Abit BX6 2.0 (Slot 1)

11 mai 2000 à 14h19
0
00043421-photo-abit-bx6-2.jpg
Abit, grand constructeur de carte mère a sortie il y a peu de temps, sa troisième carte mère Slot One équipée du désormais très répandu chipset i440 BX. Cette carte porte le nom de BX6 2.0, elle est donc la logique évolution de la première Abit BX6. Devant le grand succès qu'a remporté la fameuse BH6 (carte mère sortie trois mois après la première BX6), bien connue des overclockeurs, Abit a décidé de sortir la BX6 2.0 qui doit selon Abit, réunir à la fois les atouts de la première BX6 et ceux de la BH6. Voyons donc comme se présente et se comporte cette nouvelle carte mère.

Présentation

C'est une carte mère Slot One au format ATX (ports externes intégrés et contrôleur E-IDE intégré à la carte) composée d'un port AGP, de deux ports ISA et de cinq ports PCI ce qui correspond à la tendance actuelle qui fait que l'on utilise quasiment plus les ports ISA, la plupart des cartes d'extension récentes étant maintenant au format PCI. A vrai dire il ne reste plus que les cartes modem qui utilisent encore le bus ISA. Tout comme sa grande sœur, la BX6 2.0 est également équipée de quatre Slots DIMM destinés à recevoir les barrettes de mémoires au format SDRAM. A ce propos, Abit a équipé la BX6 2.0 de six chips buffers censés maintenir le système stable lorsque les quatre Slots mémoire sont utilisés. En effet le chipset BX supporte assez mal l'utilisation de quatre barrettes de mémoire en même temps. La taille de la nouvelle carte de Abit est proche de celle de la BH6, ceci corrige l'un des principal défaut de la première BX6 dont la taille était assez conséquente ce qui rendait l'accès aux Slots DIMM difficile. Comme pour la première BX6 et pour la BH6, la BX6 2.0 possède de nombreux connecteurs destinés à alimenter plusieurs ventilateurs. Enfin notons la présence d'un radiateur sur le chipset.

Capacités et possibilités offertes

Les Processeurs supportés

La BX6 2.0 supporte les Pentium II à n'importe quelle fréquence (de 233 Mhz à 450 Mhz), les Celeron et les Celeron-A qui intègrent 128 Ko de cache Full Speed. A propos de Celeron A vous devez sûrement savoir qu'ils existent désormais sous deux formes: Slot One et Socket 370, sachez qu'il est possible grâce à de connecter un Celeron A Socket 370 sur la BX6 2.0. La nouvelle carte de chez Abit supporte également le nouveau processeur Intel à savoir le Pentium III (le 450 et le 500 Mhz) qui intègre le jeu d'instruction SSE destiné à accélérer les applications 3D (cliquez pour le test).

Le BIOS

Le BIOS (Basic Input/Output System) qui équipe la BX6 2.0 est un Award Flashable de 2Mb, c'est certes un avantage mais attention aux virus tels que le CIH qui s'attaque à ce genre de BIOS, le bios Award offre donc de nombreux réglages. Ce dernier est équipé du menu "SoftMenu II" qui permet de régler la fréquence du bus (66 / 68 / 75 / 83 / 100 / 103 / 112 / 117 / 124 / 129 / 133 / 138 / 143 / 148 / 153) et la valeur du coefficient multiplicateur (de 2 à 8 par tranche de 0.5) sans avoir recours à des jumpers. Il permet également de régler le voltage du processeur ce qui est bien utile pour l'overclocking, nous le verrons plus tard, enfin sachez qu'il est aussi possible de choisir le coefficient multiplicateur du bus AGP (1/1 ou 2/3) et PCI (1/2, 1/3 ou même 1/4 pour les fréquences supérieures à 117 MHz) et que vous pouvez être informé de la température du système. Enfin, nouveauté des derniers bios Abit, y compris sur BH6, le temps de latence processeur est réglable : toujours un plus à prendre.

Stabilité et overclocking

Nous l'avons vu ci-dessus, la BX6 2.0 offre de nombreux réglages très axés sur l'overclocking, la possibilité de faire varier le coefficient multiplicateur du processeur n'a par contre plus guère d'utilité aujourd'hui du fait que la majorité des processeurs sont bloqués à ce niveau. Il n'y a donc plus que l'augmentation de la fréquence du bus système qui permet aujourd'hui d'overclocker un processeur Intel. Mais cette augmentation peut causer des problèmes puisqu'elle fait aussi augmenter la fréquence des bus ISA, PCI et AGP. Certaines cartes (graphique, réseaux, Scsi) peuvent ne pas supporter cette augmentation et rendre ainsi l'overclocking impossible. C'est pourquoi la possibilité de pouvoir modifier le coefficient multiplicateur du Bus AGP et PCI est intéressante. Enfin, rappelons que l'augmentation du voltage peut parfois rendre un processeur overclocker plus stable, attention cependant à ne pas trop augmenter cette valeur sous risque de provoquer une surchauffe. Avec ma mémoire PC 100, je n'ai réussi qu'a monter jusqu'à 124 MHz. Au delà, cela plantait au démarrage... Enfin... atendons d'avoir de la bonne mémoire PC133 pour tester ça dans les règles :)

Pour juger la stabilité de la BX6 2.0 après overclocking, nous avons effectuer trois overclockings différents (Celeron 300A o/c à 450 puis à 504 et Celeron 366A o/c à 456) à la fois sur une BH6 (référence en la matière) et sur une BX6 2.0 les deux cartes ont été installées avec la même configuration: Disque dur Seagate UDMA - 64Mo Ram PC 100 Hyundai - Carte graphique Riva TnT 16 Mo - Carte son Creative Labs PCI 64.



Apparemment la BX6 2.0 est aussi performante au niveau stabilité que la BH6, ceci est surement du au recours aux même composants électroniques pour les deux cartes.

Conclusion

L'Abit BX6 2.0 est globalement une bonne carte mais un peu trop chère a mon goût pour les avantages quelle présente par rapport à une BH6 au rapport qualité/prix imbattable. Bref, la BX6 2.0 est à conseiller à ceux qui voient une véritable utilité à posséder un quatrième emplacement DIMM et des fréquences supérieures à 133 MHz inutiles pour l'instant. De toutes façons, comme il faudra un jour qu'Abit abandonne la production de BH6 au profit de la BX6 2, vous n'aurais pas le choix Mr les overclockeurs ;)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top