Test Canon i-Sensys LBP-5050n : simple mais efficace !

Aurélien Audy
10 mai 2011 à 12h34
0

Canon i-Sensys LBP-5050n


Géant de l'imagerie numérique, le nippon Canon profite d'une solide réputation en laser même si sa gamme « i-Sensys » est forcément un peu moins connue du grand public que l'artillerie « Pixma » jet d'encre. Pour ce dossier, c'est la LBP-5050n que nous avons testée : le deuxième modèle en entrée de gamme couleur.

01C2000004234088-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n.jpg


Présentation et fonctionnalités



 Canon i-Sensys LBP5050n
Caractéristiques générales
ProcesseurN.C.
Mémoire - extensible16 Mo - Non
Langage(s)CAPT (Canon)
Toners fournis800 pages
Référence de toners716BKr 2300 pages
716C/M/Y 1500 pages
Vitesse d'impression maximum annoncée12 ppm noir et blanc
8 ppm couleur
Résolution d'impression600 x 600 ppp
Bacs d'alimentation150 feuilles + 1
EcranNon
autre(s) ?Non
ConnectivitéUSB, Ethernet 10/100
Bruit max48 dB
Dimensions40,1 x 45,2 x 26,2 cm
Poids18,4 kg
Prixdès
Un cube blanc cassé avec une façade courbée, voilà à quoi ressemble la LBP-5050n. L'imprimante fait dans la simplicité, dépouillée au point d'être la seule à ne pas avoir d'écran. Le design ne risque pas de provoquer des avis tranchés tant il est passe partout. Côté finition, rien à redire, même si le mélange de plastiques brillants et mats s'avère assez étrange.

L'i-Sensys LBP-5050n est aussi simple techniquement qu'elle est sobre physiquement. Processeur inconnu au bataillon, 16 Mo de mémoire vive non extensible, résolution en 600 x 600 ppp, pas de Wi-Fi, ni de recto verso ou de PictBridge... Bref, il s'agit sur le papier de notre imprimante la plus modeste. L'imprimante utilise un seul et unique langage, de technologie Canon, le CAPT (Canon Advanced Printing Technology). Elle est fournie avec des toners pouvant assurer 800 sorties, et elle est supposée atteindre la vitesse de 12 pages par minutes (ppm) en noir et 8 ppm en couleur. Le seul point où elle rejoint véritablement la concurrence, c'est sur le fonctionnement en réseau, via une connectique Ethernet 10/100.

012C000004234094-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-panneau-statut.jpg
012C000004234092-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-connectique.jpg

Le jeu de LED en guide d'écran, et la connectique USB + Ethernet


L'ergonomie de la LBP-5050n est basique, l'utilisation simple. En façade on trouve le tiroir à papier principal surmonté d'un « bac » une feuille, accueillant les formats et supports particuliers. La partie cylindrique de la coque s'ouvre pour dévoiler un véritable chariot à toners : plutôt pratique pour effectuer les changements de consommables ou tout simplement pour les secouer un bon coup quand ils commencent à se vider. À l'arrière, toujours la trappe d'accès à la machinerie (rouleau et courroie de transfert, four...), servant aussi pour résoudre d'éventuels bourrages papier.

00C8000004234096-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-tirroir.jpg
0096000004234324-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-chariot-toners.jpg
00C8000004234090-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-arri-re.jpg

Tiroirs à papier, chariot de toners et trappe d'accès aux mécanismes de l'imprimante


Côté logiciel, Canon semble vouloir apparaître beaucoup plus pointu. En effet, les pilotes sont complets, mais du coup un peu complexes, et surtout pas franchement intuitifs. Exemple : l'interface de base propose quatre onglets, mais sur à peu près chaque page, il y a aussi un bouton qui ouvre une nouvelle fenêtre de réglages... Bref, on se perd un peu. En revanche, Canon propose des réglages colorimétriques complets. De plus, on apprécie particulièrement le petit utilitaire de gestion de l'i-Sensys, permettant d'effectuer tous les réglages machine qu'on effectue habituellement depuis l'écran de l'imprimante. L'installation est enfantine ! Quant à l'interface Web, elle est esthétiquement plus soignée mais n'autorise pas beaucoup de folies...

