Les offres d’accès à Internet par clé 3G au banc d’essai

Par Paul-E Graff
le 05 mars 2010 à 17h52
0
00C8000002978682-photo.jpg
Avant d'entrer dans le vif du sujet, à l'issue de nos tests, quelques constatations s'imposent. Tout d'abord, sur le plan technique, même si nos mesures ne sauraient être représentatives d'une moyenne nationale par opérateur, il faut bien admettre que le débit pratique se situe souvent bien en déca des débits théoriques (900 ko/s en téléchargement). À titre d'exemple, même en milieu urbain, dans certains cas, on plafonnera péniblement à 250 ko/s avec certains opérateurs. Les déçus pourront toutefois être rassurés dans la mesure où un tel débit offre tout de même un confort de surf excellent. Dans le même ordre d'idée, les mesures d'upload sont riches en surprises...

Toujours concernant l'infrastructure réseau, il est indéniable que certains opérateurs proposent une meilleure couverture que d'autres. Ce point est important dans la mesure ou, en l'absence de réseau 3G (ou si réseau 3G dégradé), il faudra se contenter d'une liaison EDGE à peine meilleure que ce que proposaient nos vieux modems 56k (encore en service dans le monde rural). Dernier point technique et non des moindres : que ce soit pour les débits ou la couverture réseau, tous les opérateurs ne sont pas sur un pied d'égalité. Sur les trois, Orange semble être l'opérateur qui propose la meilleure qualité de service (débit et couverture), mais attention, en fonction des usages, l'attrait d'un abonnement 3G+ ne se résumera pas uniquement aux qualités de la partie technique...

Si l'on voulait tout simplifier au maximum, on pourrait dire que les points forts et les points faibles d'un forfait Internet par clé 3G se décomposent en trois points... clefs (dont l'ordre d'importance variera en fonction des utilisateurs et surtout, de leurs besoins). En vrac, une telle formule se caractérise par la qualité de l'infrastructure d'un opérateur (taux de couverture / débits proposés), mais aussi, par la transparence de l'offre tarifaire ainsi que par son rapport prix/temps de connexion alloué. Sur les deux derniers points cette fois, il apparait clairement que Bouygues sort du lot. Non seulement le troisième opérateur propose une offre claire et sans détour, mais en plus, sa grille tarifaire se situe presque toujours en déca de la concurrence (jusqu'à -10 euros/mois pour l'illimité, tout de même). Autre force du challenger : à l'heure où l'on parle de facturations exorbitantes, en France, il sera impossible d'excéder un hors forfait de 40 euros (au-delà de cette somme, le client n'est plus facturé, mais il peut continuer à surfer).
00B4000002978718-photo-fotolia-6432880-s.jpg

Du côté de SFR cette fois, on regrette que l'offre soit tentaculaire et surtout, qu'elle recèle quelques incohérences notables (dans certains cas, illimité moins chère qu'un forfait limité, voir page correspondante). Du côté des tarifs cette fois, même si SFR propose plus de possibilités que la concurrence (au moins un point positif que découle de l'offre pléthorique), les prix sont souvent proches, voir identique de ceux qui sont pratiqués par Orange, un opérateur qui n'est pas vraiment connu pour ses prix bas.

Au final, deux opérateurs sortent du lot pour deux raisons bien distinctes. Chacun d'eux se caractérise par un ensemble de points forts et de points faibles, mais aucun n'emporte réellement la palme au détriment de l'autre puisque là encore, le bon choix dépendra principalement du type d'utilisation que l'on compte faire d'un tel forfait. Si la mobilité est un facteur majeur (pour un commercial, par exemple), nous aurons tendance à conseiller Orange, même s'il faut s'affranchir d'une somme mensuelle un peu plus importante. À l'inverse, lorsqu'on souhaite utiliser Internet dans des lieux géographiques connus (pour les week-ends en campagne, par exemple) et qu'on est pleinement satisfait par la couverture offerte par Bouygues (facilement vérifiable avec un pass à 2 euros pour 10 Mo), l'adoption de cet opérateur pourra constituer un choix de raison.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités 3G

scroll top