Smartphones Android : optimiser pour mieux régner

Aurélien Audy
07 mai 2014 à 16h12
0

Stockage : comment faire de la place ?

Pour quelqu'un qui a un smartphone avec 32 ou 64 Go de mémoire interne, la question du stockage n'est jamais vraiment un problème. Mais quand cette capacité descend sous les 8 Go, l'utilisateur va rapidement se sentir à l'étroit. Une fois retranché le delta imputable aux unités (les constructeurs vendent des giga octets en base 10, les systèmes utilisent des gibi octets en base 2, 1000 d'un côté 1024 de l'autre), la place occupée par le système d'exploitation Android et selon « l'épaisseur » de la surcouche (constructeur et/ou opérateur), la quantité d'espace réellement libre pour l'utilisateur peut devenir franchement symbolique. Un peu de musique, quelques photos, une poignée d'applications et votre appareil n'est même plus apte à réaliser la moindre mise à jour, faute de place. Comme nous le pointions dans cet article, la pratique douteuse est en tout état de cause condamnable. En attendant que les lignes bougent, que peut-on faire pour gagner de l'espace ?

01F4000007305978-photo-stockage-16-go-smartphone.jpg
Infographie produite par l'association de consommateurs Which? Elle montre l'écart entre l'espace restant sur son smartphone neuf et ce qui est annoncé à l'achat, 16 Go


La carte mémoire

00BE000006158748-photo-carte-microsdhc.jpg
La première solution qui vient à l'esprit, c'est d'accroître la capacité de son téléphone, via une carte micro SD. La mémoire ne coûte pas bien cher, il serait dommage de se priver. Ce support convient particulièrement au stockage multimédia : photos, musiques et vidéos. Précisément le type de contenu qui exige de la place, d'autant plus que les années passent.

Allez dans le menu Mémoire ou Stockage (selon les versions d'Android), et Paramètres de la mémoire. Par défaut, tout est réglé sur la mémoire interne, choisissez la carte SD. Ainsi vos photos, messages, transferts de Bluetooth ou fichiers téléchargés sur le Web iront sur le support externe plutôt que dans la mémoire fixe du téléphone.

0000012C07343120-photo-menu-m-moire-htc.jpg
0000012C07343082-photo-choix-m-moire-carte-sd-htc.jpg

Le menu mémoire chez HTC

Oui mais voilà, tous les smartphones ne disposent pas d'un port de carte micro SD. Si vous êtes dans ce cas-là, vous pouvez directement passer à l'étape suivante. Et quand bien même vous ajouterez une carte micro SD, le problème reste la place occupée par les applications, qu'il n'est pas toujours possible d'installer sur ce support externe. C'est au bon vouloir des développeurs, qui autorisent ou non cette fonction. Au petit bonheur la chance ! Généralement, les applications préinstallées sont condamnées à rester sur la mémoire interne, impossibles à effacer.

0000012C07343308-photo-stockage-galaxy-s5-1.jpg
0000012C07343310-photo-stockage-galaxy-s5-2.jpg

Le menu stockage sur Galaxy S5 et les applications Samsung impossibles à désinstaller ou déplacer sur la carte SD

Désinstaller ce qui peut l'être

Mais parfois elles le sont (celles de certains opérateurs comme SFR par exemple), ce qui veut dire que vous pouvez soit les supprimer pour gagner de la place, soit les déplacer sur la carte mémoire afin de déporter le problème. Envie d'en avoir le cœur net ? Il suffit d'aller dans le menu Applications des Paramètres, puis parcourir la colonne Téléchargées. Touchez les app que vous aimeriez voir disparaître, descendez un peu dans la page, et si l'icône Déplacer n'est pas grisée, la manipulation peut être effectuée. Si l'icône est grisée, vous serez... verts.

0000012C07343380-photo-d-placer-carte-sd-2.jpg
0000012C07343378-photo-d-placer-carte-sd-1.jpg

Il faut savoir qu'une application installée sur carte mémoire conserve une partie de ses données (celles sensibles) sur la mémoire interne. L'économie d'espace ne sera donc pas totale.

