Quel est le meilleur VPN pour Android ?

02 mars 2021 à 17h00
1

Les VPN sont devenus un logiciel indispensable au même titre qu’un antivirus pour les professionnels en télétravail ou même les fans de streaming ou de peer to peer. Mais sur les mobiles ou les tablettes, personne n’a le réflexe d’en utiliser. Nos appareils mobiles n’en auraient pas besoin ? Rien n’est moins sûr. Nous avons sélectionné les meilleurs VPN pour protéger votre précieux smartphone Android.

On a tendance à croire que le VPN est réservé aux ordinateurs, mais les VPN fonctionnent avec une kyrielle d’appareils différents, de manière plus ou moins simple. Du FireTV à la tablette, en passant par le routeur ou le smartphone, pour ne citer que les machines connectées les plus importantes. Or leurs fonctions et options diffèrent, voire change de nom selon les OS. Comment faire le bon choix : suivez le guide, on vous dit tout.
Lire la suite

Nos critères d’évaluation

Nous avons effectué des tests de vitesse (débit ascendant et descendant, latence) pour mesurer les performances des différents services VPN avec le réseau 4G. Les évaluations ont été effectuées après minuit pour que les débits mesurés soient le moins impactés par la saturation du réseau d’émetteurs. Les tests ont été effectués arbitrairement avec un seul réseau téléphonique mobile depuis Paris. Des différences sont possibles (et probables) avec votre propre expérience et votre opérateur téléphonique en province, Belgique ou Suisse. Mais les tendances sont globalement les mêmes.

Par ailleurs, nous ne nous sommes pas arrêtés à faire des mesures techniques de performances sur le service VPN. Nous avons également évalué le logiciel lui-même : son ergonomie, ses fonctionnalités, les normes de sécurité employées. Certains clients VPN sur Android dispose de fonctions aux noms barbares comme kill switch ou split tunneling. La fonction kill switch est simple à comprendre : elle désactive tout échange de données entre votre appareil mobile et internet tant que la liaison sécurisée avec le VPN n’est pas établie. De cette manière, vous pourrez continuer à regarder Netflix US si par malheur vous passez dans un tunnel, par exemple. Il est préférable de tout faire transiter la totalité de vos données avec un VPN (comme nous l’indiquions plus haut), mais certaines apps peuvent être ralenties ou préférer de gérer elles-mêmes la sécurité de leurs données. La fonction Split tunneling sert précisément à cela. Elle contraint certaines applications à fonctionner en contournant le tunnel sécurisé de votre VPN.

De plus, certains VPN possèdent un bloqueur de publicités malveillantes, de physhing et autres menaces informatiques. D’autres VPN vous protègent contre le tapjacking (propre aux smartphones et tablettes). Ils alertent quand une app superpose un écran supplémentaire sur votre navigateur ou autre app pour vous inciter à saisir des informations confidentielles ou à taper l’écran et lancer un code malicieux. Pour plus d’informations sur la sécurité sur les VPN, nous vous invitons à lire la sélection sur Les VPN les plus sûrs.
Dans cette dynamique, nous avons procédé à des tests pour repérer d’éventuelles fuites d’IP : fuite de DNS avec DNS Leak test et fuite webRTC avec IPleaktest. Les résultats sont plus intéressants qu’on pourrait le croire : certains VPN accèdent à des sites internet non désirés.

Surshark, le top du top

Surfshark VPN
  • Vitesse au dessus de la moyenne
  • Nombre illimité d appareils
  • Cryptage renforcé
L'avis de la rédaction

Surfshark constitue une excellente surprise. Ce nouvel acteur offre un service de premier plan qui est presque au niveau des meilleurs VPN du marché. Il se démarque en offrant un nombre de connexions simultanées illimité et des tarifs particulièrement agressifs. C'est l'une des offres les plus attractives pour le grand public.

L'avis de la rédaction

Surfshark constitue une excellente surprise. Ce nouvel acteur offre un service de premier plan qui est presque au niveau des meilleurs VPN du marché. Il se démarque en offrant un nombre de connexions simultanées illimité et des tarifs particulièrement agressifs. C'est l'une des offres les plus attractives pour le grand public.

Surfshark est sur le podium des meilleures app VPN pour Android. Contrairement à la plupart de ses concurrents, ce fournisseur des Iles Vierges britanniques reprend la majorité des fonctions et options de la version ordinateur (Windows). On retrouve ainsi le kill switch, split tunneling (appelée Whitelister), bloqueur de pubs, malwares, trackers (appelé CleanWeb), option Alert (avertissement quand les emails ou mots de passe sont susceptibles d’être piratés), les serveurs avec IP fixe, le multi hop, ou encore le moteur de recherche anonymisé Search. Même le malicieux protocole Shadowsocks (proxy crypté pour naviguer sans censure, notamment du grand Firewall chinois) est conservé sur Android.

