Tarifs Revolut : quels sont les frais bancaires ?

08 octobre 2020 à 11h08
0

L’ouverture d’un compte dans une néobanque est souvent motivée par l’absence de frais de gestion. Toutefois, ces frais ne sont pas les seuls frais bancaires appliqués aux clients. Selon la nature du compte que vous choisissez et l’utilisation de celui-ci, le prix mensuel affiché pourrait rapidement être revu à la hausse. Faisons un tour d’horizon de ces frais bancaires Revolut que vous pourriez être contraint de payer.

Que sont les frais bancaires ?

Commençons par revenir sur ces fameux frais que vous êtes amené à payer au fil de l’eau lorsque vous utilisez un compte bancaire. Les frais de gestion sont appliqués pour couvrir toute la gestion de votre compte par votre banque. Dans une banque traditionnelle, cela couvre l’intervention de votre conseiller et tout l’aspect administratif, on nomme également cela les frais de tenue de compte. Dans une néobanque, vous êtes seul à gérer votre compte bancaire, ces frais ne sont donc pas appliqués.

C’est l’aspect attractif de ces banques de nouvelle génération. Toutefois, n’imaginez pas pour autant qu’aucuns frais ne sont prélevés. Ces néobanques restent des entreprises à part entière qui doivent se rémunérer d’une manière ou d’une autre.

Banque traditionnelle, banque en ligne ou néobanque, qu’importe la structure choisie, des frais peuvent s’appliquer dans diverses circonstances : retrait dans un DAB, paiement à l’étranger, virement bancaire, paiement de la carte bancaire, etc. Des frais pour les découverts sont également prélevés. Un souci que nous ne rencontrerez pas chez Revolut, le découvert y est tout simplement interdit. Une vérification du solde de vos comptes est réalisée à chaque transaction.

Les frais bancaires appliqués chez Revolut

Chez Revolut, un certain nombre de frais sont appliqués. La liste peut paraître longue. Pas d’inquiétude pour autant, tous ne vous concerneront pas nécessairement. Nous ferons ici quelques parallèles avec N26, le concurrent le plus direct de Revolut, pour déterminer si ces frais bancaires sont raisonnables ou s’il est préférable de souscrire ailleurs.

Les frais d’ouverture de compte

Chez Revolut, il n’y a pas à proprement parler de frais d’ouverture de compte. En effet, la seule obligation dans cette néobanque est d’effectuer un versement de 10 €. On ne peut pas vraiment dire qu’il s’agisse d’une limite incontournable.

La carte bancaire

La carte bancaire pour le compte Standard est gratuite. Ensuite, vous devrez payer 7,99 € par mois ou 13,99 € par mois pour les cartes Premium et Metal. Il est ici assez difficile de faire un comparatif en s'appuyant uniquement sur les prix. De fait, chaque néobanque propose ses propres conditions, un prix plus élevé peut aussi correspondre à une offre plus complète. Prenons par exemple la N26 Metal à 16,99 € par mois qui offre un vaste choix d’assurances et des retraits illimités dans toutes les devises.

Les frais de changement de carte bancaire

Vous avez perdu votre carte bancaire ? Elle a été volée ? Des frais de changement de carte peuvent s’appliquer. C’est le cas de la carte Visa du compte Standard, un nouvel envoi vous coûtera 6 €. Pour les autres cartes, Revolut n’applique pas de frais.

Les frais de retrait en France

C’est là que le bât blesse chez Revolut. Les retraits sont très rapidement plafonnés, mieux vaut ne pas être amateur de paiement en espèces si vous souhaitez limiter les frais.

Avec la carte Standard, le plafond de retrait mensuel est de 200 €. Il atteint 400 € et 800 € pour les cartes Premium et Metal. Au-delà, des frais de retrait s’appliquent à hauteur de 2 % de la somme retirée. Cela va vite faire monter la note mensuelle et supprimer l’attrait des tarifs initiaux de Revolut. Il suffit de prendre un exemple simple pour comprendre. Vous avez ouvert un compte Premium à 7,99 € par mois. Vous avez besoin de retirer 600 €. Des frais de 2 % s’appliquent sur 200 €, cela représente 4 €. Votre abonnement mensuel vous aura donc coûté 11,99 €.

À titre de comparaison, N26 propose un nombre de retraits gratuits. En vous organisant, vous avez la possibilité de limiter les frais.

Les frais de retrait en Union européenne et à l’international

Une fois de plus, des frais s’appliquent de la même manière que pour les retraits en France. Même montant, même punition, 2 % de vos retraits au-delà du plafond seront prélevés par Revolut. Chez N26, dès la deuxième offre, les frais de retrait dans toutes les devises sont illimités et sans frais. N’est pas une néobanque internationale qui veut.

Les frais de paiement à l’international

Si vous partez dans un pays de l’Union européenne ou si vous achetez sur Internet dans un pays dont la monnaie est l’euro, vous n’avez pas de frais. En revanche, dans le cadre d’un paiement en devise étrangère, vous pouvez, selon le compte choisi, payer jusqu’à 6 000 € sans frais. Au-delà, Revolut applique une commission de 0,5 % du montant réglé.

Les frais boursiers

Petit plus de cette néobanque britannique : la possibilité de boursicoter. Si cela présente un véritable avantage par rapport à d’autres néobanques, cette pratique a un prix.

Avec le compte standard, les trois premières offres mensuelles sont sans frais. Avec le compte Premium, 8 ordres sont offerts. Au-delà, vous devrez payer 1 € par ordre. Seuls les clients Metal peuvent jouer librement en Bourse sans frais… ou presque. En effet, des droits de garde sont appliqués à hauteur de 0,01 % de votre portefeuille.

Les frais de virement

Bonne nouvelle ! Chez Revolut, les virements sont gratuits. Certes, les virements hors SEPA se voient appliquer des frais de 0,50 %, mais avouons que ce ne sont pas des virements que l’on réalise tous les jours.

Modifié le 08/10/2020 à 11h47
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

scroll top