Effacer le cache

Dans ce même menu des applications, vous pouvez également effacer tous les caches de mémoire. Il s'agit d'informations que chaque application stocke au fil des usages, de sorte à fonctionner plus rapidement. Ce ne sont généralement que des petites quantités, mais de kilo en méga, on finit par grignoter un peu de place. L'opération peut vite devenir répétitive et pénible si on fait tout à la main. Heureusement, depuis Android 4.2, on peut automatiser la suppression du cache, en allant dans les paramètres, puis menu stockage (ou mémoire), puis soit en cliquant sur « Données mises en cache », soit en allant dans l'intitulé équivalent que propose la surcouche du constructeur (genre « Libérer plus d'espace » chez HTC).

0000012C07343412-photo-vider-cache-manuellement.jpg
0000012C07343388-photo-donn-es-en-cache.jpg
0000012C07343376-photo-lib-rez-de-l-espace.jpg

On peut supprimer manuellement le cache de chaque application. Mais sur Nexus 5 par exemple, la suppression du cache peut être automatisée. Chez HTC aussi mais l'intitulé n'est pas identique

Pour ceux qui n'auraient pas pareille option, notamment en raison d'une version d'Android inférieure, et s'il vous reste un minimum de place, vous pouvez installer temporairement une application comme Clean Master (s'installe sur carte SD) : celle-ci va automatiquement lister tous les gains qui peuvent être réalisés et procéder au nettoyage en chaîne.

0000012C07343444-photo-clean-master-1.jpg
0000012C07343446-photo-clean-master-2.jpg
0000012C07343448-photo-clean-master-3.jpg

L'application Clean Master permet un nettoyage automatisé de son smartphone Android

Aller plus loin : le root

Aux grands maux les grands remèdes : si le manque de stockage vous peine, la solution radicale reste le root de son smartphone. Pour ceux qui n'en connaissent pas le principe, vous découvrirez dans les grandes lignes de quoi il s'agit en lisant notre FAQ. Rooter son smartphone permet de s'arroger des droits administrateur à différentes fins. Dans le domaine qui nous intéresse ici, la gestion du stockage, le root s'envisagera pour installer des applications comme Titanium Backup ou No Bloat, capables d'éradiquer les contenus les plus tenaces. Attention toutefois à ne pas avoir la main trop lourde : si vous effacez des éléments nécessaires à Android, vous risquez d'avoir des petits soucis de stabilité. Dans le doute, essayez d'abord de désactiver les éléments en question pour voir ce que dit le smartphone. Ou alors utilisez le mode prudent que proposent certaines applications (gel ou quarantaine des applications, des actions réversibles contrairement à la désinstallation).

0000012C07343492-photo-appli-root-5.jpg
0000012C07343488-photo-appli-root-3.jpg
0000012C07343484-photo-appli-root-1.jpg

No Bloat (deux premières captures) et Titanium Backup sont des références en la matière

L'autre possibilité offerte par le root, plus radicale encore, c'est de charger une ROM alternative. Autrement dit un autre OS que celui du constructeur. Puisque ces derniers lient leurs applications au système d'exploitation, le meilleur moyen de se débarrasser de ce contenu parasite, c'est encore d'installer un nouvel OS propre. Il existe une multitude de ROM alternatives, dont certaines ont la réputation d'être légères (MIUI ou Slim Bean).

Il faut avant tout veiller à la compatibilité entre votre téléphone et la ROM convoitée, puis bien respecter la marche à suivre, qui change d'un produit à un autre, d'une ROM à une autre. Vous trouverez normalement les détails sur la page officielle des développeurs de chaque ROM, ici pour Slim Bean et là pour MUIU par exemple.

000000FA07343560-photo-miui.jpg
000000FA07343558-photo-slim-bean.jpg

MIUI et Slim Bean, deux ROM alternatives réputées légères

Dans tous les cas, le root du smartphone reste une procédure risquée, à entreprendre que si vous êtes sûrs de vous. La garantie des constructeurs saute généralement, et l'éventualité de « bricker » l'appareil, c'est-à-dire de le mettre hors service, ne peut jamais être totalement exclue. Mais quiconque dispose d'un Galaxy S4 de Samsung comprendra vite l'intérêt d'une manipulation pareille. En effet, sur 16 Go en version de base, seuls 8,56 Go sont laissés pour l'utilisateur, soit à peine plus de la moitié. Et avec la dernière mise à jour KitKat, il ne reste que 7,8 Go ! Le S5 fait un peu mieux, puisqu'il reste, sorti du carton, un peu plus de 10 Go de libres, avec pourtant une surcouche toujours aussi dense, une sorte de système dans le système. Un cas ultime qui se passerait bien d'être mentionné ici, mais c'est mérité !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top