En revanche, Surfshark innove avec le remplacement de votre position GPS par celle du serveur VPN auquel vous vous connecter. C’est génial mais accède donc à vos données personnelles (géolocalisation) comme le prouve l’analyse du code de l’app. Des experts ont ainsi découvert deux permissions spéciales : pour accéder à votre position précise (GPS et réseau) et lire le contenu de votre carte mémoire. Quatre trackers (dont 3 Google) ont également été détectés. L’app Android facilite également l’authentification sur FireTV. Toutes ses fonctions sont disponible à un tarif tris raisonnable.

NordVPN, le challenger

NordVPN
  • Streaming et accès TV très efficace
  • Très grand nombre de serveurs
  • Protocole VPN NordLynx de dernière génération
L'avis de la rédaction

Figure de proue des VPN, NordVPN continue d'évoluer à marche forcée. Ses performances sont montées d'un cran grâce notamment à l'implémentation du protocole VPN de dernière génération NordLynx. Outre des applications remarquables et désormais entièrement francisées, il se distingue par sa simplicité d'utilisation et son excellente stabilité. Un service que l'on ne peut que vous recommander, si vous cherchez un VPN sans prise de tête.

L'avis de la rédaction

Figure de proue des VPN, NordVPN continue d'évoluer à marche forcée. Ses performances sont montées d'un cran grâce notamment à l'implémentation du protocole VPN de dernière génération NordLynx. Outre des applications remarquables et désormais entièrement francisées, il se distingue par sa simplicité d'utilisation et son excellente stabilité. Un service que l'on ne peut que vous recommander, si vous cherchez un VPN sans prise de tête.

Pour un tarif raisonnable, NordVPN sécurise peut sécuriser tous les appareils de la maison dont les smartphones et tablettes Android. Le maillage élevé de serveurs VPN dans le monde (5500 serveurs réparti dans 59 pays) assure de très bons débits et pings en France, Belgique et Suisse, mais également dans le monde. On retrouve le split tunneling et kill switch de la version Windows. En revanche, la protection contre tapjacking (clic involontaire sur des pop-ups invisibles) est une exclusivité.

Son protocole NordLynx (dérivé de WireGuard) est plus adapté pour les mobiles, notamment de l’OS Google. Nous n’avons pas détecté de leaking (webRTC et DNS). En revanche, le code source de l’app Android révèle 5 trackers (dont 4 Google) et d’1 permission spéciale pour modifier ou supprimer du contenu sur la carte mémoire. L’app est agréable mais ne propose pas de dark mode.

ProtonVPN, la force tranquille

ProtonVPN
  • Haut niveau de sécurité
  • Interface moderne efficace
  • Intégration au réseau Tor
L'avis de la rédaction

ProtonVPN souffle le chaud et le froid avec d'un côté l'une des plus belles interfaces du marché et de l'autre des débits pas toujours satisfaisants. Doté d'un haut niveau de sécurité, c'est un service qui s'adresse avant tout aux journalistes et autres dissidents qui souhaitent préserver leur anonymat à tout prix.

L'avis de la rédaction

ProtonVPN souffle le chaud et le froid avec d'un côté l'une des plus belles interfaces du marché et de l'autre des débits pas toujours satisfaisants. Doté d'un haut niveau de sécurité, c'est un service qui s'adresse avant tout aux journalistes et autres dissidents qui souhaitent préserver leur anonymat à tout prix.

ProtonVPN conforte son expertise VPN sur la plateforme Android. L’opérateur suisse reprend en effet sur plateforme Android presque toutes les fonctions spécifiques de sécurité de ses logiciels sur ordinateurs. Ainsi, le kill switch, le split tunneling, le routage alternatif (adaptation du chemin si les sites Proton sont bloqués), la fonction Netshield (interdisant spams, trackers et malwares) ou l’option Smart (recherche automatique du protocole et port assurant la meilleur connectivité) sont toujours disponibles sur cette version mobile.

Malheureusement, l’accès aux serveurs Secure Core (installés dans des pays très sûrs), avec débit très élevé (intéressant en 4G/5G), aux serveurs Tor ou encore le déblocage des restrictions géographique des services (notamment streaming), pour 5 connexions simultanées se payent cher (2 à 3 fois les autres VPN). Pourtant, ProtonVPN est une référence de sécurité et de confidentialité avec une app Android dénué de trackers ou permissions, puisqu’elle est open-source. Il faudra se contenter de 2 appareils connectés avec l’abonnement Basic. L’interface de l’app est sans doute la plus agréable et complète, avec notamment la possibilité de créer des profils de connexions (comme sur ordinateur).

Private Internet Access (PIA), le bon compromis

Private Internet Access
  • Rapport qualité/prix
  • Streaming US et UK très efficace
  • Support client à l’écoute
L'avis de la rédaction

Doté d'un bon rapport qualité/prix, Private Internet Access se positionne dans le haut de gamme des offres VPN. Il s'agit d'un des premiers services VPN à implémenter WireGuard au prix d'un débit moindre que celui de ses concurrent. PIA, bien que bourré de qualités, doit aussi travailler son ergonomie et sa couverture multiplateforme pour pouvoir devenir un ténor du marché.

L'avis de la rédaction

Doté d'un bon rapport qualité/prix, Private Internet Access se positionne dans le haut de gamme des offres VPN. Il s'agit d'un des premiers services VPN à implémenter WireGuard au prix d'un débit moindre que celui de ses concurrent. PIA, bien que bourré de qualités, doit aussi travailler son ergonomie et sa couverture multiplateforme pour pouvoir devenir un ténor du marché.

