Rayman M

Par
Le 21 janvier 2002
 0
0078000000051726-photo-rayman-tarzan.jpg
Revoilà Rayman@jvfr, la mascotte d'Ubi Soft, dans de nouvelles aventures. Le petit bonhomme aux mèches blondes sans bras et sans jambes nous revient dans une version multijoueurs. Oui, le M de Rayman M veut dire multijoueurs...


M comme Multijoueurs


Exit donc le jeu de plate-formes, ici tout est dédié à l'action avec 6 modes de jeu et pas moins de 30 niveaux. Vous devrez donc prendre part à l'une des deux épreuves qui vous sont proposées en mode solo ou multijoueurs sachant que seul le mode solo pourra vous débloquer les modes et les niveaux suivants. Il vous faudra donc obligatoirement passer par le mode solo pour profiter de tout le jeu en mode multi, déjà un comble pour un jeu orienté multijoueurs !

Deuxième frustration, le mode multijoueurs se limite à deux joueurs sur la même machine en écran partagé, moi qui pensait m'adonner à une folle partie en réseau à quatre, je dois modérer mon enthousiasme. Rayman M n'est donc qu'une simple adaptation de la version console sauf que sur consoles on peut jouer jusqu'à quatre en écran splitté.

00c8000000051722-photo-rayman-m-deux-en-cran-splitt.jpg
00c8000000051723-photo-rayman-m-la-course.jpg


M comme Magnifique


Il est fort dommage que l'adaptation sur PC ait été aussi bâclée car Rayman M reste graphiquement un jeu magnifique. On retrouve les décors et les personnages très cartoon des deux premiers opus avec une bonne gestion des effets 3D notamment lors des explosions et des tirs. Le moteur du jeu est simple mais permet de préserver une fluidité excellente et surtout le jeu paraît exempt de bugs ce qui est de nos jours assez rare.

00c8000000051727-photo-rayman-m-ouille-a-fait-mal.jpg
00c8000000051728-photo-rayman-m-mice-loup.jpg

M comme Monotone


Rayman M présente deux épreuves, course et combat, chacune divisées en trois modes.La course comprend un mode entraînement qui comme son nom l'indique permet de s'entraîner sur les différents parcours. Le mode course vous oppose à une course simple contre trois adversaires où il vous faudra terminer premier et enfin le mode Popolopoï est une course contre le temps où vous devrez terminer trois tours en un temps imparti.

Le combat quant à lui vous propose le mode Lum qui vous placera dans une arène face à un adversaire et où vous devrez récupérez des boules lumineuses appelées Lums et disposez d'une arme congelant votre adversaire. Ensuite le mode Lum Fight est une variante où il vous faudra éliminer votre adversaire en lui tirant dessus et en lui faisant perdre ses 5 points de vie. Chaque adversaire éliminé vous rapporte un Lum. Enfin, le mode Capture The Fly qui est la copie du célèbre capture the flag mais où le drapeau a été remplacé par une mouche.

Voilà donc un jeu à l'apparence très riche mais où l'action devient à force répétitive, et l'on s'ennuie donc très vite. Il est clair que le jeu aurait pris un tout autre aspect en mode réseau à quatre mais il n'en est rien et à aucun moment on ne se sent pris par l'action tant et si bien que l'on se dépêche de libérer les 1,5Go que prend le jeu sur le disque dur afin de passer rapidement à autre chose.

00c8000000051724-photo-rayman-m-de-superbes-graphismes.jpg
00c8000000051725-photo-rayman-m-on-s-ennuie-sec.jpg


M comme Mauvaise note


Vous l'avez donc compris, Rayman M est un jeu à éviter, l'appellation multijoueurs ne s'adapte absolument pas à la version PC. Malgré l'effort de vendre le jeu à un prix avoisinant les 38 Euros, Ubi Soft décevra ici les aficionados de Rayman en version jeu de plateformes.
On peut dire que la tentative d'Ubi Soft est audacieuse mais malheureusement l'essai est loin d'être transformé.

Graphismes : 16/20
Bande son : 14/20
Intérêt : 9/20
Durée de vie : 10/20
Modifié le 19/09/2018 à 16h43
scroll top