🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Attention, vos extensions Google Chrome permettent de vous traquer en ligne

21 juin 2022 à 16h15
0
Google Chrome banner logo #disc

Bien pratiques, les extensions de Google Chrome peuvent cependant siphonner des données relatives à votre système et à votre navigation web afin de créer un profil unique découlant de votre empreinte. Ce profil peut ensuite être utilisé pour vous traquer en ligne.

Les extensions installées sur le navigateur Chrome ont la capacité de scanner le système de votre appareil et de le dupliquer afin de créer une « empreinte » de votre terminal. Celle-ci peut alors servir à suivre toute votre activité en ligne.

Votre empreinte est sans doute unique

Les informations récupérées sont tellement nombreuses et précises qu'elles permettent de créer un profil unique. Vous pouvez d'ailleurs faire vous-même le test sur le site AmIUnique, qui permet de savoir si ce que l'on appelle votre empreinte de navigateur est commune à un autre utilisateur ou non.

Dans notre test, nous nous apercevons que notre empreinte est unique : 47,83 % des utilisateurs ont recours à Windows, 44,73 % à Chrome, mais seulement 2,86 % à la version 102 du navigateur. De plus, la langue, le fuseau horaire, la résolution de l'écran et d'autres données permettent d'affiner le profil, de sorte qu'il est ensuite simple de vous retrouver sur le Web, puisque vous êtes unique.

Comment se fondre dans la masse ? Les solutions ne sont pas commodes

Pour tenter d'éviter d'être ainsi suivi à la trace à cause de son empreinte, l'Electronic Frontier Foundation (EFF) propose quelques solutions. Autant vous prévenir tout de suite, nous ne les trouvons pas franchement efficaces ou pratiques.

Afin d'être plus difficilement identifiable, l'EFF conseille d'utiliser un navigateur populaire. Mais nous l'avons vu dans notre exemple, les extensions parviennent aussi à identifier le numéro de version du navigateur, et comme tout le monde n'est pas très assidu sur le thème des mises à jour, cette technique reste limitée par la fragmentation des versions.

Une autre astuce est de désactiver JavaScript sur son navigateur, qui est nécessaire pour siphonner les informations. Mais cela entraînerait une forte dégradation de l'expérience web, car bon nombre de fonctionnalités d'une pléthore de sites exploitent ce langage.

Le mode de navigation privée peut constituer le bon compromis, mais cela peut complexifier l'usage du navigateur pour certains utilisateurs qui utilisent des options comme le remplissage automatique de formulaire ou qui ne souhaitent pas devoir se connecter manuellement à leurs comptes lors de chaque session.

Source : Malwarebytes

Google Chrome
  • Très bonnes performances
  • Simple et agréable à utiliser
  • Un navigateur bien sécurisé

Google Chrome n’a plus à prouver ses qualités de navigateurs stable, fluide, rapide, sécurisé, ergonomique et multifonctionnel. Son interface et son mode d’utilisation conviennent à tous les publics, peu expérimentés comme avertis. Des critères qui lui permettent aujourd'hui encore de dominer le marché à l’échelle mondiale, et de poursuivre un développement inspirant les nouveaux standards du web. Mais Chrome n’échappe pas à un aspect bien moins formidable : la collecte et la commercialisation des données personnelles par le navigateur qui en fait une menace sérieuse pour la vie privée des internautes, d’autant plus lorsqu’il est utilisé conjointement avec d’autres services Google. Si le respect de la confidentialité doit, pour vous, primer sur le reste, nous vous conseillons de vous tourner vers Brave ou Firefox, alternatives plus fiables et aux performances satisfaisantes.

Google Chrome n’a plus à prouver ses qualités de navigateurs stable, fluide, rapide, sécurisé, ergonomique et multifonctionnel. Son interface et son mode d’utilisation conviennent à tous les publics, peu expérimentés comme avertis. Des critères qui lui permettent aujourd'hui encore de dominer le marché à l’échelle mondiale, et de poursuivre un développement inspirant les nouveaux standards du web. Mais Chrome n’échappe pas à un aspect bien moins formidable : la collecte et la commercialisation des données personnelles par le navigateur qui en fait une menace sérieuse pour la vie privée des internautes, d’autant plus lorsqu’il est utilisé conjointement avec d’autres services Google. Si le respect de la confidentialité doit, pour vous, primer sur le reste, nous vous conseillons de vous tourner vers Brave ou Firefox, alternatives plus fiables et aux performances satisfaisantes.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Microsoft Edge va s'enrichir de 3 nouvelles fonctionnalités (dispensables ?)
Windows : les téléchargements du fichier ISO bloqués en Russie
Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Le moteur Brave Search sort de bêta et vous laisse personnaliser les résultats
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Google Chrome 103 est disponible, découvrez les nouveautés
Vie privée : bientôt des gestionnaires dédiés dans Windows et ChromeOS
Erreur serveur chez Cloudflare : Feedly, Discord et d'autres ne répondent plus
Pourquoi les entreprises ne migreront pas tout de suite vers Windows 11
Microsoft Defender débarque sur Windows, macOS, Android et iOS
Haut de page