Test Lexmark C540n : la déception...

Aurélien Audy
10 mai 2011 à 12h34
0

Lexmark C540n


L'autre poids lourd du marché du laser avec Brother, c'est bien entendu Lexmark. L'américain est avant tout présent chez les professionnels, ainsi la plupart des imprimantes qu'il propose sont hors de portée pour des budgets grand public. Seul le modèle d'entrée de gamme, la C540n rentrait dans nos critères. Elle n'est plus toute jeune mais nous vous la proposons quand même en test !

01C2000004242882-photo-lexmark-c540n.jpg


Présentation et fonctionnalités



 Lexmark C540n
Caractéristiques générales
Processeur417 MHz
Mémoire - extensible128 Mo - 640 Mo
Langage(s)PCL 6, PCL 5c, PostScript 3
Toners fournis1000 pages
Référence de tonersC540H2KG 2500 pages
C540H2 C/M/Y 2000 pages
Vitesse d'impression
maximum annoncée
20 ppm
Résolution d'impression1 200 x 1 200 ppp
Bacs d'alimentation250 feuilles + 1
EcranMonochrome 2 lignes
autre(s) ?Non
ConnectivitéUSB, Ethernet 10/100
Bruit max47 dB
Dimensions42,4 x 40 x 29,2 cm
Poids21 kg
Prixdès
La C540n est la plus grosse de ce comparatif... et aussi la moins esthétique. Le plastique gris choisi pour constituer l'essentiel du carénage a des airs de vieil électroménager. Et côté finition, ça n'est guère mieux : les trappes et autres parties mobiles brinquebalent douteusement. Mais avec ses 21 kg, on se dit que la machine doit tout de même être assez robuste. Ne nous attardons pas là, et passons tout de suite aux détails.

A regarder la fiche technique, on se dit que cette Lexmark part bien dans la compétition. Processeur de 417 MHz, 128 Mo de mémoire extensible à 640 Mo, compatibilité avec de multiples langages (PCL 6, PCL 5c, PS3), vitesse d'impression annoncée à 20 pages par minute (ppm) en noir comme en couleur, véritable impression en 1 200 x 1 200 ppp (non interpolée), connectique Ethernet... Appétissant ! Tout n'est pas parfait bien sûr, puisqu'il manque le Wi-Fi, le recto-verso, un port USB PictBridge éventuellement et l'écran ne dispose que de 2 lignes monochromes (mais rétro-éclairées). Dernier point, Lexmark livre son imprimante avec un kit de toners permettant d'assurer 1 000 pages.

0096000004242890-photo-lexmark-c540n-connectique.jpg
0096000004242886-photo-lexmark-c540n-commandes2.jpg
0096000004242904-photo-lexmark-c540n-ventilateur.jpg

La connectique, l'écran et le ventilateur à l'arrière


La C540n est un peu moins grand public que les autres... et donc un peu plus compliquée à apprivoiser. Il n'y a qu'à voir la taille des menus et la complexité des intitulés, notamment dans la partie réseau pour s'en rendre compte. Les utilisateurs les plus pointus s'en réjouiront, les autres risquent d'avoir quelques poussées d'urticaire...

0096000004244040-photo-lexmark-c540n-menu-1.jpg
0096000004244042-photo-lexmark-c540n-menu-2.jpg
0096000004244044-photo-lexmark-c540n-menu-3.jpg
0096000004244046-photo-lexmark-c540n-menu-4.jpg

Des menus qui ne parleront pas à tout le monde...


0096000004242900-photo-lexmark-c540n-toners-2.jpg
Une cartouche de toner
Pour la partie physique, la C540n se montre plutôt pratique à prendre en main : gros bac à papier en bas, sous-monté par un bac une feuille pour les formats spéciaux, trappe en façade (disons plutôt que la façade entière est une trappe) pour résoudre les problèmes de bourrage et accéder aux composants internes et petite trappe latérale d'accès aux toners. Sur le dessus, bien penser à tirer la cale en plastique, sans quoi les impressions sont propulsées derrière la machine. On notera que les cartouches de toner ne sont ici que des bacs à poudre : pas de tambour ou de rouleau de transfert intégré ici, donc peut-être des économies en perspectives !

