Sudden Strike

Par
Le 21 novembre 2000
 0
Ah y en a marre du monopole des doum-lacs en matière de massacre où la seule réflexion stratégique s'élève au rang du "moi avoir plus gros flingue que toi". Devant un tel échantillon de brutalité, je vous propose une autre vison du massacre mais celui-là il est à grand échelle.


Introduction


Fan de deux guerre mondiale, j'ai crié haut ma joie lorsqu'il est arrivé Sudden Strike sur mon bureau ! Sudden Strike, c'est le jeu sortie tous droit des tiroirs de CDV, Cette entreprise tente de mieux se faire connaître au travers de son soft prometteur. Sudden Strike nous projette quelques 60 ans en arrière, pour revivre encore une fois, il est vrai, les plus grandes fresques de la deuxième guerre mondiale. J'étais avide de pouvoir déplacer d'énormes panzers "tigre-II, Elephant et Cie", bref que de joie au coeur à l'ouverture de la ch'tit boite magique contenant les deux rondelles de plastique qui me permettront d'entamer ma sainte réflexion à coup d'obus de 88mm dans la poire de deux ou trois Ricains passant par-là.

Sudden Strike s'adresse aux amateurs de stratégie et de wargames. Ceux-ci pourront trouver gloires honneurs, et crises de nerfs. Bref tous ce qui vous pousse à jouer. Sudden Strike propose trois modes de jeu :
Solo : Ce mode offre la possibilité d'effectuer des missions face à l'ordinateur. Les missions solos offrent une véritable diversité.
Campagne : c'est pour ma part le meilleur mode, On peut y jouer trois forces ; Alliés, Russes, Allemands. Les scénariis s'enchaînent et permettent aussi d'utiliser toutes les facettes du jeux mais aussi de pouvoir garder certaines de vos unités pour la mission suivante.
Multiplayers : Ce mode regroupe tout un atiraille de modes de jeu ; tel que les Deathmatchs, conquête, drapeaux ...

0096000000046568-photo-sudden-strike-image-1.jpg
0096000000046569-photo-sudden-strike-image-3.jpg
0096000000046570-photo-sudden-strike-image-2.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir


Une présentation assez légère


A première vue, le jeu a une présentation sobre, peut être trop sobre. L'interface me paraît simpliste au premier regard, bon je passe et sélectionne une mission solo intitulée "Sauver le soldat Bryan". Vous l'aurez deviné cette mission se présente comme un remake de ce film plein de tendresse de Spielberg. Il m'attriste encore de voir aujourd'hui des jeux aux introductions d'avant partie se limitant au seul message "vous devez survivre et trouver Bryan".

Comme je le disais plus haut, la présentation est assez légère. Mais là, on ne trouve même pas une ligne de texte sur la zone géographique du conflit et encore moins sur les unités en présence, bon tout le monde a vu le film mais quand même. Quand je parlais d'interface légère, je ne penser pas à vide cosmique ! Passons encore une fois, nul doute que derrière cette simplicité de forme le jeu doit cacher un monstre d'intelligence artificielle...


I.A. c'est quoi çà ?


I.A sa veut dire Intelligence Artificielle. Mais là, on est plus proche de la D.A. : Démence Artificielle. En effet une fois arrivée sur la plage, la seul possibilité qui s'offre à vous est de sélectionner un groupe de fantassins et de cliquer sur la cible choisie. Et alors commence le massacre, mes hommes n'ont même pas fait 5 mètres qu'ils sont tous morts... N'ayant même pas eu le temps de cliquer sur ma souris pour les mettre à couvert... à couvert ? Il est possible de se mettre à couvert mais vos troupes mettent un quart d'heure pour se planquer et encore pas toutes.

0096000000046571-photo-sudden-strike-image-4.jpg
0096000000046572-photo-sudden-strike-image-5.jpg
0096000000046573-photo-sudden-strike-image-6.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir

L'I.A. fait vraiment défaut dans ce jeu, les troupes manquent sérieusement de logique dans leurs agissements. Je veux bien jouer des Boys américains dont l'intelligence au combat est certes en dessous de la moyenne mais je ne crois pas qu'ils soient venu sur cette plage pour passer des vacances. Les pelles et les pioches c'est pas pour faire des châteaux de sables. Je vous rassure, on peut trouver pire, dans un scénario opposant Allemands et Russes, j'ai eu l'amère surprise de me voir chargé par les occupants d'un T-34 fraîchement détruit, le moral des troupes n'est apparemment pas pris en compte. L'ennemi ne recule jamais, mieux encore à 1 contre 100, il vous charge. No comment.


