AMD Thunderbird 1 Ghz

13 septembre 2000 à 06h56
0
00043791-photo-cebit-mini-logo-amd.jpg
A l'heure ou les Pentium III 1.13 Ghz et autres Athlon Thunderbird 1.1 Ghz sont annoncés en fanfare, les Processeurs cadencés à 1 Ghz, annoncés il y a quelques temps, commencent (enfin) a être réellement disponibles en France.

Ainsi, nous avons pu mettre la main sur un Thunderbird cadencé à la fréquence « symbolique » de 1 Ghz afin de savoir ce qu'apportaient ces nouveaux concentrés de silicium.

La course au marketing :

00EC000000045012-photo-thunderbird-article.jpg
La course à la puissance et plus particulièrement celle aux Megahertz à toujours fait rage dans le monde du PC, et plus particulièrement dans celui des processeurs, ou les principaux fabricants ne cessent d'annoncer des processeurs cadencés à des fréquences toujours plus hautes en l'espace quelques années, voir en quelques mois.

Longtemps menée par Intel (qui a été, il y a quelques années maintenant, le premier fabricant à franchir la barre symbolique des 100 Mhz), cette course aux Mhz s'est accentuée ces derniers temps avec la remontée en puissance d'AMD, qui est devenu le concurrent principal d'Intel.
Cette course, qui au départ était censée étoffer l'offre, et rendre plus accessible d'un point de vu financier les modèles basses fréquences, est aujourd'hui devenue une vértitable course au marketing.

La fréquence des annonces en même temps que celle des processeurs s'est accélérée et les fabricants (Intel et AMD, pour ne pas les citer) semblent désormais se servir de ces annonces pour faire du matraquage Marketing. J'en ai pour preuve l'Athlon 1 Ghz qui a été annoncé en mars 2000 alors qu'il est à peine disponible aujourd'hui en France.
Lors de ces mêmes annonces la disponibilité de ces processseurs à hautes fréquences est telle que le fabricant ne peut fournir qu'une infime partie de clients.
008A000000044592-photo-thunderbird.jpg

En clair si vous cherchez à acheter un processeur comme l'AMD Thunderbird 1 Ghz, vous n'aurez bientôt plus de problème étant donné qu'il devrait être disponible en quantité dans très peu de temps. Par contre inutile de rechercher les derniers processeurs annoncés comme le Thunderbird 1.1 Ghz ou le Pentium III 1.13 Ghz , vous ne les trouverez pas, du moins pas avant plusieurs mois. Ou bien alors chez les grands intégrateurs tels que ou , dans des machines vendues à des prix exorbitants.

Avant de passer au test à proprement parler du Thunderbird 1Ghz, nous allons faire un petit rappel sur l'architecture du processeur AMD Thunderbird.

Le processeur AMD Thunderbird :

00BD000000045292-photo-tbird-1-ghz.jpg
Tout comme Intel avec son Pentium III «Coppermine », AMD a décidé de faire évoluer son processeur haut de gamme phare, l'Athlon avec cette nouvelle version baptisée « ThunderBird ». Comme le processeur de chez Intel, le nouveau bébé d'AMD existe sous deux formes : en cartouche (format Slot-A) et en format puce (nouveau format Socket A, ici testé).

Outre cette différence de format, le Thunderbird est exactement la réplique d'un Athlon au niveau de son architecture (K7, bus 200 Mhz DDR, 3D Now !), cependant le Thunderbird présente une modification majeure sur le plan technique et plus particulièrement au niveau de sa mémoire cache de second niveau (également appelé Cache L2 pour Level 2).

Si le Thunderbird tout comme l'Athlon possède 128 Ko de cache L1 (contre 32 Ko pour le Pentium III), la situation diffère au niveau du cache L2.

En effet, AMD a décidé de faire évoluer le cache L2 du Thunderbird par rapport à celui de l'Athlon classique.
On est ainsi passé d'un cache L2 de 512 Ko non-integré au processeur et cadencé à 50%, 40% ou 33% de la fréquence du processeur pour l'Athlon, à un cache L2 de 256 Ko présent au sein même du processeur et donc fonctionnant à la même fréquence que ce dernier avec le Thunderbird.
Nous disposons ainsi avec le Thunderbird 1 Ghz, d'un processeur fonctionnant avec un cache L2 de 1Ghz, de quoi offrir une bande passante très satisfaisante.

