Casio EX-ZR700 : l'outsider plein de charme

28 juin 2013 à 17h52
0

Casio EX-ZR700

Voici une marque à part dans le paysage de la photographie. Avec ses tarifs presque trop entrée de gamme et plombée par l'association de son nom avec montres et calculatrices, Casio peine à se faire une place crédible auprès des amateurs d'image. Et pourtant, les efforts sont là : évolution du design, des caractéristiques, des fonctionnalités, etc. on ne peut pas en dire autant de tout le monde.

0190000006079494-photo-casio-ex-zr700.jpg


Prise en main et ergonomie du ZR700

Le ZR700 n'est pas exactement le successeur du ZR200 que nous testions il y a un an. Il y a eu entre temps le ZR300 puis le ZR400 sorti en même temps que le ZR700. Ce dernier est une variante avec un zoom plus consistant, de facteur 18X (contre 12,5 X), un soupçon d'embonpoint en plus (1 à 2 mm par face et 20 g), un design tricolore plus tendance. Malgré l'unique présence de métal sur la face avant de l'appareil, le ZR700 conserve une allure sérieuse. On aurait certes aimé des grips de poignée et de pouce plus souples (là c'est du plastique dur, une faute de goût), mais l'ergonomie reste bonne, bien que particulière. Disons que Casio ne fait pas exactement tout comme les autres. Ainsi, on découvre des raccourcis qu'on n'est pas habitué à voir sur le sélecteur de modes (ailleurs que chez Casio), comme la macro entièrement nette, la HDR Art, le super zoom ou le triple cliché. La présence d'un bouton dédié à la rafale et d'options aussi complètes (cadence, nombre de vues, pré-enregistrement) est également une spécificité Casio.

012C000006079500-photo-casio-ex-zr700-2.jpg
012C000006079496-photo-casio-ex-zr700-dos.jpg


Autre bon point : le ZR700 est un des plus personnalisables qui soit ! La roue codeuse peut se voir affecter la correction d'exposition, la balance des blancs, le retardateur ou la mise au point manuelle, tandis que les touches gauche/droite du pavé servent à la sensibilité, la mesure de la lumière, la zone AF ou encore la détection des visages. Le ZR700 autorise par ailleurs le réglage indépendant de la netteté, la saturation et le contraste mais aussi de la puissance du flash. A défaut de proposer des modes utilisateur enregistrables, le ZR700 recourt à une fonction mémoire : on précise les paramètres qu'on désire voir sauvegardés entre deux allumages d'appareil. Il donne enfin accès au format brut RAW, accès toutefois peu commode puisqu'il faut passer par les modes scènes pour l'activer. L'ergonomie logicielle est à ce titre un peu moins travaillée. Si la molette virtuelle pour les paramètres courants (qu'on fait apparaître en appuyant sur la touche SET) est plutôt bien vue, le listing interminable des options du menu, dans un seul onglet fourre-tout n'est pas très commode.

012C000006079508-photo-casio-ex-zr700-6.jpg
012C000006079510-photo-casio-ex-zr700-7.jpg

Terminons ce passage en revue en mentionnant la copieuse batterie de 1 800 mAh, qui assure 470 vues, le record de ce dossier. Ou encore le très bel écran de 3 pouces en 912 000 pixels, un des plus beaux de notre sélection. Mais aussi la fixation trépied complètement décentrée donc difficilement utilisable...

012C000006079504-photo-casio-ex-zr700-4.jpg
012C000006079506-photo-casio-ex-zr700-5.jpg


Performances du Casio EX-ZR700

Casio nous a habitué à des appareils nerveux, le ZR700 ne va pas à contre courant. Le démarrage en 2 s n'est pas foudroyant. Mais le délai de 0,45 s entre deux vues si ! La latence au déclenchement compte parmi les plus faibles, 0,05 s, ce qui profite un autofocus tout à fait réactif : entre 0,2 s latence comprise au grand-angle et 1 s au téléobjectif au maximum, dans nos conditions de test (luminosité normale, mais avec un changement de distance de mise au point le plus long possible). Côté rafale, le ZR700 réitère la performance établie sur les précédents ZR, à savoir 30 im/s sur 30 vues, en résolution native mais compression Jpeg normale (au lieu de fine) ! Un exploit, qui immobilise toutefois l'appareil pendant... 30 s. La gestion du buffer est peut-être le prochain point sur lequel plancher chez Casio, parce que même quand on enchaine deux vues rapidement et qu'on appuie sur lecture, l'appareil nous invite à patienter pendant près de 3,5 s.

06083082-photo-casio-zr700-timings.jpg
Mesures exprimées en secondes : la plus petite est la meilleure


0096000006079502-photo-casio-ex-zr700-3.jpg
Casio équipe son ZR700 d'un zoom 18X inédit dans ses rangs. Il couvre la plage de focales 25-450 mm, dispose d'ouvertures classiques (f:3,5-5,9) mais avec une stabilisation optique. Sur le papier un peu en dessous de la concurrence, cette optique se montre assez convaincante dans la pratique. Moins piquée que chez Fujifilm, Canon ou Sony, pas follement homogène (ce qui est rarement le cas) et prône à faire apparaître des franges colorées (ce qui arrive souvent), elle donne toutefois plus de mordant au centre que celles de Panasonic (hors grand-angle à la pleine ouverture) ou de Nikon. En revanche, la stabilisation optique n'est pas tout à fait à la hauteur, par rapport à d'autres qui la pratiquent il faut le dire depuis fort longtemps (Panasonic en premier lieu). Tous aspects confondus, l'optique du ZR700 ne démérite pas.

