Abit BX133-Raid

21 août 2000 à 20h23
0
0087000000043586-photo-abit-logo.jpg
Alors que la guerre fait rage entre les nouveaux chipsets comme le Via Apollo Pro 133A et l’Intel i815E, le chipset d’Intel BX vieux de plus de deux ans maintenant continu à avoir le même succès que lors de sa première apparition. La raison ? Une stabilité et surtout des performances inégalées à ce jour qui ont poussé les fabricants de Cartes mères à garder et surtout à continuer de produire de nouvelles cartes basées sur ce chipset.

Aujourd’hui le fabricant de carte mère Abit est assurément celui qui a poussé le plus le chipset BX dans ses derniers retranchements, notamment avec sa fameuse Abit BE6 2.0 équipée du célèbre SoftMenu III qui a fait la joie de bon nombre d’overclockeurs.
Pourtant et à la surprise générale Abit propose aujourd’hui une nouvelle carte basée sur le chipset BX, l’Abit BX133-Raid qui devrait succéder l’Abit BE6 2.0, carte mère que beaucoup considéraient comme parfaite. Cette nouvelle et ultime carte mère Abit BX est-elle la panacée des cartes mères BX ? Réponse dans ce test complet.

Présentation de la carte mère :

013A000000045218-photo-abit-bx-133-raid.jpg
Première constatation, l’Abit BX-133 Raid ressemble d’un point de vue global à sa grande sœur l’Abit BE6 2.0.

On retrouve ainsi une configuration des ports pour cartes d’extensions de type : 1 (AGP 2x)/ 5 (PCI) / 1 (ISA), le tout accompagné de 3 emplacements mémoires DIMM (mémoire SDRAM) et de 4 ports IDE (dont 2 compatibles UDMA 100).
Cette configuration devrait satisfaire la grande majorité des utilisateurs.

La connectique est des plus classique puisqu’elle se compose de deux ports USB, de deux ports série et d’un port parallèle. Pour ce qui est de la ventilation Abit à équipé sa carte mère de trois connecteurs «FAN» pour assurer l’alimentation simultanée de trois ventilateurs (deux pour le processeur, un pour le boitier ATX).

Au niveau du BIOS on retrouve le désormais classique SoftMenu III, signé Abit.
Pour ceux qui l’ignorent ce bios permet de régler la fréquence de bus par pas de 1 mhz et offre également la possibilité de changer le voltage appliqué au processeur ainsi que celui appliqué aux cartes d’extensions / mémoire et chipset (I/O Voltage), mais nous reviendrons sur tout cela dans notre page "overclocking".

Voilà pour ce qui est des similitudes avec la BE6 2.0, observons maintenant les petites nouveautés qu’apporte cette nouvelle carte mère.

00FA000000044364-photo-adaptateur-x.jpg
Avant toute chose il est important de rappeler que l’Abit BX133-Raid n’est pas une carte mère Slot-1 contrairement aux autres cartes mères Abit BX mais une carte mère Socket 370–FCPGA qui supporte donc les Processeurs Intel Celeron 1 & 2 et les Pentium III FCPGA. Le fait d’avoir opter pour ce format n’est pas foncièrement mauvais étant donné qu’Intel prévoit à l’avenir de délaisser complètement le format Slot-1 au profit d’une production de processeurs 100% Socket.
Ce format est d’autant plus avantageux qu’il permet d’équiper son processeur FCPGA d’un gros radiateur pour l’overclocking sans à avoir à sacrifier des emplacements mémoires comme c’est le cas avec la solution Slot1 + Adaptateur FCPGA.

L’Abit BX133-Raid se différencie également par son contrôleur de disque intégré, le Highpoint HPT370, qui permet à cette carte mère BX de supporter la nouvelle norme de transfert IDE UDMA100 (qui offre une bande passante de 100 Mo/sec) mais également la technologie «RAID ». Derrière ce nom (qui n’a rien à voir avec l’insecticide du même nom ;-) ) se cache une technologie permettant aux utilisateurs possédant deux Disques durs d’optimiser leurs performances en répartissant de façon optimale les données sur ces mêmes disques.
Selon les premières estimations, le gain de performances en lecture à l’aide de cette technologie varierait dans intervale allant de +10 à +30%, selon les disques utilisés. La technologie Raid propose également d’autre mode permettant de se servir du second disque comme disque «miroir» ce qui permet de restaurer ses données en cas de panne de l’un des disques.