Notez également que le nouveau cache L2 On-die du Thunderbird est de type « 16 way associative » alors que celui de l'Athlon était de type « 2 way associative » ce qui permet d'avoir un cache de second niveau, à la fois plus rapide et plus efficace.

012A000000045293-photo-core-tbird-1ghz.jpg
Tout comme le cache L2 de l'AMD Duron, le Thunderbird dispose d'un cache L2 de type "exclusive". Ceci permet d'éviter d'avoir les mêmes données à la fois dans le cache de niveau 1 et dans le cache de niveau 2, ainsi les précieux "Ko" de cache L1 et L2 ne sont pas gaspillés et la gestion du cache reste optimale.

Sachez enfin, que tout comme les derniers Processeurs AMD, le Thunderbird est fabriqué avec une finesse de gravure de 0.18 micron, ce qui lui permet de fonctionner avec un voltage de 1.7V.

Toutefois le Thunderbird 1 Ghz ne fonctionne pas avec un voltage de 1.7 mais de 1.75V, AMD a certainement jugé bon pour améliorer la stabilité de son processeur, d'augmenter légèrement le voltage de ce dernier.

Passons maintenant à l'évaluation des performances du Thunderbird 1 Ghz.

Les performances :

Pour évaluer les performances du Thunderbird 1 Ghz nous avons utilisé les jeux Quake III (OpenGL) et Expendable (D3D), nous avons également eu recours aux logiciels de Benchs CPUMark, FPUMark et au logiciel de compression MP3 Gogo.

Nous avons comparé les résultats du Thunderbird 1 Ghz à ceux obtenus avec des Processeurs de références comme le Pentium III 800EB, le Duron 600 ou bien encore le Thunderbird 700 Mhz.

Voici les différentes configurations qui ont utilisé lors de ces benchs :

  • GeForce 2 GTS (driver 6.18)
  • 128 Mo de RAM PC133
  • Carte son Sound Blaster Live 1024
  • Disque dur DTLA 15 Go
  • Cartes mères Abit KT7 (Socket A – Driver Via 4.24a), MSI i815E Pro (FCPGA)

    Benchs effectués avec un bus mémoire à 133 Mhz et dans une résolution de 640*480*16 Bits afin de pas être limité par les performances de la carte 3D.

    Quake III :



    00045286-photo-perf-t-bird-1-ghz-q3.jpg


    Le Thunderbird 1 Ghz distance logiquement ses concurrents cadencés à des fréquences inférieures.
    On remarquera toutefois que la différence de performances entre le Thunderbird 1Ghz et le Pentium III 800EB n'a rien d'extraordinaire.

    Expendable :



    00045287-photo-perf-expendable-t-bird-1-ghz.jpg


    Les remarques faites sur les performances du processeur sous Quake III sont également valables pour celles obtenues sous Expendable. A savoir que le Thunderbird 1 Ghz reste en tête grâce à sa fréquence très élevée, qui lui permet d'être 18% plus rapide qu'un Thunderbird cadencé à 700 Mhz.

    CPUMark 99 :



    00045288-photo-perf-t-bird-cpumark.jpg


    Ce bench a pour but de mesurer les performances dans les applications bureautiques telles que Word.
    Comme vous pouvez vous en apercevoir, l'association de l'architecture Thunderbird et de la fréquence 1Ghz fait des merveilles, et pour cause le Thunderbird 1 Ghz est largement en tête dans ce type de benchs.

    FPUMark :



    00045290-photo-fpumark.jpg


    Cette fois-ci nous avons mesuré, grâce au bench FPUMark, les performances du Thunderbird 1Ghz dans les applications faisant appel à des calculs en virgules flottantes comme les jeux 3D ou la création d'images de synthèse.

    Une fois de plus, le Thunderbird 1 Ghz domine très largement, le cache L2 de 256 Ko également cadencé à 1 Ghz y est certainement pour quelque chose.

    Globalement le Thunderbird 1Ghz offre des performances difficilement égalées à ce jour, on regrettera seulement que l'écart de performances entre le Pentium III 800EB et le Thunderbird 1 Ghz ne soit pas plus prononcé dans les jeux 3D.

