Steam, GOG, Epic Games Launcher : les bonnes pratiques pour jouer en sécurité

Le Studio Clubic
Publié le 29 mars 2024 à 10h20
Steam, GOG, Epic Games Launcher : les bonnes pratiques pour jouer en sécurité
Steam, GOG, Epic Games Launcher : les bonnes pratiques pour jouer en sécurité

Les « launchers » (ou lanceurs de jeux) tels que Steam, GOG ou Epic Games Launcher comptabilisent plusieurs centaines de millions d’utilisateurs à travers le monde. Comme tous les services web à succès, ils constituent une cible de choix pour les cybercriminels. Des vols de données (identifiants, numéros de cartes bancaires…), à la diffusion de jeux vidéo piratés, en passant par des bonus malveillants, ou encore des faux sites de fans, les joueurs doivent rester particulièrement vigilants. Alors faut-il un antivirus ?

Malgré la crise du Covid-19, le marché du jeu vidéo a atteint plus de 159 milliards de dollars en 2020, soit 4,8 % de plus qu’en 2019. Outre la sortie de nouvelles consoles et de jeux vidéo, les éditeurs ont énormément amélioré et facilité l’accès aux jeux via Internet et les mobiles. Résultat, ils attirent chaque jour de nouveaux utilisateurs qui ne sont pas toujours au fait des règles de sécurité indispensables à adopter pour éviter les mauvaises surprises. Voici nos conseils pour jouer en toute sécurité.

Garder son système et ses jeux à jour

Outre l’utilisation d’une solution de sécurité ou d'un antivirus gratuit pour protéger son ordinateur comme Avira, garder son système et ses applications à jour fait partie des règles d’hygiène informatique absolument indispensables à respecter.

Les mises à jour permettent de réparer les erreurs et corriger les éventuelles failles de sécurité pouvant être exploitées par des hackers pour mener des attaques malveillantes. Les « launchers » (ou lanceurs, en bon français) et les jeux vidéo ne font pas exception à cette règle. Dès lors qu’un éditeur publie une mise à jour ou un correctif, il est très important de l’appliquer au plus vite.

Garder son système et ses jeux à jour
Garder son système et ses jeux à jour

Utiliser l’authentification à double facteur

De nombreux éditeurs de jeu tels que Sony, Ubisoft ou encore Nintendo ont été victimes de piratages massifs qui se sont soldés par des fuites de données de millions d’utilisateurs. Pour faire face à ce fléau, la plupart d’entre eux proposent désormais un mode d’authentification à double facteur (ou A2F). Il est généralement nécessaire d’activer cette fonction lors de l’inscription au service ou via les paramètres de son compte.

Cette méthode consiste à ajouter une étape d’identification supplémentaire à la simple saisie de ses identifiants (nom/adresse e-mail et mot de passe).

Pour pouvoir accéder à son compte, l’utilisateur doit indiquer un code de sécurité envoyé par SMS sur son numéro de téléphone ou plus rarement sur son adresse e-mail. Une protection qui a fait ses preuves et qui limite considérablement les risques de piratage.

Utiliser l’authentification à double facteur

Limiter les informations personnelles

Les données des internautes valent leur pesant d’or. Que cela soit à travers des piratages de grande ampleur, des campagnes de phishing, l’exploitation de failles de sécurité, ou du social engineering (ingénierie sociale en français), les cybercriminels emploient toutes sortes de méthodes pour s’emparer de nos données. C’est la raison pour laquelle, il est important de publier le moins d’informations personnelles possibles sur Internet et notamment sur les plateformes de jeu en ligne.

Lors de l’inscription, il est conseillé d’utiliser une adresse e-mail secondaire dédiée (ou jetable) et un pseudo qui ne permettent pas de vous identifier.

Cela permet de préserver son adresse e-mail principale et de limiter les risques en cas de piratage du site de l’éditeur.

Si vous recevez un faux e-mail d’un opérateur de téléphonie ou d’une administration vous invitant à cliquer sur un lien sur une adresse de messagerie que vous utilisez uniquement pour jouer, vous comprendrez tout de suite qu’il s’agit d’un phishing. Pour la même raison, mieux vaut éviter d’enregistrer sa carte bancaire sur les plateformes de jeu.

Limiter les informations personnelles

Ne pas désactiver son antivirus pour gagner 1 FPS

Tous les conseils ne sont pas bons à suivre… Il n’est pas rare de voir sur des forums ou des blogs des tutoriels expliquant comment optimiser les PC afin de gagner des FPS. Dans la majorité des cas, il est conseillé aux joueurs de désactiver complètement leur solution antivirus afin d’octroyer un maximum de ressources aux jeux.

Une mauvaise idée, car non seulement leur système se retrouve sans protection et exposé à toutes sortes de risques, mais le gain de ressources est quasiment imperceptible.

Contrairement à certaines idées reçues les solutions antivirus, comme Avira par exemple, consomment en réalité très peu de ressources de l’ordinateur. D’innombrables joueurs en ont déjà fait les frais et reconnus avoir subi une attaque après avoir interrompu leur antivirus pour jouer.

Rester vigilants sur les forums et avec les autres joueurs

En jouant en réseau durant des heures avec des coéquipiers des quatre coins du monde, les gamers tissent des liens via les chats (espaces de discussion) avec de parfaits inconnus dont ils ne savent in fine absolument rien.

Une aubaine pour certains cybercriminels qui profitent de l’occasion pour glaner peu à peu des informations à des fins malveillantes, ou inviter les joueurs à cliquer sur un lien de sites internet ou de téléchargements vérolés. Une fois que le piège se referme, il est déjà trop tard.