La jouabilité ?


Tous les joueurs de jeux de stratégie en temps réel trouveront très vite leurs marques. L'interface du jeu offre un petit échantillon d'ordre qui varient selon la nature des unités, Attaquer, Miner, Déminer, Pivoter... Cette interface est assez simple, ce qui permet aisément d'ordonner vos troupes mais qui en contre partie vous ferme la porte à la finesse. Ici, on est loin des échecs. La finesse d'esprit, se reflète plus dans la vitesse de clic. Le double clic sur le bouton droit pour sélectionner toutes les troupes d'une même catégorie. C'est assez utile car en ce qui concerne la diversité des unités, Sudden Strike nous gâte.

0096000000046583-photo-sudden-strike-image-16.jpg
0096000000046575-photo-sudden-strike-image-8.jpg
0096000000046576-photo-sudden-strike-image-9.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir

Certains scénarii proposent de jouer des centaines d'unités différentes et la question de la jouabilité à la vue du très grand nombres de sélections ou encore de manoeuvres à opérer sur la carte est importante. Sudden Strike comme vous avez pu vous en douter, reprend beaucoup des StarCraft et autres de la famille Craft (dieu sais qu'ils commencent à être nombreux ceux là). Ce type d'interface commence à dater et il est vrai que l'on pouvait s'attendre à quelques changements. Mais, il n'en est rien, ce jeu garde sa conception archaïque d'une interface avec tous les problèmes que cela comporte.

Si dans ces jeux la taille ou la configuration de la carte posait déjà problème, pour Sudden Strike c'est encore pire. Le trop grand nombre d'unités vous force à sauter d'un secteur à l'autre de la carte pour vérifier le déplacement de vos troupes qui ont une forte tendance à s'égarer. La présélection est vitale pour ce jeu, mais elle reste au nombre de dix, ce qui est largement insuffisant à cette échelle. Donc, en conclusion, on passe sa vie à courir derrière un fantassin perdu dans le décors. A croire que ces boys sont venus pour faire du tourisme ...

0096000000046577-photo-sudden-strike-image-10.jpg
0096000000046578-photo-sudden-strike-image-11.jpg
0096000000046579-photo-sudden-strike-image-12.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir


Détails graphiques et historiques


Sudden Strike offre un vrai spectacle pour les yeux. Les cartes sont tout simplement magnifiques.
L'animations des troupes est une réussite en dépit de leur taille microscopique. On peut voir ses hommes fumer, ramper, voir plus... La projection isométrique très économique en ressource pour le processeur permet de faire tourner ce soft sur des configurations assez faibles. Comme, ils le disent sur la boite, « tout se détruit », mais attention, là encore, les animations sont une réussite, les bâtiments ne font pas qu'exploser ici, on les voit se détériorer au fur et à mesure des dégâts qu'ils reçoivent. De plus, chaque explosion est un régal pour les yeux, panache de flammes et de fumée, il en va de même pour les gerbes d'eau lors des tirs ratés.

Ce qui est sûr c'est qu'ils meurent bien dans ce jeu, on peut pratiquement les entendre hurler... Sudden strike permet de jouer 5 nations : Russes, Allemands, Français, Américains et Britanniques. Les unités en présence dans se soft sont assez diversifiées, allant du char d'assaut aux ambulances en passant par des camions de ravitaillement ou encore des commandos. La diversité des unités est une des qualités de ce jeu et leur aspect graphique est assez bien réussi. Mais, quelques distorsions historiques peuvent être relevées, tel que l'apparition d'un canon anti-chars de 155 mm qui n'est autre que des Nerbelwefer, l'équivalent allemand des Katouchkas (artilleries).

0096000000046580-photo-sudden-strike-image-13.jpg
0096000000046581-photo-sudden-strike-image-14.jpg
0096000000046582-photo-sudden-strike-image-15.jpg

Cliquez sur les images pour agrandir


En conclusion


Sudden Strike n'est pas à la hauteur de toutes les espérances que l'on pouvait mettre en lui. Nul doute que ce jeu présente un aspect graphique de qualité ainsi que quelques innovations. A mi chemin entre Close Combat et Steel Panther, les développeurs ont sans doute trop travaillé le graphisme au détriment du gameplay.

Graphisme : 19/20
Sonore : 17/20
Intérêt : 14/20
Durée de vie : 1 mois
Modifié le 19/09/2018 à 16h43
scroll top