons de la marque.

01F4000000052721-photo-creative-extigy-la-t-l-commande.jpg

Cette ressemblance quasi-parfaite entraînera donc les mêmes critiques et les mêmes louanges qui sont faites depuis quelques temps déjà aux télécommandes Creative. Petite et ergonomique, ce n'est pas l'appareil en lui-même qui doit être pointé du doigt et seuls ses boutons un peu mous pourraient en indisposer certains. En revanche le logiciel qui sert à la piloter est relativement mal fait et dispose de bien peu d'options.

Il ne fonctionne pas avec un très grand nombre de logiciels et s'il est toujours possible de le paramétrer, les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances. Sachez enfin que certains programmes et en particulier certains jeux, auront toutes les peines du monde à tourner convenablement lorsque ce programme tourne en tâche de fond.

Malgré tout l'intégration d'un tel périphérique dans une solution relativement bon marché est un plus qui rendra de nombreux services... On aurait simplement aimé que Creative peaufine davantage cette partie logicielle.


0076000000052711-photo-creative-extigy-un-p-riph-rique-conciliant.jpg

Installation tout en souplesse

Les périphériques USB jouissent d'une bonne réputation. Les plus récents s'installent sans aucun problème et nos Windows se débrouillent plutôt de leurs pilotes. Le plug & play si souvent promis a enfin trouver de quoi s'exprimer convenablement et permettait donc d'aborder l'installation de l'Extigy avec une grande confiance.

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on n'est pas déçu ! Rien à dire du point de vue de la reconnaissance du périphérique sous Windows XP ou Windows 98SE. Les pilotes s'installent sans qu'aucun problème ne fasse surface et mieux encore sachez que l'Extigy a parfaitement cohabité et ce du premier coup avec la carte son PCI déjà présente dans mes PC... Il est vrai une Creative. Le mode même de fonctionnement de l'Extigy ne laisse cependant aucun doute possible : cela ne devrait poser de problème avec aucune carte son. L'Extigy apparaît simplement comme un second périphérique de restitution ou d'enregistrement du son qu'il faut bien sûr activer comme "périphérique par défaut" pour en exploiter les caractéristiques.

En plus des pilotes nécessaire au fonctionnement du bébé, Creative livre sa traditionnelle série de logiciels. Toujours aussi simple à installer, cette suite comporte entre autres un programme de lecture audio (le Creative Playcenter), des logiciels d'enregistrement et de traitement du son (Wave Editor, Recorder, MiniDisc Center), le programme en charge de la télécommande, l'AudioMixer (table de mixage et gestion des enceintes) et quelques démonstrations.

009D000000052712-photo-creative-extigy-playcenter.jpg
00DC000000052713-photo-creative-extigy-audio-mixer.jpg
00C9000000052714-photo-creative-extigy-remotecenter.jpg

Enfin sachez que si l'Extigy ne supporte pas complètement l'EAX Advanced HD, elle permet tout de même de tirer partie de certaines fonctions de ce futur (?) standard. L'Audio Clean Up nettoie les petits bruits parasites des anciens enregistrements. L'Audio Effects joue davantage le rôle de clown avec la création d'effets de résonance. Time Scaling permet d'accélérer ou de ralentir la lecture de sons sans les altérer. Enfin DREAM (pour Dynamic Repositioning of Enhanced Audio and Music) est là pour recréer des ambiances "discothèques" lors de la lecture de sons.

Protocole de test

Bien que l'objectif affiché de Creative ne soit absolument pas de concurrencer les cartes son PCI, il nous fallait tout de même mettre en évidence et de manière claire les performances auxquelles il fallait s'attendre si l'Extigy était utilisée comme telle... C'est à dire comme périphérique de restitution audio dans les jeux par exemple.

00C8000000051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Nous lui avons donc fait subir notre habituelle palette de tests afin de déterminer l'occupation processeur qu'entraînait l'utilisation du port USB et son éventuelle influence sur deux titres bien connus de tous : Quake3 Arena et Half Life. Ce dernier nous aura permis de vérifier du même coup l'impact de l'activation du standard 3D EAX sur le nombre d'images par seconde.

La configuration de test n'a pas changé depuis les récents tests des Sound Blaster Audigy, Terratec DMX6Fire et Terratec SixPack 5.1+ vous permettant donc une relative comparaison des résultats... La voici en détail:
- Asus A7M266
- Athlon 1.33GHz
- 256Mo de mémoire DDR CAS2.5
- Disque dur 60GXP 40Go
- Windows XP

Enfin les divers test d'écoute (DVD, CD Audio, MP3 à différents bitrates...) ont été réalisés à l'aide d'ensembles d'enceintes variés : Cambridge Soundworks MegaWorks 510D, Altec Lansing 641, Creative FPS1000...

Taux d'occupation et jeux

0230000000052703-photo-creative-extigy-ziff-davis-audio-winbench.jpg

Notre premier outil de mesure est l'impitoyable Ziff Davis AudioMark qui met sans cérémonie en évidence les lacunes attendues de l'Extigy. Comme nous l'avons dit, son cheval de bataille n'est assurément pas les performances pures, au moins en matière d'occupation processeur... Interface USB oblige. Il n'en demeure pas moins que l'écart relevé par le programme de Ziff Davis est on ne peut plus démonstratif.

