AMD Duron 600 Mhz

Vincent RAMARQUES
10 juillet 2000 à 00h10
0
Depuis quelques années maintenant Intel s’est imposé sur le marché du processeur « d’entrée de gamme » avec son fameux Celeron qui doit son succès à son faible prix et surtout a ses capacités en overclocking.
Aujourd’hui AMD, concurrent direct d’Intel à décidé de lancer un réel concurrent au Celeron d’Intel, le Duron.

AMD va t’il remporter la bataille cette fois-ci après les demis-succès des K6-2 et l’échec des K6-3 ? C’est ce que nous allons chercher à savoir dans ce test.

Présentation :



00E3000000044993-photo-amd-duron-dual.jpg
Contrairement au cas Celeron - Pentium III, les différences entre l’Athlon et le Duron sont peu nombreuses, du moins sur le plan technique puisque d’un point de vue physique la différence est bien réelle puisque l’Athlon est un processeur Slot A (format cartouche) alors que le Duron est un processeur basé sur le nouveau format Socket A d’AMD (format puce qui ressemble beaucoup au Socket 370 d’Intel mais qui est totalement incompatible avec ce dernier).

Concernant les différences sur le plan technique elles sont minimes et tout comme l’Athlon, le Duron dispose d’un cache L1 de 128 Ko (contre 32 Ko pour le Pentium III et le Celeron), d’une gravure 0.18 micron (ce qui lui permet de fonctionner avec un voltage de 1.5V tout comme les premiers Celeron II) et d’une architecture K7 qui fonctionne avec un bus de type EV6 à 200 Mhz (en mode DDR).
Les seules différences techniques résident dans le cache L2, alors que l’Athlon utilisait un cache L2 de 512 Ko externe au processeur cadencé selon les modèles à ½ ou à 2/5 voir même 1/3 de la fréquence du processeur, le Duron lui utilise un cache L2 de 64 Ko On-Die c’est à dire fonctionnant à la même vitesse que le processeur.

00044994-photo-logo-duron.jpg
64 Ko vous allez me dire que c’est très peu étant donné que le Celeron lui aussi dispose d’un cache L2 On-die mais de 128 Ko, oui mais le Duron est le seul processeur à disposer d’un cache L2 de type « exclusive ». Ce qui signifie que les données comprise dans le cache L2 ne sont pas reprises dans le cache L1 et vice-versa, la gestion des caches L1 et L2 est donc optimale sur le Duron contrairement à celle du Celeron, Pentium III et cie.
De plus si vous avez bien suivi, vous aurez remarqué que le Duron dispose d’une mémoire cache totale bien plus élevée que le Celeron : 128+64 = 192 pour le Duron contre 32+128 = 160 pour le Pentium III.

Maintenant que la présentation de ce nouveau processeur est faite, passons à quelque chose de plus intéressant, à savoir l’évaluation des performances de ce nouveau processeur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top