    Temperature :

    00DC000000045153-photo-globalwin-fdp32.jpg
    Nous avons été très curieux de savoir à quelle température pouvait fonctionner un processeur tel que le Thunderbird cadencé à 1 Ghz et nous n'avons pas été étonnés.
    Le Thunderbird 1 Ghz chauffe beaucoup : après quelques heures d'utilisation nous avons relevé une température de 68°C et ce malgré le fait que le processeur, enduit de graisse thermique, soit refroidi par un ventilateur GlobalWin FDP32. A titre de comparaison, un Thunderbird 700 Mhz ne dégage que 57°C.

    Cette température élevée est due non seulement à la haute fréquence du processeur (à 1 Ghz, la technologie de gravure en 0.18 micron commence à montrer ses limites), mais également au voltage légèrement plus élevé (1.75V) que celui appliqué aux autres Processeurs Thunderbird (1.7V).

    Vous voilà donc averti, si vous souhaitez vous équiper d'un Thunderbird 1 Ghz il vous faudra disposer d'un combiné radiateur/ventilateur très efficace ainsi que de la pâte thermique afin d'éviter au maximum les surchauffes.

    Overclocking :

    00C7000000045294-photo-tbird-1ghz-back.jpg
    Malgré la température élevée du Thunderbird 1 Ghz nous avons quand même pu l'overclocker grâce à la nouvelle Socket A d'Abit, la KT7.

    Nous avons pu atteindre les 1.1 Ghz, avec un voltage de 1.8V le processeur était très stable à cette fréquence. Mais cet overclocking à produit une augmentation de chaleur qui est passé de 68°C (1 Ghz) à 73°C (1.1 Ghz).

    Au-delà de 1.1 Ghz le processeur n'était plus stable, même à 1111 Mhz (101*11).

    Le Thunderbird 1 Ghz est donc tout aussi stable que n'importe quel autre Thunderbird en overclocking. A condition bien sûr de disposer de moyen de refroidissement très efficace.

    Rêvons un peu ; :

    Thunderbird 1.1 Ghz, GeForce 2 GTS cadencée à 235 Mhz (chip) et à 400 Mhz (pour la mémoire) : une configuration pour l'instant utopique pour la plupart d'entre nous mais, qu'on le veuille ou non, cette configuration sera «presque » devenue un standard d'ici quelques mois.

    Afin de savoir ce que pouvait offrir une telle configuration nous avons effectué quelques benchmarks que voici :

    00045291-photo-perfs-hq-t-bird-1ghz.jpg


    Des chiffres qui laissent rêveur, avec une telle configuration il sera possible de jouer de manière fluide dans de très hautes résolutions telles que le 1600*1200*32 Bits.

    Mais il faudra attendre plusieurs longs mois pour voir les prix baisser ou bien gagner au LOTO pour profiter d'une telle machine ;

    Conclusion :

    00EC000000045012-photo-thunderbird-article.jpg
    Pratiquement vendu 4700 Francs TTC, le Thunderbird a pour l'instant le seul mérite d'être l'un des premiers Processeurs cadencés à 1 Ghz disponible en France. Son prix le rend, pour l'instant inaccessible pour la plupart d'entre nous. Il conviendra uniquement aux acheteurs souhaitant ce qui se fait de mieux en terme de puissance processeur.
    D'ici quelques mois et après quelques baisses de prix le Thunderbird 1Ghz devrait devenir un processeur à la fois accessible et performant qui conviendra au plus grand nombre d'utilisateur et particulièrement aux joueurs.
  • Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
    Respectez le réglement de la communauté.
    0
    0

    Actualités du moment

    <B>Gagnez 5 packs AOE II : The Conquerors</B>
    Rapport d'incidents de virus
    Nouveau graveur chez Ricoh
    Vous allez pouvoir faire du sport !!!
    Performances Voodoo 4 4500
    Sur la roadmap d'ABIT...
    Palm prépare le bureau unifié mobile
    CanalWeb passe du web à la télévision
    Emmanuel LIBAUDIERE : StockIT, le salon des entreprises côtées de la NetEconomie
    DigiMind et MediaVeille lancent un agent de veille spécialisé télécoms
    Haut de page