0096000004242898-photo-lexmark-c540n-tirroir.jpg
0096000004242892-photo-lexmark-c540n-entrainement-papier.jpg
0096000004242902-photo-lexmark-c540n-toners.jpg
0096000004242896-photo-lexmark-c540n-r-ceptacle-papier.jpg

Tiroirs à papier, trappe en façade, accès aux toners et réceptacle à impressions


Pas de programme en particulier mais de nombreux pilotes... Et là les choses se compliquent. Il existe en effet des pilotes normaux, dédiés à la série C500, en trois versions : normale (PCL5), XL (PCL 6) et PS3 (PostScript 3). Mais également des pilotes universels, déclinés également dans les trois mêmes versions ! Le problème, c'est que l'imprimante ne fait pas d'arbitrage automatique en fonction de la nature de l'impression : à vous de sélectionner le bon pilote suivant vos besoins. Celui de base ne donne pas accès à la résolution 1 200 x 1 200 ppp. Il faut donc opter pour le PS3, le XL, ou alors carrément passer aux pilotes universels. Dans leurs dernières versions, tous se ressemblent beaucoup. Le premier onglet est destiné à la mise en page, le deuxième aux options de papier, le troisième aux paramètres d'impression et le dernier offre quelques paramètres propres au pilote choisi. L'onglet « Qualité d'impression », celui qui nous intéresse le plus, est plutôt bien fait. On y trouve des raccourcis « Texte », « Texte/photo » et « Photo », le choix de résolution, l'intensité du toner, l'impression noir et blanc et des options avancées de colorimétrie.

00C8000004242862-photo-lexmark-c540n-interface-web.jpg

00C8000004242864-photo-lexmark-c540n-interface-web2.jpg

Une interface Web limitée, encore une fois...



Vitesse et qualité



0064000004245094-photo-warning-lexmark.jpg
Avant d'aller plus loin dans ce test, nous devons vous signaler que nous avons rencontré des difficultés pour le moins gênantes avec cette imprimante. Lexmark nous en a d'ailleurs envoyé deux. Et avec la première comme la seconde C540n, les impressions monochromes sortaient normalement (19,9 ppm en 600 dpi, 12 ppm en 1200 dpi), mais notre document mixte en couleur sortait de façon totalement aléatoire, et la plupart du temps avec une lenteur pathétique. Il s'agit pourtant d'un simple document Word (1,48 Mo) de cinq pages avec une photo par page, imprimé en deux exemplaires.



Nous avons réussi une fois à atteindre les mêmes 19,9 ppm qu'en noir et blanc. Cependant après avoir installé de nouveaux pilotes, nous n'avons plus dépassé les 14,7 ppm (en 4800CQ, c'est-à-dire 1 200 x 600 dpi, avec le pilote standard). Et parfois, nous avons dû stopper le chronomètre tellement les résultats étaient anormaux (moins de 1 ppm !). Le plus souvent, les cinq premières sorties étaient réalisées en un peu plus de 3 minutes et les cinq suivantes en une quinzaine de secondes, soit environ 3 ppm en moyenne. Nous avons passé de longues minutes avec les techniciens de Lexmark, mais aucune solution n'a été trouvée. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas inclure les résultats en couleur de l'imprimante dans nos graphiques, faute de prestation fiable du modèle.

Le reste a fonctionné, et de façon reproductible, et nous pouvons donc vous livrer les résultats : démarrage en 33 s et temps de sortie de la première page de 12,9 s en noir et 20,3 s en couleur. Pour la photo A4, il faut compter entre 12,1 et 18,7 s en 600 ppp selon le pilote, et 33,5 s en 1 200 ppp.

