Google Chrome : les premières failles

03 septembre 2008 à 18h10
0
01583132-photo.jpg
Voici le premier coup dur pour Google Chrome : quelques heures après la sortie du logiciel, plusieurs experts ont déjà découvert quelques failles de sécurité.

Sur le site officiel de Chrome, l'internaute peut lire: « Chaque onglet utilisé fonctionne indépendamment du navigateur. Par conséquent, si une application se bloque, les autres onglets ne sont pas affectés ». Pourtant, Rishi Narang, un spécialiste de la recherche de vulnérabilités des programmes, a découvert qu'il peut en être autrement. Et pour cause, rien n'est plus simple pour faire crasher le navigateur de Google. Il suffit d'un lien formé d'un identifieur inconnu suivi d'un caractère spécial. Les plus audacieux n'auront qu'à cliquer sur lien au bas de cette page. Inutile de dire que si cette faille n'est pas rapidement corrigée, plusieurs développeurs web risquent de s'amuser...

01583572-photo-crash-de-chrome.jpg


Un second expert en sécurité, Aviv Raff, a remarqué qu'il était possible de combiner deux failles de sécurité pour duper l'utilisateur et installer sur la machine de la victime des fichiers exécutables. D'une part Google Chrome se base sur la version 525.13 de WebKit, soit celle utilisée dans Safari 3.1. Or cette mouture de WebKit est dépassée et considérée comme vulnérable. De son côté, Apple a distribué un patch avec la version 3.1.2 de Safari. Par ailleurs, Chrome comporterait un bug dans le moteur Java. L'expert a mis au point une petite démonstration inoffensive.

Si Chrome n'en est qu'au stade bêta, on espère néanmoins que Google adressera ces failles de sécurité dans les prochaines versions du logiciel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top