Comme il est très difficile de savoir à qui l’on a vraiment à faire derrière son écran, il faut toujours rester vigilant et ne jamais dévoiler des informations personnelles (date de naissance, adresse, situation familiale et professionnelle…) qui peuvent potentiellement permettre à un hacker de mener des attaques d’ingénierie sociale pour deviner le mot de passe d’un compte, etc. En règle générale, il faut aussi se méfier des joueurs trop curieux ou qui proposent des téléchargements.

Rester vigilants sur les forums et avec les autres joueurs

Acheter des bonus uniquement sur les stores officiels

Beaucoup de jeux vidéo proposent des bonus (aussi appelés « mods ») divers et variés pour agrémenter les parties : des vies supplémentaires, des options d’optimisation pour plus de confort, des objets ou des armes qui augmentent les chances de victoire, etc. Ces bonus représentent une manne financière qui attire des escrocs de tout poil. Là encore, il faut rester vigilant et ne pas faire confiance à de parfaits inconnus ou des offres trop alléchantes. Pour cela, il faut vérifier l’origine des sites, consulter les avis des autres utilisateurs (attentions aux faux avis qui pullulent sur les forums), et privilégier les sites connus et reconnus par la communauté.

Avant de donner ses informations bancaires pour acheter un mod, il faut évidemment s’assurer à minima que le site marchand dispose d’un certificat d’authentification et que l’adresse Internet commence bien par le protocole : «https ». Il garantit d’une part l’identité du site, mais également que les échanges soient cryptés afin de ne pas diffuser pas ses coordonnées bancaires en clair sur la toile.

Acheter des bonus uniquement sur les stores officiels

Oublier les jeux piratés !

Même si la tentation peut être grande de télécharger GTA V, Call of Duty et bien d’autres sans débourser un centime, il faut savoir que certains jeux piratés ou craqués dissimulent des charges malveillantes. Outre les jeux vidéo piratés, les réseaux P2P et les forums pullulent de générateurs de clés, de déverrouilleurs, de patchs en tous genres ou même de mods très recherchés vérolés. Derrière ces cadeaux empoisonnés se cache une cybercriminalité très organisée qui fait tout pour encourager les joueurs à tomber dans leurs pièges et télécharger leurs fichiers.

Les victimes se comptent malheureusement par dizaines de milliers chaque année et les dégâts peuvent être très importants. Le simple fait de télécharger et décompresser un fichier suffit aux hackers pour installer un ransomware, verrouiller ses données, et exiger une rançon. Le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle…

Jeu video : protégez votre PC sans affecter les performances

Bitdefender
  • moodEssai 30 jours
  • devices3 à 10 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus
9.5 / 10

Bitdefender continue sur la lancée des versions précédentes avec une efficacité toujours à toute épreuve. Pour détecter et bloquer tout type de menace provenant d'Internet, la suite fait un sans fautes. Aucun faux positif n'est à signaler, et elle n'a pas d'impact significatif sur les performances de Windows. Le logiciel protège votre ordinateur sans faille, donc. La suite de Bitdefender est aussi disponible sur le système d'Apple et Android

Les plus
  • Excellent rapport fonctionnalités/prix de l'abonnement
  • Efficacité sans faille du service
  • Impact léger sur les performances
  • Très simple à administrer depuis la console web
Les moins
  • Une interface un peu trop grand public
Norton 360
  • moodEssai 14 jours
  • devices10 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus
9.3 / 10

Disponible sur plusieurs appareils, Norton 360 reste une très bonne solution de sécurité tout en un pour le grand public contre les menaces d'internet. La protection, peut être un peu trop agressive pour éviter les faux positifs, est d’une grande efficacité. L’impact sur les performances de Windows est toujours minimal. Le VPN illimité demeure un atout intéressant, même si d’autres lui ont emboité le pas depuis. Les utilisateurs experts lui préféreront sans doute un Kaspersky ou un Bitdefender, mais Norton 360 demeure actuellement notre solution préférée pour la famille.

Les plus
  • Protection anti virus robuste et légère
  • Grande simplicité d'utilisation
  • VPN inclus et illimité (Standard, Deluxe et Advanced)
  • Espace de stockage cloud offert 200 Go
  • Surveillance du dark web (Deluxe et Advanced)
Les moins
  • Faux positifs en progrès mais toujours présents
Avast One
  • moodEssai 30 jours
  • devices5 à 30 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsPas de contrôle parental
9.2 / 10

Avast One est une offre assez pertinente dans la gamme de l’éditeur. L’efficacité de la protection antivirus de la suite ne semble pas avoir bougé et demeure parmi les plus réactives, même sur des menaces encore récentes. L’interface mise sur la simplicité et la cohérence entre desktop et mobile, et dans l’ensemble, c’est assez réussi, bien que l’approche très grand public puisse rebuter certains utilisateurs qui se sentiront quelque peu infantilisés. Avec des fonctions assez complètes (VPN, protection de la vie privée, optimisation et entretien du système), on tient là une bonne suite de sécurité familiale. On regrettera en revanche que l'éditeur ait fait l’impasse sur certaines fonctionnalités ou simplifié d’autres de manière un peu trop agressive (on pense au pare-feu) dans son optique de rendre sa suite plus lisible pour le grand public.

Les plus
  • Très simple d'utilisation
  • VPN illimité inclus
  • L'efficacité
  • Application Android cohérente
Les moins
  • La peinture est encore fraîche
  • Trop simplifié pour les experts
  • Pare-feu moins complet
Par Le Studio Clubic

Le Studio Clubic est le créateur de contenus originaux pour les partenaires de Clubic. Derrière Le Studio Clubic se cache une équipe experte dans le brand content et le content to commerce, qui propose des contenus de qualité pour connecter nos annonceurs avec nos lecteurs.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.