Skyfire lève 10 millions de dollars pour son navigateur mobile

12 octobre 2012 à 12h02
0
La société Skyfire, éditant un navigateur mobile du même nom, annonce avoir levé 10 millions de dollars.

00C8000003954912-photo-skyfire-sq.jpg
Skyfire s'est fait connaître en proposant une solution pour les détenteurs d'un iPhone ne disposant pas du lecteur Flash. Le navigateur mobile est ainsi capable de récupérer de vidéos au format Flash, de les convertir pour une lecture avec la balise video du HTML5 puis de les compresser avant de les retourner aux mobinautes. Il en résulterait une bande passante réduite de 60%.

La société a signé plusieurs accords avec différents opérateurs et fournisseurs d'infrastructures. Parmi ses clients nous retrouvons, entre autres, Cisco, Alcatel-Lucent ou encore Ericsson. La société souhaite développer cette activité professionnelle et pour ce faire, elle vient de lever 10 millions de dollars auprès des fonds d'investissement Panorama Capital et de ses investisseurs historiques Verizon Ventures, Matrix Partners, Trinity Ventures, et Lightspeed Venture Partners ayant déjà investi plus de 30 millions de dollars.

Le blog Techcrunch, qui rapporte l'affaire, explique que Skyfire multipliera les partenariats aux États-Unis tout en étendant sa présence en Europe de l'Est, au Japon, en Asie du Sud Est ainsi qu'en Australie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cisco a attisé la
My Net Wi-Fi Range Extender : un réseau Wi-Fi plus étendu grâce à Western Digital
Ubuntu : Canonical souhaite rattraper son retard sur le marché des jeux vidéo
Orange Open : nouvelles offres quadruple play et frais de
VoD : Amazon débarquerait en France en 2013 (MàJ)
Motorola Razr i : un smartphone au rapport prix/prestation intéressant
Samsung officialise son Galaxy S III mini
Microsoft Office 2013 passe en version RTM
La Grande-Bretagne passe en revue les liens entre BT et les routeurs Huawei
AMD, vers un résultat en recul de 10% au troisième trimestre
Haut de page