Qualité d'image et hautes sensibilités

Le capteur employé par Casio est le même que sur la précédente génération de ZR, un CMOS rétro-exposé de 16,1 MPix. En revanche, le processeur de traitement d'image est l'Exilim Engine HS 3, comme sur le ZR400 (les ZR200 et ZR300 reposaient sur le HS de première génération). Les progrès accomplis depuis le ZR200 sont énormes, au point où le ZR700 dépasse le HX50V et vient même talonner le Canon SX270 HS de 80 à 200 ISO, devant tous les autres concurrents ! A 400 ISO une première phase de lissage s'opère : on perd davantage de détails que sur le SX270 HS mais le ZR700 reste au-dessus du lot, avec une harmonie de traitement appréciable.

A 800 ISO, le lissage s'intensifie et s'accompagne d'une baisse de la saturation des couleurs (pour contenir le bruit chromatique). Le ZR700 se fait alors rattraper et dépasser (de peu) par le F900 EXR mais reste plus fin que le HX50V, dont les contours cisaillent. A 1600 ISO, un important voile vient brouiller l'image : les écarts entre nos quatre meilleurs challengers s'estompent, Canon restant toutefois toujours plus détaillé que les autres. A noter que le passage en RAW sur le ZR700 donne d'excellents résultats. Reste la valeur ultime atteinte par le compact de Casio, 3 200 ISO, où là le rendu s'effondre. Une superbe remontée de l'outsider dans l'ensemble !


Cet Exilim se comporte très sainement, autant que les ténors du monde de la photo. L'exposition est juste, la balance des blancs très fiable, la colorimétrie réaliste. Casio est également passé expert dans les modes de prise de vue par assemblage, que ce soit pour réduire le bruit de l'image, pour accroître le zoom, pour étendre la dynamique ou modifier la profondeur de champ. Le tout étant à disposition au besoin du mode Supérieur Auto Pro, équivalent de l'automatique intelligent de Sony. Ludique et efficace ! Petit bémol à souligner : l'obturation ne descend pas sous le millième de seconde à la plus grande ouverture (f3,5). Et comme le ZR700 ne propose que deux paliers (3,5 et 7,0 au grand-angle), il faut impérativement visser au maximum son diaphragme pour atteindre 1/2000 s.

01F4000006083496-photo-casio-zr700-hdr.jpg
Sans puis avec HDR (niveau 2)


Fonctionnalités et vidéo

Nous avons déjà détaillé ou évoqué plusieurs fonctionnalités au fil de ce test. Le ZR700 n'en manque pas, c'est même plutôt un des plus généreux en la matière : HDR normale et Art (exagérée), panoramique à mains levées, flou d'arrière plan ou à l'inverse macro entièrement nette, super zoom (jusqu'à 45X en 10 MPix) fonctionnant par interpolation de différentes zones de pixels sur plusieurs vues, instantané (pas de mise au point, tout réglé sur l'infini), correction retard (prises de vue avant le déclenchement)... Il ne manque que le bracketing (moins utile quand on a déjà différents dosages de HDR, avec conservation de l'originale), GPS et Wi-Fi pour être au grand complet.

01C2000006083560-photo-casio-zr700-macro-nette.jpg
Une macro, nette sur tous les plans. Attention à ne pas bouger


La partie vidéo n'a en revanche pas bougé d'un iota : capture en 1080p à 30 im/s, avec un débit de 15 Mbps (H.264/AVC). Dépassé par la concurrence. Dans l'absolu, on pourrait s'en contenter d'autant que l'image est assez belle et fluide. Mais malheureusement, la stabilisation optique se montre perfectible et l'autofocus trop hésitant. Dommage mais pas forcément rédhibitoire si la partie vidéo d'un appareil photo ne vous tient pas trop à cœur.



Notre avis

0096000005507331-photo-award-coup-de-coeur.jpg
Malgré un tarif de commercialisation inférieur à 250 €, l'Exilim EX-ZR700 offre un niveau de prestation digne de ses concurrents plus onéreux, et parfois même il les surclasse. Casio frappe très fort, nous ne pouvons que nous en réjouir. L'appareil est réactif, efficace, agréable à utiliser (après un petit temps d'adaptation), il bénéficie d'une autonomie très confortable et délivre une qualité d'image soignée jusqu'à 800 voire 1 600 ISO. Il propose une multitude de fonctions bien senties, faciles à mettre en œuvre et qui donne bien souvent le résultat escompté. Ses points faibles : la stabilisation optique, moins performante que chez les ténors du marché, l'optique perfectible (mais pas tant que ça) et le mode vidéo, à la traine. Mais c'est un coup de cœur !

Casio EX-ZR700

Les plus
+ Montée en ISO bien dosée (jusqu'à 1600)
+ Réactif / fonctionnalités pertinentes
+ Grosse autonomie / réglages complets
+ Prix agressif / superbe écran / RAW
Les moins
- Stabilisation perfectible / fix trépied
- Des aberrations chromatiques
- Vidéo en retrait / ni GPS, ni Wi-Fi
- Organisation du menu / buffer un peu lent
Qualité d'image
Réactivité
Ergonomie
Fonctionnalités
4

Trouvez le Casio EX-ZR700 au meilleur prix sur notre comparateur
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top