Intel Celeron II 600 Mhz

Par Vincent RAMARQUES
le 27 juillet 2000 à 23h18
0
00043450-photo-intel-celeron-inside.jpg
Comme tous les autres Processeurs Intel, le Celeron II continue sa monté en fréquence avec le temps. Alors que le modèle 566 Mhz est disponible depuis quelques temps chez les revendeurs français, le nouveau modèle cadencé à 600 Mhz vient tout juste de débarquer.
Voyons donc ce qu’apporte cette légère monté en fréquence dans ce test complet.

Avant de parler du modèle 600 Mhz revoyons ensemble comment se présente une processeur Celeron II et comment il se distingue de son ancêtre (pour cela nous allons répéter ce qui a été dit dans le test du modèle cadencé à 566 Mhz):

Passage du format PPGA au format FCPGA :



0060000000043451-photo-intel-celeron-370.jpg
Tout d'abord au niveau physique le Celeron II est fabriqué au format FC-PGA tout comme les nouveaux Pentium III Coppermine Socket 370, ce nouveau format est sensé être plus adapté aux hautes fréquences (>500 Mhz).
Alors que les Celeron classiques eux étaient fabriqués au format PPGA, ce format se distingue notamment du format FCPGA par une surface occupée par le Core (coeur du processeur) bien plus importante sur le format PPGA que sur le format FCPGA.

Une gravure en 0.18 micron:



D'un point de vu technique les Celeron II sont la encore bien différents des premiers Celeron. Ainsi du Celeron au Celeron II la finesse de gravure est passée de 0.25 à 0.18 micron. Conséquence directe: le processeur chauffe beaucoup moins et on monte ainsi en fréquence bien plus facilement puisque le voltage passe de 2.0V (pour le 0.25 micron) à 1.5V (pour le 0.18 micron). Il est d'ailleurs surprenant de voir que le Celeron II utilise un voltage moins élevé que le Pentium III Coppermine (1.6 et 1.65 dans certains cas). Cela s'explique certainement par le fait que le Celeron II est moins complexe (mémoire cache moins élevée).

Le Celeron II rejoint le Pentium III:



00AA000000043928-photo-celeron-0-18-micron-fc-pga.jpg
Intel a également profité de cette cure de jouvence pour ajouter à ce processeur les instructions SSE (en plus des instructions MMX déjà présentes) qui équipaient déjà les Pentium III depuis leur première apparition. Les instructions SSE même si elles ne sont pas exploitées directement (c'est à dire directement dans le code des applications) permettent tout de même un gain de performances dans les applications graphiques grâce à Direct X7 qui les utilisent.

Pour finir, le Celeron et le Celeron II sont différents au niveau de leur mémoire cache, ils disposent certes tous les deux d'un cache L1 de 32 Ko et d'un cache L2 On-Die de 128 Ko cadencé à la même fréquence que le processeur. Mais la mémoire cache L2 du nouveau Celeron II est plus rapide que celle de son ancêtre puisqu'elle est directement issue du Pentium III Coppermine.

Cependant il réside tout de même quelques différences entre la cache L2 du Celeron II et celle du Pentium III Coppermine. Outre la différence de taille (128 Ko pour le Celeron II contre 256 Ko pour le Pentium III).

On remarque également que le Pentium III Coppermine utilise un cache L2 de type "8 Way Associative" alors que le Celeron II utilise un cache L2 de type "4 Way Associative", l'efficacité du cache L2 du Celeron II est ainsi plus faible que celle obtenue avec le cache L2 du Pentium III Coppermine. A noter également que le cache L2 qui équipe le Celeron II utilise un temps de latence de 2 alors que le cache L2 qui équipe le Pentium III Coppermine lui n'a pas de temps de latence, résultat la cache L2 du Coppermine est plus rapide à prendre en charge les données et à les échanger.
Sinon la largeur de bus L2 utilisée pour les deux processeurs est bien la même, 256 bits (contre 64 bits pour les premiers Celeron) cette largeur de bus permet d'échanger plus de données en un seul cycle d'horloge ce qui a un impact direct sur les performances.

Sachez enfin que le Celeron II à l'heure ou j'écris ces lignes est disponible dans six fréquences différentes: le 533A (le A permettant de distinguer le Celeron II 533 et Celeron I 533), le 566, le 600 (ici testé), le 633, le 667 et enfin le 700.

Maintenant que toutes les présentations ont été faites voyons ce que vaut ce nouveau modèle de Celeron II en terme de performances.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Processeurs Intel

Des détails sur les CPU Intel Coffe Lake T-Series ont fuité
Intel a mis son précieux i9-9990XE aux enchères
Microsoft met à jour son Surface Book 2 avec les derniers processeurs Intel quad-core
Intel : les derniers pilotes révèlent 13 variantes de GPU Gen11
Intel : de nouveaux processeurs de 9e génération en préparation
Intel Graphics dévoile un nouveau panneau de contrôle plus
La pénurie de processeurs Intel va s’intensifier
Intel : la liste complète des processeurs desktop de 9ème génération
Découverte d'une nouvelle vulnérabilité affectant les processeurs Intel :
Intel présente Lakefield, son nouveau SoC gravé en 10 nm
Les tests de référence des prochains GPUs intégrés d'Intel fuitent (et ils sont prometteurs)
Intel : le premier Pentium
Intel dévoile tacitement ses principales puces de neuvième génération pour Notebooks
Un étrange Intel Core i9-9900KFC (oui, oui) listé sous AIDA 64
Core i9-9990XE : le flagship d'Intel n'aura que 14 cœurs actifs VS 18 pour son prédécesseur
scroll top