Asus CUSL2-C

Par Vincent RAMARQUES
le 03 décembre 2000
 0
00045205-photo-chipset-intel.jpg
Depuis la disparition du célèbre chipset BX le géant du microprocesseur Intel, ne proposait plus que le chipset i815E aux fabricants de Cartes mères qui souhaitaient mettre au point des cartes permettant d’exploiter à la fois les Processeurs Intel Pentium III ou Celeron, et la mémoire SDRAM bon marché. Même si le chipset i815E était globalement satisfaisant sur le plan technique il l’était moins sur le plan économique, ce qui peut expliquer le succès non négligeable de son concurrent principal : l’Apollo Pro133A du taiwanais VIA.

Intel soucieux de récupérer au plus vite ses parts de marché nous propose aujourd’hui une version « light » et plus économique du i815E, baptisée i815EP.

Asus est aujourd’hui le premier fabricant de cartes mères à proposer en France des cartes basées sur ce nouveau chipset à travers sa dernière carte, la CUSL2-C. C’est donc l’occasion idéale pour nous de nous pencher et de nous prononcer sur cette nouvelle version du chipset SDRAM d’Intel.

Le chipset i815EP, ses caractéristiques :



0077000000046518-photo-i815ep.jpg
Au niveau des spécifications une seule et unique différence subsiste entre le chipset i815E et le nouveau i815EP : la version EP est dépourvue de la solution graphique qu’était intégrée dans la version E. Intel s’est en effet rendu compte que sa solution graphique intégrée était loin d’intéresser tous les utilisateurs et que ces derniers étaient nombreux à payer la partie graphique du chipset i815E pour rien puisque la majorité des utilisateurs exploitaient une solution graphique externe via le port AGP présent sur les cartes mères i815E.

Histoire de nous rafraichir la mémoire voici un résultat de bench des performances 3D de la solution graphique intégrée du chipset i815E, que nous avions déjà publié dans notre comparatifs des cartes mères i815E.


00045183-photo-performances-graphiques-i815e.jpg


0136000000045197-photo-chipset-i815e.jpg
Comme vous pouvez le pouvoir les performances 3D de cette solution graphique intégrée sont plutôt désastreuses. Cette solution graphique est donc dans la plupart des cas restreinte à un usage 2D, et les amoureux de jeu 3D ne peuvent que se réjouir de voir disparaître cette solution graphique intégrée avec l'apparition du chipset i815EP, et ce au plus grand bénéfice de notre porte-monnaie.
A noter également qu'ainsi débarrasser de sa solution graphique intégrée le chipset i815EP devrait également mieux supporter l’overclocking que son prédécesseur qui dégageait bien plus de chaleur étant donné qu'environ 80% des transistors du i815E étaient dédiés à la solution graphique intégrée.

Outre cette différence le chipset i815EP offre les mêmes caractéristiques que l’i815E, à savoir le support :

  • De l’UDMA100
  • Des fréquences de bus de 100 et 133 Mhz
  • De l’AGP4X via l'utilisation du port graphique externe
  • De la mémoire SDRAM (jusqu'à 512 Mo)
  • 4 ports USB
  • Du port CNR (port destiné à recevoir des cartes Modem, réseaux, audio bas de gamme)
  • Du Codec AC’97 6 canaux qui peut faire office de carte son mais qui est loin d’être l’équivalent d’une carte son de qualité comme la Sound Blaster !

    Passons maintenant à la présentation de la première carte mère a intégrer ce nouveau chipset, j'ai nommé l'Asus CUSL2-C.
  • Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    Cet article vous a intéressé ?
    Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

    Dernières actualités Carte mère

    scroll top