Pour ce qui est de la disposition des éléments (cf schéma ci-dessous) on ne peut qu’être satisfait. En effet, Abit a fait beaucoup de «ménage » sur cette nouvelle carte. Ainsi le Socket qui accueille le processeur est assez éloigné des «gros » condensateurs ce qui permet notamment d’installer sans problème un radiateur très large (comme le GlobalWin FDP 32).
On remarquera également que le bloc d’alimentation qui relie la carte mère au boitier, est pour sa part situé tout en haut de la carte ce qui évite de «chevaucher» le processeur.

00045219-photo-abit-bx-133-raid-emplacements.jpg


Seul reproche, cette nouvelle carte est bien plus large que l’Abit BE6 2.0 ce qui peut rendre l’accès aux ports IDE quelque peu laborieux avec certains boitiers "d'entrée de gamme".

Pour finir sachez que la carte est livrée avec une nappe UDMA 66/100, une nappe Floppy, un manuel (très complet) et une sonde thermique. Un CD de driver ainsi qu’une disquette pour installer l’UDMA 100 sous Windows 98, NT4 ou 2000 accompagne également la carte.

Passons maintenant à l’évaluation des performances de cette nouvelle carte mère BX.

Les performances :

00043729-photo-piii-500e.jpg
Avant toute chose voici un petit rappel concernant la configuration que nous avons utilisée pour mesurer les performances de chaque carte :

  • Processeur Intel Pentium III 600E
  • 128 Mo SDRAM PC133
  • GeForce 32 Mo SDRAM (Detonator 5.22)
  • Disque dur DTLA 15 Go UDMA 100
  • Sound Blaster Live 1024

    Voici maintenant les résultats que nous avons relevés sur : l’Abit BE6 2.0 (BX), l’Abit BX133-Raid (BX) et sur la carte MSI i815E Pro (i815E), avec une vitesse de bus de 100 Mhz:



    CPUMark 99 :



    00045212-photo-cpumark-99-bx133.jpg


    Quake III Arena - Demo 01 :



    00045213-photo-quake-3-timedemo-01.jpg


    Expendable - 640*480*16 :



    00045214-photo-expendable-bx133.jpg


    Première constation, les deux Cartes mères basées sur le chipset BX, à savoir l’Abit BE6 2.0 et la nouvelle Abit BX133-Raid, obtiennent des performances très similaires. Rien d’étonnant, étant donné la ressemblance entre ces deux cartes mères.

    Pour ce qui est de la comparaison avec une carte mère équipée du chipset i815E, on remarque que malgré sa vieillesse le chipset BX est toujours le plus véloce en terme de performances.

    Observons maintenant les performances disques de cette nouvelle carte mère grâce au bench Windisk Mark 99 (les résultats affichés correspondent aux performances « HighEnd ») :

    Performances disques :



    00045215-photo-bench-zd-diskmark.jpg


    L’Abit BE6 2.0 (en mode UDMA 66 grâce à son contrôleur HPT 366) et l’Abit BX133-RaidE sont nettement en tête par rapport une classique carte mère BX (en UDMA 33). Pour la simple et bonne raison que le disque dur IBM sur lequel ont été effectués les tests est l’un des premiers disques à réussir à saturer l’interface UDMA 33.

    Bref, l'UDMA 100 n’apporte ici aucun gain de performances par rapport à l’UDMA 66 et ce avec n’importe quel disque dur, du moins avec un système mono-disque.
    Le contrôleur UDMA 100 de l’Abit BX133-Raid n’a donc pas d’intérêt si vous n’exploitez pas plusieurs disques en même temps. Cependant, dans le cas contraire et en mode RAID, l’UDMA 100 offre un gain de performances non négligeable.

    Stabilité et overclocking :

    0131000000044714-photo-abit-bx-100.jpg
    En utilisation normale (hors overclocking) la carte est très stable et son installation ne pose aucun problème et se fait sans difficulté.