00C8000004245998-photo-lexmark-c540n-rendu-texte-mini.jpg
00C8000004242866-photo-lexmark-c540n-nb-normal.jpg

Rendu texte noir et blanc avec toner minimum puis normal


00C8000004242860-photo-lexmark-c540n-couleur-mode-texte.jpg
00C8000004242856-photo-lexmark-c540n-couleur-mode-image-et-texte.jpg
00C8000004242858-photo-lexmark-c540n-couleur-mode-photo.jpg

Rendus en couleur dans les modes texte, texte/image et photo


Qu'en est-il de la qualité ? Le point est fin, même très fin en 1 200 dpi, et le toner dense et bien brillant. Pas de mode éco, il faut jouer sur le paramètre « Intensité toner » pour alléger ou charger la page.

00C8000004245484-photo-lexmark-c540n-toner-mini.jpg
00C8000004245486-photo-lexmark-c540n-toner-maxi.jpg
00C8000004245488-photo-lexmark-c540n-toner-normal-1200-dpi.jpg

Rendu 600 ppp avec toner au minimum, puis au maximum. Et rendu avec toner normal à 1 200 ppp


Le problème, c'est que la colorimétrie est assez hasardeuse... Selon les pilotes, nous avons obtenu des tirages parfois différents. Certains relativement réalistes, d'autres moins, et pas toujours reproductibles à l'identique. Bref, même si les résultats sont globalement de bonne facture, ils sont un peu trop aléatoires à notre goût....

00C8000004245446-photo-lexmark-c540n-rendu-photo-pilote-standard-600-dpi.jpg
00C8000004245440-photo-lexmark-c540n-rendu-toner-5-pilote-standard-600-dpi.jpg
00C8000004245302-photo-lexmark-c540n-rendu-photo-pilote-ps3-1200-dpi.jpg

La même photo, sortie à 600 ppp avec les pilotes standard en mode photo, puis en mode personnalisé avec intensité toner à 5 et enfin avec pilote PS3 à 1200 ppp


Consommation et autonomie



Nous n'avons jamais trop vu Lexmark à la pointe en matière de consommation énergétique. La C540n ne déroge pas à la règle : 14,5 W en veille, 25,5 W au repos et environ 500 W en activité ! Cette laser a de l'appétit.

Benchmark : 54-700

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Benchmark : 54-696

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Benchmark : 54-698

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Celui ci est heureusement compensé par des coûts à la page assez compétitifs. Il faudra toutefois bien veiller à acheter vos cartouches au bon endroit, puisqu'entre les meilleurs sites et le Lexmark Shop, on passe de 77,38 € à 157,07 € pour le même toner jaune haute capacité (2 000 pages) ! Côté couleur, la meilleure offre que nous avons trouvée, trois cartouches haut rendement pour 213,21 €, permet d'obtenir un coût de 13,35 centimes d'euro par document. Ce parce qu'en noir, la page sort à 2,69 centimes (cartouche trouvée à 67,3 € pour 2 500 pages). C'est donc la plus économique de nos imprimantes laser, mais la C540n se place toujours en dessous d'une Epson Stylus PW720WD à jet d'encre...

Benchmark : 54-702

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Benchmark : 54-704

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Conclusion



Difficile pour nous de vous conseiller la C540n, même si son potentiel est bien réel. A 20 pages par minute en noir comme en couleur, avec une interface réseau et une véritable résolution de 1200 ppp, la machine dépasse techniquement ses concurrentes. Techniquement seulement... Parce que dans les faits, vous pouvez faire une croix sur les 20 ppm à 1 200 ppp, et même faire une croix tout court sauf pour quelques photos de temps en temps. Dommage que la machine soit aussi imprévisible ! La faute aux pilotes ? Notre intuition mais sans certitude... En tout cas, nous avons eu tellement de soucis non résolus avec cette imprimante, que la sanction tombe inévitablement : évitez le produit !

Lexmark C540n

Les plus
+ Bonne vitesse en noir
+ Vrai 1200 ppp
+ Coût à la page (sous réserve
+ de trouver les bonnes cartouches)
Les moins
- Profusion de pilotes indigeste / bug
- Problème avec notre doc mixte de test
- 1200 ppp quasi inutilisable (trop lent)
- Design / conso électrique / encombrement
Rapidité
Qualité d'impression
Equipement
Coût à la page
1



Modifié le 17/09/2018 à 10h50

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top