Kévin et Nerces à l'E3 2006 : compte-rendu complet

Nerces Contributeur
24 mai 2006 à 17h30
0

Sommaire

00307098-photo-logo-plateforme-pc-75x75.jpg

War Front : Turning Point (c) Digital Reality / CDV Software

Très à la mode, les uchronies sont véritablement au coeur des jeux de stratégie de cet E3 2006. Avec War Front : Turning Point, Digital Reality et CDV ont ainsi imaginé ce qu'aurait pu donner la Seconde Guerre Mondiale si Hitler avait été assassiné dès le début du conflit. Ils estiment que la guerre se serait poursuit, mais de manière bien différente et nous le font comprendre au moyen d'un arsenal tout simplement délirant. Il est par exemple question d'exosquelettes finalement pas si éloignés des « mechs » de combat, de soldats équipés de jet-pack, de bombardiers furtifs ou bien encore de tanks dotés de plusieurs tourelles. Certains de ces équipements sont bien sûr purement fictifs, mais d'autres comme le tank à tourelles multiples sont dérivés de véritables projets des armées de l'époque.

À côté de cet équipement très original, le gameplay paraît tout de suite beaucoup plus conventionnel. Trois nations sont jouables (les Allemands, les Alliés et les Soviétiques) et elles se différencient sur plusieurs points. Elles ne disposeront tout d'abord pas du même arsenal. Ainsi, les Allemands sont les plus équilibrés alors que les Alliés privilégient l'aviation et les Soviétiques mettent l'accent sur les chars. Tout cela passe par un arbre des technologies spécifique à chaque faction, mais les trois nations se distinguent encore par la présence de héros qui leur sont propres. Ces unités particulièrement puissantes acquièrent de l'expérience tout au long de la partie et peuvent ainsi générer des bonus décisifs pour l'issue d'une bataille. Deux campagnes solos sont actuellement prévues par les développeurs qui insistent sur les retournements de situation que nous réserve le scénario.

Du côté du multijoueur, War Front : Turning Point se distingue par le nombre de joueurs autorisés (10) et un système automatique de classement / gestion des matchs via Internet. Bien sûr, les gars de chez Digital Reality sont fiers de leur moteur graphique et même si la concurrence est rude dans ce domaine, il faut avouer que le résultat est sympathique avec notamment des décors presque complètement destructibles. Enfin, les développeurs mettent en avant la possibilité, originale, de pouvoir jouer aussi bien en vue traditionnelle pour un jeu de stratégie temps réel qu'en vue à la première personne où il devient possible de contrôler n'importe quelle tourelle ou n'importe quel engin de son armée. N'ayant pas eu l'occasion de véritablement essayer le jeu, nous attendrons sa sortie courant septembre pour nous prononcer, mais les Hongrois de Digital Reality ont assurément une carte à jouer.

  • Visionner la vidéo de présentation E3 2006 de War Front : Turning Point
00D2000000306611-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306605-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306604-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306610-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306609-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306603-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306608-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306607-photo-war-front-turning-point.jpg
00D2000000306606-photo-war-front-turning-point.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h37
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top