    En ce qui concerne l’overclocking l’Abit BX133-Raid est dotée des mêmes fonctions que l’Abit BE6 2.0 puisqu'elle est également équipée du célèbre "Softmenu III", qui offre les fréquences de bus suivantes : 66, 75, 83 et de 83 à 200 Mhz par pas de 1 Mhz.
    Pour améliorer la stabilité du système le SoftMenu III offre également la possibilité de modifier le voltage appliqué au processeur : de 1.3V à 1.9V par pas de 0.05V (sur un processeur 0.18 micron) ainsi que celui appliqué aux cartes d’extensions, chipset et mémoire : le choix varie entre 3.3V et 3.9V par pas de 0.1V. De même qu’il est toujours possible de changer le coefficient multiplicateur appliqué au bus PCI (choix entre 1/2, 1/3 ou 1/4) et au bus AGP (choix entre 1/1 et 2/3).

    Toutefois l’Abit BX133-Raid est loin d’être une copie conforme de l’Abit BE6 2.0 en ce qui concerne l’overclocking. Pour la simple et bonne raison que lors de nos tests l’Abit BX133-Raid s’est révelée plus stable en overclocking et nous a permis d’atteindre des fréquences plus élevées avec un voltage moindre que celui appliqué avec une Abit BE6 2.0.
    Je vous laisse juger par vous-même à l’aide du tableau ci-dessous :

    00045216-photo-bx133-o-c.jpg


    Comme vous pouvez le constater, l’Abit BX133-Raid arrive à détrôner l’Abit BE6 2.0 qui faisait, jusqu'à aujourd’hui, office de référence en matière d’overclocking dans le monde des Cartes mères BX.

    00DC000000045153-photo-globalwin-fdp32.jpg
    Pour arriver à ce résultat Abit a tout simplement amélioré l’ampérage délivré au niveau du processeur sur cette nouvelle carte, dans le but unique d’améliorer sa stabilité.
    De plus, il faut garder en tête que le fait de passer par un adaptateur de FCPGA sur les cartes mères Slot–1 dégrade forcément la stabilité du système et que les cartes mères au format Socket 370 FCPGA sont dans la plupart des cas plus stables.

    Notez cependant que pour atteindre des fréquences de bus aussi élevées que 154 Mhz ou que 148 Mhz sur ces cartes mères il faudra descendre à 1/4 le coefficient multiplicateur du bus PCI et passer l’AGP en mode «Normal » (AGP 1x) afin de stabiliser le système.

    De même que pour atteindre la fréquence de bus de 133 Mhz (qui n’a rien d’officielle malgré le nom de la carte mère) il faudra posséder de la SDRAM PC133 et des cartes d’extensions (carte graphique y compris) de qualité supportant l’overclocking du bus AGP et PCI.

    Par conséquent, il sera inutile d’acheter une telle carte mère pour overclocker un processeur Pentium III B ou EB ( fonctionnant avec une vitesse de bus à 133Mhz), dans ce dernier cas une carte mère à base de chipset i815E ou Via Apollo Pro 133A serait bien plus adaptée.

    Conclusion :

    015E000000043397-photo-abit-logo.jpg
    Le roi est mort, vive le roi. Pour 100 francs de plus que pour une Abit BE6 2.0 , l’Abit BX133-Raid dont le prix avoisine les 1100 Francs, offre des avantages non négligeables (stabilité en overclocking, UDMA 100-Raid, socket FCPGA) qui lui permet d’être la nouvelle carte mère BX de référence.
    Idéale pour profiter des performances exceptionnelles du chipset BX et pour accompagner un processeur fonctionnant avec une fréquence de bus de 100 Mhz tel que le Celeron, Celeron II ou le Pentium III E. Pour les Processeurs avec bus à 133 Mhz penchez plutôt pour une carte équipée d’un chipset i815E ou VIA Apollo Pro 133A.

    >Disponible sur Clubic : le dernier Bios pour l'Abit BX133-Raid
  • Modifié le 18/09/2018 à 11h59
    Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
    Respectez le réglement de la communauté.
    0
    0

    Actualités du moment

    Offre illimitée à 99 F chez AOL
    Le gourvernement veut développer un service public numérique
    Sanyo s'associe au consortium Symbian
    Free.fr sous valorisé par rapport à ses concurrents.?
    Sanyo s'associe au consortium Symbian
    Pentium IV 10 Ghz ?!
    Ricoh annonce un nouveau graveur CD / lecteur DVD
    L'auteur du virus I Love You relaché
    Moto Racer III chez Infogrames
    La fin des GeForce 1
    Haut de page