Vitesse et qualité



L'i-Sensys LBP5050n ne compte pas parmi ce qu'il se fait de plus rapide, au contraire. Nous avons mesuré 12,3 ppm en impression monochrome et 8,2 ppm en couleur. Soit à peine plus de ce qui était annoncé. L'imprimante sort un A4 avec bordure en 27,4 s, et démarre en 23,5 s. Elle sort son premier noir et blanc en 23,5 s également et sa première feuille couleur en 30,1 s. À part pour le démarrage assez prompt, les chronos de cette petite Canon sont donc dans l'ensemble moins bons que la moyenne. A cela s'ajoutent de pénibles et réguliers calibrages d'imprimante qui immobilisent la machine pendant plusieurs minutes.

En revanche, Canon se rattrape bien sur la qualité de ses sorties. Pour la bureautique, l'imprimante ne laisse que deux choix de qualité (normale ou brouillon) mais les rendus sont bien différenciés. En mode normal, les documents sont parfaitement couchés sur le papier : couleurs vives, densité du point malgré les 600 ppp, belle brillance du toner. Quand on passe sur de la photo, on peut jouer avec les profils colorimétriques mais aussi les différents traitements et réglages proposés, comme le CanoFine pour obtenir des tirages plus pêchus. Le résultat reste bien inférieur à ce que peuvent produire la plupart des imprimantes jet d'encre, mais il est plutôt pas mal pour du laser. De nos six imprimantes en test, l'i-Sensys termine même sur la plus haute marche du podium avec la Samsung.

012C000004234064-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-nb-brouillon.jpg
012C000004234066-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-nb-normal.jpg

Rendu texte noir et blanc en qualité brouillon puis normale


012C000004234058-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-couleur-brouillon.jpg
012C000004234060-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-couleur-normale.jpg

Rendu couleur en qualité brouillon puis normale


00C8000004233656-photo-kodak-color-management-checkup.jpg
00C8000004234086-photo-canon-i-sensys-lbp5050n-rendu-photo.jpg
00C8000004234872-photo-canon-i-sensys-lbp-5050n-rendu-photo-canofine.jpg

Photo originale Kodak (version numérique du Color Management Check-Up Kit de Color Confidence) puis A4 imprimé et scanné (en 300 PPP) sans CanoFine puis avec


Consommation et autonomie



L'i-Sensys LBP5050n affiche des consommations électriques dans la norme des imprimantes laser, avec 8,1 W en veille et 15,3 W au repos. En pleine activité, elle se montre un peu plus économe que la moyenne avec 340 W « seulement ».

Benchmark : 54-700

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Benchmark : 54-696

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Benchmark : 54-698

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


La bonne surprise, c'est que cette petite imprimante avec ses petits toners parvient à maintenir un coût à la page modeste, comparable à ceux d'autres modèles acceptant des toners plus conséquents. Prévoyez 2,62 centimes pour une sortie monochrome, avec le toner 716BK (2300 pages) qu'on trouve à une soixantaine d'euros, et 13,6 centimes pour une sortie couleurs avec les trois toners 716 Cyan, Magenta et Jaune annoncés à 1500 pages et commercialisés à moins de 60 €. C'est plutôt bien même si encore nettement supérieur à ce que permettent des bonnes imprimantes jet d'encre.

Benchmark : 54-702

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Benchmark : 54-704

Attention, lecture inversée du graphique : la plus petite valeur est la meilleure


Conclusion



La Canon i-Sensys LBP5050n est la moins chère de notre comparatif : est-ce la moins bonne ? Clairement pas ! Certes, elle se contente d'un équipement qu'on aurait jugé minimaliste s'il n'y avait pas eu d'Ethernet, et c'est une belle litote que de dire qu'elle n'est pas la plus rapide de notre sélection. Mais c'est une de celles qui impriment le mieux et pour un coût tout à fait compétitif. En plus, l’installation réseau simplifiée rassurera les moins aguerris du paramétrage (détection automatique, réglage via un utilitaire). Pour un partage dans un foyer, pourquoi pas ! Il faudrait juste que Canon rafraîchisse l'apparence de ses pilotes, qui nous rappellent au bon vieux temps de Windows 95, sans trop exagérer...

Canon i-Sensys LBP5050n

Les plus
+ Bonne qualité d'impression
+ Coûts à la page raisonnables
+ Simple à utiliser
+ Silencieuse / abordable
Les moins
- Pas très rapide / calibrages fréquents
- Equipement léger
- Interface Web peu utile
- Pilotes complets mais pas ergonomiques
Rapidité
Qualité d'impression
Equipement
Coût à la page
2.5



Modifié le 17/09/2018 à 10h50

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top