Quelle que soit le mode choisit, l'occupation processeur de l'Extigy est très largement supérieure à ce que proposent les Cartes sons PCI les plus utilisées et cela quelle que soit leur marque. Nous n'avons fait figurer que l'Audigy sur le graphique mais il en va plus ou moins de même avec les produits Terratec ou les cartes Hercules par exemple.

0230000000052704-photo-creative-extigy-quake3-arena-et-half-life.jpg

L'utilisation de nos jeux de prédilection vient confirmer ce que les Ziff Davis avaient clairement mis en évidence. Les performances restent bien sûr tout à fait acceptables avec les deux jeux que nous avons choisis, mais l'utilisation de l'interface USB provoque une baisse visible des performances. Baisse qui n'empêchera pas de jouer même aux titres les plus récents mais qu'il faut bien avoir à l'esprit avant de se lancer.

Il est toutefois à noter que l'activation de l'EAX sous Half Life n'entraîne pas de perte supplémentaire de performance. Dans le cas de l'Audigy on ne s'attendait pas à moins, mais en ce qui concerne l'Extigy c'est plutôt une bonne surprise.


0078000000048197-photo-dolby-digital-logo.jpg

Qualité d'écoute

Creative voit, entre autres, son Extigy comme une solution tout à fait convaincante pour le décodage du Dolby Digital : un décodeur bon marché mais sans faire de concessions sur la qualité de transcription du son. De ce côté-ci, il n'y a clairement pas de soucis à se faire, l'Extigy est sur son terrain et devrait satisfaire même des utilisateurs exigeants.

Le décodage du Dolby Digital permet à l'Extigy de s'exprimer pleinement et pour notre test, Creative nous avait fait parvenir un ensemble d'enceintes parfaitement adapté à cet usage : le MegaWorks 510D. Une fois les satellites correctement positionnés, la spatialisation du son fait des miracles et les films prennent une toute autre dimension. Quelques essais avec des titres aussi réputés que Le Pacte Des Loups ou Twister devraient suffire pour convaincre les plus réfractaires à ce genre d'installation... Grandiose !

01F4000000052717-photo-le-pacte-des-loups.jpg

L'Extigy peut très simplement être associée à une platine DVD de salon pour une installation home-cinema relativement peu coûteuse. Il faudra rajouter un amplificateur, mais vous aurez alors un équipement supérieur à bon nombre d'installations traditionnelles et du fait du décodage Dolby "hardware", une solution sans équivalent dans le monde du PC.

Même sans parler de home-cinema (après tout, on peut vivre sans !), l'Extigy impressionne par sa qualité de restitution du son. Il faudra là encore de bonnes enceintes pour en profiter, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Vous pourriez même être amené à redécouvrir carrément certains de vos morceaux favoris... Rien que ça !

0064000000052716-photo-creative-extigy-ca-marche-aussi-la-verticale.jpg

Une cible un peu floue ?

Creative signe avec l'Extigy un produit de grande qualité et doté d'un design des plus agréable. Les couleurs choisies sont très sobres et se marient avec la plupart des installations tandis que les performances générales sont au rendez-vous avec une connectique très complète, de nombreux réglages et une qualité sonore tout à fait excellente. Pour ne rien gâcher, le confort d'utilisation est lui aussi pratiquement parfait, puisque seul le logiciel de la télécommande présente quelques défauts.

En revanche, il faut bien reconnaître que l'on a quelques difficultés à cerner précisément l'objectif poursuivit par Creative avec l'Extigy. Nous l'avons déjà remarqué avec les tests, elle ne peut prétendre remplacer une carte son PCI comme une Audigy et ce n'est clairement pas son rôle. Reste alors la possibilité dans faire une solution sonore haut de gamme pour les possesseurs de portables puissants... Avouons que c'est un marché très limité.

L'Extigy semble donc plutôt destinée à servir de décodeur Dolby Digital d'accompagnement et pourra être employé avec un lecteur DVD, une console de jeux nouvelle génération ou bien un de ces mini PC qui commencent à fleurir un peu partout. Son esthétique ne jurera pas dans le salon et son rapport qualité / prix n'a absolument aucun équivalent sur le marché.

01A6000000052723-photo-creative-extigy-plus-et-moins.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Extigy en test sur Clubic.com
Western Digital élargit son offre à 8Mo de cache
Un chipset Intel i845GL Light ?
Baisse de prix chez Intel
Pierre Lescure quitte Canal + poussé par Jean-Marie Messier, lui même menacé !
Jacques MONTIBERT : «Critical Path est spécialiste de la messagerie collaborative»
Participation record au dialogue par SMS avec Jean-Marie Le Pen
Aspaway et KDP informatique forment un partenariat dans le CRM
Boursipoly assure la gestion des jeux de France Télévison Interactive
Nokia récompense les meilleures applications Symbian
Haut de page