Core 2 Duo Penryn : le 45 nm s'invite sur PC portable

Par
Le 07 mai 2008
 0
Six mois après l'arrivée de ses premiers processeurs double cœur gravés en 45 nanomètres, Intel a lancé début janvier, à l'occasion du CES de Las Vegas, les premières déclinaisons mobiles des puces « Penryn ». Comparés à la précédente génération, gravée en 65 nanomètres, ces processeurs déjà largement représentés dans les derniers portables sortis sur le marché sont censés offrir une consommation électrique en baisse, un échauffement moins important et des performances supérieures à fréquence équivalente.

En attendant l'été et l'arrivée des prochaines générations de plateformes pour ordinateurs portables, tant chez AMD avec Puma que chez Intel avec Centrino 2, nom de code Montevina, la sortie des premiers Penryn mobiles devrait donc offrir à la firme de Santa Clara une longueur d'avance supplémentaire sur son concurrent. Outre le passage au 45 nanomètres, ces processeurs Penryn intègrent en effet quelques petits raffinements dont n'étaient pas dotés les Merom, gravés en 65 nanomètres, à commencer par une quantité de mémoire cache L2 plus importante sur certains modèles, et la prise en charge de nouvelles instructions, dites SSE4.

00fa000000722290-photo-intel-penryn-mobile.jpg


Penryn, en tant qu'évolution de l'architecture Core, a déjà fait l'objet d'une présentation détaillée dans nos colonnes, et nous nous contenterons donc ici d'un rappel succinct, avant de nous intéresser plus en détail à quelques-uns de ces nouveaux processeurs pour portables, dont le X9000 qui, avec une fréquence de 2,8 GHz et un cache L2 de 6 Mo, s'annonce comme la puce mobile la plus rapide disponible à l'heure actuelle !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top