IBM Deskstar 75GXP - DTLA 15 Go

07 juillet 2000 à 10h13
0
depuis quelques années maintenant fait office de référence dans le monde des Disques durs E-IDE grâce à des disques qui sont de génération en génération toujours aussi performant et bon marché.
Aujourd’hui avec l’arrivé de l’UDMA 100 IBM a décidé de lancer une nouvelle gamme de disques E-IDE baptisée « Deskstar 75GXP – DTLA » mais est-ce que cette nouvelle gamme est a la hauteur de la réputation d’IBM ? Réponse dans ce test.

Présentation :

00043751-photo-logo-ibm.jpg
Cette nouvelle gamme nommée DTLA présente tout d’abord quelques points communs avec l’ancienne gamme connue sous le nom de « DPTA ». Ainsi la mémoire cache embarquée est toujours de 2 Mo et la vitesse de rotation est de 7200 tours/minute. Pour ce qui est du reste tout a été amélioré : cette nouvelle gamme supporte d’ores et déjà l’UDMA 100 qui rappelons le, offre une bande passante de 100 Mo/seconde, ce qui malheureusement ne sert à rien pour l’instant étant donné que l’UDMA 66 est loin d’être saturé avec les disques actuels. Toutefois l’UDMA 100 peut se révéler utile si vous exploiter plusieurs disques en même temps sur un même contrôleur.

0096000000043747-photo-ibm-pluto-34gxp-dpta.jpg
On remarque également une augmentation dans la capacité de stockage des plateaux on passe ainsi de 6.8 go par plateau pour les DPTA à 15 Go pour les DTLA alors que dans la majorité des cas la concurrence propose des disques composés de plateau de 10 Go. Le modèle 15 Go que nous avons ici en test était donc composé d’un seul unique plateau, un avantage majeure qui prendra tout son intérêt lors de l’évaluation des performances.
Toujours au niveau de la capacité de stockage sachez que grâce à ces plateaux de 15 Go les disques de la gamme DPTA existent dans six capacités différentes : 15, 20 , 30, 45, 60 et 75 Go.
A noter qu’il ne s’agit pas ici de capacités réelles et que le modèle 15 Go testé n’offrait en fait que 14,2 Go en capacité réelle.

Enfin sachez qu’IBM annonce une légère amélioration au niveau du temps d’accès pour cette nouvelle gamme de disques qui passe de 9 ms pour les anciens modèles DPTA à 8.5 m avec les DTLA. Nous n’hésiterons à vérifier cela lors de l’évaluation des performances.

Maintenant que les présentations sont faites passons à l’évaluation des performances.

Les performances :

Pour évaluer les performances de notre disque DTLA 15 Go nous avons fait appel a deux logiciels, HD Tach et Winbech (bench qui présente l’avantage de refleter les performances sous des applications professionnelles tel que Photoshop 4).
Nous avons comparé les performances obtenues avec l’IBM DTLA 15 Go à celles obtenues avec deux autres Disques durs : un IBM DPTA 13.6 Go et un Quantum FireBall Plus KX de 13,6 Go.

Les benchs ont été effectués sur la machine suivante :

  • Carte mère Abit KA7-100 (UDMA 100)
  • 128 Mo de RAM PC 133
  • Athlon 650

    Voici les taux de transferts que nous avons obtenus sous HdTach en mode écriture et en mode lecture sur toute la capacité des disques :

    00044974-photo-taux-transfert-dtla.jpg


    Comme vous pouvez le voir en écriture les résultats sont assez proches mais on remarque tout de même une réelle différence entre le nouveau modèle IBM DTLA et l’ancien modèle IBM DPTA.

    En lecture le nouveau disque IBM DPTA est clairement devant par rapport aux deux autres disques comme nous l’indique le graphique. Le fait de n’avoir recours qu’à un seul plateau de 15 Go prend ici tout son sens.

    Nous allons maintenant observer les performances obtenues en fin de disque (la ou les performances sont les plus mauvaises généralement).

    00044975-photo-transfert-fin-de-disque-dtla.jpg


    Comme vous pouvez le voir même en fin de disque le IBM DTLA se retrouve facilement en tête alors que le Quantum Fireball Plus KX lui est légèrement a la traîne.

    Voyons maintenant ce que vaut l'IBM DTLA au niveau de son temps d'accès :

    00044976-photo-temps-d-acc-s-dtla.jpg


    Comme vous le savez sûrement, le temps d’accès est le temps mis par la tête de lecture pour accéder aux informations, plus le temps mis est élevé plus les performances du disque sont mauvaises.
    Le nouveau disque d'IBM se montre ici bien plus efficace dans ce domaine que son ancêtre le DPTA et il se rapproche du disque du Quantum Fireball. Il est d’ailleurs important de noter que le disque dur Quantum font office de référence en la matière.


    Voici maintenant les résultats obtenus sous ZD Winmark (bench High End) qui est sensé refléter les performances globales d’un disque :

    00044977-photo-performances-dtla-winmark.jpg


    Une fois de plus la supériorité du IBM DTLA se fait ressentir et on remarque dans le cas présent qu’il distance assez facilement le modèle DPTA. Ce résultat est d’ailleurs tout à fait logique étant donné que ce nouveau modèle possède un temps d’accès optimal et un taux de transfert rehaussé par rapport à son ancêtre.

    Overclocking et nuisance sonore:

    0096000000043747-photo-ibm-pluto-34gxp-dpta.jpg
    Comme vous le savez surement lorsqu'on utilise pour overclocker son processeur une fréquence de bus non officielle on overclock également les différents Bus de la machine et notamment le Bus PCI par lequel sont échangées les données du disque dur, or certains disques supportent plus ou moins bien cette hausse de fréquence. Nous avons donc chercher a savoir ce qu’il en était pour le DTLA et il s’est avéré que ce nouveau disque supporte plutôt bien cette hausse de fréquence tout comme l’ancienne génération d’ailleurs. Ainsi l’IBM DTLA ne pose aucun problème avec un bus PCI à 41,5 Mhz (bus système à 83 Mhz sur une Abit BE6 2.0). Une bonne chose pour les systèmes overclocker ne faisant pas appel à un bus officiel.

    En ce qui concerne le bruit dégagé par les nouveaux disques IBM il n’y a rien a redire, les DTLA sont bien plus silencieux que l’ancienne génération DPTA et même avec le boitier ouvert le DTLA reste parfaitement discret.

    Conclusion:

    0076000000044978-photo-ibm-dtla.jpg
    Vendus à des prix très compétitifs (1000 frcs pour le modèle 15 Go) les nouveaux disques IBM DTLA sont des petits bijoux. IBM signe la un sans fautes : bon marché, performant , silencieux. Les IBM DTLA peuvent être considérés comme la nouvelle référence en matière de Disques durs E-IDE.

    Vivement la prochaine génération !
  • Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
    Respectez le réglement de la communauté.
    0
    0

    Actualités du moment

    Réseaux locaux et sécurité
    L'Abit KT7 annoncée
    PC-150 : Overclockers only
    Jouer à Zelda sur son Palm
    Free annonce l’ouverture d’un service de listes de diffusion
    ABIT maitrise le Socket A
    Paint Shop Pro 7.0 disponible
    Asus A7V toutes les spécifications
    Giants: deux nouvelles vidéos
    Baladeur CD et MiniDisc loin devant le Mp3
    Haut de page