Private Internet Access frôle toujours une place dans nos sélections VPN. Sur Android, il la mérite sans contestation. L’infrastructure de cet opérateur comptabilise plus de 25 000 serveurs dans le monde, dont une cinquantaine en France. Les latences mesurées sont ainsi meilleures que la moyenne en Europe et dans le reste du monde. Même constat avec les débits (download et upload). On retrouve la fonction kill switch, split tunneling ou la personnalisation des DNS et du proxy de la version Windows. En revanche, le bloqueur de pub, malwares et trackers (appelé PIA Mace sur Windows/macOS disparait sur Android.

Même si l’interface est customisable, l’app donne beaucoup trop d’infos mais ne permet pas la sélection en fonction de la charge serveur. Elle indique toutefois la latence des pays en temps réel. Par ailleurs, des experts sécurité ont détecter 2 permissions spéciales dans le code de l’app Android (accès à la position approximative selon le réseau et accès à la caméra). PIA est en outre domicilié aux Etats-Unis (donc sous éventuel surveillance des agences gouvernementales). Private Internet Access est proposé à un tarif accessible.

Mullvad, pour débuter

Mullvad
Mullvad
  • Politique de confidentialité stricte
  • Transparence de l'entreprise
  • Fonction kill switch
L'avis de la rédaction

Certes Mullvad est suédois (donc membre des 14 Yeux), toutefois son code est open source et sa politique de transparence est claire.

L'avis de la rédaction

Certes Mullvad est suédois (donc membre des 14 Yeux), toutefois son code est open source et sa politique de transparence est claire.

Mullvad a sa place dans notre sélection des meilleurs VPN pouir Android. Copie conforme des versions Windows et macOS, l’app est très dépouillée, voir rustique. Les options sont minces mais il y cependant l’indispensable kill switch et le choix du protocole de cryptage (dont le fameux Wireguard). Malgré la domiciliation de Mullvad en Suède (faisant partie de l’alliance des 14 yeux), ce VPN est un modèle de transparence.

L’app est développée en open-source. Elle ne contient ainsi pas de trackers et seulement 3 permissions. Aucune fuite d’adresse IP n’a été détectée. Mais son faible réseau de 764 serveurs dans 36 pays (absent en Corée du sud notamment) réduit ses performances. L’opérateur suédois propose un tarif au-dessus de la moyenne mais qui a l’avantage d’être stable.

Pourquoi utiliser un VPN sur son smartphone Android ?

La navigation sur internet offre des portes d’entrée à des personnes malintentionnées. Votre adresse IP et donc la porte de votre téléphone sont alors potentiellement ouvertes à tout vent. Quand on sait que vos informations les plus secrètes, les photos et vidéos les plus intimes, les messages les plus confidentiels transitent ou sont stockées sur votre appareil mobile, laisser votre smartphone sans surveillance est un peu comme jouer avec le feu : à un moment ou à un autre vous allez vous bruler. Beaucoup de sites internet fonctionnent heureusement en HTTPS (le petit cadenas près de l’adresse internet), mais pas tous. Les données envoyées ou reçues sur votre smartphone/tablette peuvent être interceptées et décryptées, sans être dans un nouveau volet de Mission : Impossible. La menace est encore plus grande et réelle avec les hotspots WiFi publics. En quelques minutes un cybercriminel pourrait découvrir lire les données envoyées et reçues depuis votre mobile en attendant le train par exemple ou dans un hôtel. Des mots de passe et donc éventuellement des données bancaires et personnelles seraient accessibles. Ce scénario est encore rare, mais se multiplie puisque votre mobile contient plus d’informations que toute votre maison et que les usagers sont peu prudents. Avec un VPN, les données sont envoyées ou reçues sur internet sont cryptées avec une clé de cryptage extrêmement forte. Même la fameuse NSA ne saurait casser ce code. C’est le même principe de prudence qui préside à utiliser un VPN quand on utilise le WiFi avec un ordinateur.

Les 10 commandements de la sécurité sur mobile :

  1. Ne pas installer une app (et encore moins un APK) dont l’éditeur est suspect (sans site web, provenant d’un lointain)
  2. Ne pas se connecter à un hotspot WiFi public sans avoir préalablement lancer un VPN
  3. Préférez le protocole WireGuard > OpenVPN > IKEv2/IPSEC > PPTP
  4. Optez pour le protocole UDP (plus rapide, mais sans contrôle) au TCP pour plus de fiabilité (et plus lent)
  5. N’utilisez pas les mêmes mots de passe pour vous connecter à vos services et app
  6. Mettez à jour régulièrement vos apps et votre système Android
  7. Désactivez le Bluetooth, NFC (Google Play notamment) et WiFi quand vous ne l’utilisez pas
  8. Désactivez le mode root (pour débloquer certaines apps ou fonctions)
  9. Ne conservez pas mots de passe enregistrés sur l’appareil
  10. Ne cliquez pas sur les liens d’email louches
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page