Firefox 3.6 : une meilleure gestion des extensions

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000002595364-photo-logo-firefox.jpg
Sur le blog officiel de Mozilla Developer, Johnathan Nightingale, responsable du département Human Shield chez Mozilla annonce un changement concernant l'intégration des extensions. En effet, il explique que si ce sont précisément les add-ons qui ont popularisé le navigateur, certains ajoutent directement leur code au sein du dossier Components de l'application, c'est-à-dire précisément là où se trouve le code même du navigateur.

Le placement de ces extensions au sein du dossier Components présente plusieurs problèmes. D'une part, ces dernières « ne sont pas visibles par l'utilisateur, c'est-à-dire qu'il ne pourra pas les contrôler au travers du gestionnaire » par exemple pour les désactiver en cas de problème. Par ailleurs lorsque le navigateur est mis à jour, ce dernier vérifie au démarrage la compatibilité des extensions installées, or, les plugins placés au sein du dossier Components n'étant pas visibles au sein du gestionnaire, l'application ne sera pas en mesure de les bloquer. Ce scénario entraine parfois différents problèmes tel qu'un plantage immédiat. Pour cette raison Mozilla oblige désormais une installation standard et refuse le droit d'écriture sur le dossier Components

M. Nightingale ajoute : « si vous êtes un utilisateur, cette initiative devrait être 100% positive. Vous n'avez pas besoin de changer quoique ce soit, vos extensions régulières devraient fonctionner normalement, vous constaterez simplement moins de plantages et moins de bugs étranges ». Mozilla encourage également la communauté à avertir les utilisateurs n'ayant pas pris note de ce changement. Mozilla a mis à disposition auprès des développeurs une page expliquant la procédure à suivre pour modifier leurs extensions.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Parrot : un cadre photo numérique sous Android
  Just Cause 2  : 10 minutes de gameplay en vidéo
OBEDDIS : 15,5 millions d'euros pour développer l'internet des objets
Handicap : le Val-d'Oise teste le
Inspirés par Tumblr, Twitter veut densifier le buzz et Typepad lance Micro
Google Apps roule pour Euromaster
La télé-réalité politique s'invite sur Dailymotion
  Left 4 Dead  /  Modern Warfare  : le boycott a du mal
Plus de 3000 iPhone volés en Belgique
Windows Azure officiellement disponible au 1er janvier
Haut de page