Extensions Firefox : un pourboire pour les développeurs

17 juillet 2009 à 09h30
0
02307136-photo-mozilla-firefox-add-ons.jpg
Signe des temps de crise ? Sur leur blog officiel, l'équipe de Mozilla Add-ons annonce l'introduction d'une nouvelle initiative baptisée « Contributions » permettant aux internautes d'effectuer un paiement électronique s'ils souhaitent encourager le travail d'un ou de plusieurs créateurs de plugin pour Firefox. « Des milliers de développeurs créent des extensions qui dessinent l'avenir des navigateurs Internet, et jusqu'à aujourd'hui, s'ils souhaitaient recevoir un support financier pour leurs efforts, ils n'avaient que peu d'options », explique l'équipe de Mozilla Add-ons.

Ces paiements optionnels seront effectués via le système de transaction électronique de Paypal, ce qui signifie que les développeurs intéressés devront se créer un compte afin de pouvoir s'inscrire au programme. De son côté l'internaute sera invité à verser une contribution en autorisant la transaction d'une somme prédéterminée ou personnalisée. Les développeurs trouveront également une nouvelle section intitulée « About » sur laquelle ils pourront clairement expliquer leurs idées de développement, mais aussi se rapprocher de la communauté en partageant d'autres détails, à l'image d'un profil personnel.

Pour l'heure le programme « Contributions » est en phase d'évaluation et dans un premier temps les transactions sont effectuées en dollars. Aussi les motivations de la fondation ne sont pas encore très claires puisque d'après leur FAQ ; « pour ce test pilote, Mozilla ne gagnera pas de pourcentage sur les paiements effectués par les utilisateurs. Les développeurs recevront toutes les contributions auxquelles il faudra soustraire les frais de transaction prélevés par Paypal ». L'on pourrait cependant se demander si la situation ne sera pas différente une fois la phase d'évaluation terminée.

85% des revenus perçus par Mozilla proviennent de son partenariat avec Google et des publicités générées par le moteur de recherche du navigateur. En 2006, cela représentait 57 millions de dollars. Au premier septembre 2008, la fondation annonçait un prolongement de ses accords avec Google jusqu'en 2011. Qu'adviendra-t-il ensuite ? Dans un entretien récemment recueilli par NetEco, Tristan Nitot, président de Mozilla Europe explique : « Nous avons d'autres partenaires, dont les sociétés eBay, Amazon et Yandex. Bref, nous sommes sereins. Nous avons un fond de réserve qui nous permet de survivre longuement ». Il n'en reste pas moins que si la communauté réagit de manière positive face à cette initiative avec un reversement partiel des contributions pour la Fondation, cela constituerait une autre source de revenus non négligeable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top